paras-foulard-palestinien

Depuis quelques jours, à la suite des menaces terroristes, des militaires patrouillent nuit et jour dans différentes villes belges, notamment dans le quartier juif d’Anvers. Avec le froid ambiant, les militaires ont souvent ajouté une écharpe ou un foulard à leur équipement.

Mais des membres de la communauté juive ont protesté après avoir remarqué que plusieurs soldats parachutistes portaient un keffieh – foulard palestinien – autour du cou. Une horreur pour la communauté juive ! Le ministère de la Défense a donc décidé de notifier à ses militaires qu’ils ne pouvaient plus porter un tel foulard.

Par ailleurs, pour « apaiser » la communauté juive, la porte-parole de la Défense, Ingrid Baeck,  a déclaré qu’il ne fallait voir aucun message politique dans le fait que des paras portaient le keffieh ces jours-ci. Les militaires envoyés en mission en Afghanistan en ont souvent ramené un keffieh. «Ils sont plus longs et mieux faits que nos écharpes de camouflage réglementaires, » explique Ingrid Baeck dans la Gazet van Antwerpen. La Défense s’aplatit en excuses devant la communauté juive et promet que les militaires retourneront à leurs écharpes de camouflage règlementaires.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. marc.sorede says:

    Ça s’appelle un shemag…
    Ça protège du vent, du sable, de la poussière, du soleil, du chaud, du froid, de tout….sauf de la connerie.
    Le keffieh palestinien est noir et blanc et n’a OAS les mêmes motifs. .
    Ces braves juifs d’Anvers feraient mieux d’avaler…en israël… certains supplétifs portent ça…en voir et blanc.

  2. Boutté says:

    C’est le foulard ou ses copies que portent toujours les casseurs des manifs ultragauchistes et les jeunes de nos banlieues . Il y a en effet des bobos qui l’arborent sans en connaître la signification comme ils portent des fiches  » Je suis Charlie » sans l’avoir jamais lu .

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com