A l’heure du tout écran,  il semble presque d’un autre âge de vanter les avantages de la lecture. Pourtant, par la lecture, nous éduquerons nos enfants au goût de l’effort, à l’amour de la culture, à la curiosité des choses intellectuelles, et enrichirons leur vocabulaire et leur syntaxe.
 
  C’est ainsi, qu’avec de bons livres, nous élèverons leur raison, la plus haute faculté de l’âme humaine, et leur volonté, car l’enfant, surtout à ses débuts en lecture, ne lira pas toujours pour le plaisir. L’effort qu’on lui demande affermira sa volonté. Puis quelques années plus tard, nous les encouragerons à lire des livres plus riches, que ce soient des livres d’histoire, de doctrine, de littérature et de grands classiques. Ils perdureront ainsi les beaux efforts qu’ils avaient entrepris dans leurs jeunes années. 

Cela n’interdit pas la lecture de romans d’aventure, dont l’enthousiasme débordant des grands enfants et jeunes adolescents se trouvera comblé. Il semble cependant important qu’ils sachent considérer que la réalité ne colle pas toujours avec ces héros aux vies trépidantes et que le vrai héroïsme réside davantage dans la vie de Saint Louis et du maréchal de Sonis, de sainte Jeanne d’Arc et de Zélie Martin.

 Si dans cette période troublée, nous avons besoin de jeunes formés et instruits, volontaires et engagés, à nous, Mamans, de les conduire à lire des œuvres qui nourriront leurs âmes. Comme l’exemple règne en maître dans l’art d’éduquer, soyons nous aussi des modèles de lectrices, dans nos quelques heures de repos et de temps libre.

 Lire le soir avant de se coucher, à l’heure de la sieste des plus petits, en voyage, est autant d’habitudes à prendre très tôt. Nous pouvons encourager l’enfant à lire un livre plus exigeant par son épaisseur ou son contenu, nous devons le forcer à terminer le livre commencé pour le rendre plus persévérant. Prenons le temps de s’intéresser à sa lecture, de lui demander un petit résumé oral, ce sera l’occasion non seulement de lui consacrer un moment seul à seul, mais aussi de former son esprit critique en jugeant des défauts et des qualités du livre.

Pour les plus petits, nous n’avons pas toujours beaucoup de temps à consacrer à la lecture d’un album, occasion pourtant d’éveiller davantage leur langage et leur intérêt pour la lecture. Si le soir est toujours l’horaire fatidique des devoirs-bains-dîner où notre fatigue supporte difficilement le temps d’une lecture au milieu d’enfants (légèrement) excités, organisons un créneau la journée avec les plus petits ou le week-end avec les plus grands, de lecture familiale. Nous n’oublierons pas que les enfants étant de véritables tablettes de cire vierge, la lecture que nous leur donnerons sera celle qui façonnera leur âme à nous de leur donner de quoi nourrir et non avilir celle-ci !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. Excellent article que je m’empresse de partager sur tous les réseaux sociaux !
    Et pour mettre en pratique ces bonnes résolutions, Livres en Famille vous invite à visiter ses rayons sur son site :
    http://www.livresenfamille.fr/

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com