L’éolien industriel est de plus en plus remis en cause, notamment en raison de ses nuisances sur la santé. Dans cette courte vidéo, Patrice d’Oultremont, physicien wallon, évoque les nuisances sonores des éoliennes.

Patrice d’Oultremont 1 from Antoine Panier on Vimeo.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

31 commentaires

  1. Bien, c’est UN physicien;
    il doit y en avoir d’autres, non?
    Puisque MPI se veut le défenseur de La Vérité,
    pourquoi ne publiez-vous pas l’avis des défenseurs de l’éolien?
    http://www.planete-eolienne.fr/idees_fausses.html

    • Un passant says:

      Cher Monsieur, puisque nous avons fait partie de la même vague de censure, je vous laisse mon avis sur la façon cette défense de la vérité que certains feignent revendiquer.
      Il se trouve en Matthieu 7, 21  » Ce ne sont pas tous ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur, qui entreront dans le royaume des cieux, mais bien celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. »
      Et pour ma part, après avoir laissé quelques messages aux rares qui me semblaient en valoir la peine, j’applique les conseils du même évangile, en 10, 14 « Si l’on refuse de vous recevoir et d’écouter votre parole, sortez de cette maison ou de cette ville en secouant la poussière de vos pieds. »
      Sincères salutations

      • Cher « Passant »,
        merci, cela fait du bien de voir que je ne suis pas seul à « ronchonner » pour la Vérité!
        Bon appétit,
        R de V.
        P.S.: voici ce que dit sainte Thérèse à une novice du Carmel:
        « Je vous dois la vérité, détestez-moi si vous le voulez, mais je vous la dirai jusqu’à la mort. »
        Elle a été canonisée …

        • Pierre-Alain Depauw says:

          Sauf que vous n’êtes pas le détenteur de la Vérité et que la rédaction de MPI a le droit de ne pas partager toutes vos opinions…

          • Bien sur que je ne détiens pas la vérité, pas plus que vous ou MPI ou Civitas.
            Mais ce qui inadmissible, c’est la prise de position UNILATERALE de Civitas et MPI contre l’éolien. Comme en toute chose, il y a forcément du bon et du mauvais; le grand, l’immense saint Thomas d’Aquin, faisait toujours la part aux « objections ».
            Or la parole est donnée aux seuls opposants; pourquoi MPI ne relaie-t-il pas le communiqué des défenseurs de l’éolien, que j’ai déjà mentionné, et que je redonne ici (et que je vous conseille de lire, pour information!):
            http://www.planete-eolienne.fr/idees_fausses.html

            • Lucas says:

              Il est surprenant, et amusant, de constater que pendant que tu dénonces cette unilatéralité dans les articles sur les éoliennes, tu la défends précisément dans les articles contre l’homosexualité. C’est ce qu’on appelle l’ironie et l’hypocrisie ! Parce que je suis aussi un défenseur de l’éolien, j’y travaille même, mais ça n’a aucune incidence sur l’absence d’estime que j’ai pour toi et ton discours assassins contre les minorités LGBT.

              • pamino says:

                Mais s‘il attend jusqu’à ce que ces minorités deviennent des majorités, elles seront bien plus difficiles à assassiner, voyez-vous ?

              • Luxettenebrae says:

                Lucas, respectueusement et indépendamment de ma position sur le sujet, vous ne devriez pas rester ici, vous allez juste être blessé si vous continuez et vous ne ferez pas changer d’opinion les gens sur un point aussi polémique (vous finirez même par être censuré et vous aurez juste perdu du temps au final).

    • Walker Fiamma Corsa says:

      Certainement qu’ il doit y en avoir un autre, mêmes d’ autres.
      Soit des physiciens abusés par de faux chiffres données par les escrocs de l’ éolien soit d’ autres qui sont prêt à raconter n’ importe quoi pour de l’ argent !

    • mia vossen says:

      Les défenseurs de l’éolien sont PARTOUT dans la presse, ils ne donnent ni chiffres ni autres précisions utiles. Leur but est de convaincre par la répétition de slogans « verts ». Quand on sait que l’éolien pollue par le fait qu’il est nécessairement accompagné – 100% du temps! – de centrales polluantes… NB. En Allemagne elles fonctionnent au charbon ou lignite et l’Allemagne n’a jamais autant pollué que maintenant, ce qui ne semble pas déranger les « Grünen »….

