L’abbé Hervé Benoît est prêtre du diocèse de Lyon. Le site riposte-catholique.fr a publié son analyse sociétale – reproduite ci-dessous – de ce qui a mené au massacre du Bataclan, analyse d’une accuité remarqueble qui montre comment notre société devenue folle a engendré deux générations « siamoises », celle marquée « tolérance, relativisme, universalisme, hédonisme » et celle revendiquée « intolérance, dogmatisme, cosmopolitisme de la haine », celle qui invoque le diable clamant « … j’aimerai le diable et sa chanson ! » et celle qui agit par le diable – dont l’Islam n’est que l’une des concrétisations – en perpétrant cet ignoble massacre.

Et que dire du crime inconcevable de ce prêtre de rappeler le nombre de morts que fait chaque jour le massacre de l’avortement : 600 !

Le prêtre a bien mis le doigt où ça fait mal, quelque soit la mauvaise foi du journal Lyon capital qui n’hésite pas à titrer : « Un prêtre de Lyon compare les victimes des attentats aux terroristes ». Quelle honte !

Naturellement, ce journal a trouvé du soutien dans le personne de l’évêque de Lyon, Mgr Philipe Barbarin. Plutôt que de tenter d’expliquer ce qu’a voulu dire son prêtre et de déminer les interprétations malveillantes et tronquées, ce dernier l’a lâché lametablement dans les colonnes de 20minutes : « C’est un texte très blessant pour nous tous. Ce n’est pas possible d’écrire cela. […] “avant de se révolter contre les autres, il faut se dire que s’il écrit de telles choses, c’est qu’il ne doit pas aller bien ». Avant de conclure : « Il livre une analyse qui n’a plus rien d’un cœur de prêtre. Je vais essayer de m’en occuper comme on s’occupe d’un frère qui va mal. »

Il est vrai qu’il est difficile d’attendre mieux de l’archevêque de Lyon, personnage bien symptomatique de l’état de dhimmitude et de soumission au monde de cet épiscopat vérolé du relativisme conciliaire (1). Ce dernier s’est vanté d’avoir appris par cœur la chahâda (2) pour la réciter au chevet des musulmans mourants. La chahâda n’est pas une phrase banale. Elle est le premier des cinq piliers de l’Islam. C’est la profession de foi qui permet de reconnaître un musulman : « Il n’est pas d’autre dieu qu’Allah et Mahomet est son prophète» (3).

Cette nouvelle Eglise issue du concile Vatican II est devenu le porte manteau de cet Islam conquérant qui sème la mort.

Voici le texte de l’abbé Hervé Benoît :

Les Aigles (déplumés) de la mort aiment le diable !

Notre degré d’avachissement intellectuel et moral est tel qu’il faut s’entortiller de précautions pour émettre le moindre propos… Soyons bien clair, aux lecteurs choqués par le titre de cet article, par son contenu ou les titres et qualités de l’auteur, qu’ils sachent que les devoirs, publics et privés, à rendre aux morts, qui devaient leur être rendus l’ont été.

Paix aux morts et, maintenant, debout les hommes !

D’abord, une lecture mystique.

L’idée circule sur les réseaux. Oh, très mollement, comme une sorte de dissonance, de grincement dans la mécanique de sidération collective. Personne ne s’y risque vraiment. D’ailleurs, l’injonction fuse. Le rappel à l’ordre claque ! Vous n’y pensez pas ! Bigot ! Réac ! Coincé !

Il faut bien que quelqu’un se dévoue. Que voulez-vous, j’ai été bercé dans ma jeunesse cléricale, par l’injonction de « lire les signes des temps ».

Quels « signes » ? Pas les corps entassés, les rues ensanglantées, les hurlements des blessés. Non, des images sous-jacentes, en arrière-plan, si fortes qu’elles aveuglent.

Qu’avons-nous vu ? Il est 21 h, ce funeste vendredi 13, au Bataclan. Devant 1 500 personnes en transe, serrées et échauffées comme dans une matrice, les Aigles de la Mort MétalEagles of Death Metal en v.o. – entonnent : « Qui va aimer le diable ? Qui va aimer sa chanson ? Qui va aimer le diable et sa chanson ?… ». Personne, et pour cause, n’entendra la conclusion : « … j’aimerai le diable et sa chanson ! ».

Et cette phrase de l’Évangile selon saint Luc, proclamée le matin même à la messe : « Où sera le corps, là aussi se rassembleront les aigles » (trad. Crampon, 17, 37). D’autres traduisent « vautours », mais c’est la même chose : les rapace qui se repaissent des morts. Voilà des signes ! Je les vois multipliés, sur les tee-shirts, sur les tatouages, sur les pochettes de disques : « mort… diable… », et les ingrédients qui vont avec : violence… sexe… défonce… jouissance… vacarme…, codes partagés de la culture de masse.

Qu’on ne me dise pas, avec des pudeurs de chaisières, que ce n’est pas du « métal ». Enfumage ! Ne me dites pas non plus que ce ne sont que des mots. Que c’est pour rire. À force de ne rien prendre au sérieux, tout fini par devenir tragique. Si vous élevez des pitbulls vicieux et pervers, parce qu’ils sont utiles pour faire peur aux voisins, ne vous étonnez pas si, un jour, ils sautent à la gorge de vos enfants. Vous invoquez le diable en rigolant ? Lui vous prendre au sérieux. Un exorciste extraordinaire me le disait le jour même des attentats : « Si vous lui ouvrez la porte, il se fait une joie d’entrer. » On ne joue pas avec les icônes, elles véhiculent le sacré…

Je vais allez plus loin. Tant pis pour les lecteurs sensibles. Regardez les photos des spectateurs quelques instants avant le drame. Ces pauvres enfants de la génération bobo, en transe extatique, « jeunes, festifs, ouverts, cosmopolites… » comme dit le “quotidien de révérence”. Mais ce sont des morts-vivants. Leurs assassins, ces zombis-haschishin, sont leurs frères siamois. Mais comment ne pas le voir ? C’est tellement évident ! Même déracinement, même amnésie, même infantilisme, même inculture… Les uns se gavaient de valeurs chrétiennes devenues folles : tolérance, relativisme, universalisme, hédonisme… Les autres, de valeurs musulmanes devenues encore plus folles au contact de la modernité : intolérance, dogmatisme, cosmopolitisme de la haine… Les uns portent le maillot du PSG – « Fly Emirates » en effaçant le berceau de Louis XIV, et les autres profitent du même argent pour se faire offrir un costume en bombes. Une minute avant leur mort, les uns et les autres étaient penchés sur leurs smartphones, comme accrochés au sein de leur nourrice. Ce n’est pas le retour du Moyen Âge, contrairement à ce que disent les crétins, c’est la postmodernité dans toute son absurdité. Le drame de l’humanisme athée, qui aime le diable, la mort, la violence, et qui le dit… et qui en meurt ! Le signe de la mort et du chaos ne flotte pas que sur les rues de Paris, un vendredi soir maudit. 130 morts, c’est affreux ! Et 600 morts, c’est quoi ? C’est le chiffre des avortements en France le même jour (Ministère de la Santé – merci Orwell !). Où est l’horreur, la vraie ?

Écoutez le sage : « Chers djihadistes, chevauchant vos éléphants de fer et de feu, vous êtes entrés avec fureur dans notre magasin de porcelaine. Mais c’est un magasin de porcelaine dont les propriétaires de longue date ont entrepris de réduire en miettes tout ce qui s’y trouvait entassé. […] Vous êtes les premiers démolisseurs à s’attaquer à des destructeurs. Les premiers incendiaires en concurrence avec des pyromanes. Nous triompherons de vous. Nous vaincrons parce que nous sommes les plus morts » (Philippe Muray).

Puis une lecture politico-sociologique.

Qu’avons-nous vu ? Des rockers californiens de deuxième zone, entretenant la flamme d’une musique désormais recyclée dans la grande lessive consumériste, une fausse rébellion pour de juteuses connexions avec l’industrie. Loin de moi l’idée d’encenser le rock et ses valeurs, mais on peut accorder au minimum à la génération « beat » le désir d’avoir voulu ébranler non pas tant la société patriarcale, que le matérialisme. Ses solutions étaient mauvaises, mais la révolte contre Mammon pouvait avoir quelque chose de sincère. Tout cela est aujourd’hui totalement intégré dans la matrice. Pire, la tentative de révolte a été « retournée » pour servir à la domination, par le divertissement (au sens étymologique), l’abrutissement de la moindre velléité de révolte. On peut écarter d’un revers de la main dédaigneux ces faits en estimant qu’ils relèvent d’un humour au second degré. Lorsqu’un membre du groupe revendique son goût pour les armes, la pornographie et la méthamphétamine… (Wikipedia), il ne fait que dealer un cocktail particulièrement efficace pour le contrôle social. Pas besoin de complot, pas besoin de police, l’appât du gain des trafiquants, les névroses sociales pullulantes et l’intérêt du système financier suffisent à faire le boulot. Des milliers de romans de science-fiction l’ont mieux dit que tous les sociologues. Voilà d’ailleurs en grande partie pourquoi vous ne pouvez pas faire la moindre remarque critique sur le sujet, sans vous faire agonir de sottises. Les chiens de garde veillent…

Ne parlons même pas des propos consternants de premières communiantes chez ces rockers revenus peureusement à la maison : « Bien que nous soyons désormais rentrés chez nous et en sécurité, nous sommes horrifiés et tentons toujours de comprendre ce qu’il s’est passé… », avant de remercier servilement la police et le FBI… Ils vénéraient Satan mais n’étaient visiblement pas impatients de le rencontrer. Ah, ils peuvent s’afficher avec leurs tatouages virils, leurs admiratrices en bikini et leurs grosses motos,« c’est rien que des demi-sels » comme dirait Audiard, des aigles déplumés, bien loin de la mère des Maccabées, « cette femme héroïque qui parlait avec un courage viril » comme dit l’Écriture Sainte ces jours-ci.

