Requin1-2

Ce 26 Octobre, en milieu d’après-midi, un jeune Réunionnais de 24 ans s’est fait arracher la jambe droite par un requin squale. Ce drame s’est produit sur la côte sud-ouest de l’île, sur la plage de l’ Etang-Salé exactement. Selon la préfecture, le pronostic vital est engagé malgré les soins rapides des témoins, des maîtres nageurs, des pompiers et du Samu.   Espérons que ce jeune homme survivra et n’aura pas la même fin que le surfeur et l’adolescente Sarah qui avaient perdu respectivement la vie le 8 Mai et le 15 Juillet derniers. La Réunion connaît donc une véritable tragédie : les requins y sont « hypers actifs »si on peut parler de la sorte. Depuis deux ans, il y a eu plus de douze attaques de requins dont quatre mortelles près de la seule île de la Réunion.

Est-ce le hasard? Il ne semble pas, ce serait plutôt un concours de circonstances et une suite logique de certaines choses. Pour commencer, il est reconnu que les requins sont naturellement très présents dans l’Océan Indien et notamment près de la Réunion. Il est donc recommandé de faire attention et de ne pas aller dans des zones à risques. L’homme qui se retrouve ce soir à l’Hôpital après avoir perdu une jambe, était en train de faire du body-board (une sorte de surf). Et où s’exerçait-il? Dans une zone interdite aux activités nautiques! Un panneau d’interdiction avait été placé en évidence près de la zone en question. La question est de savoir pourquoi ce Réunionnais enfreignait cette interdiction. Il avait dû bien le voir ce panneau et, étant lui-même de la région, savoir qu’il valait mieux ne pas s’y risquer!

Les requins sont très actifs en ce moment. Cela provoque l’émoi du monde entier. Mais pourquoi sont-ils si actifs? Les polémiques et les avis sont nombreux. Dans la chaîne animale, on apprend que les requins mangent les thons qui mangent eux-mêmes les maquereaux et les sardines et ainsi de suite jusqu’au plancton. Si l’un des maillons manque, c’est un bouleversement général. Actuellement les thons sont surpêchés, on n’en trouve quasiment plus dans les océans. Sans être partisan des écologistes, on remarque bien que les requins doivent alors assouvir leur faim et se rapprochent des rivages: le malheureux surfeur ou le pauvre baigneur en subit les conséquences. De plus, les élevages de poissons sur les côtes attirent inévitablement les convoitises des requins.

Les raisons de la férocité des requins sont nombreuses mais peu exprimées lorsque un drame survient. Certes ce pauvre surfeur a perdu une jambe et sa vie est en danger mais pourquoi enfreignait-il ainsi l’interdiction? Au lieu de parler toujours des « comment » , voyons plus tôt le pourquoi des choses, revenons en aux causes. Cela nous aidera à faire la part des choses.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com