  2. Champtocé says:

    Merci beaucoup à Monsieur d’Oultremont pour cet exposé clair, précis et très informatif.
    Ma modeste formation scientifique ne m’autorisant pas à m’aventurer sur le chemin du débat purement technique, je me permets juste en apparté de souligner les dommages esthétiques (eux incontestables, et facilement observables) causés aux paysages par ces nouveaux équipements de production d’énergie dont la promotion assurée avec une si lourde insistance par les bataillons d’écologistes fraîchement convertis laisse à penser qu’ils sont doublés d’une face beaucoup moins séduisante…

    Ayant vagabondé récemment sur les petites routes bourguignonnes, j’ai pu en effet constater « de visu » les blessures infligées à des paysages jusque-là harmonieux et équilibrés par ces guirlandes métalliques et/ou bétonnées se déroulant de façon chaotique et aberrante tout au long des lignes de crête.
    Sincèrement, ces éoliennes modernes, par leur démesure et leur manque d’élégance, accrochent et « labourent » l’oeil du voyageur rêveur de façon insupportable. On est bien loin à l’évidence de la douce mélodie visuelle déroulée par les moulins d’antan.

    Je ne comprends toujours pas pourquoi par ailleurs, la plus importante part de la recherche en matière d’énergies renouvelables est dirigée vers des solutions aussi aléatoires et capricieuses que le solaire et l’éolien et pourquoi il n’y a pas plus d’efforts de recherche et de développement menés pour la géothermie qui apparaît au profane que je suis comme une ressource infinie et notablement plus propre.

    Seule certitude, la masse d’argent public « brassée » par ces nouveaux moulins du diable ne peut qu’aiguiser l’appétit des requins de la finance, et il n’en manque pas…

    • @ Champtocé
      Bonjour,
      vous aviez déjà posté ce commentaire à la suite de l’article d’hier sur les éoliennes. Vous avez pu constater que MPI avait tout censuré, car beaucoup de lecteurs étaient « défavorables » … Censure, quand tu nous tiens!
      Maintenant:
      1 / Des goûts et des couleurs, chacun a ses préférences,
      mais, personnellement, je trouve les centaines de milliers de pylônes métalliques EDF, de type « tour Eiffel », infiniment plus horribles que les éoliennes; pourquoi ne pas lancer une campagne contre ces « nuisances visuelles »?
      2 / A propos de « nuisance sonore », peut-être aussi faudrait-il lancer des campagnes contre les autoroutes, la circulation en ville, les aéroports à proximité des zones habitées, la sonorisation dans les grandes surfaces, les radios, les TV, tous ces « baladeurs » dont sont équipés la plupart des zombies que l’on croise en ville -ou même les « joggeurs » en pleine campagne, …..

      • Perlimpinpin says:

        Peut-on connaître votre intérêt si particulier à défendre les éoliennes, si par exemple vous en tirez un quelconque revenu ou l’un de vos proches, ou bien un avantage ?

        Personnellement, j’ai retenu que les éoliennes sont la cause de dépression de même que nombre d’antennes pour les téléphones mobiles qui ont donné lieu à l’émergence de zones blanches. Non seulement elles défigurent notre paysage par ailleurs, mais en plus elles sont une goutte d’eau dans l’océan d’énergie qui est à produire. Moi même, je me sens mal physiquement lorsque je traverse une zone près d’Orléans bourrée d’éolienne.

        • Pour répondre à votre question:
          je n’ai aucun intérêt ni avantage dans l’éolien.
          Ce que je n’admets pas, c’est la prise de position UNILATERALE de Civitas et MPI contre l’éolien. Comme en toute chose, il y a forcément du bon et du mauvais; le grand, l’immense saint Thomas d’Aquin, faisait toujours la part aux « objections ».
          Or la parole est donnée aux seuls opposants; pourquoi MPI ne relaie-t-il pas le communiqué des défenseurs de l’éolien, que j’ai déjà mentionné, et que je redonne ici (et que je vous conseille de lire, pour information!):
          http://www.planete-eolienne.fr/idees_fausses.html

          • Le problème est « que croire des dires des défenseurs de l’éolien »? En effet, étant sur un secteur concerné par un projet d’implantation de ces engins, les études initiales produites par Véolia concernant la productivité afin de justifier le bien fondé du projet se sont révélées plus que surévaluées après contrôle par un organisme indépendant. Quel besoin de mentir si ce n’est pour privilégier le côté « financier » de l’affaire? Après ce genre d’exemple bien réel, comment faire confiance aux dires de « planète éolienne » et autres « pro-moulins »?

