Le leader indépendantiste catalan Carles Puigdemont poursuit son exil en Belgique. Ne parvenant pas à trouver le moyen d’être réinvesti à la présidence de la Catalogne, il vient de s’installer dans une luxueuse villa de 550 m2 à Waterloo, commune huppée du Brabant wallon.

Curieusement, personne ne cherche à répondre à cette question : qui paye ce très confortable exil ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Inscrivez-vous à la 1ère UDT du Pays réel !
www.udt-du-pays-reel.com

5 commentaires

  1. Saint-Plaix says:

    Pas superstitieux le bonhomme…
    S’installer à Waterloo c’est déjà accepter l’exil…
    On le transfert quand à Sainte Hélène?

    • Waterloo est loin du champ de bataille. L’expression « bataille de Waterloo » vient de l’anglais ; le duc de Wellington, ayant établi son quartier général dans une auberge de Waterloo, a daté de là sa dépêche à Londres avec la nouvelle de la victoire. Toutefois : si Saint-Plaix a raison, P. aura encore un transfert et finira aux Invalides.

      • tirebouchon says:

        Les Rothschild ont été les premiers informés, leurs agents avaient 24 heures d’avance ! Waterloo n’a pas été une morne plaine pour tout le monde et en particulier les écus rouge qui avaient, toujours par leurs agents, informé les milieux financiers de la City de la défaite en cours de Wellington ! Les actions des sociétés anglaises se sont alors écroulées….La bande de crapule racheta tout ce qu’elle pouvait et la suite leur permettra de s’enrichir encore et encore puisque la cote des actions s’élevèrent alors à n’en plus finir ! Délit crapuleux ?

  2. La morne plaine de Waterloo est à un jet de pierre du village Waterloo, quoiqu’en partie sur Braine-L’Alleud. Que Puigdémon s’y installe, on s’en fout. La Belgique est très accueillante, il y a des émigrés de diverses classes. Des émigrés politiques, des pauvres et des riches. Puig…. est un émigré économique riche alors il peut rester.

  3. tirebouchon says:

    Auraient-il pioché dans les comptes de la Catalogne ? Évidemment la première question : d’où vient son argent ? La seconde question à qui rapporte le crime de ce Play Mobile ! Carles Puigdemont est né à Can Crous, maison située au n°6 de la rue Sant Miquel à Amer. Il est le fils de Xavier Puigdemont et de Núria Casamajó. Il est le deuxième de huit enfants d’une famille de tradition pâtissière. Son métier journaliste….alors d’où vient le pognon et de quoi vit-il ?

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com