Florian Philippot débat avec Eric Zemmour et Eric Naulleau et s’oppose frontalement avec Zemmour, stigmatisant ses « amis d’extrême droite », de Minute, de Radio Courtoisie, etc. Où est donc passé le Front National d’antan ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

13 commentaires

  1. La gaucho-rétropédale Philippot n’a plus rien à faire au FN.
    C’est tout simplement insupportable, et depuis longtemps.

  2. Le FN , « gayment » philippoté ?…..

  3. Il a été bon orateur, bien meilleur que tout ce que le fn a pu sortir en 40ans.
    zemmour avait quelqu’un de plus intéressant que lui à écouter.
    radio courtoisie c’est moins vulgaire que minute.
    l’ancien front national c’est 40ans d’immobilisme tandis que le remplacement lui progressait, par incompétence orgueil vanité, loyauté fanatique.
    le nouveau front national n’est pas l’idéal mais c’est toujours mieux que celui de jean marie le boulet.

    on ne peut pas prendre le pouvoir avec nos valeurs, il faut être au pouvoir pour les diffuser dans la société.
    et plus le temps passe plus ceux qui les portent encore sont moins nombreux.
    il faut être moins psycho-rigide, plus ambigu, plus calculateur et stratège.
    jean marie le pen est un bourricot. son fn est incapable de rassembler ni de convaincre.
    je déteste les natios autant que les antifas, ils font la paire même s’ils sont aux deux extrémités de l’échiquier politique et l’opinion générale est encore plus dure que la mienne.
    si on n’est pas capable de convaincre c’est qu’on n’est pas à la hauteur, et être digne c’est aussi reconnaitre quand on a perdu et céder sa place. ce que le boulet ne veut toujours pas faire.

    les patriotes du front aveuglé n’ont pas voulu le reconnaitre, les plus lucides sont partis devant l’impasse du front.

    • Boutté says:

      Vous faites ainsi l’apologie de la fourberie .
      Pourquoi ne vous inscrivez vous pas à Solferino ?

    • champar says:

      Bon orateur ???
      C’est un énarque qui sait manier la langue de bois qui a été très mauvais face à Macron.
      Il n’a même pas été capable de gagner la seule élection triangulaire aux régionales.

    • la loupe says:

       » Psycho-rigide  » ? que’est ce que cela veut dire ? L’intangible existe, c’est par exemple la loi naturelle .
      Si cela n’existe pas, on fonce vers le relativisme et l’anarchie;
      Philippot devient incompréhensible.

  4. azertyt says:

    par ailleurs les jeux de mot bien lourds sur la gayitude de philippot plus que la critique de son idéologie gaullo chevènementiste, montrent bien à quel niveau pataugent les partisans du front national historique.
    c’est pas une impasse c’est une fosse à purin.
    vous aviez 40ans pour élever un peu le niveau et en sortir.
    La France vous dit merde parce qu’avec des patriotes comme vous, les communistes n’ont pas besoin de trotskistes.

    • Boutté says:

      Une »fosse à purin » ? Voilà un mot qui convient bien au monde gay qui se flatte d’y baratter !

  5. Moi, je préfère Eric Zemmour et Radio Courtoisie à cette taupe gauchiste infiltrée !!!!

  6. Raiford says:

    C’est vrai que la sortie de l’euro est une pierre d’achoppement entre le FN et les électeurs français.

    Une monnaie nationale permettrait de diminuer le chômage, en relançant les exportations, mais la dévaluation qui s’ensuivrait inquiète les possesseurs d’économies (les électeurs âgés, retraités).

    Mais en réalité, ce problème n’existe pas pour ceux qui ont compris que l’Euro est de toutes façons voué à l’implosion à brève échéance par suite de ses vices de constitution (information interdite de TV)

    Ce qui veut dire que l’Euro aura disparu, bien avant que le FN arrive au pouvoir. Il n’aura pas ce problème sur les bras le moment venu.

    Donc le FN a intérêt à mettre en veilleuse les discussions sur ce sujet.

  7. La pour le coup, je suis entièrement d’accord avec Philippot. Par contre les questions d’un zemmour décevant me paraissent assez orientées et les conclusions pas toujours de bonne foi.
    La sortie de l’Euro est vitale pour la France et doit rester un axe central du programme du Front National.
    Le reste sur la soit-disant orientation trop « sociale » de Philippot, ce n’est rien moins que la doctrine sociale de l’Église. Ce qui me semble mortel dans le Front National c’est plutôt cette fronde « droitiste » du rassemblement Bleue-Marine composée de sous-marin ou de Franc-Mac qui tente d’orienter vers les positions économiques libéralo-banquaires de l’UMP.

  8. Je constate qu’il y a deux approches dans les commentaires.
    Celui de l’argumentaire et celui de la délation, de la condamnation et de l’invective. La rancune n’a jamais été bonne conseillère. Où se trouve l’intérêt de la France dans la deuxième attitude?
    Personnellement j’ai toujours admiré Jean-Marie Le Pen pour son formidable courage, mais ses positions longtemps pro-Atlantistes et pro-libérales m’ont toujours parus contre-productives. Il était impératif de rallier les couches populaires souvent les plus patriotiques au grand projet de redressement National. D’autant que la ligne visée par Philippot c’est de soutenir en premier lieu, le tissu, vital pour la France, des PME-PMI, des artisans, commeçants, professions libérales, agriculteurs. Les principaux viviers d’emploi. Bref la France qui entreprend, travaille, cotise, crée de la vrai richesse et qui pourtant n’a jamais été autant matraquée. C’est aussi la France qui souffre le plus (matériellement) et qui se suicide le plus.

  9. Daniel Daflonshön says:

    Depuis que Philippot a pris la direction du FN avec la diviance qui en resulte, plus de place pour mes amis et moi dans ce parti. Nous n’avons pas repris notre carte et je pense que ce n’est pas demain la veille. Il est en passe de devenir un parti genre UMP, avec des apatrides et des musulmans aux commandes. Il ne m’inspire desormais que du dégout.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com