Toujours insoumis au politiquement correct, Roger Holeindre réagit vigoureusement à la campagne de haine anti-FN qui a suivi le premier tour des élections régionales.

Roger Holeindre1

A vomir !

Depuis les résultats du 1er tour des élections régionales, nous sommes soumis à un véritable bombardement médiatique qui ne tient en rien de l’INFORMATION… mais tout de la propagande la plus haineuse… la plus mensongère… la plus insultante pour les électeurs.

A priori pourtant, il semble que les résultats d’un vote démocratique sans violence sont à prendre en compte tels qu’ils sont. Quel que soit le vainqueur, le résultat reste démocratique et les conséquences politiques qui en découlent sont, elles aussi, démocratiques… et doivent donner lieu… sans aucune entrave… à la mise en place et au pouvoir (au prorata de ses scores), du parti qui a remporté ces suffrages. Personne ne peut contester ces chiffres autrement que par un dépôt de plainte… pour irrégularité, dans l’enceinte même où aurait eu lieu… la triche… la magouille… ou le bourrage d’urnes (spécialité communiste durant des décennies dans ses fiefs de la “ceinture rouge” que lui avaient concédée les gaullistes à la Libération).

Toutes ces accusations, tous ces délires, ne sont donc que des mensonges éhontés qui disqualifient à jamais ceux qui en font leurs principaux slogans électoraux… éructant ces idioties avec des mines graves ou des airs de matamores guillotineurs… Il ne leur manque plus que les chapeaux à plumes… de leurs prédécesseurs révolutionnaires de 1789… tuant et massacrant au nom des soi-disant valeurs de la République, imposées dans une mer de sang.

Malheureusement, tout cela est faux. J’ai eu l’honneur d’être un des 35 députés “Front national – Rassemblement national” élus à l’Assemblée nationale, voici quelques années. Notre arrivée, saluée par tout le petit personnel, aurait pu sonner définitivement le glas de la gauche et de l’extrême gauche… Mais… dès le premier jour, les Chirac… Giscard… Pasqua et compagnie… intimèrent à leurs troupes… l’interdiction de voter nos propositions de loi… d’applaudir nos discours… et de faire en sorte que nos votes ne servent à rien. Nos propositions concernaient pourtant… déjà… le contrôle des frontières… la suppression de la double nationalité… l’apprentissage à 14 ans… et le salaire familial pour les mères françaises désirant en priorité élever leurs enfants.

Par la suite, élu Conseiller régional d’Île-de-France, j’ai vu et entendu, dans cette autre assemblée, les élucubrations budgétaires et antinationales des khmers verts… dont les exécutifs… droite molle ou socialistes… faisaient tout… de concessions en concessions délirantes… pour ne pas avoir à accepter les voix du Front national.

Bien sûr, pour tous “ces démocrates pur beurre”, le Front national, surfe (sic) sur les malheurs de la Nation… comme s’il en était responsable en quoi que ce soit.

Pendant des décennies, les votes de millions de citoyens français honorables et patriotes, ont été décomptés… et jetés dans les poubelles de la soi-disant République « une et indivisible ».

Faut-il rappeler aussi à ces messieurs, les tripatouilleurs et falsificateurs… que si… la semaine prochaine… le FN conquièrt une ou plusieurs régions… cela sera le fait de la loi truquée… mise en place par les socialistes pour donner le maximum de sièges dans les régions… à la liste arrivant en tête. Cela n’était mis en place que pour empêcher le FN d’en obtenir une seule !

J’ai écrit, il y a peu de temps, il m’arrive d’être trivial… qu’à force de « jongler avec des seaux de “merde” ces messieurs en prendraient prochainement quelques uns sur la gueule ».

Je pense que dimanche prochain, il y aura du monde dans les douches de certains partis politiques.

Faut-il, pour en finir avec ces truqueurs… ces voyous de la politicaillerie… élus à vie, qui se goinfrent dans les palais nationaux… que si rien n’a changé en France depuis la Libération, c’est parce que ces donneurs de leçons ont tout mis en œuvre pour que le procès du communisme (qui a trahi de 1938 à 1941… en Indochine… et en Algérie) n’ait jamais lieu.

Face à ces malfrats… face à la déchristianisation de notre patrie… face à l’émigration-invasion… que Dieu nous aide… et que Vive la France !

Il est temps d’entrer en résistance !

Roger Holeindre, président du Cercle National des Combattants, ancien député

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. tirebouchon says:

    La Résistance ! Le beau mot que voila ! Nous nous sommes croisés en 86 e 88, un ami Pied Noir, décédé il y a peu, avait été, avec vous et quelques autres du Front, élu à la députation. A l’époque malgré la cinquantaine passée nous avions encore les bons réflexes…Mais que de choses ont changées, je ne reconnais plus la France ! Il n’y a toujours eut que 15 à 20 % de Français et Françaises prêts à se battre et c’est encore le cas. 50 % d’abstention..sur le reste seulement 30 % de votants pour le FN, ce qui nous donne en réalité que 15 % des voix des inscrits….Que faire ? La résistance ? C’est une organisation importante, beaucoup de gens prêts à mourir demain pour leur pays. Des armes, de l’argent,une logistique avec des moyens techniques immense, un appui de gouvernement étranger…je crois que ce type de résistance fait parti du rêve ! Il y a cependant une solution mais ça n’est pas la Résistance et probablement encore moins le vote, on voit bien ou cela mène ! Comme le disait le ministre de l’intérieur du Tsar après la lecture des Protocols « c’est trop tard  » SAUF SI POUR UNE RAISON OU UNE AUTRE le destin en voulait autrement ! Le destin peut prendre plusieurs formes !

  2. Le destin de la France a été signé par ces faux français qui vendent ce qui reste de notre république et de notre démocratie. Voici le nouveau gouvernement un pouvoir d’oligarchies socialistes et UMPS, il n’y a qu’eux, tous les autres doivent se taire et rentrer dans le rang.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com