saint_joseph_travailS’il est toujours facile de donner des leçons et de pratiquer des remontrances, donner le bon exemple, est chose beaucoup plus difficile. En terme d’éducation, l’exemple a une grande valeur, et pas seulement des parents envers leurs enfants, mais aussi les enfants entre eux, à la maison ou à l’école, les aînés envers les cadets, et même les grands parents , oncles et tantes, envers petits enfants et neveux et nièces. Plus la personne est proche de l’enfant, plus son attitude aura d’influence sur celui-ci. D’où l’importance de notre propre avancée spirituelle et vertueuse, car elle aura un grand poids dans cette même avancée chez nos enfants. Lorsque nous voyons quelle admiration portait Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus à ses parents, nous prenons conscience du bel exemple que ses parents lui ont donné, elle qui disait : « Dieu m’a donné un père et une mère plus dignes du ciel que de la terre. ».

Tout d’abord, corrigeons-nous afin d’éviter de donner de mauvais défauts à nos enfants : langage vulgaire, paroles légères, critiques du prochain, mauvaises tenues, impiétés, irrespects… Il est toujours désagréable d’entendre dans la bouche innocente d’un petit enfant un gros mot que maman a lâché (une fois ou plusieurs) sans y prendre garde. Mieux vaut ne pas en dire du tout que de les réserver pour les adultes, car il est rare de jouer à cet exercice sans se tromper de public. Méfions-nous de notre esprit critique, car les enfants prendront rapidement l’habitude d’en faire autant, et même contre nous. Les enfants nous aident par leur présence à mieux nous tenir, à davantage nous taire, à avancer dans la vertu et le chemin de ciel : bénis soient-ils ! Leur petite conscience boit tout ce que nous disons, aussi nos conversations et notre exemple peuvent embellir ou avilir leurs âmes…quelle lourde responsabilité avons-nous ! L’enfant a naturellement un esprit logique et si nos remontrances sont en décalage avec notre conduite, la légitimité de nos remarques en prendra un coup, et nous nous décrédibiliserons petit à petit : dire aux enfants de bien se tenir à table tandis que tous les adultes autour de lui mangent la bouche ouverte n’a pas beaucoup de portée positive.

Insistons aussi sur l’importance de l’exemple qu’eux-mêmes ont sur leur prochain : sur leurs frères et sœurs plus jeunes, sur leurs camarades, sur leur entourage non chrétien. Apprenons-leur à faire briller leur foi autour d’eux, grâce à leur conduite. Plus que les paroles, ce sont les actes vertueux qui touchent nos voisins, collègues et familles. Nous avons un rôle de flambeau du Christ et les enfants doivent le tenir. Rappelons-nous que les personnes que nous considérons comme vertueuses, sont celles qui loin de donner des leçons à tout bout de champ, sont par leur conduite quasi irréprochable.

Mais pour ceci, il nous faut changer de cœur, et agir ensuite, puisque l’agir suit toujours ce que nous sommes, sinon notre conduite sonnera faux, et les enfants le percevront rapidement. Par exemple, si nous avons tendance à nous laisser aller à des remarques mesquines sur notre prochain, et que nous les reprenons lors de leurs jugements téméraires, nous n’aurons aucune réelle influence sur leur comportement. Les chiens ne font pas des chats, et si nous voulons avoir de bons et saints enfants, à nous de tenter de le devenir.

Quelle blague que de gronder ses enfants pour leur désordre, lorsque nos affaires traînent aussi…nous nous rendons compte parfois en les réprimandant combien nous sommes responsables d’une bonne partie de leurs défauts. Alors plutôt que de trouver cela humiliant, nous devrions en sourire et nous promettre d’être plus ordonnée !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com