Tout se passe ce 13 mars 2016 à l’hôpital Laquintinie de Douala, l’un des établissements sanitaires les plus prestigieux du Cameroun.

Selon la version de la famille la jeune dame au nom de Monique Koumaté, âgée de 31 ans et enceinte de jumeaux, est arrivée en agonie à l’hôpital. Elle fut installée au sol alors que des membres de sa famille suppliaient en vain le personnel médical de la prendre en charge gratuitement, ces derniers ne possédant pas la somme exigée pour les soins. C’est ainsi qu’elle est décédée. Les jumeaux dans son ventre commencent à s’agiter.

Horrifiée, Rose Tacke, la belle-sœur de la défunte va alors chercher une lame de rasoir et des gants dans une pharmacie, puis se met à l’éventrer : « Elle espérait au moins sauver les enfants » raconte un témoin de la scène sous le choc au Monde Afrique. L’un est mort-né, le second rendit l’âme quelques minutes plus tard, faute de soins. Ce qui a provoqué la colère et ému tout le Cameroun.

Plusieurs camerounais sont sortis de leurs maisons pour exprimer leur indignation face à la négligence des médecins et infirmiers de cet hôpital et demander la démission du ministre de la santé André Mama Fouda qui a rejeté en bloc la version de la famille et soutenu par contre celle de l’hôpital : « la dame était déjà morte quand elle a été amenée d’un autre hôpital, ses bébés ne respiraient pas non plus ».

Sur les banderoles des manifestants, on pouvait lire : « Plus jamais de Monique Koumaté dans mon pays ! ». Une enquête a été ouverte.

Il est vrai que dans un monde qui tue par million les enfants dans le ventre de leur mère, vouloir en sauver quelques uns n’a plus beaucoup de sens.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. Elieja says:

    Debout peuples du monde, nous avons le même ennemi.

  2. « des membres de sa famille suppliaient en vain le personnel médical de la prendre en charge gratuitement, ces derniers ne possédant pas la somme exigée pour les soins. »

    Le fond du problème est là, dans cette phrase.

    Le même ennemi, Elieja, c’est en effet le Dieu Mammon, à qui les juifs sionistes ont prêté allégeance.
    https://www.youtube.com/watch?v=Bx7MPpbYSx8

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com