Violon désert chameaux

Les démocraties occidentales et les médias à leurs bottes sont insensibles. Cela n’est plus à prouver.

Par contre ils savent fort bien manipuler l’émotion des populations pour s’en servir et la retourner contre elles au profit de leurs magouilles inavouables.

L’un des plus flagrants exemples en date est celui du battage médiatique, en septembre dernier, fait autour des malheurs des chrétiens d’Irak. Battage qui n’a servi qu’à retourner les opinions publiques états-uniennes et européennes pour justifier la coalition belliqueuse contre État-Islamique, lequel, elles avaient elles-mêmes suscité. Mais les persécutions contre les chrétiens ont-elles disparu ? Bien sûr que non! Mais les marionnettistes n’ont plus besoin d’eux en ce moment pour faire aboutir leurs desseins.

Ce fut une comédie honteuse alors que les chrétiens d’Irak et de Syrie subissaient déjà ces atroces persécutions depuis des années; depuis que les USA ont agressé l’Irak en 2003 et depuis que l’OTAN a bombardé la Lybie en 2011. Depuis également que les mêmes pays otanesques ont entrainé et fourni  les armes aux opposants -estampillés modérés- contre Bachar el Assad. Et ils continuent, sans relâche, de former et armer des opposants de toutes nationalités, à Bachar el Assad…

Pourquoi veut-on nous faire pleurer aujourd’hui sur les immigrés des « bateaux-poubelles »?

N’est-ce pas la même pantomime que la même coalition occidentalo-médiatique est en train de nous jouer à propos des dits « bateaux poubelles »  qui déversent chez nous des milliers d’immigrés en provenance des mêmes  zones de conflits ? Cela en faisant vibrer jusqu’à la rompre, la même corde, toujours aussi sensible, des populations européennes qu’il convient de faire pleurer pour leur faire tout accepter !

Rien que le terme adopté à l’unanimité par tous les médias de « bateaux-poubelles » est lourd de signification. Une poubelle n’est pas un rebut en elle-même, c’est son contenu qui forme le rebut. Le terme de bateaux-poubelles » suggère donc comme postulat que ces bateaux sont des poubelles dont les personnes qu’ils transportent sont destinées à être rejetées et à disparaître en mer. La réalité semble être différente. Ces bateaux en fin de course remplis de leur cargaison humaine sont destinés à être stoppés en pleine mer afin que les gardes-côtes européens (curieusement jamais les gardes-côtes africains, ou arabes) les récupèrent pour leur faire parcourir la dernière partie de leur voyage. Il peut arriver que les bateaux chavirent, un bon moyen pour faire vibrer derechef la fameuse corde.

Naturellement les Européens sont remplis de compassion envers les peuples victimes de ces guerres injustes. Mais doivent-ils pour autant être victimes à leur tour des fauteurs de guerre en subissant l’immigration en retour avec toutes ses innombrables conséquences ?

Pourquoi, alors qu’il y a tant de souffrances sur terre auxquelles les médias sont complètement insensibles, pointent-ils avec tant d’insistance l’histoire de ces bateaux remplis d’immigrants, immobilisés en mer, mais dont la cargaison humaine est destinée à être récupérée pour être déversée en Europe suivant le projet initial ? Quelle est la finalité des coups de projecteurs sur les dits « bateaux-poubelles » ?

Comment un passeur peut-il abandonner un paquebot en bout de course, surpeuplé, en pleine mer, sans être retrouvé ? Ne peut-on remonter à l’armateur et de l’armateur au passeur ? Des enquêtes sont-elles diligentées ? Personne n’en pipe mot, comme c’est étrange!

Et qui sont ces Syriens désespérés, mais les poches et la tête pleines, qui ne trouvent aucun autre moyen pour fuir que ces passeurs véreux ?

Ces malheureux immigrés en déshérence sur la mer seraient néanmoins, nous dit-on, bardés de diplômes, mais trop peu futés pour déjouer le piège ? A moins que… les bateaux soient mis en panne comme prévu, toutes complicités étatiques verrouillées du départ à l’arrivée ? Sinon pourquoi ne pas renvoyer ses immigrés chez eux ou dans des pays arabes voisins dont la plupart sont à moitié désertiques et beaucoup si riches qu’ils sont en train d’acheter la France par pans entiers ? Au moins les malheureux ne seraient pas dépaysés et ils ne viendraient pas nous dépayser! Parce que nous sommes avertis n’est-ce pas ? D’après BFMTV, 90% des immigrés récupérés en mer, et venus en France, seront considérés comme réfugiés politique!

Tout cela soulève d’innombrables questions: nous referait-on le coup du cheval de Troie ? Quels sont les personnes que renferment ces bateaux au juste ? Des chrétiens ? Si c’était le cas, nous en entendrions parler! Des électeurs pour Président en détresse ? Des médecins venus remplacer les nôtres trop récalcitrants ? Des djihadistes de banlieues venus faire de l’agitation ? Des prétextes pour une nouvelle guerre ? Des loups solitaires venus perpétrés des attentats au cri d’Allah akbar ? -(Tiens pour ceux-là les médias n’ont trouvé aucun nom générique!)- Des djihadistes déserteurs ? Tout cela à la fois ? Quoi d’autre ? Il y a fort à parier que nous le sauront bientôt à nos dépends!

Pour mieux nous piéger on nous a dit que le dernier bateau proviendrait de Chypre, mais d’où partent les immigrés ? Certainement pas de Chypre! Selon certaines sources les immigrés partiraient de Turquie! (Source)

La Turquie à la manœuvre, quoi d’étonnant quand on connaît son soutien aux djihadistes. La Turquie, plaque-tournante des volontaires djihadistes d’Europe… aller-retour: aller mais retour aussi, ne l’oublions pas !  La Syrie étant frontalière… Il faut bien que ces foules immigrées soient regroupées quelque part pour organiser leur voyage… 

Quelle valse nous dansent la Turquie avec l’Union Européenne ? Alors que  l’intégration dans l’UE  de ce grand pays asiatique et musulman est toujours « boosté » par Hollande & Cie, et  tandis que généreusement les Européens ne cessent de lui distribuer des subsides? 

A Lampedusa, le pape François a préparé le terrain: “Nous chrétiens devrions accueillir avec affection et respect les immigrés de l’Islam qui arrivent dans nos pays”. Mais qui accueillera les catholiques qui fuiront les djihadistes d’Europe ?

Emilie Defresne

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

6 commentaires

  1. Jaguar says:

    Visionnaire Jean Raspail, avec son roman Le Camp des saints, publié en 1973, il a parfaitement décrit ce qui se passe actuellement et les conséquences a venir…

  2. Elieja says:

    Pape-collabo
    Il faut lui réserver le sort qu’il mérite au « seins paires ».

  3. marco All says:

    essai censure

  4. marco All says:

    tiens ,la censure n opere plus ??

  5. Jaguar says:

    Il y a eu l’Ezadeen et ses 360 émigrants, avant lui, le Blue Sky embarquant 900 passagers, encore avant, un cargo non identifié transportant 850 réfugiés… En tout, plus de 2.000 clandestins débarquant en moins de deux semaines sur les côtes italiennes. Près de 200.000 depuis le début de l’année 2014 ! et cela va continuer dans les prochaines semaines…

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com