Dernièrement la Conférence épiscopale d’Allemagne avait acté la possibilité pour les époux protestants de catholiques de recevoir la communion. Le cardinal Walter Brandmüller, un des quatre cardinaux signataires des fameux dubia envoyés au pape François concernant Amoris Laetitia et ses ouvertures libérales envers les divorcés remariés civilement, n’est pas disposé à laisser passer cette innovation contraire à la doctrine catholique sans réagir.

Pour son confrère le cardinal Marx, président des évêques germains, les couples mixtes devraient pourvoir être unis dans la réception de l’Eucharistie, ce qui est, à y regarder de plus près, un pas supplémentaire vers la messe œcuménique sur laquelle, dit-on dans les couloirs romains, une commission avec à sa tête le cardinal Walter Kasper est en train de travailler.

Au cours d’un entretien au site autrichien kath.net, reprise par le site italien La Fede Quotidiana, le cardinal Brandmüller a exprimé sa ferme opposition à cette disposition inter-religieuse prises par les prélats d’Outre-Rhin. Pour lui, cette initiative des évêques allemands s’insère dans la « tactique du salami » (tactique visant à évincer graduellement, tranche par tranche, les opposants par l’infiltration progressive) et est « un stratagème totalement malhonnête ». Il a insisté sur le risque «  de prendre des règles établies pour des situations d’une extrême gravité afin de les appliquer à la vie de tous les jours ». L’Église a-t-il précisé n’est pas une ONG avec le devoir d’aider les personnes dans leur vie :

« L’Église est une œuvre de Dieu, la forme visible et vécue à travers laquelle le Christ ressuscité continue son œuvre de rédemption du monde. »

L’actuelle « faim eucharistique » des protestants n’est pas suffisante pour justifier une semblable « solution ». Le prélat allemand retient cette expression comme « un cas interprété comme une généralité » et la qualifie de « scénario honteusement mélo-drammatique », simplement « lamentable ». Il invite les protestants qui ont cette « faim » à se convertir :

« Un chrétien qui désire vraiment la Sainte Communion et sait qu’il n’y a pas d’eucharistie sans Église et qu’il n’y a pas d’Église sans eucharistie demandera son admission dans l’Église catholique. Tout autre chose serait discutable et malhonnête. »

L’Église, ajoute-t-il, n’est pas un self-service où chacun peut choisir selon son propre désir.

Tout en saluant cette prise de conscience d’un évêque conciliaire sur les dérives toujours plus modernistes et progressistes de ses collègues, il est dommage que le cardinal Brandmüller ne fasse pas le rapprochement entre le dialogue œcuménique entrepris depuis plus de 50 ans par les ecclésiastiques conciliaires et les innovations révolutionnaires de ses confrères germains qu’il désapprouve. Ces dernières ne sont que les conséquences du premier et de tous les pas « œcuméniques » de rapprochement avec les protestants réalisés par l’Église conciliaire, à la suite de l’ouverture prônée par Vatican II. Ces pas divers et variés, de Paul VI à François, ont entraîné lentement mais sûrement une relativisation de la théologie catholique sur l’Eucharistie et un abandon conséquent de pans entiers de la doctrine traditionnelle. Le pape actuel n’a-t-il pas, courant janvier, annoncé qu’un « consensus était atteint entre luthériens et catholiques sur des questions fondamentales relatives à la doctrine de la justification » ?

Aussi déplorer l’accès à la communion pour les protestants est certainement une bonne chose mais risque bien de n’être qu’une lamentation conservatrice stérile. Car le problème est bien plus profond, plus fondamental, il réside dans l’esprit œcuménique conciliaire  qui inspire et gouverne les autorités romaines, les prélats et prêtres conciliaires, et les pousse inévitablement, parfois à contrecœur pour certains il est vrai, à « évoluer » constamment dans un sens progressiste pour atteindre la mythique « unité dans la diversité »… 

« Dieu se rit des prières qu’on lui fait pour détourner les malheurs publics, quand on ne s’oppose pas à ce qui se fait pour les attirer. Que dis-je! quand on l’approuve et qu’on y souscrit, quoique ce soit avec répugnance »,

écrivait déjà en son temps Bossuet dans son Histoire des variations des églises protestantes

Francesca de Villasmundo

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Inscrivez-vous à la 1ère UDT du Pays réel !
www.udt-du-pays-reel.com

9 commentaires

  1. Soupape says:

    1 – Beaucoup de catholiques … ont du mal à comprendre
    deux actes que Dieu a beaucoup tenu à accomplir :
    – la naissance humaine du Fils de Dieu, issu de la Vierge Marie.
    – l’institution de l’eucharistie par la réelle trans-substantation.

