François Hollande, en pleine tournée pour la promotion de son livre « Les leçons du pouvoir » sorti le 11 avril dernier en librairie, égratigne son successeur, longtemps décrit comme son protégé avant que ce dernier ne le trahisse pour être élu lui-même à la présidence de la République.

Dans son livre, l’ancien président de la République décrit avoir découvert un Macron ambitieux lors de la démission du jeune ministre de l’Économie : le 30 août 2016,

« Il m’annonce qu’il veut retrouver sa liberté. Je lui demande ce qu’il fera si je me déclare. Il entre dans un développement emberlificoté sur une ‘offre politique’ qui exprime bien plus la gêne que l’ambiguïté. Sa non-réponse en est une. Qu’a-t-il à perdre ? Je comprends ce jour là qu’Emmanuel Macron ne s’inscrit pas dans l’histoire de la gauche, pas davantage dans celle de la social-démocratie, ni même dans une recomposition qui pourrait préfigurer une coalition progressiste. Il est à son compte. Il a créé une entreprise ; il entend la mener le plus loin possible. »

Hier mercredi 25 avril, sur le plateau de l’émission Quotidien sur TMC, Hollande à la question « Emmanuel Macron est-il le président des riches ? » répond sans hésitation :

« Non ce n’est pas vrai, il est le président des très riches ».

Pour une fois, nous donnerons raison à François Hollande…

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 commentaires

  1. cadoudal says:

    Macron est d’ abord le larbin de Rothschild et du Crif

    digne successeur d’ Hollandouille, Sarkozy , Chirac etc…

  2. Hugues says:

    Macron : «Il n’y a pas une culture française  »
    Macron : “il existe un vieil antisémitisme français”

    PS la voix de ses maitres et employeurs !

  3. … Tiens tiens! est-ce un sans dents qui cela de Macron?

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com