dictature

La tribune de l’ancien prĂ©sident de la RĂ©publique publiĂ©e dans le Figaro vendredi 21 mars,  n’en finit pas de faire couler de l’encre. Dans cette Ă©pĂ®tre qu’il a voulu adresser aux français au sujet des fuites sur les Ă©coutes dont il est secrètement l’objet depuis huit mois, l’ancien chef de l’Etat a voulu attirer l’attention de ses compatriotes sur les mensonges effrontĂ©s et les comportements douteux des membres de l’actuel gouvernement dans de cette affaire d’Etat.

Comme il le dit lui-mĂŞme dans sa tribune intitulĂ©e « Ce que je veux dire aux français », Nicolas Sarkozy ne cherche visiblement pas Ă  s’apitoyer sur son sort et sur la vĂ©ritable persĂ©cution judiciaire dont il est l’objet. Au contraire, il cherche manifestement Ă  provoquer une prise de conscience et un sursaut national chez les citoyens de bon sens en prenant l’exemple de sa propre situation pour illustrer la dĂ©rive totalitaire du gouvernement socialiste.

PrĂ©cisant dès le dĂ©but de son intervention Ă©crite qu’il est bien conscient des soucis quotidiens de ses concitoyens, le prĂ©sident Sarkozy insiste sur le fait que s’il a dĂ©cidĂ© de s’exprimer c’est qu’il jugeait de son devoir de rompre son silence devant la gravitĂ© de la situation oĂą d’après lui: « certains principes sacrĂ©s de notre RĂ©publique sont foulĂ©s aux pieds avec une violence inĂ©dite et une absence de scrupule sans prĂ©cĂ©dent »  .

Il continue ensuite en s’interrogeant sur : « la proportionnalitĂ© de la rĂ©ponse pĂ©nale, au regard de la qualitĂ© des faits supposĂ©s, violĂ©e ? La prĂ©somption d’innocence dĂ©sacralisĂ©e ? La calomnie Ă©rigĂ©e en mĂ©thode de gouvernement ? La justice de la RĂ©publique instrumentalisĂ©e par des fuites opportunĂ©ment manipulĂ©es ? »

Pour en arriver finalement au constat que malheureusement toute cette affaire : « n’est pas un extrait du merveilleux film La Vie des autres sur l’Allemagne de l’Est et les activitĂ©s de la Stasi. Il ne s’agit pas des agissements de tel dictateur dans le monde Ă  l’endroit de ses opposants. Il s’agit de la France. » Un constat de l’ancien prĂ©sident  intĂ©ressant Ă  souligner concernant l’Ă©mergence chaque jour un peu plus prĂ©gnante d’une dictature socialiste dans notre pays.

Les rĂ©actions du gouvernement Ă  cette tribune de l’ancien chef de l’Etat attestent d’ailleurs de ce constat:  « Insupportable » selon Hollande, « coup d’Ă©tat verbal » pour Sapin, « attaque inouĂŻe contre les institutions de la rĂ©publique » selon un spĂ©cialiste en la personne d’Harlem DĂ©sir, premier secrĂ©taire du PS et cĂ©lèbre pour ses nombreuses et graves dĂ©mĂŞlĂ©es avec la justice.

Enfin, « Faute morale » pour le premier-ministre Ayrault, rien de moins !

Par contre pour notre premier-ministre inquisiteur, l’avortement, le « mariage » homo, la PMA… ne sont Ă©videmment pas des « fautes morales »… Tout bon socialiste ne reconnaissant qu’un seul dogme non nĂ©gociable: « la RĂ©publique et le Bien sont (uniquement) le parti socialiste, tout ce qui s’opposerait au parti socialiste est Mal et anti-rĂ©publicain ».

Les rĂ©actions au Front National sur le sujet furent dĂ©cevantes, Florian Philippot vice-prĂ©sident du FN se contentant de dĂ©noncer une « victimisation classique » et dĂ©clarant que « dĂ©cidĂ©ment, UMP et PS font vraiment tout pour qu’on n’aborde jamais les problèmes de fond… » .

