peretti

Président de Vigilance Halal, Alain de Peretti est vétérinaire. Il sera présent, le 19 novembre, à l’Espace Cap 15, à l’issue du 2e Forum de la Dissidence organisé par Polémia. Il y parlera de la dissidence face au Halal et à l’Aïd, au sein de la table-ronde : « Face à l’islamisation et à l’implantation de migrants ».

MEDIAS PRESSE INFO.« Le Halal s’est bien inséré dans la logique de la mal-bouffe et de la distribution de masse », indiquiez-vous à l’issue d’une émission de télévision (TVL, 18 juin 2014). Dans quelle mesure le mode de consommation « halal », qui fait appel à un abattage rituel suivant des règles islamiques, constitue-t-il un danger pour l’identité française ?

Alain de Peretti. Le halal réalise la jonction entre l’affairisme mercantile et l’obscurantisme religieux. Formidable outil financier au service de l’islam, il maintient les populations musulmanes vivant hors des terres d’islam dans un apartheid volontaire, théorisé dans des documents émanant de l’ISESCO. Le halal est le cheval de Troie de la charia, qui est parfaitement incompatible avec notre identité, en introduisant, entre autres, une notion de pur et d’impur, à rebours de notre héritage chrétien.

MEDIAS PRESSE INFO. Vous participerez, le 19 novembre, au 2e Forum de la Dissidence organisé par Polémia. En quoi s’opposer aujourd’hui à cette consommation de viande halal est-il un acte de dissidence ?

Alain de Peretti. La viande halal n’est qu’une petite partie de la notion de halal qui définit tout ce qui autorisé par la charia et recouvre tous les aspects de la vie même les plus triviaux. La viande halal par l’aspect violence envers les animaux et les risques sanitaires induits par cette technique possède une force pédagogique extraordinaire auprès d’un public très divers. L’incompatibilité avec notre mode de vie devient évidente et permets de démontrer également le “grand remplacement” dont il est la conséquence. Plus outre la démonstration de l’islamophilie de nos élites est un acte de dissidence majeur.

MEDIAS PRESSE INFO. « 60% de la viande en France est aujourd’hui abattue suivant ce rite », estimiez-vous il y a deux ans au micro d’une émission télévisuelle. Comment réagissent les autorités publiques face à l’augmentation de cette viande sur nos marchés alimentaires français ? Comment se fait-il que le consommateur soit de facto obligé d’acheter ces produits, dont la consommation peut s’avérer dangereuse ?

Alain de Peretti. Les autorités publiques sont dans la déni total, par lâcheté ou idéologie. Tout est caché: “dormez braves gens”! Sous prétexte de laïcité et de liberté religieuse on laisse des pratiques exotiques se développer au mépris de tous les règlements, on refuse l’étiquetage pour ne pas …stigmatiser! Ce serait pourtant un premier pas et c’est faisable très facilement.

fondation_bardot_abattage_rituel_halal_casher

MEDIAS PRESSE INFO. Vigilance Halal souhaite intervenir auprès des instances juridiques pour faire part des dérives éventuelles que peut engendrer cette consommation devenue de plus en plus coutumière. A l’occasion du Forum de Polémia, quel témoignage, quelles réponses, votre association peut-elle apporter ?

Alain de Peretti. Nous faisons plus que souhaiter ! Depuis la création de VH nous avons mis en route une vingtaine de procédures, partant du principe maurrassien “d’utiliser tous les moyens même légaux”. Les lois et règlements sont systématiquement bafoués pour rendre la vie facile à l’islam et de ce fait la matière est surabondante… Cela coûte cher mais grâce à un réseau de donateurs fidèles et motives nous pouvons y faire face. Cela demande du temps et de l’opiniâtreté car sur ces sujets brûlants les magistrats bottent en touche, mais nous progressons et avons même en vue une procédure de carence au niveau européen, car il n’est jamais, pour l’instant, répondu aux arguments purement techniques que nous développons. Dernièrement dans une procédure au Conseil d’Etat concernant l’Aïd el Kebir, le mémoire en réponse du ministère de l’Agriculture avoue de façon claire que les mesures que nous préconisons, pourtant hyperclassiques en matière sanitaire, ne peuvent être appliqués en raison de probables troubles à l’ordre public. Quel aveu et quelle démonstration du manque de “modération”de ces populations don’t l’immense majorité vivrait un islam paisible et républicano-compatible! Nous avons également pu démontrer que l’islam est en train de devenir la religion officielle de la République.

MEDIAS PRESSE INFO. Dans une perspective de complémentarité à l’action juridique que des associations comme la vôtre peuvent mener, comment les Français peuvent-ils concrètement s’opposer à l’imposition d’un mode d’alimentation qui ne s’inscrit pas dans leur culture ?

