Un quinquagénaire, membre du grand banditisme et employé municipal, a été abattu mardi matin près du stade Vélodrome, à Marseille, deuxième homicide par balles depuis samedi dans la ville.


Le 18:18 – Règlement de comptes à Marseille… par LaProvence

L’assassinat par balles de Bernard Fischetti, hier à 8h20 du matin, a eu lieu hier, rue Léon-Paulet dans le 8è arrondissement, devant les locaux de la direction des Sports de la Ville de Marseille, sous le regard de riverains et d’enfants qui se rendaient à l’école.

La ville de Marseille, dans laquelle Manuel Valls était allé annoncé de soi-disant « bons chiffres de la délinquance » est sans cesse secoué par des règlements de compte maffieux. Ce qui reste rare encore, par contre, c’est qu’un homme fiché au grand banditisme depuis de nombreuses années, soit employée de la Mairie également depuis de nombreuses années . 

Pour exercer dans la fonction publique, même territoriale, il est exigé, en principe, un casier vierge. Apparemmant, pas à la mairie de Marseille!

Bernard Fischetti était fonctionnaire depuis 1987 et il était fiché au grand banditisme depuis 1990. Comme le montre ce règlement de compte, il était resté fidèle aux deux durant toutes ces années… 

Le groupe municipal socialiste réclame des comptes à la Mairie de Marseille où Jean-Claude Gaudin est maire depuis 1995 sans discontinuer.

Bernard Fischetti avait une cinquantaine d’années. Fiché au grand banditisme, il se rendait à son travail au service des Sports de la ville rue Léon Paulet quand il a été abattu de plusieurs balles par un  motard qui a pris la fuite à moto. Bernard Fischetti avait encore été condamné en 2013 à deux ans de prison pour association de malfaiteurs dans l’opération « Calisson » d’Aix. C’était un proche d’Ange-Toussaint Federici, un grand bandit corse.

Bernard Fischetti, tué par balles ce mardi matin à Marseille.

Bernard Fischetti

Bernard Fischetti avait été condamné en février, en appel, dans une affaire de racket, au préjudice de boîtes de nuit d’Aix-en-Provence, impliquant des membres du grand banditisme corse. Il a été abattu devant l’entrée du bâtiment des services sportifs de la Ville,  à proximité immédiate du Stade Vélodrome. 

La victime, en short, selon des témoins, « était quelqu’un de connu depuis assez longtemps« . La victime évoluait dans le « banditisme traditionnel, pas du milieu des cités« , indiquait un policier. 

Il s’agit du deuxième homicide par balles en quatre jours dans la cité phocéenne. ce jour-là, en pleine rue, un jeune homme de 28 ans avait été tué à l’arme automatique en fin d’après-midi. Une douzaine d’homicides (environ) ont été commis depuis le début de l’année dans les Bouches-du-Rhône.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. bribrilanarchistededroite says:

    Il a, enfin il avait une tête de mafieu, la France est devenue comme le Sud de l’Italie.

  2. Puree Emilie la grammaire nom di diou!
    Fais toi offrir un Bescherelle par pitié !

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com