With President of France Francois Hollande.

Conférence de presse conjointe de Vladimir Poutine et de F. Hollande le 

Vladimir Poutine a reçu à Moscou, le président français ce jeudi. Dans cette conférence Vladimir Poutine dénonce les Etats qui « sponsorisent » l’islamisme et ceux qui « l’utilisent pour parvenir à des fins politiques ». « L’histoire enseigne que de telles actions arrivent comme des boomerangs contre les auteurs. » Le Président Sujet de la rencontre: la lutte contre « Daech » pour François Hollande. La lutte contre tous les groupes islamistes pour Vladimir Poutine. 

Les positions de Hollande et du Président Poutine , malgré les apparences et quelques belles formules diplomatiques, sont toujours très éloignées, Poutine réitérant son soutien au régime légitime de Syrie et Hollande persistant à vouloir le départ d’Assad, au point qu’il a contracté son nom en « Bachard« .

Le noeud du problème du Proche-Orient se visualise très bien sur cette carte

Le commandement russe envisage d’étendre ses frappes 

Pour Moscou, selon La Pravda, l’Arabie Saoudite et le Qatar représentent une menace pour sa sécurité et seules des frappes directes contre ces groupes dans ces deux monarchies du Golfe pourraient stopper la déferlante de l’Etat islamiste et des autres mouvements terroristes de même obédience.

Le journal russe croit savoir que l’intervention militaire de la Russie en Syrie, dans laquelle ont été utilisées des armes stratégiques, «est un signal lancé aux pays qui soutiennent le terrorisme». Ainsi, l’armée russe ne compte pas se limiter à la seule Syrie et devrait étendre ses opérations antiterroristes à d’autres pays du Moyen-Orient. La Russie s’acheminerait vers un élargissement du champ d’action de son armée de l’air en visant la matrice même du terrorisme islamiste, au cœur des deux pays qui en sont les principaux bailleurs de fonds depuis les années 1980. Si aucun lien direct n’est prouvé entre les régimes saoudien et qatari avec l’Etat islamique, les experts s’accordent à dire que des institutions «indépendantes» dans ces deux richissimes monarchies du Golfe concourent, depuis plusieurs années déjà, au renforcement des groupes islamistes armés en Irak, en Syrie et, plus près de chez nous, en Libye et dans la région Sahel, infestée par une pléthore d’organisations terroristes.

La Russie envisagerait, selon La Pravda, de porter l’affaire devant le Conseil de sécurité où elle demanderait un mandat de l’ONU pour mener ses frappes aériennes en Arabie Saoudite et au Qatar. Un mandat que la Russie sait d’ores et déjà qu’elle n’obtiendra pas, mais une telle démarche viserait à piéger les alliés occidentaux de ces deux pays qui se trouvent au banc des accusés depuis les derniers attentats sanglants de Paris qui ont fait 130 morts.

La décision de mener des frappes aériennes hors de Syrie serait intervenue, selon La Pravda, suite à l’attentat qui a ciblé un avion civil battant pavillon russe en Egypte. Moscou compte appliquer l’article 51 de la Charte des Nations Unies qui considère comme «droit naturel» la «légitime défense, individuelle ou collective, dans le cas où un membre des Nations unies est l’objet d’une agression armée, jusqu’à ce que le Conseil de sécurité ait pris les mesures nécessaires pour maintenir la paix et la sécurité internationales». L’article 51 stipule, par ailleurs, que «les mesures prises par des membres dans l’exercice de ce droit de légitime défense sont immédiatement portées à la connaissance du Conseil de sécurité et n’affectent en rien le pouvoir et le devoir qu’a le Conseil (…) d’agir à tout moment de la manière qu’il juge nécessaire pour maintenir ou rétablir la paix et la sécurité internationales».

Un troisième «ennemi» est dans le collimateur de la Russie : la Turquie. Une extension de la guerre à ce grand pays, aux portes de l’Europe occidentale et membre de l’Otan, signifierait que la guerre en Syrie prendrait la forme d’un conflit généralisé, comme l’avait prédit Damas. Plusieurs raids ont déjà été menés au plus près des frontières turques – et même au-delà – ces derniers jours. (Source)

La guerre bloc contre bloc se précise pas à pas, surtout après que la Turquie ait abattu un avion russe et un pilote, et que sur CNN, Erdogan, le président turc ait revendiqué l’attaque, non sans préciser qu’il est prêt à renouveler l’opération:

 « (CNN) La Turquie ne fera pas des excuses pour avoir abattu un avion de chasse russe, qui a violé l’espace aérien turc près de la frontière syrienne, le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré dans une interview exclusive à CNN  jeudi à Ankara.