Pour finir, le sordide et les intérêts bien compris. Ils vont gagner au grattage après le tirage. Les victimes ne sont même pas enterrées qu’un journaliste du système peut tranquillement expliquer : « Lancée dans la foulée des attaques terroristes ayant frappé Paris vendredi 13 novembre, la campagne visant à porter la chanson Save A Prayer au sommet des ventes de singles britanniques bat son plein » (Le Figaro). C’est nous les complotistes, les obscurantistes, les réactionnaires, mais eux, ils peuvent tranquillement se repaître sur le dos des morts, ça ne gêne personne ! À vomir ! Il n’y a pas que ceux qui tiennent les kalachnikovs qui sont des monstres.

Grégoire Nysse : « Quand on dit que Dieu inflige un châtiment douloureux à ceux qui font un usage pervers de leur liberté, il convient de comprendre que c’est en nous-mêmes que ces souffrances ont leur principe et leur cause » (La vie de Moïse, 2, 87).

Hervé Benoît, prêtre catholique

(1) Nostra Ætate est la Déclaration sur l’Église et les Religions Non-Chrétiennes du Concile Vatican II. Elle a été promulguée le 28 octobre 1965 par le pape Paul VI, ayant été votée 2 221 voix pour et 88 voix contre lors du dernier concile.
Son titre signifie À notre époque en latin.

Chapitre 3 de la déclaration Nostra Aetate sur l’Eglise et les religions non chrétiennes

– Déclaration Nostra Aetate sur l’Eglise et les religions non chrétiennes

Ch.3. L’Eglise regarde aussi avec estime les musulmans, qui adorent le Dieu Un, vivant et subsistant, miséricordieux et tout-puissant, créateur du ciel et de ta terre[5], qui a parlé aux hommes. Ils cherchent à se soumettre de toute leur âme aux décrets de Dieu, même s’ils sont cachés, comme s’est soumis à Dieu Abraham, auquel la foi islamique se réfère volontiers. Bien qu’ils ne reconnaissent pas Jésus comme Dieu, ils le vénèrent comme prophète; ils honorent sa mère virginale, Marie, et parfois même l’invoquent avec piété. De plus, ils attendent le jour du jugement où Dieu rétribuera tous les hommes ressuscités. Aussi ont-ils en estime la vie morale et rendent-ils un culte à Dieu, surtout par la prière, l’aumône et le jeûne.
Si, au cours des siècles, de nombreuses dissensions et inimitiés se sont manifestées entre les chrétiens et les musulmans, le Concile les exhorte tous à oublier le passé et à s’efforcer sincèrement à la compréhension mutuelle, ainsi qu’à protéger et à promouvoir ensemble, pour tous les hommes, la justice sociale, les valeurs morales, la paix et la liberté.

(2) Chahâda : (témoignage) qui signifie « attestation » ou « témoignage de foi » en arabe, est le premier des piliers de l’islam. Elle est directement liée au principe de l’unicité de Dieu et l’opposition formelle et agressive du dogme de la Sainte Trinité.Cette profession de foi musulmane est très brève : اشهد ان لآ اِلَـهَ اِلا الله و أشهد ان محمدا رسول الله (Achhadou an lâ ilâha illa-llâh, washadou ana muhammadun rasûlu-llâhi), pouvant se traduire par « « Il n’est pas d’autre dieu qu’Allah et Mahomet est son prophète».

(3) Yves Daoudal déclare dans un message sur le FC en date du 24 février 2011 : « Aucun laïc, aucun prêtre, aucun évêque ne peut dire la chahada, en quelque circonstance que ce soit. Car la chahada est D’ABORD une condamnation du christianisme. C’est pourquoi la chahada est la seule et unique « profession de foi » religieuse qui commence par une négation: « J’atteste qu’il N’y a PAS d’autre Dieu que le Dieu unique (du Coran) et que Mahomet est son prophète. » La première partie est une négation de la Trinité (et c’est compris ainsi par les théologiens musulmans), la deuxième partie est une négation du Christ. »

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

65 commentaires

  1. Vieux Jo says:

    « La Vérité vous rendra libre. » Ce prêtre est cru mais réaliste. Il n’y a, à un moment donné, que la voix forte de la Vérité qui est entendue.

  2. DUFIT THIERRY says:

    Ce prêtre dénonce le mal où il est.
    Notre pauvre société a rejeté le Règne de Notre Seigneur Jésus Christ qui seul pourrait nous apporter la vraie paix. Des jeunes écoutent des musiques sataniques. Nous avons la réponse de Satan : l’Islam et sa barbarie.

    • Voilà pourquoi j’ai lâché la chrétienté, vous n’avez aucune compassion, aucun respect envers les autres qui vous sont différent. Vous ne cherchez pas à les comprendre, vous les condamnez. Ils n’ont tués personne, ce sont de gosses, qui en période d’adolescence vivent leur adolescence avec tout ce que cela comprend, paraitre fort et écouter de la musique brutale. Ca ne fait pas d’eux des criminels, ils n’ont tués personne, ca fait d’eux juste des ados. Vous êtes bien juge des autres, je parie que vous vous considérez tout rose pour juger ainsi des gens qui voulaient simplement vivre leur vie, et être heureux comme n’importe qui.

      • Patricia says:

        De tous temps et dans toutes les civilisations, ce sont les parents qui sont responsables quant à l’éducation de leurs enfants.
        C’est même inscrit dans la loi des humains… sans parler de la loi naturelle!
        Il ne s’agit pas ici d’un manque de compassion. Vous mélangez les choses et les niveaux de compréhension, pour ne pas voir ce qui est. Vous vous laissez guider par votre émotivité… ce qui fait écran au réel, à la vérité toute nue ; à ce qui est objectif.
        Il faut toujours dire la vérité car sinon c’est favoriser le mal : c’est ce qu’on appelle le mensonge par omission.
        Et par les temps actuels ténébreux, nous avons besoin de vrais points de repère, hors modes de pensées… du fait de la propagande et de la désinformation généralisée. Ceci pour perdre les gens et ne pas les inciter à développer leur bon sens et leur discernement.
        Ce qui nous différencie des animaux, c’est notre capacité à développer l’intelligence de la vraie vie, en conscience et en vérité.

        Nous le savons bien. Toutes les expériences ne sont pas à faire, en ce monde, car certaines entraînent des gamins dans des voies sans issu, pour les perdre. C’est un gâchis pour eux et une grande tristesse pour ceux qui restent!
        J’ai pu constater ce fait comme beaucoup d’ entre-nous, hélas, depuis plusieurs dizaines d’années, en particulier.
        La permissivité du système et la confusion des valeurs ne favorisent pas l’intériorité, le sens de la responsabilité et de la vraie liberté… celle qui nous rend heureux et connectée avec le réel.
        Nous ne sommes pas dans une véritable société humaine digne de ce nom qui favorise l’épanouissement personnel et le Bien-Commun. Nous sommes dans un système qui ne dit pas son nom mais dont nous voyons les fruits amères et mortifères. Ce qui n’a rien à voir avec une société stable et traditionnelle porteuse de sens et d’accomplissements personnels et « collectifs » Je veux dire ici, la mise en pratique et en acte du Bien-Commun, dans la durée.
        De fait, les gens s’étourdissent dans la surconsommation, le bruit, l’alcool, la drogue, le sexe, l’argent facile… et le pouvoir, sous toutes ses formes, ainsi que dans de fausses pratiques dites « religieuses » qui en fait les relient aux forces négatives. Je pense ici à des choses banales en apparence, comme cette mode de Harry Potter qui en vérité est très dangereuses car sataniques… mais cela fait rire quand on affirme ce fait, et c’est çà qui est grave. Rien n’est banal sur La Terre. Tout à du sens et l’on récolte toujours ce qui a été semé. Toutes les vraies Traditions le disent. Il y a une Sagesse à comprendre et à vivre à travers ses expériences et dans son chemin de vie.
        La France est le Pays au monde où il y a le plus de suicide d’adolescents et de personnes âgées. C’est aussi le Pays au monde où il y a le plus de consommation d’anti-dépresseur.
        Il y a de fait : quelque chose qui ne va pas du tout! Nous sommes entraînés dans le néant, le non-être.
        « Que ton oui soit oui et que ton non soit non » a dit le Seigneur.
        Et nous avons vraiment besoin d’en connaître la différence afin de ne pas être les objets des puissants de ce monde, serviteur de satan ou de lucifer. Comment ne pas voir cela maintenant?!

        • Ca m’a toujours épaté, comment une personne avec si peux d’intelligence fait pour avoir un vocabulaire si riche… Quel gâchis! Oui la drogue c’est mal,etc,etc Quelle est la solution aux problèmes des nouvelles génération? Les religions? Celle qui nous a enfermé dans l’obscurantisme au moyen age? Qui critique la science alors qu’elle ne proposait rien de sérieux pour soigner les gens? Qui parle de force maléfique abstraite? Qui nous a apporté l’inquisition, les croisades, en somme la bêtise? je vous envie vous et votre suffisance. Comme on dit: Heureux les simples d’esprit! La moitié des victimes ne faisait probablement même pas attention aux paroles des chansons mais ils s’amusaient tout simplement, pour se changer l’esprit, pour oublier que nous sommes enfermé dans cette société que les vieux nous sculptent sans même comprendre la vie d’aujourd’hui, juste en se basant sur leur expérience dépassée… Mais je suis content sur un point: Grâce à des gens comme vous, les religions (les sectes) disparaitront. Merci

          • Patricia says:

            Vous vous trompez sur ma Personne. Je ne suis pas votre ennemi.
            Pourquoi tant d’amertume? Pourquoi chez vous toute cette haine?
            C’est çà que vous devez considérer avant toute chose… pour le voir, le constater et vous en affranchir, vous en libérer.
            C’est çà une spiritualité vivante!

