La botte de l’occupant américain pèse de plus en plus lourdement sur l’Europe. La fumée de la révolution orange « spontanée » en Ukraine se dissipe. Entre autres choses, on aura noté que le fils de Joe Biden, actuel vice-président des USA, occupe depuis plusieurs mois un poste de dirigeant dans les consortiums gazo-pétroliers de l’Ukraine. De nombreux ressortissants américains viennent d’être nommés au gouvernement de l’Ukraine, réduite à l’état de quasi-annexion proconsulaire. Et cerise sur le gâteau, l’or ukrainien a disparu dans les poches de l’oncle Sam. 40 caisses d’or ont été embarquées dans un avion en direction des USA. Le pillage de l’Ukraine par les USA va donc bon train. Le reste de l’Union Européenne suit, asservi dans une politique démente de dépression économique causée par l’euro-austérité sans perspective de sortie de crise et par des sanctions auto-infligées, qui sont théoriquement dirigées contre la Russie mais qui ne font qu’aggraver le marasme déflationniste interne à l’Europe.

Par personnes interposées, l’OTAN mène en Ukraine de l’est, dans le Donbass, une guerre terrestre de basse ou moyenne intensité avec la Russie. Même si ni l’OTAN ni la Russie n’admet officiellement être impliquée, tout le monde a compris que, si le Donbass est bombardé quotidiennement et épuré ethniquement de ses habitants majoritairement russophones, c’est bien parce que les USA veulent la peau des Russes. Etouffer et écraser les Russes, voilà le programme.

Quel rapport avec la Turquie me direz-vous ?

On vient d’apprendre que la Russie et la Turquie se sont mises d’accord pour créer un oléoduc acheminant du gaz russe à travers la Turquie. De façon générale, le gaz russe est acheminé directement en Allemagne par un oléoduc marin à travers la mer Baltique. Une autre voie passe par l’Ukraine et elle est maintenant sous contrôle états-unien, avec tous les risques de chantage que cela implique tant pour les Russes que pour les Européens. Un autre projet d’oléoduc sud (dit South Stream) était prévu jusqu’à ces derniers jours à travers la mer Noire et devait traverser la Bulgarie. L’installation récente de l’aviation américaine en Bulgarie a sonné le glas de ce projet. Comme le dit Poutine, la Bulgarie est empêchée d’exercer pleinement sa souveraineté…

MPI - 12 - 02 - oléoduc -

Le lien entre l’Ukraine et la Turquie, c’est donc que la guerre que l’OTAN mène en Ukraine a donc conduit la Russie à se tourner vers la Turquie, et réciproquement. C’est là que l’étonnement commence. La Turquie est membre de l’OTAN depuis 1952. D’autre part, depuis des années, l’Union Européenne dépense des milliards d’Euros pour la pré-adhésion de la Turquie. En effet, les USA ne veulent avoir en Europe qu’un seul numéro de téléphone, en pratique celui de l’OTAN, à savoir celui de l’Organisation des Territoires sous Administration Nord-américaine. La Turquie étant dans l’OTAN, il faut que le périmètre de l’Union Européenne soit donc ajusté pour inclure la Turquie. Et peu importe ce qu’en pensent les malheureux peuples européens.

Jusqu’à présent, depuis des décennies sinon des siècles, la Turquie a plutôt été un ennemi potentiel ou avéré de la Russie. C’est une des raisons qui ont motivé le(s) génocide(s) des Arméniens, soupçonnés entre 1870 et 1920 de préférer la Russie à la Turquie. D’autre part, la Turquie est plutôt hostile à la Syrie de Bachar el-Assad, allié de la Russie. On peut comprendre que la Turquie s’empiffre cyniquement des milliards que l’Union Européenne lui donne en pure perte et par pure idiotie. Il est beaucoup plus étonnant qu’un membre de l’OTAN fasse une alliance énergétique de première importance avec un ennemi de l’OTAN. C’est ce qu’il faut élucider.