« Je pense que si un parti doit présenter des excuses, ce n’est pas nous », a-t-il dit de la capitale turque. « Ceux qui ont violé notre espace aérien sont ceux qui ont besoin de présenter des excuses. Nos pilotes et nos forces armées, ont simplement rempli leurs devoirs, qui consistait à répondre à la violation. Je pense que cela est le principe. »

Lors d’une réunion avec les dirigeants communautaires à Ankara, Erdogan a précisé, « Si la même infraction se produit aujourd’hui, la Turquie se doit de réagir de la même manière. » (Source CNN – Trad. Emilie Defresne)

La Russie récuse la violation de l’espace aérien de la Turquie et la Turquie elle-même reconnaît que le bombadier russe n’aurait survolé sa frontière quelques minutes.

Emilie Defresne

emiliedefresne@medias-presse.info

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

31 commentaires

  1. Fasse le ciel que ce voeu se réalise et que l’humanité soit débarrassée à tout jamais de cette religion maléfique; quant au nabot qui se prétend chef de l’état guillotine avec son con parse catalan

  2. Nazareth says:

    C’est une région maléfique leur régimes sont diabolique j’espère que mon voeux soit exhausse Poutine nous débarrassera a jamais de l’axe du mal

    • Hollande et Faibius doivent impérativemen lâcher les Monarchies du golfe.Par pitié. Ou alors pour éviter le pire il faudra peut-être porter au pouvoir Marine Le Pen.Mais je crains que Poutine n’attendent pas 2017 Je vous signale que je suis et je reste socialiste.

      • « Je vous signale que je suis et je reste socialiste. »

        Je vous plains.

      • « Nul n’est parfait!!! » Cela étant il y a des Socialistes lucides mais qui, va t’en savoir pourquoi, poursuivent dans cette voie cause de très très très nombreux malheurs et ce depuis très très très longtemps.

  3. Prendre un taré comme Hollande comme allié…Poutine est devenu fou…?

    • François says:

      Poutine tend la main à tous. Il n’agit qu’en dernière extrémité, ainsi qu’il l’a fait pour la décision de frappes en Syrie. Il a même tenté de faire confiance aux turcs, c’est dire!

      Mais une fois qu’il a épuisé toutes les possibilités, il ne revient pas en arrière. Il s’agit d’une question de vie et de mort pour la Russie. C’est là tout ce qui lui importe.

  4. Prendre un taré comme Hollande comme allié…Poutine est il devenu fou…?

  5. Vieux Jo says:

    Ce n’est pas un allié, c’est le pion des USA sionistes et mondialistes qu’ils avancent suite aux attentats du 13 novembre. Poutine le sait parfaitement.

  6. LANKOUDU says:

    Le « nabot ventru » a été reçu par V. POUTINE (le Président) uniquement par respect pour la FRANCE !
    Tut comme avec SHARK OSY avant lui.
    Mais V.POUTINE sait à qui il a à faire ! un nul américano-sioniste de m….e

  7. Il est heureux de prendre connaissance de tous ses commentaires qui attestent, en dehors des sondages falsifiés et/ou orientés, que les Français ont un point de convergence: Poutine est un vrai Chef d’Etat qui a compris le danger de l’Islam et qui, seul hélas contre tous, défendra notre culture et religion.
    Quant aux traitres qui nous dirigent j’ose croire que très rapidement le Peuple sanctionnera.
    Que vive la France………..la vraie France

    • Volodymyr Bellovak says:

      Pas si sur que Poutine ait vraiment « compris le danger de l’islam ». Seulement du wahabisme peut-etre, c’est tout… Pour preuve :

      http://www.bvoltaire.fr/julienlangella/poutine-complice-de-lislamisation-de-leurope,208036

      https://www.youtube.com/watch?v=UhLC7XxjTE8

      • François says:

        De toute évidence vous tirez de ce discours des conséquences qui n’existent pas, parce que vous faites une fausse analogie entre ce qui se passe en France et ce qui se passe en Russie.