Mais justement n’est-ce pas un gravissime problème de fond que pose dans cette tribune Nicolas Sarkozy? Ce mĂ©pris pour la vĂ©ritĂ© et les libertĂ©s fondamentales qu’affiche un gouvernement qui tend de plus en plus au totalitarisme n’est-il pas rĂ©ellement inquiĂ©tant? Aujourd’hui c’est Nicolas Sarkozy, lui a les moyens de se payer une tribune nationale dans le Figaro pour attirer l’attention sur son sort mais demain cela ne risque t il pas d’ĂŞtre n’importe quel citoyen lambda?

La prĂ©tendue « diversion permanente de l’UMP-S » , argument Ă©culĂ© du FN pour Ă©viter d’avoir Ă  se positionner dans le combat contre la dĂ©naturation du mariage, refait surface. Les responsables nationaux de ce parti ne trouvant personne pour leur opposer que si la famille, cellule de base de la sociĂ©tĂ©, est dĂ©truite, il n’y aura plus d’Ă©conomie viable Ă  long terme Ă  dĂ©fendre ou d’emploi Ă  crĂ©er…

Il est certain que si la destruction programmĂ©e de la famille, la marchandisation de l’enfant, le gĂ©nocide de l’avortement, la dĂ©naturation du mariage par les socialistes, les atteintes aux libertĂ©s fondamentales,etc,  ne sont pour le FN qu’une vulgaire « diversion »…! On comprend donc aisĂ©ment pourquoi ni la rĂ©pression policière et judiciaire exercĂ©e contre les courageux dĂ©fenseurs de la famille,  ni la calomnie et la persĂ©cution judiciaire sur la personne de l’ancien chef de l’Etat ne les prĂ©occupent dans la mesure oĂą cela n’aura pas d’impact Ă©lectoral nĂ©gatif pour eux.

Ce parti qui porte l’espoir de beaucoup de français Ă  l’approche des europĂ©ennes a un sĂ©rieux besoin de s’interroger sur le sens qu’il veut donner et ce qu’il veut faire de l’espoir de tous ces braves patriotes français qui placent leur avenir entre ses mains. Car c’est une chose de crier, Ă  tort ou Ă  raison, en permanence au « tous pourris »  mais encore faudrait-il le faire de manière cohĂ©rente. C’est Ă  dire en recherchant plus une « crĂ©dibilisation » nĂ©cessaire, qu’une « dĂ©diabolisation » ou une « normalisation » excessive qui risque logiquement d’amener dans son sillage une ressemblance frappante des excès dĂ©noncĂ©s, dĂ©bouchant finalement sur un « parti normal »,  ce dont -comme le FN le sait – beaucoup de français ne veulent plus.

Les Ă©chĂ©ances Ă©lectorales arrivent et nous diront la suite…

12 commentaires

  1. Ok ok mais n’oublions pas qui est Nicolas Sarkozy et ce qu’il a proclamĂ© quelques annĂ©es plus tĂ´t : « Personne n’Ă©chappera au Nouvel Ordre Mondial ». Alors au lieu de se focaliser sur l’immoralitĂ© sexuelle de ce gouvernement pour en oublier l’immoralitĂ© financière du prĂ©cĂ©dent, rappelons-nous que la Bible considère pour abomination autant la fornication ou l’adultère que la cupiditĂ© ou l’avarice. Au final les intĂ©rĂŞts servis sont dans le mĂŞme camp, celui du diable. Pour tous les chrĂ©tiens authentiques, le seul espoir se trouve en JĂ©sus-Christ et personne d’autre ! N’est pas chrĂ©tien qui le dit ou le pense car la foi n’est pas une doctrine ou une adhĂ©sion intellectuelle mais la ferme assurance des choses qu’on espère et la DÉMONSTRATION de celles qu’on ne voit pas. Pas de blabla avec JĂ©sus et son Saint-Esprit mais des signes, des miracles, des dĂ©livrances, des guĂ©risons… L’armĂ©e du Christ est constituĂ©e de vainqueurs sur le monde et la chair, pas de pleurnichards qui ne veulent pas changer de mentalitĂ© et abandonner leur confort. Que les chrĂ©tiens se lèvent, prient, intercèdent, proclament !

  2. Dominique says:

    Le FN est rĂ©volutionnaire en droite ligne du siècle dit des lumières et n’apportera rien au pays.
    Sauf une aggravation de la vie quotidienne.
    La France ne peut être sauvée que par la Contre-Révolution.
    Il faut d’abord la faire dans les coeurs et les esprits.
    Nous en sommes loin.