A diverses reprises, la Turquie avait déjà manifesté une certaine mauvaise humeur, refusant de laisser passer les avions américains au dessus de son sol, s’acoquinant avec le Brésil qui ne cache pas un certain anti-américanisme, etc. Mais il semble qu’on soit passé de la bouderie à la fâcherie sévère. Il y a sans doute une raison au courroux de Recep Tayyip Erdoğan, le très néo-ottoman sultan de la Turquie, et cette raison s’appelle l’Irak, et plus spécialement le Kurdistan irakien.

APW2003050203948

Je n’ai personnellement toujours pas très bien compris ce que les USA voulaient faire en Irak en 2003, ni s’ils le savaient eux-mêmes. Quoi qu’il en soit, on peut juger une politique à ses fruits.

« Job done » et « Mission accomplished », concrètement, cela veut dire que l’Irak est détruit en tant qu’entité étatique. Il y a maintenant 3 Irak : le sud shiite, le Kurdistan irakien et le califat des mabouls djihadistes. Notons au passage que le Kurdistan irakien possède à lui-seul le huitième rang des réserves gazo-pétrolières actuelles. Comme par hasard, le consulat américain est installé à Mossoul, capitale du Kurdistan irakien, de facto un quasi-état indépendant sous protectorat des USA. Compte tenu du contentieux séculaire entre Turcs et Kurdes, c’est très certainement une situation qui déplaît au plus haut point à la Turquie. La politique des USA et de l’OTAN nuit à la Turquie et c’est certainement ce qui motive le rapprochement inattendu de la Russie et de la Turquie. Au passage, on notera que les avions américains décollent pour protéger Mossoul, mais que les USA se contrefichent impérialement du sort des minorités égorgées et pourchassées par les djihadistes.

On aura noté que la Turquie ne fait rien pour contrôler ou entraver le va-et-vient des djihadistes, venus d’Europe et passant par son territoire. On sait peut-être moins que beaucoup de djihadistes du califat irakien (Daesh) ont été formés en mai 2014 dans les bases de l’OTAN en Turquie. A l’époque, les USA comptaient sans doute manipuler les djihadistes pour faire tomber Bachar el-Assad, qui résiste vaillamment depuis 3 ans à différentes agressions extérieures. Mais, au final, on peut se demander si le bénéficiaire de la politique du pire menée par les USA avec les djihadistes n’est pas la Turquie. En effet, cette dernière a tout intérêt à pourrir la vie du Kurdistan irakien en alimentant en permanence la purulence djihadiste aux portes, voire sur le sol du Kurdistan. En tout cas, il est douteux que la Turquie se satisfasse d’un Kurdistan fort et stable.

Le califat des mabouls djihadistes en Irak est une création des USA, qui instrumentalisent et manipulent depuis des années l’islam radical le plus virulent, mais il est en fait l’allié objectif de la Turquie. Les USA ont donc deux ennemis : un ennemi qu’ils ont fabriqué eux-mêmes, à savoir les Russes, et un ennemi hypocrite, qui est théoriquement leur allié au sein de l’OTAN mais qui est de plus en plus hostile à leur politique sur le territoire de feu l’Etat irakien.

Ousama Ben Laden (agent américain dans les années 1970)
Ousama Ben Laden (agent américain dans les années 1970)
Al-Baghdadi, calife de l'Etat Islamique, et le sénateur américain McCain
Al-Baghdadi, calife de l’Etat Islamique, et le sénateur américain McCain

Sur la période 2007-2013, l’Union Européenne a donné presque 1 milliard d’Euros (865,7 millions) pour « le développement rural » de la Turquie, à savoir des subventions à l’agriculture turque. Nous nourrissons notre ennemi, pendant que nos paysans français se suicident au rythme de un par jour.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

26 commentaires

  1. Olivier says:

    « Il est beaucoup plus étonnant qu’un membre de l’OTAN fasse une alliance énergétique de première importance avec un ennemi de l’OTAN. »

    C’est très étonnant également que les pays européens qui font partie de l’OTAN achètent du gaz à un ennemi de l’OTAN…

  2. quand est-ce qu’on va comprendre que le vrai problème c’est les Américains qui veulent diriger le monde avec des mensonges les plus gros (11 sept 2001, l’arme de destruction massive en Irak, Ben Laden etc…) et non les Russes.

