ei-tajikistan

Des djihadistes de l’Etat islamique en Irak ont publié une vidéo dans laquelle ils expliquent avoir demandé la permission au Calife de partir mener le djihad au Tadjikistan.

Un Tadjik barbu apparaît dans la vidéo et affirme que les militants tadjiks de l’État islamique ont approché leur calife Abou Bakr al-Baghdadi, pour lui proposer de partir «combattre les infidèles » au Tadjikistan.

L’homme qui se fait appeler Abou Umariyon et semble avoir environ 30 ans, est déjà apparu dans plusieurs autres vidéos de propagande de l’Etat Islamique. Abu Umariyon dit qu’il est originaire de la petite ville de Samsolik dans le district de la vallée de Rasht Nurobod au Tadjikistan.

«Nous voulons retourner au Tadjikistan et de combattre les infidèles », déclare Abu Umariyon qui voudrait repartir au Tadjikistan mener la lutte avec le groupe Jamaat Ansarullah.

Cependant le calife Baghdadi n’a pas encore donné son autorisation.

Jamaat Ansarullah est un groupe islamiste interdit au Tadjikistan. On ne sait pas exactement quand il a été formé, mais il s’est fait connaître en septembre 2010 après avoir revendiqué la responsabilité d’un attentat suicide à Khujand. Depuis, le groupe a publié plusieurs vidéos appelant les Tadjiks à le rejoindre dans le jihad contre les « infidèles ». Le leader du groupe est censé être Amriddin Tabarov, aussi connu comme Dumullo Amriddin.

Jamaat Ansarullah n’est pas le seul groupe islamiste du Tadjikistan en lien avec des djihadistes en Syrie. En décembre, un tribunal du Tadjikistan a condamné 11 hommes en raison de leur adhésion au Mouvement Islamique d’Ouzbékistan (MIO). Parmi ces hommes, deux d’entre eux avaient cherché à combattre en Syrie, selon les procureurs.

Le Comité d’État pour la sécurité nationale du Tadjikistan estimait en Novembre qu’il y aurait environ 300 citoyens tadjiks partis rejoindre l’Etat Islamique en Syrie.

En réponse à ces craintes croissantes, le président russe Vladimir Poutine a appelé à une alliance de l’ancien espace soviétique d’Asie centrale afin de prendre des «mesures préventives» contre les djihadistes. Lors d’une réunion de l’Organisation du Traité de sécurité collective (CTSO), qui comprend le Kazakhstan, le Kirghizistan et le Tadjikistan qui s’est tenue le 23 décembre, Poutine a déclaré que « des actions coordonnées » étaient nécessaires dans la région.

kazakhs-ei

Au Kazakhstan, après la publication par l’Etat Islamique d’une vidéo montrant des enfants kazakhs dans un camp d’entraînement djihadiste en Syrie, le gouvernement a fermé environ 500 sites Web qui faisaient la promotion de l’État islamique et du djihadisme.

Kazakhstan-Jihad-School-1

kazakhs-enfant-ei

Le Kirghizistan voisin a également bloqué différents sites djihadistes durant décembre 2014.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com