Fabrice Sorlin, représentant pour la France du World Congress of Families, qui travaille depuis plusieurs années déjà au rapprochement de la France et de la Russie, était présent lors du forum « Famille nombreuse et avenir de l’humanité », dont nous avons déjà parlé sur ce site.
Vous trouverez dans la vidéo ci-dessous, réalisé par la télévision d’un mouvement Serbe (Dveri) , une brève présentation du congrès.

Fabrice Sorlin nous livre ci-dessous ses impressions sur ce congrès :

La France s’allie à la Russie pour la défense de la famille

Les 10 et 11 septembre à Moscou, plus de 1000 personnes venues de 45 pays se sont réunies pour travailler autour du thème « Famille nombreuse et avenir de l’humanité ». Ce forum international était co-organisé par Madame Natalia Yakunina (fondation Saint André Le-Premier-Appelé) et Monsieur Konstantin Malofeev (fondation Saint Basile-le-Grand).

Membre du conseil consultatif de ce forum international, j’étais présent sur place, ainsi qu’une délégation de français.

La réussite d’un tel forum, malgré les importantes et nombreuses pressions internationales de toutes sortes, est évidemment une grande satisfaction ainsi qu’une source d’espoir pour tous les défenseurs de la famille.

En effet de très nombreux militants, leaders, et responsables d’associations et d’ONG étaient présents durant ces deux jours, et de nombreuses personnalités aussi bien religieuses que politiques du pays ont pu s’exprimer à la tribune. C’est ainsi que le 10 septembre, au Kremlin, le Patriarche Kirill, Talgat Tadzhuddin (représentant des musulmans de Russie), et Berel Lazar (représentant des rabbins de Russie), assis à la même table, ont pu chacun leur tour expliquer leur point de vue convergeant sur la nécessité de défendre la famille traditionnelle. Le métropolite Hilarion, responsable pour les relations extérieures de l’Eglise Orthodoxe Russe a quant à lui noté la répression qui s’abat contre ceux qui défendent la famille en Europe, prenant comme triste exemple la France. Il a ensuite souligné la « crise démographique profonde » que traverse l’Europe aujourd’hui, fustigeant « l’assassinat légal, que représente l’avortement, permis en masse, sans que personne ne dise rien ». Le président du conseil pontifical pour la famille, Monseigneur Vincenzo Paglia, s’est quant à lui adressé à la foule par vidéo, rappelant que la famille est la « pierre angulaire » de toute société, nous mettant en garde contre les différentes susceptibles de l’affaiblir.

Sur un registre plus politique, Vladimir Poutine lui-même, par la voix d’un fonctionnaire de son administration, a tenu à envoyer un message d’acceuil aux participants du forum, s’exprimant sur « la crise démographique à grande échelle » et sur « l’érosion des valeurs morales ». Vladimir Medinskiy, le ministre de la culture, Lyudmila Shvetsova, vice-présidente de la Douma et Madame Mizulina, la député qui avait fait voter l’année dernière, on s’en rappelle, une loi interdisant la promotion de l’homosexualité devant mineurs, aujourd’hui sur la liste noire des sanctions américaines et européennes suite au conflit Ukrainien (cherchez le rapport…) ont aussi pris la parole, défendant la position de la Russie sur la défense de la famille.

Ainsi, il me semble évident qu’en choisissant de défendre avec force et de façon assumée, jusqu’au plus haut niveau de l’état, les valeurs traditionnelles qui ont façonné l’Europe, la Russie, est devenue le nouveau fer de lance sur lequel nous devons nous appuyer en tant qu’européen.

Comme que je l’ai exprimé de nombreuses fois lors de conférences tant en Russie qu’en Serbie, ou encore en Géorgie ou en Ukraine : nous subissons aujourd’hui une attaque globale contre la famille qui nécessite une défense globale. Il est temps de s’organiser à l’international avec les différents mouvements pro-vie, et notamment avec ces forces vives de l’est, comme la Russie, quelles que soient les appartenances religieuses de ces divers mouvements, tant que nous gardons tous en commun la vision de la restauration d’une Europe chrétienne.

Fabrice Sorlin

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. « Madame Mizulina, la député qui avait fait voter l’année dernière, on s’en rappelle, une loi interdisant la promotion de l’homosexualité devant mineurs, aujourd’hui sur la liste noire des sanctions américaines et européennes suite au conflit Ukrainien (cherchez le rapport…) ont aussi pris la parole, défendant la position de la Russie sur la défense de la famille. » (Fabrice Sorlin)

    Effectivement, Pourquoi tant de haine des Occidentaux à propos de l’Ukraine, si ce n’est parce que la Russie et la Novorossiya défendent les valeurs traditionnelles de l’Europe chrétienne.

    C’est vrai qu’on peut unir les efforts des différentes religions qui s’opposent à la politique de mort, à condition de ne pas chercher à les confondre et de toujours rappeler ou se souvenir que les valeurs de l’Europe sont chrétiennes et doivent le rester.

    La Russie est d’autant mieux placée pour le faire que la religion orthodoxe est pour elle, quasiment la religion d’Etat, même si les autres religions sont admises.

    Cependant n’oublions pas que ce sont les familles d’origine européenne qui sont menacées par les lois de mort, du moins en Europe occidentale. C’est contre le grand remplacement qu’il convient de lutter. Ce sont donc les familles d’origine européennes qui doivent être le public visé par la défense de la famille.

    Sans les lois de mort, le grand remplacement n’aurait pas été amorcé, du moins pas à cette échèle.

    Comme disait Le Pen jadis: d’abord mes filles, ensuite mes cousines, puis mes voisines et s’il me reste de quoi faire, les étrangères…

    Mais hélas pour que la défense de la famille soit acceptée par la police de la pensée et le politiquement correct, il faut toujours avoir la caution des imams, des rabbins, des noirs et des jaunes etc. Toujours il faut noyer nos problèmes dans le vaste creuset mondial…iste.

  2. Pingback: Fabrice Sorlin revient sur le congrès « Famille nombreuse et avenir de l’humanité » organisé en Russie… » LMPT Collectif Oise

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com