Traditionnellement les papes partaient, durant les mois de chaleur, quelques jours se reposer dans le palais de Castel Gandolfo au Mont Alban, plus communément appelé Albano. Acquis par le Saint-Siège en 1596, dès 1626, sous le pontificat d’Urbain VIII, le palais avec son climat estival local sec et frais devient le lieu de villégiature d’été des pontifes pour échapper à la canicule romaine.

François déroge à la règle en n’y séjournant jamais. Il juge cette résidence trop imposante, trop éloignée de sa conception très personnelle de la pauvreté… Il passe donc ses vacances d’été à la maison Sainte-Marthe, devenu sa demeure journalière à la place de l’appartement papal, au troisième étage des Palais Apostoliques. Habiter à Sainte-Marthe à d’ailleurs le grand avantage de lui permettre d’être en contact quotidien avec les journalistes accrédités, les quémandeurs et autres flatteurs qui pullulent dans les couloirs du Vatican.

N’ayant plus aucun besoin de cette résidence d’été traditionnelle, le 21 octobre dernier, le palais de Castel Gandolfo, véritable œuvre d’art, au cours d’une inauguration officielle, a donc été ouvert au public selon la décision du pape François qui a souhaité en faire un musée.

Cette décision s’inscrit, comme bien d’autres actes du pape François, dans le cadre du radical bouleversement pratique, pastoral, doctrinal que François imprime actuellement, dans la continuité de Vatican II, à l’Église : Castel Gandolfo en musée, c’est tout un symbole, celui d’un style de vie pontifical, d’une manière de gouverner l’Église, mis sous naphtaline ! Le mobilier, les chambres à coucher, les salles d’apparat, le bureau, la petite chapelle privée des pontifes, perdent vie et prennent rang au niveau des antiquités que l’on va admirer comme certes des beautés artistiques et culturelles mais celles d’une époque passé et révolue.

C’est ça aussi la révolution du pape François !

Francesca de Villasmundo

 

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. Ce geste se situe dans la lignée directe du vandalisme d’architecture et de mobilier d’église qui a d’un coup manifesté dans le monde entier l’« esprit du concile ». Pourquoi ce jésuite ne résigne-t-il la papauté et son jésuitisme pour se retirer comme petit moine dans le couvent de tendance franciscaine le plus strict du monde ?

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com