            Mais, sans doute avez-vous encore du chemin à faire pour entrer dans les profondeurs de l’Etre. Cela prend souvent toute une vie.
            Je vais vous dire : la dialectique, la polémique ne m’intéressent pas du tout. C’est un enfermement de plus car ce sont les outils d’une idéologie humaine destructrice pour l’âme. Nous le voyons bien : il suffit de regarder avec distance autour de soi.
            Ce sont des voies sans issu qui nourrissent la colère et tous les bas-instincts ; les passions humaines destructrices… qui font écran à la compréhension de « ce qui est. » Et dont nous devenons esclave, peu à peu sans conscience.
            Je vous conseille d’aller voir du côté d’Aristote et surtout du côté de St-Thomas d’Aquin. Sa pensée est universelle et est une clé très efficace pour comprendre le réel ; ce n’est pas un système de pensée ou une philosophie de plus. C’est une possibilité d’ouverture de l’esprit fort utile en ce monde et en situation.
            Une vie humaine, c’est vite passée sur la Terre… Il est essentiel de regarder du côté du Transcendant. De cette dimension qui émerge de l’âme et qui manifeste l’Etre invisible en chacun de nous et en tout être ici-bas. Il convient aussi de faire fonctionner son bon sens… ce que l’on appelait aussi « la sagesse populaire. » (à travers les proverbes, les dictons, etc.)
            Non, toutes les expériences ne sont pas « bonnes » à faire car d’aucunes conduisent au néant.
            J’ai croisé sur mon chemin de vie des jeunes gens qui se sont abîmés au sens plein du terme du fait d’expérimenter des voies sans issu, par désespérance, par ennui de cette vie que l’on nous impose et qui est violente, castratrice, inhumaine, pas digne.
            Comme vous j’ai subi bien des choses transmises par les générations qui m’ont précédé… mais voyez-vous au fond de mon cœur, je veux dire au centre de mon être et dans le silence de mon cœur, j’ai entendu cette « petite voie » ; cette certitude intérieure qui me dit toujours cette vérité toute simple et évidente :
            -« tu es un être unique et précieux, comme chaque être sur la Terre… Tu n’es pas un objet, un sous-être manipulable au gré des idéologies des puissants de ce monde si dur. »
            Or donc, c’est sur cette certitude intérieure et du fait de mon expérience de conscience, j’ai dit « oui » à la vraie vie. Celle qui fait appelle à mon intelligence des choses, à la connaissance de soi et à ma dignité d’être humain.
            J’ai donc pris mon bâton de Pèlerin et j’ai avancé sur les chemins de la vie. Où que je sois, j’ai vécu, en mon âme et conscience, toujours en regardant du côté de la lumière intérieure, de la vérité en situation.
            J’ai donc découvert, au delà des apparences, des modes de pensée et des manipulations diverses extérieures, une réalité intrinsèque à chaque être, à toute chose.
            J’ai constaté que les Traditions de chaque véritable civilisation étaient les vecteurs vers une vie plus pleine, plus heureuse sur le plan personnel et qui fait sens lorsque les difficultés surgissent… De fait, elles deviennent et sont le support de la beauté et de la vraie vie, vécue en soi et en conscience. Elles sont aussi le support de la véritable créativité chez l’être humain, parce qu’elles nous dépassent, nous transcendent ; elles dépassent notre petit égo souvent bien malade et recroquevillé… Ces traditions ne sont plus « lettres mortes » nous prenons alors conscience qu’elles nous ont été par nos anciens, pour nous aider. Ce sont des balises de La Loi Naturelle… Et nos Anciens, sont ceux-là même qui se sont battus, ont donné leur vie et leur sang pour que leurs enfants vivent dignes et debout sur leur terre ancestrale, avec une possibilité réelle et concrète d’avenir pour eux et leurs descendance…
            C’est une chaîne humaine de vie et d’accomplissements humains. Voyez comme cela se reflète à travers le temps et l’espace dans l’architecture, la littérature,la poésie, la musique, les arts, enfin toutes les expressions qui expriment l’élévation de la Personne humaine. Y compris dans l’agriculture traditionnelle et tous les vrais métiers artisanaux et de service à la société humaine… la vraie pas ce système idéologique qui nous tue depuis si longtemps et veut faire de nous ses esclaves « pucés, » consommateurs compulsifs…
            Car, voyez-vous : chaque être humain possède en lui cette capacité de dire « Oui » à la vraie vie et « Non » à toutes les expressions mortifères qui nuisent à son être profond… où qu’il soit.
            J’ai entendu des témoignages de personnes qui se sont éveillés en prison, dans les camps de concentration, dans les goulags, etc.
            Nous avons chacun en nous-mêmes cette capacité à ÊTRE et qui nous relie au Dieu vivant et présent dans notre tréfonds. Personne au monde ne peut nous le voler ; c’est inhérent à la Personne humaine, à chaque être.

            Concrètement, je constate que beaucoup de jeunes gens ont de grandes lacunes en Histoire… il faut vraiment approfondir ce domaine, aussi, par vous-même… Vous constaterez, de fait, comme j’ai pu le faire, que nous avons été trompés et manipulés. Vous constaterez que l’Histoire a été réécrite…
            Vous verrez de fait, que nous sommes manipulés et conditionnés depuis 1792 : date de l’instauration en force de ce système de république maçonnique. Cela a commencé avec le système dit des lumières et bien avant, à la renaissance et à la réforme.
            Vérifiez tout çà, par vous-mêmes. En plus c’est intéressant car cela occupe l’esprit d’une manière positive et constructive… et vous commencez alors à reprendre la maîtrise de votre vie.
            « seule, la vérité rend libre. » St-Jean.
            Je vous conseille par exemple d’entendre ce que dit l’Historienne Marion Sigaut à ce propos, preuves à historiques à l’appui.(archives et documents.)
            Vous comprendrez dans quel monde horrible et inhumain nous sur-vivons depuis des générations… pendant plusieurs années, nous le subissons sans le savoir. Et puis, un jour, nous nous relevons et nous reprenons chacun le chemin de notre vie en être libre et conscient, debout face à la vie et à l’adversité, si nécessaire… mais aussi dans des accomplissements personnels et collectifs qui construisent un être libre en conscience, face à Dieu. Vous comprendrez aussi, de fait, que les traditions deviennent alors des moyens sûr pour approfondir sa vie personnelle et l’Histoire collective.
            Apparemment, ce sont des carcans vieillots et dépassés, mais si vous y mettez de la conscience et de la persévérance dans vos recherches, alors elles deviennent des points de repère fiables que vous pouvez toujours interroger en situation… lorsque la vie devient plus difficile et que le temps se couvre pour soi et les autres.
            Pourquoi? Parce qu’elles ont traversées le tamis du temps.
            Et aussi parce que les « méchants » veulent à tout prix les effacer de la surface de la Terre et de nos mémoires… c’est une preuve indirecte de leurs efficacités.
            Le but de la vraie vie c’est de devenir un être libre intérieurement parce que responsable et vivant… c’est là que nous sommes vraiment libres parce que nous devenons « responsables. » en effet, la capacité de conscience est inhérente à l’esprit humain.
            La capacité d’Etre fait de nous les enfants du Bon-Dieu et non de satan qui veut nous réduire en esclavage.
            Car satan existe vraiment : voyez aussi les témoignages des prêtres exorcistes… c’est surprenant ; dérangeant certes, mais éclairant.
            Oui, toutes les expériences ne sont pas bonnes à faire, d’abord pour soi-même et par respect pour la vie qui nous traverse et qui ne demande qu’à s’épanouir en nous et à nous diriger vers la lumière intérieure qui rend les êtres dignes et debout face au réel.
            La vie alors, au quotidien, devient une véritable aventure intérieure et je vous assure que l’ennui et le mal de vivre, je ne connais pas.
            En tant qu’adultes, il est de mon devoir de dire aux jeunes gens, puisque les parents ont souvent démissionnés, ou n’ont plus les repères ou simplement sont débordés dans cette survie si inhumaine : attention à vous… il ne faut pas aller dans cette direction car vous allez vous faire du mal. Comme pour un petit enfant qui mettrait ses mains sur la cuisinière électrique lorsque le bouton est ouvert.
            Bon courage à vous, jour après jour.

          • Patricia says:

            Demandez à la Petite Thérèse de Lisieux de vous aider… c’est une Grande sœur, elle est morte à 24 ans et comme tous les jeunes gens, elle avait une quête d’absolu et du Bon-Dieu très grande et sans compromission.
            Elle est simple d’accès. « Le journal d’une âme. »
            Vous n’êtes pas enfermé… c’est le système qui voudrait vous le faire croire. Vous avez une conscience et de fait vous êtes libre intérieurement… personne au monde ne peut vous ôter cette réalité.

          • @ Igni S « Comme on dit: Heureux les simples d’esprit! »

            Je ne connaissais pas ce proverbe.

            Mais je connais : « Heureux les pauvres en esprit car le royaume des cieux est à eux. » (Matth. V, 3). Mais cela ne veut pas dire la même chose.

