Mgr Delassus (1836-1921), disciple de Louis de Bonald, de Donoso Cortès et de Blanc de Saint-Bonnet, émule de Louis Veuillot, fut durant une quarantaine d’années le propriétaire et le directeur d’une revue, La Semaine religieuse du diocèse de Cambrai, indépendante de l’archevêché, dont il fit  » un bastion contre le libéralisme, le modernisme et toutes les formes de la conspiration antichrétienne dans le monde « . Bénéficiant d’une diffusion qui dépassait largement le diocèse, cet hebdomadaire dénonçait francs-maçons et démocrates chrétiens comme autant d’expressions maléfiques de l’esprit de la Révolution. Ami des vérités complètes, tenant d’une spiritualité intransigeante, Mgr Delassus faisait référence au Syllabus, prônait – déjà ! – la restauration de la famille, défendait une société basée sur la hiérarchie et l’autorité, et assurait la promotion du corporatisme.

Avec ce livre, Mgr Delassus rend un très bel hommage à Jeanne d’Arc qui s’est acquis une double gloire. Elle a rendu la France à elle-même, par ses propres victoires et par celles remportées après sa mort sous son impulsion. Elle a reforgé l’âme de la France, en ranimant en elle le sentiment de ses destinées providentielles et en raffermissant la constitution qui lui permet de les poursuivre.

Mais surtout, Mgr Delassus appelle le lecteur à porter l’attention sur l’essentiel. Il montre que sainte Jeanne d’Arc fut envoyée par Dieu pour restaurer dans l’esprit de ses contemporains, et restaurer avec une autorité plus grande encore dans nos esprits, le principe de la souveraineté absolue de Notre-Seigneur Jésus-Christ sur tous les peuples et particulièrement sur la France qu’il favorise et honore d’une particulière dilection.

Ce livre est très actuel car notre époque, plus encore que celle de Mgr Delassus, est prisonnière de l’esprit de la Révolution qui a porté partout le désordre avec cette négation des droits de Dieu qui produit partout les mêmes conséquences désastreuses.

Cet ouvrage vient donc utilement rappeler ce qu’est la Royauté Divine, quels furent les commencements de la civilisation chrétienne, comment la civilisation chrétienne s’est développée en France, à quel point Jeanne d’Arc est un don de Dieu, et quels enseignements en tirer pour soulager la France des châtiments divins qu’elle n’a hélas que trop mérités et y mettre fin par un retour à la fidélité à son baptême.

La mission posthume de la bienheureuse Jeanne d’Arc et le règne social de Notre Seigneur Jésus-Christ, Mgr Delassus, éditions Saint-Remi, 416 pages, 26 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Laisser un commentaire

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com