afd_Frauke PetryPour sa première participation aux élections régionales du land de Poméranie-Occidentale, l’AfD est arrivée en 2e position avec 21,4%, derrière le SPD (sociaux-démocrates, 30,4%), en net recul (-5,2 points) par rapport à l’élection de 2011 où il avait obtenu 35,6%, mais devant le parti de Merkel (chancelière actuelle de l’Allemagne et grande promotrice de l’immigration massive depuis 2012), qui perd sa 2e place au profit de l’AfD. Le CDU n’obtient que 19,1% des suffrages exprimés contre 23,0% en 2011 (-3,9 points).
On remarque que les média officiels français insistent sur le fait que la CDU a été devancée par l’AfD, mais mettent bien moins en valeur dans leurs articles que le SPD a davantage reculé que le parti de Merkel, même s’il reste en tête comme en 2011.
Le parti « Linke » (Gauche), parti d’extrème gauche, a fortement reculé en passant de 18,4% à 12,9%. Les Verts sortent du parlement de Mecklembourg – Poméranie occidentale (4,9% contre 8,7% en 2011) ainsi que les nationalistes du NPD (3,0% contre 6,0% en 2011). Enfin, le FDP (libéraux) obtient 2,9% des suffrages exprimés contre 2,8% en 2011. Tous les partis ont donc été victimes du bon résultat de l’AfD, à l’exception du FDP.
L’élection dans le land de Poméranie-Occidentale intervient alors que l’institut statistique allemand, Destatis, vient de publier son bilan démographique 2015. Le solde migratoire, comme prévu, a atteint le plus haut niveau depuis au moins 1950 (Destatis ne publie pas sur son site de statistiques antérieures, sans doute à cause des très importants mouvements de population qui ont eu lieu à la fin de la seconde guerre mondiale). Ce solde a été en 2015 de + 1 165 825.  Dans le détail, plus de 2 000 000 d’étrangers sont entrés en Allemagne en 2015, pour moins de 900 000 qui en sont sortis. Le solde migratoire « étrangers » représente 1,6 fois le nombre de naissances vivantes enregistrés an Allemagne en 2015 (737 575) dont une partie, d’ailleurs, est d’origine étrangère! Quant aux Allemands, environ 100 000 ont quitté le pays et à peu près autant y sont revenus.
A titre de comparaison, le solde migratoire « immigrés » constaté en France en 2013 (dernier chiffre connu) était de + 140 000 (235 000 entrées, 95 000 sorties), soit 0,2 fois le nombre de naissances vivantes constatées en France métropolitaine (781 621). C’est déjà beaucoup… mais peu par rapport à l’Allemagne.
Le solde migratoire de l’Allemagne représente par ailleurs 14,4 pour 1000 habitants recensés au 1/1/2015. D’autres pays européens ont connu une immigration ultra-massive en 2015: par exemple l’Autriche (solde migratoire de 13,3 pour 1000 habitants) et la Suisse (solde migratoire de 8,6 pour 1000 habitants). On peut considérer qu’au delà de 2 pour 1000 habitants et par an, le solde migratoire rend très difficile l’assimilation des immigrés (encore plus quand ils ont souvent une autre religion) et représente ainsi une menace importante pour le marché du travail et la cohésion sociale.
Si on tient compte de la population immigrée déjà présente sur le territoire allemand (20,3% en 2014), il suffira de 34 ans, au rythme actuel, pour que les immigrés constitue la majorité absolue de la population allemande… dans l’hypothèse où les immigrés auraient le même indice de fécondité que les allemandes. Mais en 2014, les Allemandes avaient un indice conjoncturel de fécondité de 1,42 enfant par femme et les étrangères résidant en Allemagne de 1,86 (probablement davantage encore pour les étrangères non européennes). Les immigrés pourraient donc être majoritaires en Allemagne bien avant 2050.
Si les Allemands veulent garder le contrôle de leur pays, il ne leur suffira pas de voter AfD ou pour tout autre parti réellement conservateur des principes vrais et bons afin de stopper l’immigration. Il leur faudra aussi avoir beaucoup plus d’enfants: au moins 2,1 par femme, soit le seuil de renouvellement des générations.
G. Paume

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com