    2 – Par ces deux actes, Dieu nous montre qu’il entend s’UNIR à nous,
    de façon à ce que, réciproquement, nous nous unissions à Lui,
    corps et âmes …

    C’est pourquoi, la religion catholique ET apostolique, n’est pas seulement
    un code de commandements, une sorte de Décalogue amélioré …
    Il s’agit de devenir des « enfants de Dieu »,
    c’est à dire de nous rendre « compatibles avec la Vie Divine »,
    et donc « compatibles avec la Vie au Paradis » ….

    3 – Tant que nous sommes sous le pouvoir du Péché
    (et d’abord du Péché Originel,
    du au fait que nous naissons, et grandissons, au milieu d’un monde pécheur,
    par lequel nous sommes nécessairement influencés),
    nous ne pouvons pas entrer en Paradis.

    Car, au Paradis, il faut pourvoir frayer avec tous ceux qui y ont déjà été reçu,
    (y compris avec nos pires ennemis convertis in extrémis !),
    et aussi pouvoir frayer avec Dieu …
    D’où le Purgatoire pour ceux … qui ne sont pas complètement prêts …

    4 – C’est pourquoi les protestants,
    réduits à inventer leur religion à vue purement humaine
    (pour essayer d’en faire une doctrine « compréhensible » !),
    comme celle que s’inventent les « catholiques » modernistes,
    n’ont qu’une religion THEORIQUE, … et donc purement DESINCARNEE :
    … pas de Vierge Marie, pas de naissance virginale, pas de trans-substantiation …
    pas de nourriture de l’âme et du corps,
    et donc pas d’aide de Dieu … pour avoir la force de faire sa Volonté …

    Leur dieu, qu’ils appellent l’ Eternel, est un monstre froid et distant …

    Il est inaccessible, et se garde de se mélanger aux hommes, et de s’impliquer avec eux,

    5 – C’est tout le contraire du Dieu des Apôtres de Jésus Christ,
    qui ne craint pas de frayer, … même avec les pharisiens et les pécheurs !

  2. pamino says:

    « le cardinal Marx, président des évêques germains »
    Il est président de ceux des évêques germains dont les sièges sont situés dans l’État qui s’appelle « Bundesrepublik Deutschland », mais qui devrait éviter cette petitionem principii en s’appellant « deutsche Bundesrepublik ». À part ceux-ci il y a d’autres évêques germains, à savoir les autrichiens, les suisses alémanniques, les luxembourgeois, les néerlandais, les belges flamands, les anglais, etc.
    L’institution des conférences épiscopales est un des plus grands maux issus d’un foncièrement mauvais concile, peut-être institutionnellement le plus grand. Il faut retourner au statum quo ante, où chaque évêque ordinaire était responsable directement au Pape, devant lequel quel il était tenu de se présenter, à Rome et directement en personne, du moins tous les cinq ans, pour rendre compte de l’état de son diocèse et recevoir les ordres de son seul supérieur hiérarchique.

    • pamino says:

      ‹lequel quel› : lire ‹lequel› s. v. p.

  3. Horace says:

    C’est un faux problème. Le rituel de la dernière cène s’adressait au monde entier, à tous les peuples quels qu’ils soient. L’Eglise en a fait un privilège pour ses fidèles, fermant l’accès à la communion à tous. Pratiquant l’exclusion obtuse. La citation suivante est éclairante à ce sujet :  » Un chrétien qui désire vraiment la Sainte Communion et sait qu’il n’y a pas d’eucharistie sans Église et qu’il n’y a pas d’Église sans eucharistie demandera son admission dans l’Église catholique. Tout autre chose serait discutable et malhonnête. » Pour moi ceci est en contradiction sinon à ,l’opposé de ce que le Christ a transmis. N’oublions pas que le premier qui reçut la communion est Judas, classé par l’Eglise comme le pire des individus à moins qu’il était un saint. Il faudra encore des siècles de débats à ce sujet.

