Au sommaire :

- fin de la campagne et victoire de Macron ;
- qu’a-t-il manqué ?
- vers la refondation du Front national ?
- Marion Maréchal-Le Pen ;
- la campagne législative ;
- Manuel Valls « le cul entre deux chaises » ;
- une refondation du paysage politique français ?

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 commentaires

  1. Félicie Aussi says:

    Il n’est pourtant pas bien difficile de faire comprendre au peuple que sa souveraineté lui permettrait de vivre mieux, avec sa propre législation, sa propre monnaie et sa propre banque centrale, au service du bien commun.

    La France pourrait, par exemple, comme à l’époque gaullienne, avoir sa propre politique monétaire et ses propres frontières pour booster les exportations ; entreprendre sans frais de grands travaux de modernisation et de recherche ; débrider les travaux publics et le bâtiment ; faire disparaître l’impôt sur le revenu, qui ne sert qu’à rembourser la dette fictive ; relancer la politique familiale . . .

    Mais Marine Le Pen n’a même pas été capable d’expliquer les avantages d’avoir sa propre monnaie.

    • raslebol says:

      Il faut reconnaître qu’elle avait tout le système contre elle, donc une explication sur une chaîne était démontée sur les autres et à de multiples reprises… avec toute les doses de mensonges qui vont bien…. Sans parler du débat avec Mac.on déclaré banquier qui n’a passé son temps qu’à la traiter de menteuse… alors que c’était lui qui mentait dès qu’il ouvrait la bouche !!!!!!!

      La dessus l’alliance avec NDA qui, lui, était contre la sortie de l’euro, ce qui en quelque sorte contredisait la vision du FN. Il y a eu un manque d’explication par rapport à l’alliance passée, les points sur lesquels il y avait accord. Au jour de l’élection beaucoup étaient perdus et considéraient comme contradictions les arguments peut être pas assez développés pour les béotiens sur notamment la monnaie !!!!!!!

  2. Claude says:

    La réalité est que durant ces trois dernières année le FN a navigué à vue sur la question monétaire…..en a fait une mesure phare de son programme présidentielle avant les régionales de 2015, ce qui a été instrumentalisé… ( la peur de la faillite économique qui serait dit-on une conséquence de la sortie de l’euro )….par le système politico-médiatique pour faire « barrage » au FN.

    …Exploitation de l’ignorance de la masse sur le fait que la sortie de l’euro ne relevait pas des prérogatives d’un exécutif régional….

    Le FN aura tenté après campagne des régionales de faire marche arrière en prétendant qu’il n’en avait jamais été question……c’était trop tard…

    Cette mesure aura été lancée entre autre pour détourner l’attention des médias des querelles intestines entre MLP et son père.

    MMLP a probablement dû en souffrir et l’information de son intention de ne pas être candidate à ces régionales était peut être comme un appel à la raison aux membres de sa famille qui s’entre déchiraient…pour le plus grand plaisir des médias ( MMLP l’a déclaré…elle n’a pas pu se faire à la peopolisation de la politique déplorant que l’on accorde pas plus de place aux débat d’idées…et pour cause ! )

    JMLP devrait à son âge respectable, celui que l’on dit de raison, se poser la question de savoir si finalement il n’aura pas attaché pour très longtemps…et la mémoire des tenant du système et la défense de leurs intérêts leur commande de l’avoir très longue !…à son nom de Le Pen un boulet devenu trop difficile à trainer pour sa petite fille.

    N’est-ce pas ce nom qui à fait s’échouer le navire commandé par un duo très indécis en plus quant au cap à tenir ?

    Et puis la fracture au FN sur le plan idéologique était évidente mais mise sous le boisseau…..elle a éclatée au grand jour car se maintenir dans l’appareil pour MMLP aurait impliqué de ne pas lui apporter de solution…..

    5 ans c’est court pour se ressaisir et redéfinir une ligne doctrinale porteuse d’efficacité politique dans l’avenir.

    Elle voulait partir, c’est fait et c’est maintenant qu’il fallait le faire.

    JMLP l’a lui même avoué : au FN on n’étudie pas trop les raisons de l’échec….on tourne la page et on fait confiance à l’avenir !…Pour mieux reproduire les mêmes erreurs ?

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

25,40 % récoltés 31.330 € manquants

10670 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 31.330 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com