    • Le FuN est devenu un parti ultra-conformiste, qui, malheureusement, continue Ă  abuser nos compatriotes qui croient que c’est un parti anti système. avec la caution bien pensante de l’ectoplasme Gollnisch, que d’aucuns prenaient pour un contre rĂ©volutionnaire, catho tradi et tout et tout, ce FN mariniste, sionioste et dirigĂ© par une clique d’invertis, est la caution du Système, l’opposition officielle de l’oligarchie. A rejeter sans modĂ©ration !

      • BREIZHIL says:

        Malheureusement pour vous le vote des Français n’a pas Ă©tĂ© dans votre sens ce dimanche ! le FN un parti sioniste ? Vous devez ĂŞtre Soralien je prĂ©sume.
        Quant au parti « anti-système » que vous appelez de vos voeux, peut être que Lutte Ouvrière vous conviendrait bien finalement !?!
        Si vous pensez que rester Ă  la marge des Ă©lections avec des opĂ©rations « coups de poing » par des groupuscules rĂ©gionaux vous permettra de toucher le coeur d’une majoritĂ© de Français, alors vous avez encore beaucoup Ă  apprendre en politique…
        Vous voulez la rĂ©volution ? Montrez l’exemple et descendez dans la rue… sinon restez humble derrière votre clavier et arrĂŞter de toujours compter sur les autres pour faire bouger les choses !!!

  3. P'tite tĂŞte says:

    Je suis exactement sur la mĂŞme ligne que cet article.
    Ce qui m’inquiète, ce n’est pas la diminution de nos libertĂ©s publiques depuis l’arrivĂ©e des socialistes au pouvoir, mais l’inertie de la population française (qui malheureusement a d’autres prĂ©occupations, que je comprends).
    Et pourtant, les libertés publiques se rétrécissent de jour en jour.
    On a vu une caméra cachée dans une salle de spectacle pour traquer la mal-pensance.
    On a vu le Conseil d’Etat transformer nos libertĂ©s publiques, sans aucun dĂ©bat de sociĂ©tĂ©, en quelques minutes.
    Mais le pire, lĂ  oĂą la censure est la plus Ă©levĂ©e, c’est sur internet.
    Trop de liberté sur les forums (les seuls refuges pour dire ce que pense la population). Des lois sont votées en sourdine, qui permettent de fouiner dans nos boîtes e-mail, de censurer à loisirs.
    Dernière censure en date, celle de personnels sociaux de la Mairie de Paris pour poser plusieurs problĂ©matiques : la question de logement qui prĂ©occupe les français, c’est l’hebergement des Ă©tudiants, venus de province ou pas.
    Pourquoi avoir choisi de loger des familles venues du bout du monde avec force marmaille, sans savoir oĂą elles allaient se loger (il fait lire des courriers d’assistantes sociales, on hallucine !),
    Pourquoi eux, et pas nos Ă©tudiants ?
    Comment expliquer que les Ă©tudiants de Jeudi Noir soient traquĂ©s de squatt en squatt, quand la Ville de Paris possède des rĂ©sidences luxueuses pour des personnes fraĂ®chement dĂ©barquĂ©es en France, gratuitement ? Comment expliquer que de jeunes mamans françaises qui Ă©lèvent seules leurs enfants n’ont-elles pas accès aux luxueuses rĂ©sidences, avec jardins d’enfants et crèches intĂ©grĂ©es, le tout gratuitement bien entendu, c’est le contribuable qui rĂ©gale, celui-lĂ  mĂŞme qui n’y aura jamais accès.
    Quand Ă  l’accès aux HLM, c’est un pur scandale. Pareil pour les salariĂ©s de l’OFPRA (Office Français de Protection des RĂ©fugiĂ©s et Apatrides), c’est pire.
    DES SCANDALES PAR RAPPORT AUX FRANÇAIS QUI COTISENT ET PAIENT LEURS IMPÔTS.
    L’aide sociale en France se passe encore comme pendant les trente glorieuses. Le problème, c’est que les français qui sont dans le besoin sont les derniers Ă  en profiter.
    Des fonctionnaires de l’Aide Sociale veulent parler : qui profite du système et pourquoi ? N’est-il pas temps de revoir le système pour faire une place aux français ?
    Mais il est interdit de parler d’aide sociale en France. De toutes façons, les socialistes ont posĂ© en principe que quiconque s’intĂ©resse aux Ă©trangers ou les blâme doit ĂŞtre vouĂ© aux enfers.
    Le débat est forcément à charge.
    Mais Ă  peine mis en place le Twitter des personnels sociaux de la Ville de Paris, le compte a Ă©tĂ© bloquĂ© (#LeMur75MairieAntisociale). Hors de question de lever un scandale avant les Ă©lections. Surtout par ceux qui le pratiquent quotidiennement : assistantes sociales agressĂ©es, parce qu’elles refusent des aides, refus de ceux qui viennent CHERCHER des aides d’ĂŞtre reçus par une femme, assistĂ©s insultant le personnel en lui disant qu’ils sont Ă  leur disposition (!), assistĂ©s qui se vantent de « niquer la France » (et en plus, c’est vrai), bref la Mairie ne souhaite absolument pas que ses salariĂ©s donnent leur points de vue en tant que citoyens.
    Ni qu’elle refuse Ă  nos retraitĂ©s, et Ă  son personnel ce qu’elle donne aux primo arrivants.
    Compte Twitter fermé dare dare, secret défense.
    Et je ne parle pas des arrestations arbitraires, Manif pour Tous, Hollande-demission, ne parlons pas de Dieudo, du tribunal qui estime que le fait de savoir qu’un membre du FN est homosexuel ne relève pas de la vie privĂ©e, d’Arno Karsfeld, un avocat qui se permet sur tous les mĂ©dias, d’appeler Ă  crĂ©er des troubles Ă  l’ordre public lors des spectacles de Dieudo, et la liste est interminable.
    C’est la traque organisĂ©e contre toute pensĂ©e non socialiste.
    Les français doivent prendre conscience que le fait Nicolas Sarkozy n’est qu’un rĂ©vĂ©lateur de ce qui se passe dans notre pays.
    Il fait soutenir les mouvements de rĂ©sistances, les personnels sociaux qui s’invitent dans un dĂ©bat tabou.
    ĂŠtre vigilant : le socialisme, c’est la censure partout et toujours