    • Soupape says:

      Mon pauvre Horace … vous avez inventé votre interprétation …
      Mais vous avez oublié … de la demander à Dieu ! …

      Il est vrai que, de façon habituelle, … vous ne demandez jamais rien à Dieu,
      parce que vous n’avez pas besoin de Lui, … ni des lumières de l’Esprit …
      pour inventer vos vérités … Votre esprit vous suffit …

      Donc, votre dieu est sûrement le faux, … car c’est celui que vous avez inventé …
      Votre dieu n’est qu’une vague croyance : … Il n’est pas la Réalité …

      Votre concevez le Christ comme un homme de marketing, à la communication vendeuse :
      « le Paradis pour tous, … tout de suite, … et sans efforts, … même pour Judas »
      « Pas de discrimination : les pécheurs au Paradis, comme les saints ! …  »

      Bien entendu, sauf pour Saint Pie X, … sauf pour Mgr Lefèbvre … sauf pour les Martyrs,
      qui vous gênent,
      et que vous placez volontiers … dans votre petit Enfer à usage personnel …

      En réalité, vous n’admettez pas la Révélation.
      Vous pensez que vous n’avez pas besoin … que Dieu vous apprenne ce qu’il est …
      et que vous êtes assez grand … pour lui dire … comment Il doit être, … et ce qu’Il doit faire …

      Pendant que vous y êtes, demandez Lui donc … d’être son Conseiller en images …
      Il vous écoutera sûrement, … émerveillé par votre Sagesse !

      Pour sortir de votre subjectivisme, prenez les 3 évangiles synoptiques, et dites à Dieu :
      « Seigneur, je n’y comprends rien ! Expliquez moi …
      « Je vais vous interroger, et vous m’instruirez ! … » (c’est la prière de Job).
      Vous pouvez aussi commencer par les Actes des Apôtres, de St Luc,
      c’est plus accessible.

    • DUFIT THIERRY says:

      M Horace vous dites des choses contraires à la Foi Catholique.
      Je vous rappelle ceci :
      « Que chacun donc s’éprouve soi-même, et qu’ainsi il mange du pain et boive de la coupe; car celui qui mange et boit sans discerner le corps du Seigneur, mange et boit un jugement contre lui-même.  » Corinthiens 1 11

  4. DUFIT THIERRY says:

    Je précise que les protestants ne croient pas à la présence réelle de Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie. ils ne peuvent donc communier sans commettre un sacrilège.
    Mais évidemment avec la nouvelle messe du franc-maçon Bugnini au parfum de protestantisme on ne peut s’étonner de la décision des évêques allemands. Mgr Lefebvre avait vu juste en dénonçant la nouvelle Messe dès son origine.
    Le meilleur service à rendre aux protestants est de prier pour leur conversion.

    • Soupape says:

      Et pour qu’il y ait conversion … il faut surtout … qu’il n’y ait PAS d’œcuménisme !.. ..

      Sinon, comme on mélange tout, … il n’est plus nécessaire de CHANGER de religion …
      en se convertissant … et en distinguant l’erreur de la Vérité …

      il suffit de glisser … dans « la religion universelle » …
      « synthèse » de toutes les religions,
      c’est à dire synthèse … de toutes les élucubrations à vues humaines…

      Le dieu « des philosophes et des savants »,
      et de certains .°.fronc-maçânes.°. … issus du protestantisme,
      c’est comme les éléphants : … ça trompe énormément !

      • DUFIT THIERRY says:

        Bien d’accord avec vous.
        L’œcuménisme maçonnique qui met toutes les religions à égalité et considère que toutes les religions mènent au Salut -œcuménisme condamné par Pie Xi dans Mortalium Animos- empoisonne toute l’Eglise depuis Vatican II et est à la source de toutes les hérésies actuelles.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com