        Il y a effectivement des entités musulmanes en Russie depuis longtemps. C’est comme si en Algérie on avait refusé qu’il y ait des musulmans. Il n’y a que quatre mosquées à Moscou contre 60 à Paris, dont certaines immenses.
        Seules les Hautes-Alpes en France n’ont pas de mosquée, c’est l’unique département sans mosquées (encore…) en France.

        Les mosquées sont en fédération de russie principalement dans les républiques islamiques. Très très peu en dehors, sauf dans les principales villes, comme saint-Petersbourg et Moscou? Mais au compte-goutte. Alors que les églises, les monastères, ne cessent de se construire et restaurés partout dans la partie orthodoxe qui reste le coeur de la Russie.

        Poutine a rassemblé les musulmans en quatre endroits à Moscou et cela se situe à la périphérie principalement.

        Jusqu’à ce que les Occidentaux viennent soutenir avec l’aide des arabes les terroristes Tchétchènes, il n’existait pas de radicalisme des musulmans. Comme Poutine a habilement fait taire la partie fondamentaliste Tchétchène, les fondamentalistes ont cherché refuge en France où ils sont maintenant très nombreux. Beaucoup de blancs musulmans qu’on prend pour des convertis français sont en réalité des Tchétchènes, roux et très blancs de peau.

        Une grande partie de ces Tchétchène « réfugiés » de France sont allés combattre en Syrie pour retourner investir la Tchétchénie. C’est pourquoi la guerre que mène la Russie en Syrie et qui risque de s’étendre à d’autres pays est vitale pour la Russie orthodoxe et ses valeurs.

        La politique de Poutine est subtile, mais elle l’est à l’inverse de celle de l’Union E.

  8. François says:

    De toute évidence vous tirez de ce discours des conséquences qui n’existent pas, parce que vous faites une fausse analogie entre ce qui se passe en France et ce qui se passe en Russie.

    Il y a effectivement des entités musulmanes en Russie depuis longtemps. C’est comme si en Algérie on avait refusé qu’il y ait des musulmans. Il n’y a que quatre mosquées à Moscou contre 60 à Paris, dont certaines immenses.
    Seules les Hautes-Alpes en France n’ont pas de mosquée, c’est l’unique département sans mosquées (encore…) en France.

    Les mosquées sont en fédération de russie principalement dans les républiques islamiques. Très très peu en dehors, sauf dans les principales villes, comme saint-Petersbourg et Moscou? Mais au compte-goutte. Alors que les églises, les monastères, ne cessent de se construire et restaurés partout dans la partie orthodoxe qui reste le coeur de la Russie.

    Poutine a rassemblé les musulmans en quatre endroits à Moscou et cela se situe à la périphérie principalement.

    Jusqu’à ce que les Occidentaux viennent soutenir avec l’aide des arabes les terroristes Tchétchènes, il n’existait pas de radicalisme des musulmans. Comme Poutine a habilement fait taire la partie fondamentaliste Tchétchène, les fondamentalistes ont cherché refuge en France où ils sont maintenant très nombreux. Beaucoup de blancs musulmans qu’on prend pour des convertis français sont en réalité des Tchétchènes, roux et très blancs de peau.

    Une grande partie de ces Tchétchène « réfugiés » de France sont allés combattre en Syrie pour retourner investir la Tchétchénie. C’est pourquoi la guerre que mène la Russie en Syrie et qui risque de s’étendre à d’autres pays est vitale pour la Russie orthodoxe et ses valeurs.

    La politique de Poutine est subtile, mais elle l’est à l’inverse de celle de l’Union E.

  9. François says:

    Pourquoi tant de haine contre la Russie ? Et de médisance ? Guy Mettan trouve l’explication dans l’Histoire. Très intéressant!

    https://www.youtube.com/watch?v=HDfcws6pNNw

    • Volodymyr Bellovak says:

      Pouvez vous me citer un seul mot de haine contre la Russiedans mon précédent commentaire svp ?! Vous délirez mon brave; tout doux svp ! Votre passion amoureuse pour poutine et la Russie vous égare ! C’est de la médisance de faire entendre ce que Poutine a dit lui-meme ? Ou bien faut-il faire une sélection avant, dans le sens qu’on aimerait donner ?

