Manifestement le cardinal Sarah a décidé, ces derniers temps, de contredire publiquement le pape François sur des sujets religieux et sociétaux. Après avoir donné son interprétation restrictive du Motu Proprio Magnum Principium, ce qui lui a valu une correctio paternalis tout aussi publique de la part du pontife argentin, il a débattu de l’immigration dont une optique opposée à celle de Jorge Maria Bergoglio.

Dimanche 22 octobre, durant une conférence tenue en Pologne sur le thème Europa Christi, il a affirmé  :

« Chaque nation a le droit de distinguer entre réfugiés et migrants économiques qui ne partagent pas la culture de cette nation. »

Une position aux antipodes de l’accueil inconditionnel sans aucun filtre prôné par le pape François.

« Tandis que chaque migrant est un être humain qui doit être respecté, la situation devient plus compliquée quand les migrants proviennent d’une autre culture ou ont une religion différente »

a-t-il précisé.

Le cardinal a dessiné par la suite la réalité de la déstabilisation sociale subie par les pays européens à cause de l’immigration sans contrôle et s’est arrêté sur la plaie que constitue l’individualisme libéral :

«  L’idéologie de l’individualisme libéral qui promeut une combinaison destinée à éroder les frontières naturelles de chaque patrie et culture, poussant vers un monde post-national et unidimensionnel où les seules choses qui comptent sont la consommation et la production. »

«  L’Europe, a rappelé le cardinal, vit une crise de civilisation sans précédent, débutée avec le « Dieu est mort » de Friedrich Nietzsche et tué ensuite par nous-même. »

Cette crise a été selon Mgr Sarah causée par les idéologies athées et nihilistes.

Le prélat guinéen a conclu sur une critique sévère contre l’Union Européenne et ses principes droits-de l’hommiste. Sur ce thème là-aussi, il s’inscrit en faux par rapport aux louanges bergogliennes et de nombreux membres de la Curie romaine envers l’institution bruxelloise :

« L’Union Européenne, a-t-il déclaré, a décidé de ne pas retourner aux racines chrétiennes du continent mais a construit ses institutions sur des abstractions comme le libre-échange, l’égalité des individus et des droits humains individualistes. »

« L’Europe, construite sur la foi du Christ, a coupé les liens avec ses racines chrétiennes, vit aujourd’hui une période de silencieuse apostasie. »

Une forte réprimande qui contredit sévèrement les propos du pape argentin. Ce dernier préfère en effet quand il parle de la construction européenne évoquer ses attaches à la philosophie des Lumières, son « ouverture », ses « valeurs » abstraites, tout en occultant ce destin intrinsèquement chrétien des peuples européens ; sans parler de sa vision démente d’une Europe multi-culturelle, multi-ethnique et multi-religieuse qui n’a pas l’air de plaire elle non plus au cardinal africain.

L’opposition entre le cardinal Sarah et le pape François est décidément radicale sur bien des sujets religieux et sociétaux !

Francesca de Villasmundo

http://www.ilfoglio.it/chiesa/2017/10/25/news/robert-sarah-europa-migranti-polonia-chiesa-cattolica-159664/

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

13 commentaires

  1. vaxelaire says:

    Bravo au Cardinal Sarah ,il a tout a fait raison et je suis en accord total avec lui

  2. Oui et le guignol qui fait office de pape est contre le cardinal Sarah.

  3. Paul-Emic says:

    Ce cardinal semble bien être le dernier Cardinal sensé

  4. MA Guillermont says:

    Jorge Maria Bergoglio fait froid dans le dos , il est un ennemi de la Croix du Christ .
    Il ment comme il respire .

  5. Sancenay says:

    On demande un Guillaume de Nogaret pour régler la question. Mais il est vrai qu’il nous manque aussi par ici d’un Philippe le Bel.

  6. Homo proponit, Deus disponit ; le card. Sarah est l’héritier du feu card. Caffarra.

  7. À mon avis, il ne va pas faire long feu, les sanctions vont tomber!

  8. DUFIT THIERRY says:

    Une fois de plus le cardinal Sarah fait preuve de clairvoyance. Rien à voir avec le discours délirant du pape qui encourage l’islamisation de l’Europe. Sous ses apparences de (fausse) générosité on peut se demander si ce pape n’accomplit pas volontairement la destruction de la chrétienté.

  9. « … poussant vers un monde post-national et unidimensionnel où les seules choses qui comptent sont la consommation et la PRODUCTION. »

    Vous remarquerez que le cardinal Sarah ne fustige pas la seule consommation et il a bien raison. Ce culte de la production inhérent à la religion du travail conduit à la destruction de l’environnement et produit des travailleurs fatigués qui ne peuvent que s’affaler devant leur poste de télévision. Dans un monde sain, les gens ne travailleraient que 20 heures par semaine.

    • Le culte de la production constitue un substitut à la.. reproduction…
      Je ne sais pas s’il s’agit d’une religion du travail.
      Dans la Rome « antique » qui émerge des décombres de l’Eglise Catholique.. ROMAINE, le travail n’est nullement une valeur, pas plus qu’il l’était par le passé, mais une occupation dégradante réservée aux esclaves…
      Ce ne sont pas des perspectives réjouissantes…

  10. Etienne says:

    Encore heureux que ce cardinal et d’autres, d’autres prélats, des clercs et des fidèles ne se laissent pas tout bêtement emberlificoter part la créature des des-mots-crates étatsuniens.

  11. Hélas le Pape François semble bien dépourvu, sur la question des migrants comme sur bien d’autres, du plus élémentaire bon sens. L’infaillibilité pontificale s’exerce dans un « spectre » finalement assez restreint et en dehors le Pape peut errer de bien des manières. L’actuel en donne un exemple effrayant car les domaines d’errance frôlent l’orthodoxie de la foi et des moeurs de manière inquiétante. Amoris laetitia, propos sur Luther, etc. Je plains le Cal Sarah, le Cal Burke, le Cal Mühler qui osent dire les choses. La manière « rusée » (de son propre avoeu) et tordue, tranchante et autoritaire de gouvernement (très jésuite) de François est vraiment peu évangélique et sème trouble et désarroi chez les fidèles. Quant à ses vues et ses pratiques concernant l’Islam, elles relèvent du délire! C’est de l’angélisme ignare et aveugle pour tout islamologue un tant soit peu sérieux. Prions pour notre conversion mais aussi pour la sienne!!!

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com