Eric Zemmour a manié l’ironie pour évoquer les nouveaux noms des régions. Déraciner pour être à la mode ?


Réforme territoriale : « Le nouveau nom des… par rtl-fr

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

5 commentaires

  1. Elbaz says:

    La Musulfrance ou la Francislam.

    Oui, Francislam, ça sonne bien… le glas.

  2. queniartpascal says:

    et pourquoi ne pas avoir donné les anciens noms des provinces françaises,c’est vrai que cela aurait gênant pour beaucoup de politichiens qui n’auraient pas obtenus la majorité pour leurs partis de merde

  3. Daflon says:

    Je trouve que Bougnouland c’est pas mal non plus

  4. balanine says:

    Ah non ! donner les noms des ancienns provinces eût été un crime de lèse-majesté ! pensez donc ! les provinces de l’Ancien Régime : trop….. royalistes !!!!!!!! Alors les eaux de France (diluviennes) le bas de la Rance… etc etc on peut faire un joli florilège des noms à la gomme de ces nullissimes….gnangnanland ? …..

  5. carlos says:

    L’idée de transformer les Africains en Européens est absurde au départ. Mais la distinction entre Métissage assimilateur et Communautarisme séparatiste est particulièrement bidon dans un contexte de remplacement rapide et massif de population. Zemmour sous-entend que la tradition gauloise consiste à encourager les Congolais qui débarquent en France à épouser des Françaises, et à les décourager de cultiver leur propre culture congolaise. Par contre, toujours d’après Zemmour, les États-Unis ont pour tradition de maintenir les populations à part.

    En réalité, jusqu’en 1950, les grandes villes américaines étaient des villes de Blancs. Il n’y avait pas de communautarisme, parce qu’il n’y avait que des Blancs. En 1950, les USA étaient un pays blanc à 90%, et les Noirs se trouvaient principalement dans le Sud du pays. Depuis que les Noirs du Sud et les immigrés du tiers-monde sont arrivés dans le centre de toutes les grandes villes, les Blancs se sont enfuis dans les banlieues. Donc, ça n’a pas grand sens de comparer l’idéal américain à l’idéal français. Aux USA, le gouvernement a installé les Noirs et les immigrés dans le centre des villes. En France, le gouvernement surtout installé les immigrés autour de Paris. Mais dans les deux pays, le gouvernement a obéi à l’activisme juif, contre la volonté et les intérêts des Blancs. Aux USA, les Blancs sont maintenant minoritaires parmi les naissances, et je suppose que dans 50 ans, ils ne représenteront plus que 20 ou 30% des naissances. Ce sera une minorité pourchassée. Ce remplacement massif est dû à l’activisme juif, et non pas à « l’idéal communautariste » des Américains. En France, ça va être pareil. Il paraît que les Noirs sont déjà majoritaires en région parisienne pour ce qui concerne les naissances.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com