En août 2018 se tiendra à Dublin, capitale de la verte et anciennement catholique Irlande, la IXe Rencontre mondiale des familles sur le thème « L’Évangile de la famille, joie pour le monde ».

« Cette rencontre offrira la possibilité aux familles du monde entier d’approfondir leur réflexion et de partager ensemble sur le contenu de l’exhortation apostolique post-synodale Amoris laetitia »,

a expliqué le cardinal Farrell, préfet du dicastère pour les laïcs, la famille et la vie, aux journalistes en mars dernier.

En guise d’Évangile, les évêques irlandais ont choisi Amoris Laetitia et articulé les débats et conférences à partir de cette exhortation bergoglienne, considérée ainsi comme la suprême parole évangélique sur la famille ! Les critiques et accusations d’hérésie qui pèsent sur elle sont superbement ignorées par ces ecclésiastiques subjugués par la vision hétérodoxe du pape François.

Amoris Laetitia ouvrant la porte à toutes les évolutions de mœurs que le pape argentin entend confirmer par les changements de doctrines qui y sont contenus, les organisateurs irlandais se sont empressés d’avancer sur ce chemin progressiste. Chemin illuminé par l’arc-en-ciel lgbtqi…

Dans leur « programme paroissial » intitulé Amoris : Let’s talk Family ! Let’s be Family ! (Parlons famille ! Soyons famille ! ) on découvre qu’y est faite la promotion des couples de même sexe : une photographie montre deux femmes enlacées avec un tatouage arc-en-ciel sur la main en dessous de cette légende :

« Tandis que l’Église maintient l’idéal du mariage en tant qu’engagement permanent entre un homme et une femme, d’autres unions existent qui assurent un soutien mutuel au couple. Le pape François nous encourage à ne jamais exclure mais à accompagner aussi ces couples, avec amour, attention et soutien. »

Plus loin, les évêques affirment pareillement :

« Alors qu’il existe un idéal chrétien, la famille parfaite n’existe pas, mais une mosaïque intéressante de réalités différentes. Quelles que soient leur façon d’être et leurs formes, toutes les familles sont entourées de l’amour de Dieu. »

L’Église officielle ne se fait plus officiellement la garante de l’institution du mariage ni de la pérennité familiale ni de la filiation ! En acceptant le nouveau sens arbitraire donné par la pensée dominante au mot famille, l’Église bregoglienne et les évêques soumis au sexuellement correct imposent au monde catholique un changement de la réalité de la famille : celle-ci devient plurielle et arc-en-ciel, n’est plus le foyer constitué par un homme et une femme mais tout conglomérat d’êtres humains…

Les évêques d’Irlande qui ne sont qu’un reflet de la majorité des ecclésiastiques contemporains participent ainsi, sous la bannière d’Amoris Laetitia, à une anthropologie destructrice de l’identité, de la nature et de la famille.

Cette IXe Rencontre mondiale des Familles est un pas de plus effectué vers la déconstruction du modèle familial traditionnel, vers le nihilisme identitaire, vers la négation du réel et en faveur de ce messianisme diabolique qu’est la révolution de l’idéologie du genre qui veut créer, en s’opposant à la création de Dieu, « un homme nouveau pour un ordre nouveau ». Un meilleur des mondes diabolique…

Cette IXe Rencontre mondiale des Familles n’est pas pour la Famille mais contre la Famille !

Francesca de Villasmundo 

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

9 commentaires

  1. Mad-Max says:

    Vigilance , clairvoyance et résistance systématique et méthodique aux attaques systématiques et méthodiques de cet « homme ennemi  » Bergoglio , ennemi implacable de l’Église et de la Famille qu’il veut briser pour liquider la Cité de Dieu .

    • À vos ordres, Général !

      • Mad-Max says:

        Nous devons répondre de manière radicale à ce fou furieux qui est le plus mauvais exemple de l’expression familiale .

  2. Cadoudal says:

    l’ Eglise catholique est devenue l’ Eglise de la mort de Dieu et de l’ éclosion de tous les vices qui damnent .

    les commandements de Dieu, l ‘ordre naturel ,l’ordre surnaturel, tout est détruit.

    quoiqu’il fasse, Luther Imbroglio , infailliblement , déconne.

  3. Paul-Emic says:

    la vraie question n’est-elle pas : Existe-t-il encore un catholicisme ?

    • MA Guillermont says:

      A votre question , ma réponse est oui .
      Parce qu’il est un devoir saint et sacré non seulement de répudier l’erreur mais de poursuivre sans relâche ceux qui l’enseignent .
      Parce qu’il est un devoir saint et sacré de proclamer partout la vérité .
      Parce qu’il est un devoir saint et sacré de s’opposer à ce torrent d’immortalité profonde qui menace de dévorer la société .
      Parce qu’il est saint et sacré de se prononcer , de prendre parti , parce qu’il n’y a pas de milieu .
      Parce qu’il y a des enfants et parce qu’ils observent …

  4. Oui, dans les catacombes, où la liturgie survit.

    • Je n’ai pas trouvé l’article sur le charbon ???…

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com