UNCOPS1

Les 2 et 3 juin 2016, à New York, s’est tenu le United Nations Chiefs of Police Summit, réunion des chefs de police de l’ONU.

Au programme de ce sommet qui a rassemblé les chefs de la police de cent pays, figurait la volonté d’une plus grande harmonisation en vue de la mise en place progressive d’une police mondiale.

uncops2

Hervé Ladsous, chef des opérations de sécurité de l’ONU, a présenté un rapport « externe » et « indépendant » qui recommande d’augmenter les effectifs de la police de l’ONU déjà passés de 2.000 à 13.000 hommes (et femmes) depuis 1999. Ce rapport recommande également de doter ces policiers de plus de moyens et d’étendre les missions et les compétences de la police de l’ONU dans un nouveau « cadre stratégique », afin de pourvoir servir de « substitut à la police locale », notamment en vue de « sécuriser les élections », mais aussi de lutter contre « le crime et l’extrémisme violent » qui seraient le fruit d’ « idéologies », notamment «  antimusulmane ».

uncops3

Le vice-secrétaire général de l’ONU Jan Eliasson, a déclaré aux chefs de police présents lors de ce sommet : « Nous louons votre engagement à travailler avec l’ONU au progrès de la paix et de la sécurité comme la preuve d’une seule communauté internationale, d’un environnement global pour tous. » 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. Il est sécurité car la parole police, comme on l’intuye ; ne peut pas être ou exister de façon globale.

    De là, que les forces de sécurité ou des militaires de certaines nations forment des policiers de nations dans d’autres parties du monde.

    Énorme jugement.

    J’adore celui-ci site de nouvelles, est parce que je suis espagnol.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com