  4. Friedrich Ruff says:

    Bonjour,
    je pense que Mr Sarkozy est aujourd’hui, devant la loi de la rĂ©publique un citoyen comme un autre; mĂŞme si le roi Hollande et son vice roi Ayrault le hissent au statut d’ennemi moral de la rĂ©publique. Pour l’instant on ne peut legalement rien reprocher Ă  Mr Sarkozy, et il n’est pas condamnĂ© par une justice quelconque en dernière instance pour un fait quelconque. Voila les faits.
    Je pense que si on Ă©coute le tĂ©lĂ©phone de quelqu’un assez longtemps, on finit toujours par trouver un soupçon de quelque chose. Parce qu’il est question de soupçons, non? Pour l’instant Mr Sarkozy n’a rien fait, puisque rien n’est prouvĂ©, et donc il faut le laisser en paix publiquement.
    Du reste, le pouvoir en plaçe ferait mieux de consommer de la realpolitik Ă  la Schröder pour sortir la France de ses vĂ©ritables problèmes. Les Ă©crans de fumĂ©e cachent peut ĂŞtre bien les problèmes, mais la fumĂ©e disparait au moindre coup d’air et les problèmes n’ont toujours pas diminuĂ©s. En fait Mr Sarkozy est le meilleur socialdĂ©mocrate que la France n’ait jamais eue au pouvoir…

  5. Oui les socialistes sont liberticides,Ă©coutes tĂ©lĂ©phoniques des avocats ,des politiques,chasse a l’homme pour DieudonnĂ©,
    traitement disproportionné de manifestation pacifiste(manif poud tous)carences flagrantes a Nantes et Paris PSG.
    Justice politisée(Mur des Cons), le conseil d’État saisi par le ministre de l’intérieur qui se prononce en deux heures pour déjuger un Tribunal (Dieudonné).
    Fuites dans la presse organise par les policiers ou les magistrats(illégal)et surtout un gouvernements qui ne sait rien(menteurs et/ou incompétents).
    Ils espèrent que multiplier les affaires et les polémiques sur les projets sociétaux vont occulter leurs échecs:
    incapacité a reformer la fonction publique,préservation des privilèges des fonctionnaires,
    augmentation du chomage,du RSA,du déficit,de la dette

