Lundi 24 novembre 2014, Canal+ a donc diffusé son grand reportage sur le retour des violences émanant de l’« extrême-droite », une sorte de fourre-tout dont on peine à percevoir les contours exacts et les limites. Il est possible que tout le spectre politique à droite de l’extrême-gauche soit en fait d’« extrême-droite » au sens du reportage.

Comme on pouvait s’y attendre, le « reportage » est en fait un procès à charge plein d’outrances, d’omissions et de fantasmes. Les braves bourgeois et jeunes filles en ballerine de la Manif Pour Tous côtoient les franges les plus rugueuses du militantisme nationaliste dans un amalgame, finalement assez prévisible, et, à vrai dire, presque drôle, si on le prend au second degré. Tout est d’« extrême-droite », c’est-à-dire que rien ne l’est, puisque ce mot s’applique à peu près à tout, dans un vaste désordre sémantique et politique. Ce reportage c’est un peu l’EDPT : l’Extrême-Droite-Pour-Tous.

Néanmoins, la chose n’est pas réellement amusante, car elle n’exclut pas la mort. Le cas du militant agressif et violent, dit « antifa », Clément Méric, vient à l’esprit. Dans le procès à charge, diffusé par Canal+, Clément Méric serait une sorte de gentil « antifa » qui serait mort suite à une agression qu’il aurait subie. Sachez-le, d’après le « reportage », la violence serait uniquement le fait de l’« extrême-droite » et pas de l’extrême-gauche. A 44mn, il est affirmé doctement, par la voix floutée d’un homme cagoulé, présenté comme un policier spécialiste des violences politiques, que :

– l’extrême-gauche radicale s’en prendrait aux biens, aux banques et aux centres de rétention pour étrangers,

reportage C+ 1

– tandis que l’ultra-droite aurait pour caractéristique de s’en prendre aux personnes.

reportage C+ 2

Le petit problème est qu’évidemment, on ne parle pas des agressions délibérées réalisées par Clément Méric et ses camarades « antifas » sur des personnes pacifiques, dont la plupart ne sont assurément pas d’extrême-droite, si on prend ce mot un peu au sérieux.

Le 17 avril 2013, environ 2 mois avant son décès dans une bagarre, Clément Méric a attaqué le cortège de la Manif Pour Tous, qui déambulait paisiblement. On peut trouver ici une vidéo encore disponible sur internet qui le montre en action:

Clément Méric, en jean et maillot marron, est distinctement visible ici à 33 secondes, tout à fait à droite:

reportage C+ 3

Clément Méric quelques instants après avoir agressé le cortège de la Manif pour Tous
Clément Méric quelques instants après avoir agressé le cortège de la Manif pour Tous

On aura noté que Clément Méric s’est couvert le visage et cache la chevalière qu’il porte à l’index. Bien sûr, ces vidéos et images aisément accessibles sur internet ne figurent pas dans le reportage à charge. Car elles contredisent le mythe des gentils « antifas » non-violents, qui jamais n’attaquent les personnes.

Cette autre vidéo  mentionne les violences émanant des « antifas », qui seraient « venus à la rencontre » [sic] des manifestants.

https://www.youtube.com/watch?v=5HsGkNweJQY

Une autre vidéo, disponible en avril 2013, ne l’est plus aujourd’hui.

https://www.youtube.com/watch?v=-0G9wsToQzM

Décidément, on dirait qu’il ne faut surtout pas montrer la violence des gentils « antifas ».

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. Samuel D'Assenc says:

    Cela s’appelle de la propagande.

  2. Ça me rappelle une tirade de « inspecteur la bavure »:
    (méric) un héros ! Il en est mort ce con !

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com