Malgré l’élection d’al-Sissi et sa lutte contre les Frères Musulmans, on remarque que les Coptes sont toujours victimes d’injustice et de persécution. Une institutrice copte a été condamnée ce dimanche à six mois de prison dans le sud de l’Égypte après avoir été accusée par des parents d’élèves d’avoir insulté l’islam et tenté d’évangéliser ses élèves musulmans, selon son avocat. Elle aurait dit à ses élèves que le pape des coptes Chenouda III (aujourd’hui décédé) était meilleur que le prophète Mahomet. Mais le directeur de son école avait affirmé devant la Cour qu’elle n’avait jamais rien dit de la sorte.

En 2013, l’enseignante de Louxor avait été condamnée en première instance à une amende de 100.000 livres égyptiennes (10.000 euros), à la suite de plaintes de parents d’élèves, mais elle avait fait appel. Sa condamnation à six mois de prison est susceptible d’un recours en cassation.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 commentaires

  1. champar says:

    Le premier qui dit la vérité, il sera exécuté …

  2. Frappin says:

    Hélas ce genre d’atteintes aux droits de l’homme dans les pays à majorité mahométane sont très fréquentes.
    le Pape actuel peut bien réunir des responsables politiques mahométans et juifs cela ne change absolument rien,nous le constatons depuis fort longtemps!
    Il nous faut interpeler Rome mais également nos dirigeants qui ne réagissent que lorsqu’ un juif ou un mahométan se sent insulté dans notre pays.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com