Lors d’une soirée-débat organisée hier soir au collège Saint-Michel à Bruxelles avec pour intervenants Mgr Léonard, archevêque de Malines-Bruxelles, et Christine Boutin (PCD), une action commando a été conjointement menée par les « Liliths », dissidence des Femen, et les milieux anarchistes de « l’entarteur » Noël Godin.

Quatre furies se sont élancées seins nus sur Christine Boutin. Elles éructaient « Caca Boutin ! » et « Vive les pédés ! » – on voit le niveau – et se sont ruées sur Boutin pour l’embrasser et la couvrir d’un drapeau arc-en-ciel, symbole du lobby homosexuel. L’une de ces ex-Femen serait un transsexuel.

Pendant que les « Liliths » s’occupaient de Christine Boutin, des hommes ont couvert Mgr Léonard de tartes à la crème.

Les démonstrations d’antichristianisme se multiplient ces dernières semaines sans grande réaction…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. Le silence des médias reste assourdissant sur l’anti christianisme

  2. Céc ilien Pelchat says:

    Pas surprenant, ces médias eux-mêmes carburent à l’antichristianisme. Ils jouissent quand ils peuvent trouver un bon `scoop«  qui peut retentir contre le Christ et ce qui nous reste d’Église. Mais ces « gens«  seront interpelés un jour, peut-être plus tôt qu’ils ne l’imaginent et devront répondre de leurs méfaits. « OÛ ÉTAIS-TU QUAND ON M’A DÉFIGURÉ SUR LA PLACE PUBLIQUE ET TRAINÉ DANS LA BOUE DANS DES HISTOIRES SORDIDES ?,leur sera-t-il demandé . Miserere nobis, DOMINE !

  3. Christine Boutin n’a pas seulement été enlacée mais abusée physiquement. En effet, se faire encercler par 4 personnes seins nu et forcée à etre embrassée, sans son consentement c’est un grave délit selon moi. Délit auquel s’ajoute l’insulte verbale.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com