Nouveau bras de fer entre les Etats-Unis et la Corée du Nord qui menace de faire un nouvel essai nucléaire, le troisième en une année. Côté américain, toutes les options sont sur la table pour stopper le développement de l’arsenal nord-coréen. Faut-il avoir peur d’une escalade militaire ? Géopolitis, une émission de la Radio Télévision Suisse, dimanche 14 mai 2017.​ ​

Le site de Géopolitis : http://geopolitis.ch

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

7 commentaires

  1. Félicie Aussi says:

    Le début du documentaire simplifie tellement l’Histoire, que ça ressemble fortement à un peu plus que de la propagande échevelée. La suite confirme qu’il s’agit bien de propagande, le principal ayant été « oublié ».

    Les Nord-coréens ont plusieurs fois demandé aux chefs de gangs américlongs de normaliser la situation. Ils veulent en particulier que cessent leurs manœuvres militaires avec les Sud-Coréens qui, comme par hasard, se déroulent au moment des moissons nord-coréennes. Cela oblige les Nords-coréens d’abandonner les champs pour se focaliser sur ce que fabriquent les bellicisteclongs à leurs frontières.

    Mais comme les américlongs s’intéressent plus à rester là armés jusqu’aux dents pour emmerder la Chine et la Russie qu’aux Nord-Coréens, bien qu’ils aient massacré 30% de la population pendant la guerre de Corée, ils repoussent systématiquement les avances de paix nord-coréennes.

    Les Nord-Coréens ont donc bien fait de développer un programme de missiles balistiques à têtes thermonucléaires pour se protéger et, comme ils disent, ne pas finir comme la Lybie et l’Iraq.

    • Les Etats-Unis (par l’Alaska, le Détroit de Bering) ne sont qu’à 80km de la Russie.
      Pourquoi donc les américains font un si grand détour par l’Europe pour affronter les Russes ?
      Tout simplement parce qu’ils n’ont pas l’intention de faire eux-mêmes cette guerre… mais par leurs larbins.

      • C’est également une stratégie de ne pas être explicitement impliqué dans cette guerre et ainsi ne pas voir son territoire agressé.
        Mais l’Europe, elle, serait complètement ravagée.

      • Evidemment…
        « Toute ressemblance avec des faits ayant existé ne serait que pure et fortuite coïncidence ».

  2. Evidemment, à la lumière de ce reportage,on peut comprendre la position des nord Coréen car effectivement la position des usa est très tendancieuse.Elle veut gouverner le monde entier et est prête à détruire toute cette partie du monde qui est la seule à pouvoir lui résister avec l’aide de ses alliés chinois et russe.Elle est bien consciente de ce danger pour elle car sinon elle aurait fait comme pour l’Iran,l’Irak,la Syrie et autre Afganistan.La politique de la terre brûlée est don seul credo et le malheur pour toutes les populations environnantes.Meme l’europe a tout à craindre de ces tensions.

    • Déclenchez une guerre –avec son flot de centaines de milliers de réfugiés– aux portes de la Russie et de la Chine (car la Corée du Nord est mitoyenne des deux) et les ténèbres vont s’abattre sur les USA et tous ceux qui les soutiendront.
      Etant acculés à la mer, les centaines de milliers de Nord-Coréens n’auront d’autres choix que de déferler en Russie et en Chine.
      Pour la Russie et la Chine il s’agira donc d’une atteinte directe à leur sécurité nationale.
      Autrement dit d’une déclaration de guerre indirecte à leur encontre.
      Car il ne faut pas se leurrer. La Corée du Nord est utilisée dans le même but que l’Ukraine.
      Petit rappel:
      L’Allemagne et le Japon ayant été alliés, le 11 décembre 1941 Hitler déclare la guerre aux États-Unis.
      Il pensait que par le jeu de l’Alliance le Japon allait également déclarer la guerre à l’URSS.
      L’URSS aurait été donc divisée sur deux fronts opposés (à 7000 km de distance quand même) et ainsi considérablement affaiblie.
      Malheureusement le Japon n’en fit rien et Hitler se retrouva tout seul sur le front russe, avec les forces soviétiques au complet.
      Or que se passe-t-il en ce moment avec l’Ukraine et la Corée du Nord ?
      C’est la stratégie de Hitler. Bravo !

  3. Boutté says:

    Cet immense danger pouvait être neutralisé il y a 10 ans et il fallait le faire sans doute . Mais à la Maison Blanche il semble bien que la place était vacante . A présent, c’est trop tard et il faut s’y accoutumer .

Envoyer une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

27,10 % récoltés 30.618 € manquants

11382 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 30.618 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com