      • Ne t’emballe pas camarade; effectivement Nicolas n’a pas pris le temps de lire et d’analyser.
        C’est le gros problème sur ces forums; certains écrivent plus vite que leur ombre en lisant en diagonale et sans prendre le temps de relire et de comprendre le sens.
        C’est bien regrettable car ce n’est plus constructif.

      • François says:

        Hommage à l’ensemble de votre œuvre de commentaires concernant la Russie et Poutine, mon brave! Dans lesquels vous distribuez les insultes et lieux communs plus souvent qu’à votre tour. Vous êtes plus lu que vous ne pensez…

  10. L’ISLAM et ses COURANTS

    Dans l’avenir, les civilisations constitueront de plus en plus des regroupements à partir de valeurs culturelles et religieuses communes. Actuellement les 25 construisent la citadelle de l’Occident (chrétien ?) ; certains contestent l’admission de la Turquie, qui a une autre culture et une autre religion.

    Dans notre système mondialisé va apparaître de façon plus forte le choc entre les blocs culturels qui aboutit parfois à des oppositions déclarées et violentes.

    Actuellement, dans l’opposition déclarée entre les Occidentaux et le reste du monde, le facteur religieux joue un rôle certain. Accuser les autres (les musulmans=les mauvais) est facile et lâche. Au contraire, essayons de mieux connaître cet autre et analysons les différents COURANTS de l’ISLAM.

    La grande majorité des musulmans se veulent fidèles au mode de vie de la Sunna de Muhammad. Ce sont les Sunnites (85% du monde musulman). En grande majorité, les musulmans de Belgique sont Sunnites.
    L’autre groupe, les Shi’ites, qui se rattachent à Ali, neveu et gendre de Muhammad, se trouvent surtout en Iran, en Iraq, au Liban et au Pakistan.

    Depuis quelques années l’Islamisme a fait son apparition. Pour certains il s’agit d’un courant récent dû aux frustrations sociales, économiques et culturelles ; ils disent que cet islamisme disparaîtra de lui-même. Pour d’autres, il s’agit d’individus, de militants, qui influencent les jeunes et les gens frustrés.

    On peut distinguer 5 courants dans l’Islam :
    L’islam populaire avec ses traditions et pratiques rituelles est un islam de la convivialité. Les familles marocaines immigrées en Belgique appartiennent à cet islam.
    Le soufisme, un humanisme et un style de vie entièrement tourné vers la spiritualité. Il fascine le monde occidental et suscite des conversions.
    L’islam laïcisant (moderne) : des intellectuels réformateurs revisitent le Coran et d’autres textes fondateurs pour un Islam moderne. Ils proposent une critique historique et font une analyse littéraire (l’Hijtihab). En général, ils résident à l’étranger (en Europe, en Amérique)
    L’islam conventionnel qui est souvent l’islam « officiel » des régimes politiques (Arabie Saoudite, Etats pétroliers du Golfe, Iran…). L’influence des wahhabites, courant fermé à la modernité, s’y fait sentir douloureusement. Cet islam dispose d’un important réseau bancaire et financier. Ils aident à construire des mosquées dans le tiers monde.
    L’islam politique (l’islamisme) avec ses deux tendances légaliste et radicale violente qui toutes deux font appel au djihad et au martyr.
    a) L’islamisme légaliste : est présent à tous les niveaux (armée, police, médias, administration …) et sa popularité est grande. Il présente des partis politiques aux élections et essaie de former un Etat dans l’ Etat. Ce sont par exemple les Frères Musulmans, le FIS en Algérie, le Refah en Turquie, le Hezbollah en Palestine, la Ligue Arabe Européenne d’Abou Jahjah, l’organisation « Foi et Pratique » en Europe.

    b) L’islamisme fondamentaliste et révolutionnaire : cherche à promouvoir un Etat musulman par la violence et le terrorisme. Par exemple le GIA en Algérie, les Talibans en Afghanistan, Al Qaida, le Hamas au Liban, l’Ayatollah Khomeiny en Iran, l’organisation « Parti de la Libération » basée à Londres.