    • chellal says:

      Au lieu de vous lâcher avec le couplet Islamophobe habituel réfléchissez sur qui est le plus barbare, celui qui envahit des contrées sur la base de mensonges éhontés, massacre, détruit, et pille en faisant des centaines de milliers voire des millions de victimes innocentes, et finit par justifier l’action de crétins sociaux- culturellement frustrés que d’ailleurs il a directement et indirectement contribué s’organiser.Rien dans le vrai Islam n’autorise à soustraire la vie de quiconque ne menace pas la votre et le pire de vos ennemis doit être accueilli et respecté dès lors qu’il vient à vous pacifiquement.Le vrai ennemi de l’Islam comme du Christianisme ce sont ceux qui planifient ce choc entre les peuples afin de justifier et pérenniser leur mainmise planétaire sur tous les centres de pouvoir qu’ils soient financiers, économiques, médiatiques et conséquemment politiques.Je veux parler de cette communauté que l’on ne peut nommer comme dirait Soral mais peuplée de beaucoup de banquiers .

      • Patricia says:

        Qu’en est-il de la taquya? Le double langage? tariq ramadan en est un exemple concret… son oncle imam officie sur la TV arrabe Algésira. Il félicite les forcenés qui ont abattu les jeunes gens comme des chiens enragés.
        Pour ce qui est de ceux qui tirent les ficelles de tout ce mic-mac… autrement dit : ceux à qui profitte le crime, en premier lieu… Il n’y a pas de doute pour ce qui me concerne.
        Tous les faits concourent à cette conclusion, après une enquête approfondie de ma part.
        D’ailleurs, maintenant, ils ne s’en cachent même plus… L’un des principaux responsable de Bildeberg nous annonce pour les 30 prochaines années, 3 millions d’envahisseurs par an, afin de finaliser le grand remplacement voulu par les élites ou l’oligarchie mondiale.
        Sarko d’ailleurs l’a confirmé dernièrement… en disant que dans une société multiculturelle, il n’était question d’identité!
        Il faudra que la vraie justice passe… il est temps de faire des listes, preuves à l’appui. Même notre bon roi St-Louis, rendait la justice!
        Il faut bien comprendre que La France est catholique et la république maçonnique… ce sont les F.M. qui détiennent le pouvoir depuis des siècles. Ils sont responsables des malheurs de la France et aussi du monde. Ils font croire aux autres que ce sont les Chrétiens les responsables des guerres et autres désordres, or il y a très longtemps que les Chrétiens n’ont plus aucun pouvoir sur le monde, ni en France. Nous sommes les victimes de ces gens et organisations lucifériennes. (vérifier)
        Il y a un petit livre de poche intéressant et éclairant : « Un état dans l’Etat » de S. Coignard. (8 E, me semble-t’il!)
        Il convient de rétablir la vérité là-dessus aussi!
        Ils nous ont tout volé : notre Histoire, notre avenir et font de nous des esclaves de l’oligarchie mondiale.
        Ce sont des traitres, des malades, des gens dangereux et des menteurs.
        Tous les FdeSouche ne sont pas dégénérés. Ils ont peur et ont été conditionné depuis des siècles. J’ai la certitude intérieure qu’ils vont se lever pour défendre la Terre de leurs ancêtres, l’avenir de leurs enfants et leur dignité d’êtres humains recouvrée.
        Lisez les Evangiles et vous comprendrez que nous ne sommes pas des polythéistes. Il n’y a qu’un Seul Dieu, notre Père avec qui nous développons une relation personnelle filiale par Jésus le Fils auquel nous nous aimantons car par Lui nous vivons mieux cette relation filiale… Abba veut dire « petit papa. » Pour nous Dieu n’est pas lointain et abstrait. Il a été dit tant de mensonge à tous les niveaux et dans tous les domaines contre nous, en particulier.
        J’ai appris ces derniers jours que le Bon Roi Louis XVI a consacré La France au Sacré-Coeur de Jésus avant son exécution par les Jacobins, une loge franc-maçonne, s’il y en a.
        Cela est d’importance et éclaire l’avenir de notre Pays, pour ce qui me concerne!
        Louis XIII a consacré La France à Notre Dame de France. (vérifier)
        Et Notre Dame de France est notre Patronne Principale avec Ste-Jeanne d’Arc et La Petite Thérèse de Lisieux comme patronnes secondaires.
        Il faudra rétablir la Vraie Histoire de France par de vrais historiens et preuves à l’appui… sans oublier les Guerres de Vendée, etc.
        Vous voyez que La France est enracinée dans une Histoire et une civilisation que nous portons en nous dans chacune de nos cellules.
        Nous allons nous lever et vaincre nos peurs et nos conditionnements mortifères en défendant notre cher vieux Pays.
        C’est notre droit et notre devoir… c’est notre honneur et celui de nos anciens qui reposent dans nos cimetières et aussi l’avenir de nos enfants.
        Que notre Dame de France nous protège!
        Vive La France Libre! vive La Vraie Vie!

  3. « Chers djihadistes, toutes ces anecdotes vous apparaissent certainement de peu d’importance ; et même, d’une certaine façon, triviales ou ridicules. Et en effet, dans un sens, elles ont été choisies au milieu de l’abondante chronique du temps pour leur peu de poids manifeste. Elles sont cependant révélatrices de ce que, pardessus tout, nous autres Occidentaux aimons dormir debout : c’est notre façon d’être éveillés. Cette disposition ne va pas de soi. Elle demande à être illustrée par de nombreux épisodes de l’existence concrète et par leur examen attentif, qui ne semblera disproportionné qu’à ceux qui ne s’étonnent jamais de rien. Au surplus, et puisque après quelques jours de sidération il a été décidé, chez nous, que la vie continuait, il convient de préciser ce qu’est exactement cette vie, et de quoi elle est faite :  »
    – Muray philippe –

    PS M’sieu le cardinal Barbarin est franc-maçon ! 🙂

    • Patricia says:

      Barbarin F.M.? svp d’où tenez-vous çà?
      Ce qui expliquerait son comportement incohérent.
      Y en a-t’il d’autres en France? Nous devons le savoir pour nous en protéger.
      Tous les Papes depuis 1738 nous préviennent contre cette secte luciférienne et jusqu’à Benoît XVI.
      J’ai trouvé un petit livre qui résume tout :
      -« On ne peut pas être chrétien et F.M. »
      de Mgr. Rey Ed. Tequi.
      Ces mauvais prêtres entraînent les gens dans des voies infernales. Comme on disait très justement : de fait, ils empêchent les pauvres gens de faire leur salut.
      J’approfondis notre belle religion depuis l’année de la foi 2012/2013. Je suis triste de constater tout çà… mais je comprends mieux le lien entre l’effondrement spirituel de l’Occident et l’état général de delâbrement de notre cher vieux Pays.
      Il y a eu « un crac » de la Transcendance et c’est satan qui gouverne actuellement le monde.
      Comment ne pas le voir et le constater chaque jour avec tous ces drames qui se succèdent?
      Beaucoup de gens sont dans un état quasi comateux sur le plan de la conscience. Ils sont devenus, génération après génération, les esclaves de leurs émotions et tournent en rond dans le cercle vicieux de leurs pensées devenues folles… en résonnance avec les idéologies du monde… nous sommes vraiment dans le relativisme et le nihilisme où « tout se vaut… et donc, rien ne vaut. »
      Mais comment peut-on en arriver là? Perdre tout bon sens? et devenir les esclaves consentants des puissants de ce monde, donc du diable.
      Pour résumer : un ami me dit que toutes les valeurs sont inversées maintenant.
      Il nous faut donc demeurer dans la vigilance et la prière, instant après instant… jour après jour.
      que Notre Dame de France nous protège!

  4. Marie-Anne says:

    Et ceux qui sont morts aux terrasses de café et restaurant ils ont invoqué quoi ou qui pour mériter cette mort affreuse ?
    Par ailleurs, Mgr Barbarin n’a pas lâché ce prêtre qui est un rand malade qui relève de la psychiatrie- et il va s’en occuper pour le faire soigner ! Vos propos sont infâmes !
    Et vous prônez de suivre le Christ en soutenant une pétition pour expulser les mmigrants ! Curieuse interprétation de l’Evangile !

    • Vieux Jo says:

      Allez, encore une catholique de gauche qui ramène sa fraise voulant se faire passer pour une sainte… !

      Les cathos de gauche ! ça me paraît être tellement irréaliste ! Est-ce possible un catholique socialiste, je vous le demande ??

      Pour résumer, Mademoiselle , Jésus a dit : « Donne. » Le gauchiste communo-socialiste dit : » Je prends. »

      Vous avez compris la différence ?

      Allez retrouver vos Barbie et arrêtez de venir tirailler les jupes des adultes pour vous faire mousser.

    • Ce Prêtre est courageux. Il a totalement raison.
      M Barbarin, lui a apostasié. Il a renié la Foi Catholique.
      Qu’il demande pardon à Dieu pour son apostasie au lieu de persécuter ce saint Prêtre qui suit fidèlement la doctrine
      de l’Eglise.
      Réfléchissez-vous aussi ! vous vous égarez !

    • Selon vous la charité consisterait à laisser entrer en Europe des millions de gens, demain des dizaines de millions (c’est l’ONU qui le dit), alors même que nos économies sont au bord de la ruine, qu’il y a déjà des millions de personnes qui n’ont pas de travail, qu’à cause de cela des milliers de gens poussés à bout se suicident, d’autres sombrent dans l’alcool, des familles sont déchirées… et vous voudriez que nous laissions encore rentrer tous ces gens alors même que des dizaines de millions déjà entrés n’ont jamais eu un mot de remerciements et qu’au contraire beaucoup parmi eux ne cessent de nous cracher leur haine au visage. Tenez un échantillon:
      cantinebivouac.free.fr/pages%20web/47.htm

      Jusqu’au moment ou tout cela finira dans une guerre qui sera probablement la plus féroce de toute notre histoire. N’avez vous pas des yeux pour voir ce qu’ils sont capables de faire ? Et puis quelle charité (!) que de donner encore une fois l’occasion à tous ces financiers de se repaître de nos chairs comme les vautours qu’ils sont. Votre « charité » est franchement dégénéré car elle consiste tout simplement à laisser entrer les loups dans la bergerie. Vous irez dire aux gens qui vivent l’enfer à Calais qu’ils ne sont pas assez charitables… vous risquez d’être bien reçu. Commencez par vous souciez de ceux qui vous entourent avant de vouloir sauver le monde.

