Il a chanté la « gloire » d’un Dieu humaniste dans son groupe de « pop louange » Glorious. Maintenant il va chanter la louange de sa belle au sein d’un mariage  civil !

C’est l’histoire banal d’un curé moderniste mondain et charmeur qui pense être inspiré dans toutes ses actions par un Saint-Esprit qu’il confond avec Dark Vador, le côté obscur de la force.

Dans une lettre publiée sur internet datée du 19 décembre 2017, le prêtre emblématique David Gréa, a révélé sa liaison avec une femme « avec laquelle je pense que Dieu m’appelle à vivre » écrit-il. En un mot, ne me condamnez pas, c’est Dieu qui me guide, je le sais, je vous le dis, croyez-moi…

Que Dieu aille contre ses propres commandements révélés à son Église, son propre Corps, n’a pas d’importance. Le Dieu des modernos est changeant comme le temps, soumis aux passions humaines, il bénit tout ceux qui se laissent aller à l’amour… Au nom de l’amour humain et charnel tout est permis, rien n’est condamnable, tout est justifiable. Telle est la nouvelle théologie d’une certaine Église conciliaire, bergoglienne, rock, fun, jeune, moderne, faisant table rase d’un soi-disant passé de fermeture, de rigidité, de règles morales à respecter… C’est l’amour charnel et naturel qui rend libre, qu’on se le dise…

David Gréa, c’est le prototype du curé progressiste qui veut changer les règles de l’Église sur le célibat ecclésiastique en se cachant derrière une prétendue volonté divine qui l’appelle conjointement au sacerdoce et au mariage. C’est le porte-parole éclairé du Dieu bergoglien qui fait miséricorde et laisse l’homme, juste par nature évidemment, dans son péché qui n’en est pas un d’ailleurs.

David Gréa a aussi exprimé, dans sa lettre, sa tristesse de devoir quitter ses paroissiens, le cardinal Barbarin lui ayant demandé « de prendre, dès à présent, un temps de discernement et de recul »  :

« C’est une tristesse pour moi de ne pas pouvoir terminer l’année avec vous et j’imagine que vous la partagez ».

Séance lacrymale pour Monsieur le Curé et ses paroissiens séparés brutalement l’un des autres ! La sanction est amère pour ce respectable Gréa du groupe de pop louange Glorious qui faisait se trémousser les jeunes de la paroisse Sainte Blandine de Lyon au son de ses accords électriques.

Mais il a eu son petit réconfort grâce au pape François qu’il a rencontré pour lui faire part de cette nouvelle volonté de Dieu sur lui :

« J’ai souhaité être en vérité avec l’Église en disant ma joie d’être prêtre et mon désir de me marier ». François écrit-il  «m’a écouté avec bienveillance et a honoré ma démarche d’intégrité. »

D’intégrité ? Trahir son vœux de chasteté et sa volonté de se marier, venir en parler au pape comme d’un bienfait, serait donc un acte intègre pour El pape argentin. Si ces propos bergogliens qui témoignent d’un relativisme moral qui frise même l’approbation de l’amour libre sont véridiques, les partisans de l’abolition du célibat ecclésiastique auraient avec Jorge Maria Bergoglio un allié conséquent qui se dévoile fort à propos en leur faveur.

Par ailleurs, les tenants de l’accès à la communion pour les divorcés remariés civilement, proposition contenue dans Amoris laetitia, gagnent eux-aussi une bataille grâce à cette affaire lyonnaise. En effet comment condamner un homme marié qui part avec un nouvel amour pour fonder une nouvelle famille ? Comme le curé Gréa, c’est Dieu qui l’inspire, il obéit à la volonté de Dieu, pourra-t-il dorénavant prétendre. Or si ce dernier est intègre selon le pape François, l’homme adultère l’est tout autant. S’il est intègre, il peut alors communier… Et ainsi avance la révolution amorale et immorale dans l’Église bergoglienne.