    Les Wahhabites à l’origine de la doctrine « islamiste »

    Au 18ème siècle, le cheikh Mohammed ibn Abd al-Wahhab récuse l’islam de l’empire ottoman de Constantinople. Jeté en prison puis libéré, il réhabilite une doctrine ultra conservatrice. Réfugié au désert il rencontre un chef de clan bédouin, Mohammed ibn Sa’ud. Les deux hommes scellent une alliance en 1744, « par le sabre et le livre » (drapeau de l’Arabie Saoudite actuelle). En 1924, Abd el-Aziz ibn Séoud conquiert La Mecque. Il chasse les Hachémites, ancêtres du roi de Jordanie, gardiens des lieux saints et descendants du Prophète. En 1932, il s’empare de Médine et s’autoproclame gardien des lieux saints de l’Islam – avec l’accord de l’Occident, même de l’URSS.

    Depuis lors la descendance d’Ibn Wahhad gère le culte et la descendance saoudienne le pouvoir. Malgré de nombreuses difficultés internes l’alliance entre wahhabites et saoudites subsiste.

    Cette alliance est à l’origine de la diffusion de la doctrine la plus radicale de l’Islam, l’idéologie dite « islamiste ».

    Ben Laden et sa famille sont originaires d’Arabie Saoudite.

    L’Islam n’est plus au-delà des mers, mais parmi nous.
    Cela étant il faut tout de même se rappeler que l’Islam, depuis la nuit des temps, a été cause de conflits.
    Ce furent les conflits tribaux dont Mahomed le proxénète fut le principal artisan.
    Vinrent diverses tendances liées aux tribus respectives.
    Aujourd’hui encore ces conflits persistent dans un seul but de prédominance et c’est ce qui fait dire aux Occidentaux que l’Islam tue plus de Musulmans que de Chrétiens, ce qui est réel – POUR L’INSTANT – car lorsqu’il y aura prépondérance d’un courant, toutes les autres tendances s’y rallieront pour un but unique: Chasser l’intrus; comprenez l’infidèle.
    Et donc contrairement à certains commentaires Poutine est parfaitement au fait de cela. Il sait parfaitement que s’il échoue ce sera un cataclysme international car de partout dans le monde les Musulmans se sentiront plus forts et là mes bons amis, ce sera le début de la fin de toutes autres religions que l’Islam qui sera parvenu à son but prmitif: REGNER SUR LA PLANETE.

    • Tu ne m’apprtends rien ,absolument rien! tu ne fais que répéter ce que d’aures nous obligeaient à le répéter ,Dieu a crée les hommes et les hommes ont crée les différences et comme Le Monde est gouverné par des mediocres alors là comme le dit l’adage Arabe « Ce que la mère aveugle cuisine,il est bouffé par ses enfants »

      • aurait-on un brin d’intimité qui autorise ce tutoiement? Je ne cherche nullement à apprendre à des « analphabètes » des vérités que seuls les ouverts d’esprit peuvent comprendre.
        Comme le monde est gouverné par des médiocres, tu devrais te présenter en tant que Président d’un Etat.
        Donc cher ami prend ton sac de billes et joue avec les morveux de ton âge.

    • Tchetnik says:

      Il faut aussi mentionner le soufisme et ses confréries.

      L’islam en Tatarstan ou dans le Caucase s’en inspire très fortement, justement.

  11. JE NE VEUX PAS QUE NOS ENFANTS MEURENT POUR DEFENDRE LES ÉMIRS. JE NE VEUX QU’ILS MEURENT POUR DÉFENDRE ERDOGAN.

  12. Maître Cube says:

    France24 a télévisé cette conférence de presse et je dois dire que les interprètes ne traduisaient pas ce qui se disait en charabia, eux.

    • François says:

      Poutine n’a pas digéré l’acte en traître et la façon dont le pilote a été descendu par les amis d’Erdogan en Syrie. La franchise de Poutine met en relief l’hypocrisie d’Hollande. Erdogan maintenant est pris dans son piège, il ne fera pas d’excuse mais il demande à Poutine de revenir sur les mesures de rétorsion et il avait demandé à rencontrer Poutine à Paris qui l’a envoyé paître.

      • « Erdogan maintenant est pris dans son piège »

        Je ne crois pas.
        On lui offre 3 milliards d’euros en guise de « Bravo »!..

  13. Aliénor says:

    coupons la photo en 2 , à droite je vois des Hommes
    à gauche , des baudruches voutées , mal habillées , tout est dit …

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com