1papa1maman

Suisse – Cet été, le tribunal administratif de Saint-Gall avait autorisé un duo homosexuel à se faire reconnaître officiellement comme « les » papas d’un enfant né aux Etats-Unis d’une mère porteuse. Cette décision du tribunal administratif de Saint-Gall était d’autant plus choquante que la gestation pour autrui (GPA) est interdite en Suisse. Heureusement, l’Office fédéral de la Justice (OFJ) vient d’introduire un recours au Tribunal Fédéral, la plus haute instance juridique du pays. Ce recours est cependant loin d’être satisfaisant, se limitant à estimer que seul le donneur de sperme peut se prévaloir d’être le père de l’enfant, pas l’autre homosexuel.

L’OFJ veut annuler la décision du tribunal administratif de Saint-Gall et réclame de connaître le nom de la mère porteuse et de son mari, considéré juridiquement comme le père de l’enfant. L’OFJ demande que le nom de la mère porteuse ainsi que de son mari figurent sur le registre d’état civil helvétique, au motif que tout enfant à le droit de connaître son ascendance selon la Constitution…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. Pingback: La Suisse confrontée à la GPA - M...

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com