  3. Dès qu’il y a un rapprochement entre la Turquie et un pays étrangers à l’UE concernant le business, l’Europe se force d’ouvrir une petite fenêtre. Mais ça ne marchera pas tant qu’Erdogan est au pouvoir car lui, a compris le manège de l’UE. Et c’est tout à son honneur. Bravo à Erdogan

  4. En 6 ans seulement 1 milliard d’euros par l’UE à la Turquie, vous trouvez ça énorme ???? C’est du foutage de gueule ouais
    La Turquie a dépensé 3 milliards d’euros en 2 ans pour les réfugiés syriens (kurdes, arabes, chrétiens etc etc)
    Donc arrêtez de faire croire que le milliard en question pèse lourd sur l’économie turque, ça ne représente même pas 0.1% du PIB et sur 6 ans ça doit faire 0.001%

    • oui, donner de l’argent à la Turquie, je trouve ça énorme, vu l’état de la France. Je me contrefiche de la Turquie et de ses paysans, pendant que les paysans français se suicident en masse.

      • Tu n’as rien compris toi à mon commentaire

      • Olivier says:

        Ça n’a dérangé personne de donner à la Croatie, l’Estonie, Bulgarie, Roumanie, Chypre, Hongrie, Espagne, etc etc… Mais ça dérange quand c’est la Turquie.

        Les paysans français ne se suicident pas à cause de l’aide versée à la Turquie… C’est un problème de politique intérieure qui fait que les paysans sont mal lotis.
        D2ailleurs cette phrase peut prêter à polémique étant donné que dans ma région (l’Alsace) ils ne sont vraiment pas à plaindre ! Aucontraire ils négocient à prix d’or la revente de leurs champs pour que les agents immobiliers y fassent construire des bâtiments.

        À 2 km de chez moi il y a un hypermarché Cora qui se fracasse les dents à eesayer d’acheter un champ mitoyen qui est en friche depuis au moins 30 ans (date de mes 10 ans). Là il n’y a pas de droit de préemption donc la mairie n’a rien à y faire.

        Concrètement des négociations ont commencé avec la Turquie, et ces aides sont données au même titre que tous les pays en négociations.
        Il n’y a pas un régime spécial pour la Turquie, peut-_etre juste au fait qu’elle attend depuis plus de 50 ans, alors que d’autres pays plus en difficulté sont entrées par la grande porte.

  5. Pingback: La demenziale politica UE | massimopreti.it

  6. « Entre 2000 et 2006, les pays candidats à l’adhésion ont bénéficié d’environ 3 milliards d’euros par an. Il faut y ajouter, entre 2004 et 2006, plus de 40 milliards d’euros d’aides à l’adhésion pour les 10 nouveaux entrants, afin qu’ils poursuivent le développement de leurs politiques agricole et régionale, qu’ils améliorent leurs infrastructures, renforcent leur sécurité nucléaire, adaptent leur système d’administration publique et protègent davantage leurs frontières.

    Pour le 7ème élargissement de juillet 2013, la Croatie a bénéficié d’une enveloppe de 1,07 milliard d’euros sur la période 2007-2013 dans le cadre de l’instrument de préadhésion. »
    Source : http://www.touteleurope.eu/les-politiques-europeennes/elargissement/synthese/strategie-et-financement-de-l-elargissement.html

    • La différence, c’est que la Croatie est un pays européen, et que la Turquie ne l’est pas.
      Tu me diras qu’on jette aussi de l’argent par les fenêtres au Sénégal qui n’est pas plus européen que la Turquie. Etc.