      En fait et pour finir votre « charité » consiste essentiellement à mettre un couteau dans la main de ceux qui demain égorgeront vos propres enfants.

    • Je suis d’accord avec vous Marie-Anne ; moi aussi je pensais alors il mélange , les personne aux terrasses au restaurant , ceux là ce n’était pas des fanatique Et pour tout concert même il y a 5 ans
      les gens ce mettait au diapason du concert ; a cette époque dans un cinéma il y en même qui avaient cassés des chaises Ce ne sont pas des malades pour autant et pour les personnes du Bataclan ils s’amusaient et entre nous heureusement pour eux

  5. Oh les beaux faschos !
    Sortez de chez vous, vivez et arrêtez le racisme; ça nuit gravement à la santé.
    Comment peut-on être aussi con aujourd’hui ? Je suis désolé pour l’impolitesse, mais il n’y a pas d’autre mots qui viennent.
    Et les idiots qui commentent. Islam = satan.
    Documentez-vous au lieu de débiter n’importe quoi.
    Il y a des intégristes dans toutes les religions. La preuve avec vous pour le catholicisme !
    Pauvre Jésus, il doit pas rigoler tous les jours avec vous.

    • DUFIT THIERRY says:

      De toutes façons l’Islam modéré n’existe pas. L’Islam n’a qu’un but: la conquête du monde mais par deux voies : la voie soft (islam faussement intégré dans la république) ou la hard (terrorisme). Il faut être stupide pour croire les politiciens qui nous parlent d’un Islam assimilé dans notre société.
      Les hommes d’Eglise modernes ont rejeté la Royauté de Notre Seigneur Jésus Christ et ont remplacé la religion catholique par celle des droits de l’homme.
      Ainsi l’Islam trouve un terreau parfait pour se répandre.
      Charles Martel priez pour nous.

    • Vieux Jo says:

      @ Julien : il faut vous renseigner mon petit, le fascisme a été « institué » par Mussolini, un homme de gauche.

      ce sont les gauchistes qui accusent ceux qui ne partagent pas leurs idées, d’être des fascistes… alors que eux-mêmes n’acceptent pas qu’on puisse penser différemment d’eux. Le comble de la tolérance !

      Bon, mais les gauchistes prouvent tous les jours ce qu’elle est réellement : des menteurs, des falsificateurs.

      Allez, va jouer dans ta cour et laisse les grandes personnes discuter sérieusement des vrais problèmes.

    • « Sortez de chez vous, vivez et arrêtez le racisme ».

      Vous confondez tout. Et c’est bien pour cela que cette période est « apocalyptique ».

      Mettre en lumière la parenté qui existe entre cette société occidentale consumériste, athée, vénérant ouvertement les valeurs de Mammon et cette exacerbation religieuse, globalisante,totalitaire et violente, qu’est l’Islam, n’a rien mais absolument rien à voir avec le racisme. L’une et l’autre sont les 2 faces d’un même ouvrage dont la pierre d’angle est le rejet du Christ, seule voie d’une vrai fraternité entre les hommes, au nom de la vérité et de la vie.

      « Écoutez ceci, peuple insensé, et qui n’as point de coeur! Ils ont des yeux et ne voient point, Ils ont des oreilles et n’entendent point ». Jérémie 5:21

      2000 ans après, ceux qui tuaient les prophètes, sont devenu légions et sévissent avec comme arme redoutable la Bien-pensance.

      Vous même, ne vous sentez-vous pas l’héritier de la révolution et des coupeurs de tête? L’Islamisme est le reflet morbide de la « grand messe » républicaine. Même fanatisme obtus(largement teinté d’hypocrisie), même raccourci de pensée, même vindicte estampillé « morale » républicaine par l’appareil d’État et le consortium des marchands.

      Un jour les faits rattraperons l’humanité insouciante et sans sagesse.
      Elle comprendra alors peut-être qu’il y a plus d’amour dans la réprimande du père qui gronde ou qui alerte son enfant que dans le ronron lénifiant des justifications trompeuses qui anesthésie les âmes et les mène à leur perte.

    • @ Julien « Pauvre Jésus, il doit pas rigoler tous les jours avec vous. »

      Il n’est pas né pour rigoler.

  6. Barbarin aurait fait marqué sur le fronton de la cathédrale de Fourvière à Lyon: allah akbar ! Encore un cardinal imam. Ils sont complètement hors course pour les chrétiens ces prélats. Ne sachant plus quoi faire pour faire face à la déchristianisation, leur mystique les rapproche des musulmans. Jésus, ils sont devenus fous tes représentants !…

  7. C’est que pour ces Messieurs-les-évêques, le diable n’existe pas, c’est bien connu !

    Mgr Barbarin va le faire interner sans doute !
    J’espère que ses fidèles veillent au grain !

  8. Les chrétiens honorent un dieu juif et une religion venue du désert et osent se voir en rempart contre l’islam?! Et ils estiment qu’il leur revient de parler des véritables racines de l’Europe et de la France….

    • « Les chrétiens honorent un dieu juif et une religion venue du désert »

      Vous avez lu ça dans les Kinder-surprise ?

      Je vous conseille de revoir vos classiques en la matière avant d’écrire des inepties.

  9. Christiane says:

    Marie-Anne et Julien@ illustrent parfaitement le passage de Jérémie 5.21 que Franck nous rappelle: « …. ils ont des yeux et ne voient point, ils ont des oreilles et n’entendent point »
    Mais la vie qui s’annonce se chargera de leur montrer où se trouve la vérité.

  10. Maxime Lyon says:

    1/Ce n’est pas un prêtre de Lyon mais de Bourges en mission au sanctuaire de la basilique de Fourvière : petite erreur.

    2/Pour ce genre de propos, on attend avant de les avancer. Cela ne peut qu’être mal reçu dans la période de deuil et émotionnelle : manquement à la prudence et au respect des morts et de leurs survivants.

    3/De plus le cardinal archevêque de Lyon a son mot à dire pour ce genre de communiqué public sur un site très regardé : manquement à l’obéissance et à la prudence.

  11. Je ne suis pas catho, mais pour le coup,
    #jesuisA.B.R.V.Benoit!

    Et l’ot’ barbarin de tarascon…pff

    • « Si ce n’est une comparaison, vous voudrez bien m’expliquer ce que c’est…  »

      Vous avez raison, c’est une comparaison. Et c’est bien malheureux. Mais, à bien y réfléchir, il n’a peut-être pas si tort que ça dans le fond.

  12. « Le prêtre a bien mis le doigt où ça fait mal, quelque soit la mauvaise foi du journal Lyon capital qui n’hésite pas à titrer : « Un prêtre de Lyon compare les victimes des attentats aux terroristes ». Quelle honte ! »
    L’abbé à pourtant bien écrit « Leurs assassins, ces zombis-haschishin, sont leurs frères siamois. Mais comment ne pas le voir ? C’est tellement évident ! Même déracinement, même amnésie, même infantilisme, même inculture ». Si ce n’est une comparaison, vous voudrez bien m’expliquer ce que c’est… Oui à bine y réfléchir, c’est pire qu’une comparaison, c’est une assimilation !

    • @ Eya « Si ce n’est une comparaison, vous voudrez bien m’expliquer ce que c’est…  »

      Vous avez raison, c’est une comparaison. Et c’est bien malheureux. Mais, à bien y réfléchir, il n’a peut-être pas si tort que ça dans le fond.

  13. Soutien total à l’abbé H.Benoit!
    et l’autre primat des Gaules de déclarer « s’il écrit de telles choses, c’est qu’il ne doit pas aller bien »….mais c’est vous qui êtes possédé, Mgr Barbarin,avec vos dialogues et vos célébrations œcuméniques, vous êtes la ruine de l’Eglise de France!
    St Michel Archange, défendez-nous dans le combat!
    Coeur Sacré de Jésus, que votre règne arrive!

  14. Soutien total à Mr l’Abbé H.Benoit!
    Et l’autre primat des Gaules d’oser dire publiquement « s’il écrit de telles choses, c’est qu’il ne doit pas aller bien », mais bon sang, c’est vous Monseigneur qui êtes possédé avec vos dialogues et célébrations œcuméniques de traitres, vous êtes la ruine de l’Eglise de France!
    Coeur Sacré de Jésus, que votre règne arrive!
    St Michel Archange, défendez nous dans le combat!

  15. Patricia says:

    « Seule, la vérité rend libre. »
    « Que ton oui soit oui et que ton non soit non. » etc

    Heureusement qu’il y a encore quelques prêtres pour nous tenir le langage de la vérité, dans ce cloaque où nous vivons!
    C’est un fait que la hiérarchie de l’Eglise de France a abandonnée « les catholiques de base » depuis longtemps. Il suffit de constater leur langage ambiguë en situation… et aussi leur silence et leur défaut de courage pour nous soutenir par les temps actuels.
    Ce ne sont plus des Pères spirituels mais des administrateurs, des fonctionnaires… Ils s’occupent « du vivre ensemble » avec les musulmans, vont bénir dans les temples protestants et font des courbettes aux gouvernants et autres puissants laïcars F.M. de ce monde.
    Honte à eux!
    C’est un fait que le nihilisme est partout maintenant, y compris dans l’Eglise puisque « tout se vaut… » et que, finalement, « rien ne vaut. »
    C’est un devoir pour un prêtre et pour un vrai homme de foi de décrire la réalité, telle qu’elle est.
    Non, ce n’est pas anodin d’aller écouter des musiciens aussi déstructurés qui se réfèrent au diable.
    Comment ne pas le comprendre?
    Face à ces crimes horribles et à tous ces jeunes gens morts, c’est la moindre des choses que de dire la vérité, même si elle est dérangeante. Il s’agit seulement de faire la part des choses pour comprendre les mécanismes subtiles du mal, dans cette situation sanglante qui nous à tous accablés.
    Oui, j’ai eu de la peine devant cet horrible gâchis de vie de jeunes gens stoppée si violemment!

