Médias Presse Info a filmé pour vous l’intervention de l’abbé Régis de Cacqueray au colloque Civitas de samedi dernier. Après avoir souligné que les gouvernants s’en prennent non seulement à l’ordre chrétien mais aussi à l’ordre naturel et au bon sens, l’abbé de Cacqueray s’adresse aux catholiques mais aussi, plus largement, à nos contemporains qui refusent l’état de décadence dans lequel est plongée la France.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

8 commentaires

  1. Le pôvre abbé n’a pas mesuré le degré d’inertie et de lobotomisation auquel est parvenu le bon peuple gaulois. Pour que celui-ci se bouge le c….fôdra au minimum que les obus s’abattent dans leur jardinet !! Ahahahahaha !!

  2. Pingback: La France a besoin de chefs catholiques | Sedevacantisme

  3. Monsieur l’abbé, la démocratie n’a pas failli car la France n’a jamais été une démocratie. La France est une république(depuis 1870), c’est-à-dire qu’elle est régie par un régime politique au sein duquel ce sont les élus du peuple, c’est-à-dire les cadres des partis politiques, qui sont souverains et non les citoyens.

    La catholicisme et la démocratie sont parfaitement conciliables. Il faut savoir que le principe du tirage au sort est le fondement de la démocratie (et non le principe électif qui est le fondement de la république). Or, le président de la Première Démocratie française qui aura été tiré au sort parmi des volontaires pourrait être un catholique. De plus, le tirage au sort et la souveraineté populaire (les lois seront écrites et votées par le peuple) mettront les francs-maçons sur la touche, si bien que leurs idées sataniques ne pourront plus êtres imposées au peuple français.

    • Petrus777 says:

      Si j’ai bien compris, l’abbé dénonce justement le semblant de démocratie qui existe en France, qui ressemble plus à une oligarchie et à la description de la dictature parfaite qu’en donne Aldous Huxley dans Le Meilleur Des Mondes : «La dictature parfaite serait une dictature qui aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s’évader. Un système d’esclavage où, grâce à la consommation et au divertissement, les esclaves auraient l’amour de leur servitude.»
      La démocratie selon les thèses d’Etienne Chouard serait en effet compatible avec le catholicisme, du moins sur le plan municipal, à condition toutefois de s’affranchir de la pensée rousseauiste selon laquelle l’homme est bon par nature.

    • guillaume says:

      L’abbé en parlant e la démocratie parle de l’idéologie démocratique qui prétend que seule la démocratie est le bon modèle et que chaque citoyen a ,par le vote, la même autorité que le dirigeant du pays!

  4. Olivier M says:

    Tous nos vœux et nos prières pour M. l’abbé de CAQUERAY VALMENIER, qui va quitter son poste le 15 août et entrer en noviciat chez les moins capucins.
    Une belle leçon d’humilité et de courage. Bravo M. l’abbé.

  5. Pingback: Intervention de Régis de Cacqueray | La Dissidence Française

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com