  6. de la Croix says:

    Pour tout dire rien ne peut changer dans ce pays dont l’essence reste une  »rĂ©poublique dĂ©mocratique  » qui persiste depuis la rĂ©volution française sur unn mythe et non une rĂ©alitĂ© comme l’a dĂ©montrĂ© Vladimir Volkov…

    Seule un Roi peut rĂ©tablir l’ordre dans ce pays de citoyens vouĂ©s malheureusement corps et âmes Ă  l’esprit rĂ©publicain… mais ce n’est pas demain la veille pour que cela se passera tant que les français ne redeviennent pas catholiques… comme du temps des Rois de France…

  7. Pas catholique, andouille, chrétien tout court, sans autre idolâtrie païenne, romaine ou grecque que Jésus-Christ seul, Roi des rois et donc Roi de France !

  8. Olivier M says:

    Cet article est un affront Ă  l’intelligence.
    Comment oser Ă©crire que le « FN Ă©vite de se positionner » sur le mariage pour tous alors que le FN a Ă©tĂ© le seul et unique parti politique a rĂ©clamĂ© et, y compris par Marine LE PEN elle-mĂŞme,l’abrogation de la loi Taubira?! Quelle indigente mauvaise foi!
    Comment oser qualifier de « dĂ©cevant » les termes de Florian Phillipot sur Sarkozy, Ă©voquant une « victimisation classique », alors mĂŞme que les lois dont se plaint Sarkozy (permettant aux juges d’Ă©couter les justiciables soupçonnĂ©s de crimes) ont Ă©tĂ© instituĂ©es par Sarkozy lui-mĂŞme sous son « règne » malĂ©fique?!

    Personne ne pleurera sur Sarkozy ni sur la pseudo-droite, qui a fait voter les lois contre l’homophobie, les lois contre la famille, les lois ou traitĂ©s pour la mondialisation et la destruction de l’indĂ©pendance nationale. Le PS fait d’ailleurs exactement la mĂŞme chose, pousuivant l’Ĺ“uvre de Sarkozy (le contrat d’union civile, Ă  dĂ©faut de mariage homo qu’il dĂ©fendait, a Ă©tĂ© proposĂ© par Sarkozy lui-mĂŞme, faut-il encore le rappeler?!).
    L’UMPS et son concert de pleureuses, sur Sarkozy comme sur son frère Hollande, ne trompe plus personne et c’est bien le Front National qui, aujourd’hui, est le seul Ă  dĂ©fendre la Famille, la Patrie et le Travail.
    Et le peuple français donnera dès ce soir une première gifle justement Ă  ce système UMPS pourri jusqu’Ă  la moelle, avant de lui livrer une dĂ©culottĂ©e magistrale aux EuropĂ©ennes.

  9. Minguet says:

    L’article sur Sarkozy m’a rejointe totalement. La haine qui est manifestĂ©e Ă  son encontre depuis sa candidature Ă  l’ElysĂ©e, et qui a dĂ©clenchĂ© des calomnies jamais Ă©galĂ©es, dans le passĂ© politique (il me semble)est provoquĂ©e par le fait que la gauche doit sentir confusĂ©ment qu’il menace son ordre. Il est le seul capable de le faire en France Ă  l’Ă©chelon national. Alors tous les coups sont permis. Pas plus que nous, cet homme n’est parfait, mais il a en lui l’Ă©toffe d’un chef et c’est d’autant plus gĂŞnant qu’il a publiquement pris des positions opposĂ©es Ă  celles de la gauche sur les racines culturelles et religieuses de notre pays et de l’Europe.
    Nous devons prier pour que le Seigneur fasse porter du fruit aux talents qu’il a reçus, et qu’il aille beaucoup plus loin, qu’il se prononce pour une sociĂ©tĂ© plus cohĂ©rente avec ses racines spirituelles.

  10. Ah le front républicain a trouver une tribune dans medias-presse info sans doute avec la bénédiction de Mgr Dagens et autres évêques renégats

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com