Cette citation de BHL est à mettre en parallèle du résultat des élections régionales pour méditer le fossé entre les deux France.

citation-nous-sommes-resolument-cosmopolites-bien-sur-tout-ce-qui-est-terroir-beret-bernard-henri-levy

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

5 commentaires

  1. Quand je pense au courage de mon père qui portait béret en partant à l’usine sur son vélo, j’ai honte que cette gauche caviar prétende aux destinées de mon pays et la méprise du fond du cœur.

  2. Quand je pense à mon père qui portait béret en se rendant à l’usine sur son vélo, j’ai honte que cette gauche caviar préside aux destinées de la France et les méprise du fond du cœur.

  3. Avec sa référence, cette citation serait assassine : l’expression d’un profond mépris pour un groupe humain particulier, ça porte un nom. C’est du racisme.

    • Le racisme est, en effet, l’expression d’un complexe de supériorité.
      Mais BHL n’est pas le seul à avoir osé exprimer un tel mépris :
      « … Bientôt, le magazine Globe, créé en 1983, va résumer la philosophie de SOS racisme dans l’éditorial de son premier numéro, cosigné par Georges-Marc Benamou, Bernard-Henri Lévy et Pierre Bergé : Bien sûr, nous sommes …., voire odieux ». »
      (Extrait, page 108, du récent livre de Philippe De Villiers, qui justifie avec un récit aussi authentique que talentueux, son dégoût de la politique.
      Un ouvrage révélateur et éclairant, – à lire absolument pour ceux qui veulent comprendre les causes et responsables de la dérive de la France, depuis quarante ans.

      SOS Racisme qui n’est qu’une Association créée par F. Mitterrand pour faire monter le FN et réduire la Droite, contribue au déclin de notre pays, et non à son principe de fraternité.
      En effet, SOS racisme s’inscrit, avec la repentance, dans la volonté de dhimmitude recherchée, par une gauche méprisante et vicieuse ou idéologiquement bornée, qui s’applique à développer la haine des Français de souche, pour servir leur idéologie multiculturaliste, qui fait croire à leur bonne conscience de prétendu humaniste qui leur permet d’oser présider aux destinés de notre pays, -en l’engloutissant progressivement dans un marais nauséabond, sans limite, sur lequel il navigue pompeusement.
      SOS racisme n’est qu’une association créée pour déceler et combattre les binious, -soi-disant racistes de nature-, mais qui manifeste un véritable racisme à l’égard de ces derniers, avec, …, en récompense, subventions et des postes de représentants à haute responsabilité de la France, pour ses militants qui ont facilité la haine du français, en France, et contribué à l’adhésion à l’islamisme radical meurtrier dans les banlieues …
      Ses militants, et leurs dirigeant ou souteneurs de l’ombre, font non seulement acte de racisme condamnable, mais ne portent-ils pas, aussi, responsabilité dans les tueries de nos concitoyens par les djihadistes ?
      Traiter d’odieux les porteurs de bérets donne la nausée, et un désir de réclamer justice pour obtenir véritable repentance de ceux qui, offensant nos aïeux, veulent soumettre notre peuple au point de privilégier les migrants et de conforter, ainsi, leur dessein dévastateur, … au point d’avoir des Ministres bi-nationaux …, et d’imposer une pensée unique dégradante.
      Les semeurs de haine, ce sont eux, qui font fi du respect minimum du au peuple qui les a accueillis, …, et dont la xénophobie légendaire leur a même permis de devenir leurs Ministres.
      Il serait temps que les patriotes reprennent en main le destin de notre pays, que notre peuple ne se laisse plus tromper et endormir par ceux qui méprisent jusqu’à notre identité.
      Le devenir d’un peuple ne saurait exister par le dénigrement de ses pères.
      Si j’avais eu connaissance de ces dires qui donnent la nausée, j’aurais sans doute milité pour exclure du pouvoir ces malfaisants.
      Plus le réveil sera tardif, plus le réveil sera difficile.

  4. Chevrier Michèle says:

    Ce type tient des propos dégoûtant.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com