Alain de Peretti. Il faut arrêter de subir et surtout ne rien attendre des “autorités” publiques. Il faut se bouger, gentiment; poliment mais fermement pour instituer ce que j’appelle un “communautarisme bérêt baguette” .Nous avons mis en place pour cela un réseau de bouchers qui s’engagent à ne vendre que de la viande non halal ou casher, avec un site de géolocalisation qui s’appelle “suivez le coq”, et bientôt également pour les restaurateurs. Questionnez les cantines de vos enfants et exigez la traçabilité, boycottez la grande distribution qui nous “mène en barquettes”, votre boucher, s’il travaille bien sait d’où viennent ses bêtes. Au restaurant posez la question également, bref à temps et à contre temps, soyons des dissidents car si la dissidence doit s’organiser en réseaux, elle passé également par un engagement individuel.

Médias Presse Info rappelle aussi cette réalité confirmée par la Ligue de Défense Juive : le marché du halal en France est contrôlé par des Juifs sionistes…

ldj_halal-juif

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

8 commentaires

  1. Walker Fiamma Corsa says:

    Tiens, tiens, comme par hasard le marché du halal appartient à des juifs…

  2. On y va says:

    Tout , absolument tout a été fait en souterrain pour gruger les français !
    Conseils à suivre à la lettre .
    Bravo et merci à la tête bien pleine et bien pensante de Mr Alain de Peretti .

  3. jeannine vaxelaire says:

    on s ‘aperçoit que l ‘on est tromper en premier par nos dirigeants ,qui depuis x années laissent faire ,pour être bien et surtout ne pas froisser toujours les mêmes ,contre nous ,il faut que tous nous nous réveillons et que l ‘on se battent ,contre tous ses merdes ,désolé de ne pas être polie ,mais sa me dégoutte tellement ,j ‘en peu plus et j ‘en veut plus de ses traites a notre patrie

  4. Je veux le préciser, je ne suis pas raciste, l’étranger honnête et respectueux, ne me gêne pas. La stratégie du Halal, ouvre la porte, aux extrémistes de France, par voie détournée, agissent dans l’ombre, pour mieux contrôler l’ensemble des musulmans. Un moyen détourné, pour trouver de l’argent, par le biais de la nourriture. Les imams sont pour certains des calculateurs pervers salafistes, faisant pression par la religion et la charia, non pas des Français, mais les musulmans. Nos politiques laxistes n’y voient rien, aveugle, ils se laissent manipuler. La religion s’impose et prend le pas dans notre république et notre démocratie, jusqu’à la rendre stérile.

    • Bretonnedecoeur says:

      @ geo
      « Nos politiques laxistes n’y voient rien, aveugle, ils se laissent manipuler. »
      Aveugles ? Sûrement pas. Profondément malhonnêtes, oui ! L’argent est bon à prendre, d’où qu’il vienne. L’Empereur Vespasien ne m’aurait pas contredite.

  5. Creusez un peu et vous apprendrez que ce n’est pas gratuit. Ne toucheraient-ils pas des dessous de table vous savez ces élus font tout pour s’en mettre de plus en plus dans les poches. Le bien être de leur peuple ils s’en moquent éperdument.. La question est « En existe-t-il au moins un qui soit honnête et qui mette l’intérêt général avant son intérêt personnel? » Si oui, faites un battage monstre pour donner son nom. Ainsi, trouverons-nous le sauveur du pays?

  6. Raiford says:

    Il faut interdire le « Hallal » point barre…

    Mais cela ne sera pas fait, parce que l’oligarchie veut implanter l’Islam pour mieux éradiquer la Chrétienté.

    Pour implanter l’Islam plus rapidement ils procèdent même au remplacement de la population : il y a plus 80% de musulmans dans la masse des migrants.

  7. La viande halal, c’est pas banal
    Par Eric Veillette Historien, http//:historiquementlogique.com

    Quoiqu’on en dise, le sujet est controversé. Depuis la sortie publique du Parti Québécois, les médias jonglent tant bien que mal avec le dossier de la viande halal. Personne n’ose remettre en question les accommodements raisonnables, et pourtant! Nombreux sont ceux qui regrettent encore les reculs du peuple québécois face aux avancées de la mondialisation.

    Au cours des derniers jours, la télévision nous renvoyait d’ailleurs les avis de soi-disant experts provenant du milieu de l’abattage ou de l’agro-alimentaire. Belle preuve d’impartialité!

    François Legault, le chef de la CAQ, a d’ailleurs rappelé qu’au Québec la présence de la viande halal devrait être une exception et non la norme.

    L’aspect historique de la chose est souvent négligé, mais un regard sur le passé nous permet souvent de revenir dans un cadre plus rationnel.