« Glorious » pour la louange de l’homme !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

28 commentaires

  1. Ce prêtre participe à la démolition de l’Eglise catholique. L’adultère n’est plus un péché mortel. La Sainte Eucharistie est souillée

    • Cet homme est complètement biblique. Il a tout droit au mariage. Où est l’adultère ? Quest ce que la Sainte eucharistie a à voir avec un mariage ?

  2. Sebastien Wolf says:

    Pourquoi il se marie avec une femme? Il est homophobe?

  3. Il pourra postuler un poste de pasteur (ce sont des laïcs) chez les protestants, éventuellement chez les Mormons s’il veut plusieurs femmes. Pas chez les épiscopaliens suédois qui n’admettent que des homosexuel(le)s pour atteindre la parité, car ils ne sont pas encore 50/50 PD/pas PD
    Bon débarras, peut être que la paroisse de Ste Blandine va avoir un curé normal.

    • Donc, aimer une femme, vouloir se marier est anormal ? Mais vous êtes malade !

  4. « Trahir son vœux de chasteté » ; les abbés sont confondus ici avec les pères. Ceux-ci font les trois vœux canoniques (les Bénédictins avec un quatrième de stabilité, c’est-à-dire de rester dans le même monastère), mais ceux-là ne font que donner à leur évêque une promesse de vivre une vie célibataire.

    • Merci de rétablir la différence (basique mais essentielle entre la promesse d’un prêtre et les vœux des religieux.
      Une petite erreur néanmoins : les bénédictins font voeux d’obéissance (à la règle et à l’abbé), de stabilité (dans la communauté) et de conversion.
      Qu’on ne fasse pas grief à St Benoît de ne pas tenir compte de St Thomas mais il lui est antérieur de plus d’un demi millénaire

  5. Gisèle says:

    La faute aux bonnes femmes qui courent après les curés !
    Elles sont à la recherche de quoi ??
    Tout comme celles qui partent en Syrie .

  6. DUFIT THIERRY says:

    Ce sinistre individu était déjà un prêtre abominable et scandaleux comme vous le rappelez dans votre article. Il souillait son Sacerdoce et conduisait les âmes en Enfer. Un vrai prêtre à la sauce Vatican II. Il est tombé dans le péché de fornication ce qui pour un prêtre est un sacrilège. Faut-il s’étonner qu’un prêtre qui trahissait ouvertement Notre Seigneur et la Sainte Eglise soit allé jusqu’au bout de sa trahison en commettant le sacrilège ? Au fond c’est dans la logique des choses. Tous ces modernistes qui tombent de plus en plus bas prennent le chemin de l’Enfer.

    • Vous préférez les paedophiles et les amours en cachette ? pour ne pas aller en enfer ?

      • DUFIT THIERRY says:

        Avec Vatican II les autorités de l’Eglise ont dit que les commandements de Dieu devaient être jetés à la poubelle et être remplacés par les droits de l’homme. On en voit les conséquences. Les prêtres pédophiles sont les fils spirituels de Vatican II. Il y a d’ailleurs beaucoup plus de pédophiles chez les instituteurs de la république maçonnique que dans l’Eglise mais évidemment personne n’en parle.

  7. Tout ce qui est grand périt si ceux qui en hértitent sont petits

    • Michelyne says:

      L’ENFER est PAVÉE de BONNES INTENTIONS… Ce curé est un LOUP dans la bergerie. Comme disent les Témoins de Jéhovah  »RÉVEILLEZ-VOUS »!

  8. GUY DE LA CROIX says:

    Attendez Bergoglio pour le prochain synode sur le mariage des prêtres … la bonne femme de ce pauvre prêtre pourra alors peut être demander le sacerdoce… Why not…
    Tout cela est la conséquence de Vatican 2 et des papes qui ont succédé à Jean 23 mais je crois que nous avons atteint le top avec ce scandaleux Bergoglio qu’il va falloir chasser tout simplement du siège de Pierre qu’il occupe de façon invalide…

    • Attendez, le mécanisme a déjà été engagé par les 4 cardinaux. Il ne peut être chassé par qui que ce soit, mais il peut bien se faire déchoir lui-même par hérésie pertinace.

