Après 28 ans de carrière d’officier dans la Marine, Catherine Bertrand-Gannerie se consacre à l’écriture et est déjà l’auteur de plusieurs ouvrages historiques ainsi que de romans pour la jeunesse.

C’est sous cette forme d’un roman pour la jeunesse, accessible à partir de 7 ans mais qui peut se lire à tout âge, que Catherine Bertrand-Gannerie rend un bel hommage à ces très nombreux prêtres et religieux qui ont servi pendant la Première guerre mondiale en tant qu’aumôniers ou combattants, ainsi que ces religieuses qui ont aussi œuvré en tant qu’infirmières ou ambulancières durant ce conflit sanglant.

Rappelons que près d’un millier d’aumôniers catholiques ont accompagné en soutane les soldats sur les champs de bataille et que, dans le cadre de l’anticléricalisme gouvernemental de l’époque, 4.000 séminaristes, 7.000 religieux et novices et 19.000 prêtres ont été envoyés sur le front en tant que combattants.

A travers les personnages romancés du père Auguste, du frère Philibert et de sœur Armande, c’est la réalité vécue par les hommes et femmes de Dieu durant la Grande Guerre qui est décrite dans ce livre édifiant, soulignant à quel point il fut réconfortant pour beaucoup de nos soldats de pouvoir se confesser et recevoir une bénédiction dans ces heures tragiques.

Le chapelet des tranchées, Catherine Bertrand-Gannerie, éditions Téqui, collection Les Sentinelles, 222 pages, 15,90 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Un commentaire

  1. « … dans le cadre de l’anticléricalisme gouvernemental de l’époque, 4.000 séminaristes, 7.000 religieux et novices et 19.000 prêtres ont été envoyés sur le front en tant que combattants. »

    Ah! Cette « laicité » obsessionnelle à sens unique au service… du mondialisme ! Oui à la séparation de l´église et de l´état. Pour le reste, elle se révèle une dictature, une arme subtile dirigée contre nous et le coeur même de notre identité : l´éthik, la morale, une approche de la vie et de la vérité fondée sur les enseignements du Christ eut-il vécu ou pas. En effet, son message est uiversel. L´église a fortement défiguré, trahit et le message dont elle se dit être la dépositaire ultime. Peut importe si elle s´écroule. Mais battons nous pour conserver ou mieux, découvrir son essence et jetons les agresseurs à la mer !

Laisser un commentaire

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com