    C’est au 7ème siècle de notre ère, à l’époque de Mahomet, que remontent les premières recommandations halal, mot qui signifie « licite ». On s’en doute, la pratique d’égorgement à froid des bêtes d’élevage se pratiquait bien avant, mais c’est au cours de ce siècle qu’une certaine partie du monde la classa soudainement sous le sceau du sacré.

    Les armes à feu apparurent six ou sept siècle plus tard, et avec elles d’autres façons d’abattre le gibier. Le rayon d’action de l’homme en territoire de chasse s’élargissait considérablement. Voilà une invention qui remit en perspective l’utilisation singulière de la lame, qui ne s’applique généralement qu’aux animaux d’élevage. En effet, pour abattre un gibier en liberté il faudrait une dextérité inouïe. Parmi les peuples dit primitifs, comme les Amérindiens, on avait compris que pour une question de survie il fallait développer des armes à plus longue portée, comme l’arc par exemple. Pas question pour eux de développer une croyance se rapprochant de celle imposée par Mahomet. L’important était de ramener de la nourriture pour la famille.

    On serait alors en droit de se demander si une pratique halal n’est pas plutôt attribuable à certaines mœurs plutôt qu’à certaines croyances, puisqu’elle ne pouvait s’appliquer qu’à une région du monde où l’homme pratiquait déjà l’élevage depuis des générations.

    On imagine aussi à quel rythme aurait pu se développer l’Occident, en particulier l’Amérique, si les colons n’avaient pu se servir de leurs armes à feu pour chasser, sous prétexte que cela ne convenait pas à un quelconque rite religieux.

    Et lorsqu’on veut défendre la tradition, il faudrait sans doute rappeler que chez les sikhs le port du kirpan remonte seulement vers la fin du 17ème siècle. C’est également à cette époque que nombre de nos ancêtres commençaient le défrichement de la Nouvelle-France. En suivant le délire logique de certaines croyances, faudrait-il permettre à nos enfants d’aller à l’école avec leur hache à la main sous prétexte que leurs ancêtres ont traditionnellement utilisés cet outil indispensable pour leur survie?

    Il existe aussi différents débats sur la viande halal et les techniques d’abattage, mais laissons cet aspect aux scientifiques. On peut cependant détecter plusieurs opportunistes ou pseudo scientifiques qui tentent parfois de nous faire avaler bien des concepts. Et pour ceux qui prétendent que le halal est meilleur pour la santé, faudrait-il en déduire que tous les êtres humains ayant vécus avant le 7ème siècle souffraient d’une condition physique médiocre? Ce n’est pourtant pas ce que démontrent les recherches archéologiques.

    Et après le 7ème siècle? A-t-on enrayé le cancer pour autant?

    Cette semaine, plusieurs citoyens s’offusquaient d’une vidéo sur Youtube démontrant un chien ayant été abattu d’un coup de carabine. On monte vite aux barricades lorsqu’il s’agit de cruauté animale, mais dès qu’on mentionne l’abattage, les voix s’éteignent bien rapidement. Pourtant, si on se porte à la défense des animaux, ne faudrait-il pas le faire pour tous les mammifères? Sommes-nous plus attachés à un chien ou un chat simplement parce que nous pouvons en posséder un dans notre salon?

    L’être humain est-il hypocrite à ce point qu’il se défile devant les conditions d’un animal qu’il a jugé correct à sa propre consommation? Et n’y a-t-il pas un autre motif caché derrière tout cela : celui de la peur de se prononcer en défaveur d’une religion envahissante?

    Après tout, il est beaucoup plus facile, par exemple, de s’en prendre aux chasseurs de phoques qu’aux abattoirs halals.

    L’Islam, qui condamnait les vieilles religions polythéistes, ne répète que de vieux rituels pratiqués par des croyances anciennes et tribales : le sacrifice animal. Étonnement, Zarathustra, inventeur du dieu unique chez les Perse au 6ème siècle avant notre ère, a fondé sa réforme, du moins en partie, sur son dégoût face aux sacrifices de ce genre. À son époque, ces rituels sanglants étaient trop nombreux.

    Assistons-nous à un malheureux retour en arrière?

    L’Histoire donne parfois l’impression d’être comme la mode, c’est-à-dire cyclique. Certaines pratiques tendent à disparaître avant de revenir au goût du jour.

    L’animal ne souffre pas, nous dit-on!? Et bien, qui sommes-nous pour nous mettre à leur place? Un condamné à la guillotine a-t-il récemment donné son avis sur le sujet?

    Bien sûr, l’homme, cet indomptable preneur qui ramène toujours tout à lui-même, en a décidé ainsi, au point de se substituer à l’animal et de décider pour lui!

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com