Une activiste du mouvement extrémiste Femen a profané la messe de minuit à Cologne (Allemagne). La poitrine dénudée, elle a sauté sur l’autel de la cathédrale, a indiqué mercredi la police allemande.

C’est peu après le début de l’office religieux que la virago antichrétienne âgée de 20 ans a surgi des premiers rangs, sauté sur l’autel sur lequel elle s’est mise debout, la poitrine peinturlurée du slogan blasphématoire « I am God » (« je suis Dieu »).

femen-cologne-MPI

La veille, une autre extrémiste des Femen avait mené une action de profanation antichrétienne en Espagne.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. Ça ne s’appelle même pas des activistes antichrétiennes, ce sont des femmes (qui prostituent leur âme en plus de prostituer leur corps) grassement payées pour faire ça, elles pourraient faire autre chose si on les payait pour faire autre chose, mais il se trouve qu’aujourd’hui c’est le créneau qui rapporte le plus, la rage antichrétienne ! et, surtout, c’est l’impunité assurée (c’est même le soutien des autorités autorisées assuré…).

    Il faudrait plutôt écrire que des groupuscules missionnés à cette fin par les loges, les supraloges et autres sectes satanistes et/ou sionistes ont encore sévi.
    Pour savoir qui les paye, il n’est que de voir leurs cibles, toujours les mêmes, et ce ne sont pas des synagogues, curieusement.

    Le but est je crois, par la multiplication de ces actes inadmissibles, de faire naître l’exaspération, car je suppose qu’en fin de compte c’est une minorité de Français qui soutiennent ce genre d’actions. Les donneurs d’ordre veulent comme toujours hâter les conflits, les guerres, les guerres civiles, nous soulever les uns contre les autres ; c’est logique, leur dieu réclame des guerres et du sang, toujours plus de sang…

  2. Pingback: Profanation de la Messe de minuit par une Femen...

  3. Pingback: Profanation antichrétienne par des extrémistes pro-avortement en Espagne

  4. Pingback: Profanation antichrétienne par des extrémistes pro-avortement en Espagne - Les Observateurs

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com