Le 26 juin 2015, la cour suprême des Etats-Unis d’Amérique a décidé par 5 voix contre 4 d’imposer comme un droit constitutionnel la dénaturation du mariage, ouvrant cette reconnaissance sociale aux duos homosexuels.

C’est un pas majeur que viennent d’obtenir les tenants de la culture de mort, car cela signifie que plus aucun état des Etats-Unis ne pourra dorénavant refuser le « mariage » aux homosexuels. Cela signifie également que les états ayant interdit une telle dénaturation se voient désormais dans l’obligation de modifier leur législation.

Le président Barack Obama a immédiatement fait savoir sa grande satisfaction, tandis que son vice président Joe Biden s’exclamait : « Nous ne pourrions pas être plus fiers » ! Quelle honte !

Les évêques américains ont fermement réagit rappelant que « la loi a le devoir de soutenir le droit fondamental de chaque enfant à être élevé, si possible, par sa mère marié et père dans un foyer stable. Jésus-Christ, avec beaucoup d’amour, a enseigné sans ambiguïté que le mariage est l’union permanente d’un homme et d’une femme. »

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

8 commentaires

  1. Gérard FRANCILLON says:

    Votre contribution n’est pas inintéressante mais votre langage, votre vocabulaire, votre grammaire sont tellement nuls qu’on peut se demander si de votre temps il y avait déjà des écoles!

  2. Tchetnik says:

    Un « nouvel ordre sexuel » que Obanania veut imposer ensuite à la terre entière. Quitte à la phosphoriser.

  3. M.Francillon , je ne sais quelle mouche vous pique ce matin, mais tout le monde sait (sauf vous)que la langue médiatique ne peut pas être aussi châtiée que la langue du livre. Toutefois, au-delà de cette remarque, les lecteurs de M.P.I semble très bien comprendre et s’accommoder de la composition française du site, puisque c’est la première fois que j’observe une telle remarque en bientôt deux ans de publication.
    Quand à moi, je suis prêt à concéder sur la forme pour avoir des compte-rendus médiatiques véridiques.
    Quelque chose me dérange bien plus que votre remarque, ce sont les sous-titres techniques informatiques en anglais…« Comments« ..« leave a comment« et autre maniérismes anglophiles dont les français abusent sans vergogne. Respectueusement. Cécilien

  4. Denis says:

    Sauf erreur de ma part, certains états, ou les états américains, peuvent très bien quitter la fédération…
    Non?

  5. Tchetnik says:

    Si ces gaystappetes pouvaient au moins involontairement susciter une nouvelle Confédération…

  6. Raiford says:

    Toutes ces dérives étasuniennes contre la morale naturelle, ne font qu’exaspérer davantage le peuple américain qui subit déjà une décomposition de son économie et une pauvreté croissante.

    La fin de l’union US est proche.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com