    Puis c’est un devoir que de chercher à dire la vérité.
    Ce système ignoble encourage de tels spectacles où l’on vante et appelle le diable, et bien c’est le diable qui finit par se montrer, d’une manière où d’une autre… et là, ce fut pour le moins spectaculaire.
    Hélas, hélas!

    Je ne comprends pas ces soient-disant catholiques-de-gauche, puisqu’il faut bien les nommer… moi je dirai plus simplement que ces gens n’ont aucun sens des réalités et qu’ils confondent tout depuis longtemps : ils fuient dans des idéologies du monde. Je ne me pose même plus la question quant à d’éventuelles expériences de la Transcendance… Non, tous ces gens ne sont sûrement pas dans l’Enseignement du Christ, qui est clair et radicale dans le sens « racine » du terme. D’ailleurs, n’a-t’Il pas dit : « Je vomis les tièdes. »
    Non, il n’y a plus de spiritualité vivante dans ce galimatias que l’on nous propose, comme religion du Christ! Mais bon sang, qu’ils fondent une autre religion avec un autre nom… et tout sera plus clair et plus juste!
    Tous ces gens et ces clercs s’illusionnent et perdent les autres sur des chemins sans issu. Et c’est grave!
    Il ne faut jamais encourager le mal. Nous sommes tenus de dire la vérité.
    Oui, ces gens qui encouragent le mal par leur refus de voir les choses en face aurons des comptes à rendre à Dieu et aussi devant l’Histoire des Hommes.
    J’en ai plus qu’assez de tout çà! Je le dis car j’ai trop vu de jeunes gens perdus et sans repère pour me taire devant cette attitude laxiste, en toutes situations.
    Oui, j’ai trop vu de souffrance et d’errance dans toutes ces générations qui se sont succédées, pour continuer à me taire! Non, je ne serai pas la complice de ceux qui ne veulent pas voir les choses comme elles sont. De plus, il n’y a pas de véritable spiritualité vivante sans reconnaître « ce qui est » même si c’est dérangeant!

    Parce que finalement ce sont des jeunes gens qui étaient venus se distraire en fin de semaine qui sont massacrés parce que leurs aînés n’ont pas su leur dire à temps que ce n’est « pas bien » ; qu’il y a des choses qu’il vaut mieux, pour eux et pour leur bonheur, ne pas faire. Car c’est eux, les jeunes, qui en seront les premières victimes.
    C’est une question d’éducation et là je le dis clairement : les adultes ne font pas leur travail d’adultes. Ils ont le devoir d’avertir et de protéger les jeunes qui se cherchent à travers des expériences souvent limites. Quelles carences dans l’éducation de nos jeunes gens pour leur malheur, nous le voyons bien!

    Il n’y a rien de répréhensible de chercher à faire la part des choses… bien au contraire. Nous avons besoin de véritables points de repère, porteurs de vie pour chacun et pour tous et plus particulièrement pour des jeunes qui se construisent, dans ce chaos infâme de ce système que nous subissons, jour après jour, nous le Peuple.
    Et si nos soient-disant « élites » ne sont pas dignes de notre confiance et ne nous protègent pas… eh bien, nous les débarquerons! C’est tout!
    D’ailleurs, si je me souviens bien : en son temps après guerre, le Général de Gaulle a demandé au Pape de démissionner un nombre impressionnant d’Evêques qui avaient failli à la France pendant l’occupation allemande.

    Oui, je suis en colère, mais très lucide. Je constate que tous ces gens, nos soient-disant « responsables, » nous font la morale du haut de leur statut privilégiés alors que leur pensée est déstructurée, leur langage mensonger et flou, de même leur comportement sont bien souvent indignes, en situation.
    Ils doivent comprendre qu’ils ne peuvent pas, qu’ils ne peuvent plus se cacher derrière leurs statuts et les apparences… nous ne sommes pas dupes.
    Il y a des traitres aussi parmi eux.
    Qu’ils s’occupent enfin de « leurs brebis » (?!) au lieu de s’occuper, par exemple, de l’implantation de l’islam dans notre cher vieux Pays. C’est évident, de fait, qu’ils n’ont jamais ouvert un coran.
    Jusqu’à quand vont-ils danser au bal des ombres?!

    Merci Monsieur l’abbé pour votre courage et votre langage de vérité. Le Seigneur vous le rendra.
    Que Notre-Dame de France vous protège.
    Je prie pour vous.

    • « C’est un fait que la hiérarchie de l’Eglise de France a abandonnée « les catholiques de base » depuis longtemps. »

      Aujourd’hui, fête de sainte Catherine d’Alexandrie.
      Voilà ce que l’on dit dans la liturgie catholique aux Matines de ce matin :
      « (…) Comme elle (=Catherine) voyait traîner au supplice, sur l’ordre de Maximin, un grand nombre de chrétiens déjà torturés par divers tourments, à cause de leurs pratiques religieuses, elle n’hésita pas à aller trouver Maximin lui-même et, lui reprochant son impie cruauté, AFFIRMA par des raisonnements pleins de sagesse LA NECESSITE DE LA FOI AU CHRIST POUR LE SALUT. »

      Elle fut décapité après en avoir convertie plus d’un. Voilà pourquoi elle est sainte et martyre.

      Vous avez raison, Patricia, l’Eglise d’aujourd’hui ne fait plus son devoir. Et en ne montrant pas le bon exemple, elle entraîne à leur perte les parents qui ne font plus, eux non plus, leur devoir éducatif. Et les âmes se perdent en grand nombre, même parmi ceux qui sont censés faire partie du bercail…

  16. Pascal JAcob says:

    Sur la tribune, je suis du même avis que le cardinal Barbarin, je trouve cela totalement déplacé. Tout n’est pas faux, bien sûr, mais c’est d’abord indécent : les familles pleurent leurs enfants, ils ne les ont pas encore enterrés qu’un prêtre leur balance en pleine figure qu’après tout leurs enfants vénéraient Satan et qu’on a tort au fond d’être surpris.

    C’est aussi déplacé parce que le rôle du prêtre est d’abord d’être la présence de Jésus auprès de ceux qui souffrent. A la femme adultère Jésus aurait pu dire « ah ben aussi, à force de coucher avec tout le monde… »

    Et enfin c’est déplacé parce que ces jeunes sont totalement innocent devant les criminels qui les ont tués. Laisser croire furtivement que ces criminels ont été comme les instrument de la justice divine est abjecte, parce qu’il se trompe de Dieu. Il parle d’Allah, peut-être, mais mais pas d’un Père.

    • Patricia says:

      Vous mélangez tout Monsieur. Vous êtes dans les idéologies du monde. Avec votre sentimentalisme, vous entretenez la confusion et aussi le fait que le diable n’existe pas.
      Allez voir les témoignages des exorcistes et vous comprendrez qu’il ne faut jamais jouer avec les forces des ténèbres… ce n’est pas anodin et il faut le rappeler, dans les temps actuels de grandes confusions, même si cela dérange.
      Relisez les Evangiles.

      Vous vous trompez. Et en plus et vous nous prêtez de mauvaises intentions, là où il n’y en a pas. Vous faites de la dialectique qui est la marque de tous les gauchisants… et vous nous fatiguez avec toutes vos théories fumeuses, votre verbiage et votre sentimentalisme et morale à 4 sous.
      C’est vous qui voyez à travers vos lunettes déformantes… et interprétez.

      Nous prions pour les morts. Et nous sommes triste de ce gâchis. Nous souhaitons que cela ne se reproduise pas, vous n’avez rien compris.

      C’est un devoir de vérité auquel le Seigneur nous enjoint à chaque instant et en toutes situations.
      Etre laxiste ou ne rien dire, c’est entretenir le mal… jusqu’à laisser dire que le diable n’existe pas. Comme le dise certains prêtres au « tout psychologisant. » Ces gens sont polués par les idéologies matérialistes du monde : on appel cette réalité « le matérialisme-religieux. »

      Allez donc sur les sites des cathos-de-gauche pour continuer à vous illusionner entre vous sur la réalité que vous refusez de voir telle qu’elle est…
      Il n’y a aucune véritable spiritualité, si l’on ne reconnaît pas d’abord, les choses comme elles sont… C’est entretenir le mensonge et l’erreur et le Christ lui-même appelle le diable le Menteur.
      Votre pensée fait écran au réel. Vous êtes de fait dans les idéologies relativistes dont parlait Benoît XVI.
      Quant au « cardinal » Barbarin, je n’en rien à faire. C’est un traitre comme beaucoup d’autres prêtres qui trahissent le Christ… Il va prier dans les mosquées, confirme avec une pasteure dans un temple, dit la phrase de soumission à l’islam, etc, etc.
      Je ne lui reconnais aucun droit spirituel sur ma personne. Il n’est pas un Père spirituel : tous les faits le prouvent… Il ne lui reste plus qu’à s’inscrire dans une loge maçonnique, mais peut-être Est-ce déjà fait.
      De toutes façons, cela m’est égal. Il n’est pas une référence spirituelle ni de sagesse pour ce qui me concerne mais le reflet de la désintégration de notre pauvre cher vieux Pays et de notre religion catholique.
      Pour mémoire, après guerre le Général de Gaulle a demandé la démission d’un nombre important d’Evêques qui avaient trahi la France avec l’occupant.
      « Seule la vérité rend libre. » St-Jean.