  7. Si la Turquie n’est pas un pays européen, alors que dire pour Chypre

  8. J’aime bien vos commentaire sa fait plaisir de discuté intelligemment , chaque pays devrai se bougé pour sont pays , ces tous se que j’ai a dire . La turquie a besoin de conseille de personne ces un grand pays, ( je suis pas turque ) .

  9. Bourgeois says:

    Bonjour,
    J’arrive un peu tard, mais je vais quand même exprimer ma conviction. Libre à vous de la considérer ou pas.
    La Turquie est un grand pays, certes; mais n’est pas européenne; car elle n’a pas les racines qui font l’Europe, le christianisme.
    Les débiles costauds américains (autrement dit les abrutis illuminés) otages des ordonnateurs du Nouvel Ordre Mondial, finiront-ils par comprendre, avant qu’il ne soit trop tard, que le jour où la Turquie fera partie de l’Europe, celle-ci leur échappera définitivement ?
    La Russie l’a bien compris et elle joue la politique du pire : Tant qu’à perdre l’Europe qui se refuse à elle, autant qu’elle soit perdue pour tout le monde, et pour les USA en particulier.
    L’Europe entrée en dhimmitude ne saura pas se protéger de l’intégration de la Turquie.
    Conclusion: Tout le monde tend vers l’intégration de la Turquie à l’Europe. Qu’est-ce qui pourrait l’empêcher ?
    Dieu, qui n’est pas Allah, ne le permettra pas, car alors le salut du Rédempteur serait rendu vain, puisque l’Europe chrétienne aurait disparu.
    Voilà le but du mondialisme franc-maçon guidé par Satan en personne.
    Tout, même les antagonismes les plus apparents, va dans le sens qui est celui de la destruction de l’Église du Christ, et la neutralisation de son salut pour le monde.
    Et dans le même temps, l’Église catholique vend son âme au diable, sous l’influence de la même franc-maçonnerie, mais cette fois, de l’intérieur.
    Que pensez-vous qu’il doive advenir, si ce n’est une intervention divine magistrale et salutaire ?
    Christ, finiras-tu par descendre de ta croix ?
    Écoute l’humanité : Tes ennemis te provoquent et tes amis t’implorent : Viens Seigneur Jésus; sans toi le monde est perdu !

    • Commentaire non pas islamphobe mais plutôt anti-islam car ce n’est plus de la peur mais du fachisme…

      Sinon pour info, un chrétien d’orient dira aussi Allah pour dire Dieu… logique non ? ça veut dire Dieu en arabe…

      • Bourgeois says:

        Le fascisme est en Turquie plus qu’ailleurs ! et dans la plupart des pays « islamiques » Pakistan, Arabie Saoudite, Yémen, Indonésie, Qatar …, tous plus totalitaires les uns que les autres.
        Dieu et Allah ne sont pas synonymes, ces deux noms ne désignent pas les mêmes « Personnes ». Allah n’est pas le Dieu Trinitaire des chrétiens, celui qu’ils appellent « Je Suis » l’Amour.
        Est-ce de ma faute si l’Islam a pris le parti fondamental de nier la divinité amoureuse de Jésus et celle de l’Esprit Saint, Vérité de l’Amour qui anime les trois personnes du Dieu unique.
        Je vous mets au défi de me citer un seul verset du Coran dans lequel Allah appelle à l’amour entre les hommes.
        Vous serez sauvés par le sacrifice de Jésus Rédempteur, que vous le vouliez ou non, à condition que vous aimiez comme il l’a demandé, c’est à dire comme lui.
        Savez vous ce que cela signifie ? Vous pouvez le savoir, comme tout un chacun; osez le demander à un chrétien, il sera heureux de vous répondre. Mais cela même, le Coran vous l’interdit. Ce n’est pas du fascisme ça ? C’est plus que du fascisme, c’est déjà du terrorisme !

        • Non je ne crois pas qu’en Turquie y a plus de fascisme qu’ailleurs pour preuve, y’en a un bien là ! Vous !
          Savez-vous que Jésus est cité plusieurs fois dans le Coran, chez les musulmans, Jésus est un prophète comme Mohamet… et tout comme Mohamet, par respect on ne le représente pas… Sinon ça équivaut à de l’idolâtrie..