            • «que croire des dires des défenseurs de l’éolien »?
              Que croire des dires de MPI?
              Que croire des généralisations de Cyrano qui connait UN projet ?
              Que croire des conclusions d’un «  »organisme indépendant (?) «  »?
              Que croire des attaques unilatérales de Civitas?

              • Pourquoi les résultats des études de productivité des éoliennes sont ils trafiqués pour en justifier l’implantation? info ou intox?

  3. Champtocé says:

    @Rémi de Völn
    Pour les tentations (transformées semble-t-il) de censure récemment apparues sur MPI, je regrette comme vous le souffle de totale et de très (trop) rare liberté qui baignait jusqu’ici ce joli refuge de la toile, même si je me passerai sans regret de certaines des éructations vulgaires qui y étaient parfois lâchées (de même que des rafales prétentieuses et saoulantes du troll scientiste mandaté sous le matricule MLF68) !
    Remarque 1/ Les pylônes-araignées soutenant les lignes haute tension qui jalonnent le territoire ne sont pas en effet les plus charmants éléments du paysage, mais par bonheur ils n’atteignent pas les hauteurs délirantes des dernières générations d’éoliennes et ensuite, pourquoi rajouter du laid au laid déjà présent ?
    Remarque 2/ C’est vrai, les pollutions sonores sont déjà omniprésentes dans le quotidien du monde prétendu moderne, mais justement, la campagne permettait jusqu’ici d’y échapper assez facilement. « Pourrir » à leur tour de nouveaux espaces jusqu’alors préservés me semble donc relever d’une logique assez infernale, d’où mon évocation des moulins du diable…

  4. Au delà des nuisances sonores, n’oublions pas les dégâts sur la faune sauvage lorsque ces « moulins » deviennent des hachoirs à oiseaux (eh oui, ce n’est pas un mythe) ainsi que les dégâts sur l’environnement y compris dans des sites pourtant classés protégés par les Monuments Historiques.
    De plus, force est de constater que le côté « financier » de la chose prime sur la logique, j’en veux pour preuve le fait qu’un tel projet – soutenu dés le départ par un député « rose-verdâtre »- a été annoncé il y a quelques années prés de chez moi, après étude, il s’est avéré que les vents à cet endroit n’étaient pas compatibles avec la productivité annoncée (mais quid des promesses pécuniaires de Véolia?), que les nuisances sonores et les ondes nocives seraient nombreuses, et ceci sans parler que ce projet se situe prés d’un parc naturel accueillant des oiseaux migrateurs ainsi que du site où est sise une chapelle classée aux MH, la totale!
    L’intérêt de ces engins nuisibles et inutiles? Le fric! le reste…c’est du vent!

    • « Dégâts sur la faune sauvage » … « hachoirs à oiseaux »: peut-être faudrait-il donner des chiffres, ou au moins relativiser!
      1 / Savez-vous que (au moins dans les hautes Vosges, dont je connais un certain nombre de chasseurs et de gardes-chasse) il y a plus de gibier tué par le trafic routier que par les chasseurs? Va-t-on militer pour la suppression des voitures?
      2 / Comme je l’ai écrit sur ce site (mais j’ai été censuré …), j’exploite un turbine hydroélectrique, depuis 25 ans, qui fournit 800 000 kwh/an, soit l’équivalent de la consommation (hors chauffage) de 60 logements: voilà la création d’une vraie richesse pour le Bien Commun, n’est-ce pas? Eh bien vous seriez étonné de savoir les ennuis auxquels nous (les hydrauliciens) nous exposons si l’on trouve UNE truite morte au niveau de nos installations, si nous tuons quelques vairons ou grenouilles lors de travaux en rivière, …
      Bien, à chacun son choix. Mais si l’on veut supprimer toute production d’énergie susceptible de polluer, alors achetez-vous des bougies, et des aiguilles à tricoter de gros chandails pour l’hiver.