    • @ Pascal JAcob
      « le rôle du prêtre est d’abord d’être la présence de Jésus auprès de ceux qui souffrent »

      Pour « être la présence de Jésus », faut Lui ressembler.
      « Ceux qui souffrent » souffrent peut-être moins de la mort de leur enfant, époux/ses, amis, etc. que de leur égarement.
      Faut savoir reconnaître une souffrance pour pouvoir la guérir.

  17. BOUYSSIERE Gabriel says:

    A M. L’abbe Herve BENOIT

    Felicitations et remerciements pour votre « analys » du massacre du Bataclan.
    Un « tres grand coeur de pretre voua guide et vous guidera toujours dans la verite.
    Gabriel BOUYSSIERE

    • 2è lien :
      Même le FN peut être infiltré. Djamel Boumaaz en est une preuve. Il compte récupérer des voix pour le FN et mieux le détruire de l’intérieur.
      A l’heure actuelle, aucun parti politique n’est capable de redresser la France.
      Seule une guerre civile changera (peut-être) les choses. Et c’est sûr, elle aura lieu dans un futur proche : on ne peut indéfiniment nous prendre pour des poires.

      • Patricia says:

        Il nous faudrait un Poutine pour faire place net… c’est-à-dire remettre de l’ordre avec tout le Peuple derrière lui… mais je n’en vois pas pour le moment. Les Français parlent trop et sont comme inhibés de l’action. C’est sans aucun doute, le fait du lavage de cerveau depuis si longtemps!
        De toutes façons, il nous faudra changer de matrice car il est évident que ce système de république Franc-maçonne est élitiste et mortifère. Ils nous ont tous trahi car ils n’ont aucune conscience du Bien-Commun et détestent le Peuple. Ils travaillent pour leurs intérêts privés ou celui d’une petite caste mondiale qui veut nous asservir et nous « pucés » pour mieux nous contrôler.

        Seul, le Général de Gaulle a essayé de changer les choses… c’est un fait historique, que l’on ne peut nier. Peu importe si on l’aime ou non, par ailleurs. Le Général de Gaulle savait tout çà. Lui était chrétien.
        C’est le seul Président de la république qui a été chrétien. Il pensait, à juste titre, que les Français voulaient un Roi, mais qu’ils ne le savaient pas encore.
        Je pense aussi que c’est le moins mauvais système de gouvernement en regard qui plus est à notre vraie Histoire.
        Quand on étudie ce qui s’est réellement passé autour de la révolution bourgeoise de 1789… on comprend vite que le Peuple a été trompé et déjà manipulé. De plus Le Roi Louis XVI était vraiment un brave homme, un vrai chrétien et un bon monarque qui aimait ses Peuples (comme il le disait) et voulait Le Bien-Commun, avant toute chose. Il avait le sens du devoir et du don de soi. C’était un vrai Roi.
        Il faudra aussi rétablir toute la vérité là-dessus.
        Notre malheur a été mis en place par la F.M. avec cette révolution issue des « lumière ». Et ce sont toujours les mêmes qui détiennent le pouvoir depuis lors! Voir les vidéos sur le Net de Peillon, de Sarko qui nous dit que nous devons rentrer de gré ou de force dans la mondialisation, sans oublier « Flamby » avec son « le changement c’est maintenant. » Il n’y a jamais eu autant de F.M. dans un gouvernement… Taubira en est une belle expression. etc, etc.
        Ils sont partout c’est un véritable maillage et dans tous les partis politiques quels qu’ils soient. Et même dans l’Eglise, hélas… Il ne faut pas se leurrer là-dessus.
        Voilà aussi pourquoi nous devons nous tourner vers Notre-Dame de France et le Sacré-Coeur de Jésus… car avec toute la bonne volonté du monde et tout le courage nécessaire des gens du Peuple, nous ne pouvons pas venir à bout, à vue humaine, de toute cette force délirante et négative, mis en place depuis si longtemps.
        La Russie a subit 70 ans les soviétiques issus de la révolution française… nous, nous les subissons sans vraiment le savoir et le comprendre depuis plus de 226 ans.
        Cela fait beaucoup de conditionnements et de lavage de cerveau, dont la plupart des gens ne sont pas encore conscients.
        C’est çà le vrai problème!
        Les gens ont fini par penser mais aussi par métaboliser jusque dans leurs cellules que c’était « normal » de souffrir et de souffrir encore et encore… sur la Terre et dans notre Pays.
        Certes, il y a des épreuves à vivre, nous le savons bien, mais où est la joie de vivre sur La Terre, et où sont les accomplissements humains de nos jours?
        C’est Talleyrand ce vieux briscard qui n’était pas un enfant de cœur, c’est le moins que l’on puisse dire qui disait :
        « Celui qui n’a pas connu l’Ancien Régime, ne sait pas ce que veut dire la douceur de vivre. »
        Tout n’était pas parfait mais là nous sommes rendus en enfer… tout au moins, les portes de l’enfer sont ouvertes.
        Le point positif c’est qu’avec Inter-net, c’est plus facile d’avancer et de reconstituer le puzzle… et ils le savent bien, les puissants de ce monde horrible.
        C’est pour çà qu’ils accélèrent le phénomène de changement de civilisation et qu’ils veulent interdire Inter-net.
        Autrement dit, nous sommes le nez dans le guidon, depuis tout ce temps, de génération en génération. Nous sommes maintenu dans l’ignorance et sous une chape de plomb et de culpabilité depuis des siècles.
        Il m’a fallut de nombreuses années de recherches pour reconstituer le puzzle et prendre de la distance pour voir de loin « ce qui est. »
        Pourquoi? Parce que :
        « Seule, la vérité rend libre. » St-Jean.
        Merci Mon Dieu!
        Voilà tout ce que je voulais partager avec vous, ce jour! A quoi bon garder tout çà pour moi : la vie, la vraie doit circuler…
        Bonne continuation, jour après jour.

        • « le Général de Gaulle a essayé de changer les choses…  »
          Peut-être nous faut-il un militaire comme Président ? C’est cela que vous voulez dire ?

          « Louis XVI était vraiment un brave homme, (…) Il avait le sens du devoir et du don de soi. C’était un vrai Roi. »
          Hum. Il était mou et n’a pas fait son devoir, ce qu’il a d’ailleurs avoué dans son Testament. C’est par sa faute qu’est venue la Révolution. Il manquait de fermeté. Lorsque l’on dirige un pays, être « un brave homme » n’est pas un critère de qualité politique! Il a sous-estimé le danger, comme Hollande, pour qui « tout le monde il est bon il est gentil ». Face à une Révolution ou face à Daesh, faut oublier ses états d’âme et agir en proportion du danger, sinon c’est l’ennemi qui nous terrasse. Jeanne d’Arc n’y allait pas en douceur avec le Roi et les soldats, et c’était de son intérêt pour ne pas perdre son âme. Dieu n’est pas un mou, Il est le Dieu de l’Ancien Testament comme du Nouveau, Il n’a pas changé entre temps!

          • Patricia says:

            Merci de votre réponse.
            Je vous conseille de voir la dernière conférence de l’Historienne Marion Sigaut sur la mise en place de la république française maçonnique.
            Vous comprendrez aussi pourquoi j’ai une affection particulière pour le Roi Louis XVI qui a dû faire face à une situation qu’il n’avait pas lui-même semé.
            De fait, il n’était pas destiné à régner ; il n’avait pas été préparé à cela. Il a fait au mieux et à appris sur le terrain, en situation.
            D’autres n’auraient pas mieux fait étant donné le contexte de l’époque. Il est mort à 39 ans, seulement. Il avait une probité morale et aimait ses Peuples. Il était chrétien. Peu de jours avant d’être décapité, il a consacré la France au Sacré-Coeur de Jésus.
            Je me méfie des historiens qui ont participé à la ré-écriture de l’Histoire, favorisant la tabula-rasa. Il faudra que de véritables et honnêtes historiens, comme Marion Sigaut, rétablissent toute l’Histoire, preuves à l’appui.
            Il ne faut pas oublier que La France était déjà gangrénée par les idéologies des lumières et de la franc-maçonnerie, y compris chez les Princes (Duc d’Orléans) et dans la bourgeoisie qui a fait la révolution pour satisfaire à leur avidité du pouvoir. Tous ces gens méprisaient le Peuple, tout comme ceux de maintenant… qui sont les mêmes, en vérité!
            Ces derniers ne font que terminer ce qu’ils n’ont pas pu faire à l’époque… du reste Peillon l’a écrit et il le dit (voyez sur le Net!)
            Oui, il nous faut un pouvoir juste et fort pour remettre de l’ordre dans la maison France. Il nous faut un homme intègre qui ait le sens du devoir et du Bien-Commun.
            Lorsque le Général de Gaulle a été désavoué, j’avais 18 ans. Nous avions le sentiment d’appartenance à une même famille : La France. Nous avions un avenir possible ; c’était palpable. La vie quotidienne était plus simple et plus réelle aussi. Nous connaissions un début de prospérité, y compris chez les « petites gens. »
            Nous prenions, enfin, des vacances au bord de la Mer… et c’était nouveau. Mon papa a connu une petite prospérité d’artisan. Il a perdu, ou plutôt on lui a volé le travail de toute une vie, au début des années 70, du fait de la mise en place de la mondialisation sauvage dans le textile… et la venue de clandestins chinois dans ce secteur. Puis, il y a eu le choc pétrolier avec la mise en place de la dépendance de la France aux banques privées internationales… et la création d’organisation internationales dont j’oublie le nom maintenant… bref, la dégringolde s’annonçait déjà.
            Nous avons fait partie des premières charrettes dans l’indifférence et l’ opprobre de l’environnement.
            Maintenant, ce sont des pans entiers de la société française qui se sont écroulés et continuent d’être anéanties, via le TAFTA, la globalisation, etc.
            En attendant la puce sous la peau et la « piqouse » ou l’euthanasie institué à 65 ans, car à cet âge considéré comme « improductif. »
            Dans ma famille, nous ne faisions pas de politique politicienne… nous soutenions le Général de Gaulle, tout simplement, car il conduisait la France comme un bon père de famille.
            Il m’a été donné d’entendre ce témoignage à plusieurs reprises de personnes simples et humbles : « La période de ma vie où j’ai été heureux, c’est du temps du général de Gaulle. » C’est touchant à entendre cette confidence… d’autant plus faite par des personnes âgées, humbles du Peuple.
            Peu importe si on l’aime ou on ne l’aime pas par ailleurs ; c’est un fait.
            Je ne rentre pas dans des polémiques… ce n’est pas ma forme d’esprit et la dialectique ne m’intéresse pas.
            Je constate « ce qui est. » Et, je sais en conscience ce que j’ai vécu alors et ce dont je suis témoin.

