Ignace - Inauguration de la première salle de shoot
Ignace – Inauguration de la première salle de shoot

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. Patricia J. says:

    Là, nous touchons le fond! Ces rigolos jouent avec la misère du monde. C’est ignoble! C’est obscène!
    Soit, ils sont cyniques, soit ils sont « en état de coma cérébral. » Maintenant, j’opte pour les deux… depuis que je sais que le Q.I. en France et en Europe a baissé, pour la première fois dans notre Histoire. (voir ouvrage qui vient de paraître, chiffres à l’appui.)
    Pour ce qui me concerne, il y a :
    – Non assistance à personnes en danger de mort.
    Il faut avoir croisé dans sa vie des personnes dépendantes à l’héroïne, pour réellement le comprendre. Il faut avoir été témoin de la détresse des parents et des familles à pouvoir faire face efficacement pour éradiquer cette horrible dépendance chez un être cher en grandes souffrances spirituelles, psychiques, et physiques.
    Il y a chez ces gens dépendants une telle souffrance, une telle désespérance, au bout de quelques temps.
    C’est un fait qu’il y a des actions à poser pour essayer de résoudre ce grave problème, au cas par cas, mais aussi sur le plan de la santé publique. Il faut des réponses claires, adaptées et fermes ; créer des lieux avec des gens vraiment compétents… qui ne soient pas dans l’idéologie du « Tout psychologique, » qui ne soient pas des bisounours.
    Mais, ce qu’il y a de certain c’est qu’il ne faut pas ajouter de la confusion à toute cette profonde misère humaine. Il faut voir et accepter la réalité telle qu’elle est. Ces personnes en arrive à n’avoir plus aucune volonté, elles n’ont plus de libre-arbitre ; il n’y a rien de festif là-dedans.
    C’est une horreur qu’il faut voir et traiter avec lucidité, compassion certes, mais aussi avec une extrême fermeté. Dans ces situations, il n’y a pas la place pour le doute, ou la permissivité. Il n’y a pas de demi-mesure.
    – C’est un combat âpre, dont l’issue, la plupart du temps, est LA MORT, dans d’horribles souffrances. Je ne parle même pas des maladies qui sont des phénomènes secondaires.
    Il y a tous ces réseaux internationaux et tout cet argent blanchi dans les banques ou autres systèmes de couverture… qui rapporte gros, très gros. Sans oublier ces Pays d’où sortent tous ces poisons et qui en font, pour certains une agriculture de profit ; une économie non négligeable pour leurs pays. Et tout le monde le sait… tout le monde fait semblant.
    Bref, c’est d’une grande délinquance dont il s’agit là! Il n’y a rien de festif… et les mesures proposées ici sont accablantes pour l’intelligence humaine et l’efficacité dans l’action « juste. »
    Décidément, et au nom de tous ceux que j’ai croisé et qui sont morts, je le répète :
    – « Debout La France Réelle! »
    Il nous faut débarquer toute cette clique, au plus tôt! Il nous faut prendre notre destin en main. Sinon, nous allons disparaître dans une indicible décadence spirituelle et morale.
    Mais jusqu’où va-t’on descendre?!

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com