  9. Benoît Salée says:

    Je comprends l’amertume et la colère, car je les ressens aussi. De là à salir et insulter, dans un article rempli de préjugés… et se prévaloir de la vraie foi – ça ne mange pas de pain – cela ne convainc que les convaincus.

    A présumer que le Pape bénit ce reniement, vous achevez de vous discrediter. Le pharisianisme est à son comble.

  10. Oui, le pharisianisme est à son comble chez vous. Les apôtres n’étaient pas des prêtres et plusieurs étaient mariés !

    • DUFIT THIERRY says:

      Comme vous parlez de sujets que vous ne connaissez pas je rappelle que le Sacerdoce a été institué par Notre Seigneur le jour de la Cène jeudi saint. C’est à ce jour que les apôtres sont devenus prêtres. Quand on ne connait pas la doctrine catholique il vaut mieux se taire.

      • Charette says:

        Et la Juridiction !?

        • DUFIT THIERRY says:

          Puisque vous êtes tellement pointilleux sur la juridiction allez donc demander à ce prêtre défroqué ce qu’il en pense. Il a surement des choses très intéressantes à vous dire sur ce sujet.

          • Charette says:

            Ainsi , vous ne savez point que la Juridiction a aussi été institué par Notre Seigneur !?

            Et que le sacerdoce est toujours soumis a la Juridiction institué par notre Seigneur !…

            Conséquemment , sans la Juridiction de l’autorité vous ne pouvez pas lier & délier sur terre comme aux ciel ..
            Et certain sacrements sont intrinsèquement invalides et les autres ( qui sont valides ) illicites .

            • DUFIT THIERRY says:

              Quand on voit des prêtres comme cet individu qui célèbrent des messes sacrilèges et prêchent une doctrine hérétique il ne faut pas les fréquenter même s’ils ont juridiction. Du reste on connait les postions ultra progressistes du cardinal Barbarin qui a fait des « confirmations » avec une femme pasteur. Rien d’étonnant de le voir soutenir des prêtres scandaleux.

              • Charette says:

                Encore une fois DUFIT , si un clercs est hérétique publique , il perd toute Juridiction Ipso facto ( Can 188.4 ) ainsi , il n’est plus légitime dans sa cure ou office !..

                Toutefois , cela ne change pas la nature de l’obligation d’avoir juridiction pour distribuer par exemple le sacrement de pénitence VALIDEMENT .

                Notre Seigneur n’a point fait d’erreur lorsque il a institué le sacerdoce & la Juridiction !…
                Et l’un est au service de l’autre ..

      • Il vaut mieux apprendre la doctrine biblique. Héb.7:24-28

  11. Ils étaient des évêques ; et rien ne s’oppose en principe à des prêtres mariés.

    • Oui, des évêques en tant que les protecteurs de la doctrine de Jésus, qui est la Parole de Dieu, Avec les prophètes ils sont le fondement de l’église de Christ qui est la pierre angulaire. Eph.2:20 L’église n’est pas fondée seulement sur l’apôtre Pierre.

  12. Joncquille says:

    Qui a lu le livre « Aveux de l’enfer… » tout y es dit, ce prêtre devrait le lire :
    https://madmagz.com/fr/magazine/236754#/page/48

    Il avait fait une promesse et contracté un engagement…
    Le fait que sa démission soit volontairement publique, c’est un message qu’il donne du prêtre pour tous : une raison de plus de penser pour tous les incroyants qu’il n’y a strictement rien de divin dans le sacerdoce du prêtre, et que c’est juste un homme. Donc pas de présence de Dieu.

    Le curé d’Ars avait converti une paroisse quasi athée avec son humilité, ses pénitences, renoncements, jeûnes. Il se souciait plus de ses ouailles que de lui même. Combien y a t-il de prêtres comme lui aujourd’hui ?

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com