      • Vous prenez quelques raccourcis un peu simplistes, je compare notamment les nuisances des éoliennes avec le bénéfice qu’elles apportent, et force est de constater que ce dernier est plus que minime sinon négatif!
        D’autre part, qui parle de bougies et de chandails? Il en faudra certes si l’on abandonne la production nucléaire qui ne sera jamais égalée par les éoliennes même couplées à de l’hydroélectrique et du photovoltaïque, surtout à l’heure où l’on veut privilégier les modes de transports électriques nécessitant par le fait un besoin accru de cette énergie.
        Combien produit une éolienne, combien produit un réacteur nucléaire? donc, combien d’éoliennes pour un réacteur? (sans parler de la fiabilité dans la continuité de production)
        Les chiffres parlent d’eux même, et l’éolien ne peut être considéré que comme -éventuellement- une énergie d’appoint pour quelques uns …et encore! L’enjeu n’en vaut pas la chandelle.

  5. Sans entrer dans les détails ni considérer bien sur l’énergie nucléaire comme étant une énergie propre à cause des déchets ultimes, on peut toutefois dire que c’est plus performante et la moins polluante à ce jour.
    Encore une fois, le problème principal, qui reconnaissons le n’est pas un « détail », est l’élimination des déchets ultimes pour l’instant stockés en attente de solution pérenne. Par contre il est totalement impossible de comparer Tchernobyl et Fukushima à nos centrales françaises. Je puis vous assurer qu’il y en a une à 25km de chez moi et que j’ai toute confiance en sa fiabilité, j’ai d’ailleurs eu tout loisir de la voir construire et de m’en entretenir à l’époque avec les ingénieurs d’EDF car je m’occupais alors du recrutement sur le site du chantier, j’en ai même vu les plans et pour en connaître la conception, il est certain que les chiffons rouges agités par les anti-nucléaires sont loin de refléter la réalité et la comparaison avec les drames survenus tant en Russie qu’au Japon est totalement infondée. Lorsque l’on connaît la conception, la maintenance et les seuils d’alerte au moindre incident -même totalement anodin, on sait que rien n’est laissé au hasard. Quand au démantèlement, il est quasiment impossible.

    • mia vossen says:

      Précisons que les « déchets ultimes » du nucléaire actuel sont un carburant parfait pour le nucléaire de 4e génération.

  6. Walker Fiamma Corsa says:

    Bonjour à tous

    A voir : https://youtu.be/n4pxTLjxof4

  7. Le Sommelier says:

    Attention, même une seule aile peut être dangereuse !
    https://www.youtube.com/watch?v=jQZ_PhvRE14

  8. Soupape says:

    1 – Sur les déchets nucléaires, je répète que l’accent doit être mis
    sur l’exportation des déchets … hors de l’attraction terrestre et de l’attraction solaire …
    par des fusées ad’hoc …
    Au lieu de mettre de l’argent dans des éoliennes, … le mettre dans des fusées !

    2 – Quant à l’énergie … obtenue en pensée par brassage de vent,
    son coût est le point essentiel …

    Coûtant nettement plus cher que l’énergie nucléaire,
    elle pèserait sur la réindustrialisation de la France.

    C’est surtout ça qui intéresse les verts,
    … dont plus personne ne veut entendre parler …
    sauf macro-HONTE … qui a rappelé … le rongeur Mhulot-Surmhulot,
    pour appauvrir volontairement la France, comme Nullande dont il était le conseiller.

    3 – Enfin je trouve normal que Civitas, qui a le statut d’un parti politique,
    s’occupe aussi des choses de la Terre …
    Dernièrement, Civitas a proposé des mesures pour la Police,
    Elles étaient détaillées et bien présentées, et j’ai trouvé … que c’était une bonne initiative …

  9. mia vossen says:

    On dit que ceux qui souffrent à cause des éoliennes ont des problèmes psy… et tous les responsables à qui un statisticien a proposé une étude objective mesurant l’effet de ces souffrances refusent de la faire faire…. auraient-ils peur de devoir constater que le « psy » est bien réel et physique?

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com