Jusqu’à présent, le marché des capsules à café était la chasse gardée de Nescafé, en Suisse, ce genre de cafetière étant par ailleurs appelée « nespresso », et est considérée comme meilleure que les cafetières traditionnelles. L’une des marques les plus connues est « Dolce Vita », qui utilise le même système de capsule. La capsule a énormément d’avantages, au point qu’elle commence à supplanter la cafetière à filtre.  Contrairement à ce qu’on pense, il n’y a pas une plus grande sélection avec le café traditionnel. De plus, en ouvrant un paquet de café, il arrive souvent que celui-ci perde de son arôme après quelque temps, ce qui n’est pas le cas avec une capsule de café qui conservera sa saveur tout au long de sa durée de vie. De même, il peut arriver que la tasse de café traditionnel n’ait pas pareil en gout et en intensité, alors la capsule de café aura toujours la même saveur. De plus, on peut facilement transporter sa cafetière d’une pièce à une autre sans problèmes.

La gamme Dolce Vita et ses capsule Dolce Gusto propose une des cafetières compatible avec les capsules Nescafé mais pas seulement. Plusieurs marques  se sont engouffrées sur ce marché porteur, notamment Café Royal et Gimoka. Cette dernière propose toute une gamme de dosettes dolce Gusto fabriquées par Espresso Italia. L’entreprise sise à Sondrio, en Lombardie, propose 11 parfums de café différents, dont le fameux café au ginseng, si prisé en Italie et qui vous donne le coup de fouet nécessaire dans la journée, mais aussi 4 sortes de cafés (intenso, cremoso, vellutato, lungo), un décaféiné et les boissons gourmandes de renommés internationales, telles le cappuccino, le latte macchiato, le caffe latte, le chocolat, et le cortado ou caffè macchiato. La gamme de prox varie entre 3,38 et 3,99 € la boîte de 16 capsules.

Sur le même site, la nouveauté est la présence de la marque Café Royal, qui propose des dosettes compatibles Dolce Gusto. 12 saveurs différentes expédiées sous 24 heures et aux prix allant de 3,79 à 3,89 € environ la boîte de 16 capsules, dont du décaféiné, du café brésilien, colombien, et bien sur toute la gamme si prisée en Italie : le Latte Macchiato, le Tea Latte, le Caffé Grande… sans oublier le chocolat chaud.

En commandant directement vos capsules via le sur le site buroespresso.com, les frais de ports sont offerts à partir de 30 euros de commande et à chaque tranche de 300 euros de capsules achetées, 15 euros (soit 4 boîtes de 16 capsules) vous sont offerts. D’autres explications pertinentes sont disponible en cliquant sur ce lien :  choisir ses capsules de café.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Un commentaire

  1. Et comme il n’y a jamais assez d’aluminium dans l’eau du robinet : https://www.anses.fr/fr/system/files/ANSES-Ft-dosettes.pdf

    Sans parler des concentration de furane environ 3 fois supérieures aux café « normal ». Les furanes sont une famille de molécules chimiques cyclique (hétérocycle aromatique) émis lors de l’incinération de PCB, substances chimiques synthétisées industriellement.

    Toxicité du furane selon wikipédia :

    Ces substances ont un caractère lipophile (elles se dissolvent dans les graisses) et contaminent l’Homme principalement par voie digestive (aliments contaminés notamment).
    Lors d’une intoxication aiguë, une acné particulière survient (chloracné) au niveau du visage et du tronc. Des atteintes des nerfs périphériques surviennent également (fourmillements, douleurs dans les mains ou les pieds ainsi que des troubles des réflexes myotatiques). De l’hirsutisme est également décrit. Enfin, on retrouve des atteintes du foie, de la glycémie (diabète) et du métabolisme des graisses.
    Une augmentation de cancers, sans localisation spécifique, est connue et concerne surtout le sang (lymphome, myélome), les tissus mous, les poumons et le foie.

    Réglementation :
    L’EFSA a en 2011 mis à jour ses données sur les taux de furanes dans l’alimentation. Mais, à l’heure actuelle, aucune réglementation ne fixe de teneurs maximales autorisées dans les denrées alimentaires. (Dormez braves gens…)

    What helse ?

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

25,40 % récoltés 31.330 € manquants

10670 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 31.330 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com