Maître Frédéric Pichon revient sur le jugement rendu dans le cadre du procès intenté par Caroline Fourest et les Femen contre des personnes accusées de les avoir repoussées lors de la manifestation de Civitas contre le projet de loi Taubira en octobre 2012.

Un commentaire

  1. Comment espérer une justice impartiale dans ce pays , dès lors que celle-ci est noyautée à tous les niveaux par les frères trois points ?…..Dégueulasse !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com