          « Beaucoup ignorent la signification des mots Islam et Musulman.

          Le setreotype vehiculé par la propagande est que lorsqu’on lis ou entend Islam ou Musulman on pense tout de suite à arabe, maghreb, moyen orient,…terrorisme, opresseurs de femmes,…
          Islam est beaucoup plus vaste que cela et est la religion commune à tous les peuples depuis les temps les plus reculés.
          Le mythe tente de faire croire que l’Islam existe depuis Mohammed sws ce qui est completement faux, Mohammed est un messager qui transmet l’Islam comme l’ont fait avant lui Abraham, Moise, Jesus,…

          On admet qu’on puisse demander directement à Moise sws: »quelle est ta religion? »
          Vous croyez qu’il va répondre le judaisme?…Le judaisme n’est même pas mentionné dans la Torah, c’est un mot qui a été attribué a ceux qui faisaient partie de la tribu de juda(une des 12 tribus), Moise sws ne connaitrait même pas ce mot…!
          Il répondrait simplement je suis soumis à Dieu.

          On admet qu’on puisse demander directement à Jésus sws: »quelle est ta religion? »
          Vous croyez qu’il va répondre le christianisme?…Le mot christianisme n’a jamais été employé dans l’ancien testament.
          Jésus sws ne connaitrait même pas ce mot, puisqu’il a été employé après sa crucification…
          Jésus sws répondrait simplement je suis soumis à Dieu.

          Allah signifie Dieu en araméen.
          Que signifie Islam?ça signifie simplemement être soumis à Dieu.
          Que signifie Musulman?ça signifie homme soumis à Dieu.

          Tous les prophètes sws étaient des messagers soumis au même Dieu la religion a été modifiée par les hommes pour servir leurs interets.
          L’Islam apporte la revelation de la religion sans aucune modification, le Coran est inchangé alors la solution était de le denigrer en créant des procédés…Laissons les faire leur plan le plan de Dieu aussi est en route et Dieu est le meilleur des planificateurs… »
          Source : http://www.bladi.net/forum/threads/signifie-islam.205887/
          « Lisez » (comme dans le premier verset du Corant) car vous connaissez rien….
          Salutations

          • Bourgeois says:

