Élections présidentielles : Marine Le Pen était l’invitée de L’émission politique de France 2. Elle a affronté Najat Vallaud-Belkacem sur le thème de l’Éducation.

Passe d’armes entre deux conceptions de l’Éducation, de la transmission des savoirs, de l’école et de l’enseignement. Tradition contre idéologie !

Si Marine Le Pen a une vision de l’enseignement qui est traditionnelle, apprentissage des fondamentaux, respect des professeurs, revalorisation de l’apprentissage par exemple, et soutient la liberté scolaire et les écoles hors-contrat, l’actuel ministre franco-marocain de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a défendu une conception idéologique de l’école, a montré sa haine de l’éducation classique et témoigné d’un orgueil incommensurable pour sa réforme détestable, contestée pourtant même dans son camp, et le système scolaire socialiste, les deux générant des incultes et des analphabètes. Véritable faillite éducative que la passionaria socialiste conteste âprement. Pour parodier Molière : « Couvrez cette réalité, que je ne saurais voir. »

Échec également par rapport à l’intégration des populations immigrées : Najat Vallaud-Belkacem prétend que l’école doit faire aimer la République à tous les enfants :

« Quand on l’aime, on l’enseigne (la République). Vous, vous êtes opposées à l’enseignement civique que nous avons mis en place »,

ce à quoi Marine Le Pen lui rétorque fort justement :

« Nous ce que l’on veut faire, c’est des petits Français qui parlent le français. Nous refusons l’apprentissage de la culture d’origine ». 

Quant à la bataille de Najat Vallaud-Belkacem  contre les écoles hors-contrat, Marine Le Pen a bien démontré que quand il s’agit de fermer des écoles islamistes, cela relève de l’impossible :

« Vous avez tellement peu d’autorité que l’école islamiste que vous vouliez fermer est toujours ouverte »,

a pointé Marine Le Pen,en évoquant la non fermeture de l’école privée musulmane Al-Badr, à Toulouse, malgré une décision de justice. La lutte acharnée contre le hors-contrat de la Franco-marocaine, qui se définit elle-même comme une « croyante, musulmane par héritage en quelque sorte, c’est une histoire de culture, de traditions, de racines »,  vise en effet bien plus les écoles catholiques ou favorisant un enseignement classique que les écoles coraniques !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

9 commentaires

  1. Renard066 says:

    Réveil français Bravo Marine tu as raison la république française est en danger et nos valeurs HONTE à HOLLAN et HAMON et MACRON et ce gouvernement et cette pensèe unique umps. Vivement un trés grand changement pour la FRANCE en 2017.

  2. LANKOUDU says:

    Une « FRANCAISE » contre une « BI-NATIONALE » pro arabe ! Qu’elle aille enseigner à Tanger !

  3. A ne pas manquer, faites tourner :

    « Ce que cachent Oubrou, Boubakeur et Ramadan : livre de Lina Murr Nehme »

    https://www.youtube.com/watch?v=x6Z9yfJ9qVE

  4. Celle qui dit je me sent plus Marocaine que Française l’Education c’est pas Belkacine

  5. Pauvre Najat Belkacine elle fait et dit tout comme si elle ne s’occupé pas de son Ministère,sachant que Najat était sur tutelle de Valls,et Aujourd’hui c’est Cazeneuve,elle agresse la Marocaine elle fausse les réponses a l’école du PS Pujadas dépasser

  6. N.Belkacem est trop fière pour admettre ces Erreurs depuis sa prise de fonction,ont vois bien quelle est écarté des vrais dossiers de l’éducation les plus Chaud,et ça l’énerve vu que MLP A le dessus et toc.
    Hollande ou Valls,ont du bondir de leurs sièges sur les réponses loin des sujets abordés décidément Najat.B n’y entend rien A L éducation,Et sur les idées du Socialisme c’est pire,qui lui a fait les réponses?

  7. champar says:

    Bécasse-m a eu un marocain en France, elle n’aurait probablement pas eu cette chance dans son pays d’origine.
    Les mauvaises langues penseront certainement que la discrimination « positive » aboutit à nommer des gens en fonction de leur origine et non en fonction de leur compétence, le pire c’est qu’avec les socialistes cette remarque n’est pas vraie car ils sont tous incompétents à l’image de hollande !

    Bécasse-m au lieu de remercier la France de lui avoir procuré une situation confortable salit son pays d’accueil en cherchant à détruire son système d’éducation et veut supprimer cet ascenseur social qu’est l’école. Elle empêchera ainsi ses coreligionnaires d’accéder à une culture qui a fait la grandeur de la France et des français dans le passé : C’est du perdant-perdant à la fois pour les français d’origine que l’on cherche à détruire et pour les personnes de culture étrangère qui ne pourront pas progresser par l’école.

  8. FACE a mlp Belkacem NAJAT Dans la semoule l’éducation Privé du gouv.hollande.ps.macon

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com