lopez-kenya

Le négationnisme à propos du caractère antichrétien de la tuerie perpétrée par des islamistes Shebab au Kenya ne sévit pas qu’en France.

En Espagne certains politiciens socialistes comme Diego López Garrido tentent, comme François Hollande, de nier l’évidence.

Un tweet  du député Diego López Garrido crée la polémique en ce moment en Espagne. Il sème la confusion en mettant sur le même pied victimes et bourreaux. Il écrit : « Le massacre au Kenya transmet un message. Il y a une guerre de religions. Mais ce n’est pas un crime contre les chrétiens. C’est contre l’humanité ».

Voilà qui réécrit l’Histoire de ce tragique carnage au cours duquel les islamistes Shebab triaient les étudiants selon qu’ils étaient chrétiens ou musulmans, éliminant les premiers et laissant en vie les seconds. 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com