            @ ilhan
            Mon pauvre ami, si vous voulez bien que je vous considère comme tel, j’ai hésité à vous répondre au moment des événements sanglants de Paris, je le fais quand même, pour vous appeler à la lucidité.
            En tant que chrétien, je ne suis pas et ne serai jamais un « soumis/soumettant ». J’essaie de répondre à la volonté amoureuse de mon Père des cieux que Jésus m’a montrée en s’incarnant et en mourant sur la croix. Il est la parfaite image de son Père; et il n’y a aucune idolâtrie là dedans. Les images miraculeuses de Jésus que Dieu nous a fournies dans le linge de Véronique et le saint suaire de Turin par exemple seraient elles des sacrilèges ? Dieu pourrait-il être sacrilège ?
            Vous croyez connaître Jésus, vous ne connaissez qu’Issa, ce personnage que met en scène l’imposteur Mahomet. Il a d’ailleurs bien fait de changer son nom (de quel droit, d’ailleurs), car cet Issa n’a rien à voir avec Jésus.
            Muhammad (mais en fait Allah, par sa bouche) passe son temps à le vider de sa substance. Ainsi, Issa est réduit à être le « fils de Marie ». Mais dans le même temps, il le singularise en disant qu’il a fait des miracles (pourquoi appeler ça des signes), que c’est un prophète important qui sera le personnage central de la fin des temps. Mais il n’a pas été crucifié parce qu’on lui a substitué un comparse; ce qui ne l’a pas empêché de monter aux cieux. Tout cela est complètement incohérent.
            De même pour Marie; elle a enfanté Jésus sans père humain, en restant vierge. Mais de là à dire qu’elle est la Mère du Fils de Dieu, que nenni; cela est un sacrilège de le penser. Elle et son fils sont des simples soumis; pour quel rôle ? servir de faire valoir au Prophète Mahomet !
            Tout cela est tellement éloigné de la vérité historique que vous devriez rougir d’accepter de tels bobards sur le Christ. Il s’agit bien là d’un blasphème sans nom bien plus destructeur que les caricatures de Mahomet. Mais vous, vous en avez le droit, parce que le Coran, cette ânerie magistrale, vous dit que vous êtes supérieurs à tout homme non musulman. Vous connaissez sans doute tous les versets qui vous induisent dans cette illusion; je peux éventuellement vous les remettre en mémoire.
            Vous ânonnez le discours puéril de l’Islam « religion initiale de l’homme ». Effectivement, l’Islam est le fruit de la volonté de l’ange de lumière qui a inspiré le Coran (Plutôt que Gabriel, qui a dit 600 ans plus tôt l’inverse de ce que vous lui faites dire ici, je pense bien évidemment à Lucifer, l’inspirateur de l’esprit des lumières) pour ramener l’humanité, la faire régresser, à son état initial, juste après le péché originel. Or cet état initial, quel était-il ?
            Celui de Caïn?
            Celui des hommes dépravés qui ont mérité le déluge ?
            Celui des descendants de Noé tout juste capables de construire la tour de Babel, dans un esprit de révolte envers Dieu ?
            Où est la grandeur de l’homme et le respect de Dieu dans tout cela ? Et c’est à cela que vous prétendez nous contraindre à revenir !
            Non ! Nous chrétiens, sommes le résultat du plan de salut, dont l’humanité a toujours besoin, qui a démarré avec Abraham, et non pas qui s’est pas terminé avec lui, contrairement à ce que votre religion pré-abrahamique veut nous faire croire.
            Libre à vous de gober les insanités coraniques; mais arrêtez de vouloir les imposer à tout le monde. Là est le fascisme foncier et irréductible de l’islam. Et ne dites pas que l’Etat islamique n’est pas le reflet de l’islam; de qui serait-il le fruit ? Le califat qu’il prétend instaurer n’est-il pas l’exacte illustration de la société sauvage dont Dieu veut nous libérer en Jésus-Christ ?
            Votre religion est radicalement anti Christ. Vous n’avez pas su répondre à mon défi de citer un seul verset du Coran dans lequel Allah appelle à l’amour entre les hommes. Or c’est cela la religion du Christ que vous contestez, en paroles et en actes qui peuvent atteindre des sommets de barbarie.
            Savez-vous que le nom de Barbarie était celui qui était donné initialement au Maghreb musulman ?
            Vous ne croyez pas qu’il portait bien son nom ? Est-ce que quelque chose à changé depuis ?
            Au risque de vous blesser, je dois faire remarquer que la seule période d’accalmie fut celle de la colonisation dont vous rendez, à tort, la France responsable des dérives actuelles des pays musulmans du Maghreb et d’ailleurs. Et nous, pauvres cons, chrétiens dégénérés, nous acceptons d’en faire la repentance. Quelle absurdité !
            Pensez à la rencontre avec Jésus que vous aurez au jour de la rétribution, comme vous dites.
            Vous aurez l’air fin ! Mais enfin, Lui est Clément et Miséricordieux, vous vous en sortirez peut-être.
            C’est tout ce que je vous souhaite.

  10. @ Ilhan
    Les catholiques de Malaisie eux n’ont plus le droit d’appeler
    DIEU, Allah.
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/06/23/97001-20140623FILWWW00026-malaisie-les-chretiens-prives-du-mot-allah.php

    • Logique non ? ce ne sont pas des arabes…en malais, comme en bahasa indonesia, Dieu se dit Tuan

      • Bourgeois says:

        Et pourquoi les Malaisiens n’auraient-ils pas le droit d’utiliser des noms araméens. Cela serait-il réservé aux Arabes, en quel honneur?

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com