            Personnellement, je n’aime pas la démocratie et encore moins la république franc-maçonne… Ce système a généré trop de désordre et de malheurs, de souffrances chez les gens du Peuple, depuis si longtemps.
            A titre personnel, je peux aussi en témoigner.
            Il suffit de faire un état des lieux objectif de la situation pour le constater.
            C’est le Bien-Commun qui importe et aussi l’épanouissement de la Personne humaine reliée au Transcendant… et, je ne vois maintenant que désordre et malheurs. Un Pays soumis à une dictature qui ne dit pas son nom… et des « êtres » abjects et inhumains qui se sont emparés du pouvoir et s’y accrochent.
            Oui, les forces des ténèbres sont en action!

            • Je comprends très bien ce que vous dites.
              Mais que l’on soit ou non préparé à qq chose, Dieu nos donne toujours les grâces d’état, sinon Il ne permettrait pas qu’une chose arrive.
              Si, au bout du compte, ce que nous avons fait est un échec, comme ce fut le cas pour Louis XVI, cet échec faisait partie du plan de Dieu, soit comme châtiment pur et simple (la Révolution de 1789 est un châtiment suite au refus de Louis XIV d’ajouter le Sacré-Coeur sur le drapeau français), soit pour le motif d’un plus grand bien, que Dieu veut nous donner (la mort du Christ est un échec sur le plan humain, mais une victoire sur le démon sur le plan divin).
              Quoi qu’il en soit, Louis XVI n’a pas été à la hauteur de sa fonction qu’il était capable d’assumer, ce qui ne veut pas dire que son sacrifice n’a pas obtenu des grâces pour la France et, bien sûr, le salut de son âme indépendamment de sa fonction royale.
              Aujourd’hui, nous avons été tellement habitués à séparer l’Eglise de l’Etat, le temporel du spirituel, la politique de la religion, que nous oublions que nous sommes sur terre pour aller au ciel ; il n’y a pas d’autre but, ni pour les nations ni pour les individus. Tout appartient à Dieu, c’est un ensemble que Dieu, Lui, n’a pas séparé.
              Et à vous lire, vous l’avez compris. Il revient donc à chacun de faire son devoir en ayant toujours cette pensée en tête, sinon on est dans le camp du démon.
              Et il est clair qu’à notre époque, nous avons à lutter non seulement contre des ennemis visibles mais bien plus contre des ennemis invisibles, comme dit st Paul. La bataille est très très rude. Peu se sauveront, mais la Ste Vierge (et st Michel) obtiendront la victoire, c’est prévu.

              • Patricia says:

                Merci de votre réponse… et des informations.
                Je ne savais pas tout çà.
                Je vous répondrai plus tard.
                Bonne fin de journée.

              • Patricia says:

                Merci de votre réponse… et de vos informations.
                Je ne savais pas tout çà.
                Je vous répondrai plus tard.
                Bonne fin de journée à vous.

        • Volodymyr Bellovak says:

          De Gaulle « chrétien »: vous plaisantez j’espère ! Lisez de bons livres d’Histoire avant de dire ce genre de sottise !…Dire que l’immense majorité des gens partagent la meme ignorance et ont le droit de vote; faut plus s’étonner des résultats électoraux !!!

          • Patricia says:

            Monsieur, vous n’avez pas votre place ici sur ce site.
            C’est évident.
            De plus vous n’avez même pas un minimum de courtoisie et de respect vis-à-vis des autres personnes intervenantes.
            Je ne félicite pas votre Maman en ce qui concerne votre niveau d’éducation et de respect de vos aînés.
            Votre niveau de culture est très bas. Je vous conseille d’aller voir, au minimum, les documents de l’époque sur INA.fr
            A l’évidence car vous ne connaissez pas l’Histoire de notre Pays ancestral la France.
            Je n’ai plus rien à ajouter et je ne répondrais plus.
            J’ai remarqué, qu’il y a maintenant sur les sites non-alignés, des personnages comme vous qui viennent semer le trouble et la zizanie.
            Allez donc chez les vôtres entretenir le mensonge et la dialectique, autre version de la taquya.
            Votre place n’est pas parmi nous… car voyez-vous ici nous cherchons la vérité, en toutes choses et en toute situation.
            Même si elle est dérangeante pour le système infernal en place et ses serviteurs, car nous n’avons pas le même Maître Spirituel.
            Le nôtre s’appelle « vérité » et celui des puissants de ce monde et leurs médias toutes confondues : Le Menteur.
            « Seule la vérité rend libre. » St-Jean

  18. Bravo au courage et à l’honnêteté de ce prêtre catholique.
    Honte à son Évêque.

  19. Si saint François revenait, il donnerait raison à l’abbé Benoît.
    Voilà ce qu’on lit dans sa « Lettre à tous les fidèles » (1ère rédaction) :

    « Mais prenez garde, aveugles : vous vous êtes laissés séduire par vos ennemis qui sont la chair, le monde et le diable, parce qu’il est bien agréable pour le corps de commettre le péché, et très amer de servir Dieu, parce que tous les vices et péchés sortent et procèdent DU COEUR de l’homme, comme dit le Seigneur dans l’Evangile. Vous n’avez rien à vous, ni en ce monde ni en l’autre. Vous croyez que vous allez conserver longtemps les biens de ce monde, qui ne sont que vanité; vous vous trompez, car viennent le jour et l’heure auxquels vous ne pensez pas, qui vous sont inconnus et que vous ignorez ; le corps s’affaiblit, la mort approche, et c’est ainsi qu’on meurt de mort amère.
    Si un homme – que ce soit ici ou là, aujourd’hui ou demain, de telle manière ou autrement, peu importe – MEURT EN ETAT DE PECHE MORTEL, sans pénitence et sans réparation, alors qu’il avait la possibilité de réparer et qu’il ne l’a pas fait, le diable lui arrache l’âme du corps, lui causant tant d’angoisse et de tourment que nul ne peut s’en faire une idée sauf celui qui en est la victime. Talents, pouvoir, science et sagesse, tout ce qu’ils pensaient avoir leur sera enlevé. (…) Le corps est la proie des vers. Ainsi ont-ils perdu et leur corps et leur âme en ce monde qui passe si vite, et ils iront en enfer où ils seront tourmentés sans fin.
    Tous ceux auxquels cette lettre parviendra, nous les prions, dans l’amour qu’est Dieu, d’accueillir avec bienveillance et par amour pour Dieu ces paroles toutes parfumées de Notre Seigneur Jésus-Christ. »

    Prions pour que le 13 novembre, les âmes ne soient pas mortes en état de péché mortel.

    • Pour avoir parcouru les commentaires sur MPI et Le figaro, merci à vous! voilà enfin une référence irréfutable! Ce que l’on peut constater c’est que de l’athée convaincu au catho bobo de gauche, la notion du Mal et l’existence bien réelle du Diable ne sont que de veilles fables dignes du Moyen Age…

      C’est lamentable, merci Vatican 2, tous le monde y va de son interprétation, de son sentimentalisme de mollasson, le pire sont ceux qui se disent « chrétien, catholique »… Il y a vraiment 2 Églises, la conciliaire qui enfume à tout va, et celle fidèle à la Rome éternelle, à la Tradition, la déclaration de Mgr Lefebvre du 21 nov 1974 est plus que d’actualité! http://laportelatine.org/vatican/sanctions_indults_discussions/1970_1974/21_11_1974_declaration_mgr_lefebvre.php

      Seul la vérité vous rendra libre Jean 8:32

  20. Charles says:

    Cet abbé a entièrement raison. L’heure n’est plus aux propos politiquement corrects.
    Quant au Cardinal Barbarin qui l’a sanctionné pour ces propos, quel manque total de couilles ! Heureusement qu’elles ne sont pas sensées lui servir.

  21. Parce que quelques jeunes n’adhèrent pas à vos valeurs, et ne vivent pas leur vie comme vous vivez la vôtre, alors ce sont les « frères siamois » des terroristes qui les assassinent…

    Quelle mesure dans le jugement. Un vrai petit tribunal de l’inquisition 2.0

    En tout cas je vais revenir ici plus souvent, c’est une lecture rafraichissante. Le débat public est centré sur l’Islam en ce moment, mais merci à tous de nous rappeler le bon mot de Voltaire. Quel que soit le nom qu’ils donnent à Dieu, les fanatiques sont décidément tous pétris de la même merde.

    • « quelques jeunes n’adhèrent pas à vos valeurs »

      Qu’en savez-vous s’ils n’adhéraient pas à « vos » valeurs ?
      Parmi les morts, il y a certainement des jeunes qui se disaient chrétiens et même catholiques. Tout comme les terroristes se disent de bons et vrais musulmans. Quelles sont alors les bonnes valeurs ?

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com