Continuant son étude des « droits sexuels » édictés par l’ONU, Marion Sigaut observe comment le « droit à l’avortement », c’est-à-dire le droit de tuer un enfant, est devenu un dogme prioritaire imposé par les mondialistes et appliqué avec zèle par la république maçonnique française.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

103 commentaires

  1. C’est juste l’opinion personnelle de madame Sigaut. Opinion très loin d’être partagé par la très grande majorité de nos concitoyens. Et surtout concitoyennes.

    • " Pour le coup " says:

      Encore vous !
      Pôle position , comme toujours , sur le meurtre de masse des Innocents .
      Vous êtes payé combien par toutes ces S.LOP.S … ministère VALLS 1er
      ROSSIGNOL , TAUBIRA , BELKACEM , TOURAINE , COSSE ….

      • Selon certains, l’avortement est considéré comme un meurtre. Mais alors Le préservatif serait-il un meurtre par asphyxie ?

      • Doit y avoir une erreur ,,je suis coince de com depuis des annees ,,tout comme beaucoup de gens j imagine ,,des noms que je n aie jamais revu ,,alors en voyant la pollution mlf ,pcf ,,68 le nanar ,,je me demande ce qu il fait a troller sur ce site ,,et a etre heberge ,,bref ,,vous devriez le zapper comme une mouche trop rapide qu on ne peut ecraser ,,je prend souvent de mpi pour mon fb ;;mais la mouche a daube pcf 68 doit plutot se resourcer dans ses bouses gauchardes .Sur qu en ce qui concerne les pro avortement et euthanasie je suis d accord de tout coeur avec eux et deplore qu ils n en aient ete plus tot les beneficiaires ,,,

        • N’ayez pas peur, il ne mord pas, il veut simplement jouer. (Mais il ne sait pas encore qu’il ne faut pas jouer avec le feu.)

    • Tout comme votre opinion… qui est insignifiant, inexistant, inconsistant, invisible, inintéressant et j’en passe. Et je rends grâce à Dieu que vous soyez si microscopique, et que tout le monde se foute de ce que vous pensez.
      Je prierai pour votre misère spirituelle et votre sécheresse de cœur, Monsieur au Cœur Fermé 68.

      • Si microscopique… vous avez la fait le compte des pays qui autorisent (à des degrés divers) l’avortement ?

        Et c’est une tendance qui ne va pas en régressant.. Retardez l’état du Texas rappelé à l’ordre par la cours Suprême en 2013 ou la Pologne qui a échouez suite à la mobilisation des Polonaises à renforcez sa législation déjà très stricte.

        La science dit qu’elle ne sait pas quand commence la vie, le juridique affirme que dans le cadre de la loi ce n’est pas un meurtre et l’histoire montre que même interdit il n’empêchera nullement des femmes désespérées de la pratiquer.

        Bien sûr là ou je me sens seul c’est quand je ne lis aucun commentaire compatissant pour les 47 000 femmes qui meurent chaque année d’avortements clandestins. Vous savez la fameuse indignation à géométrie variable.

        • Fabrice says:

          Ces 47 000 femmes ne se sont pas retrouvées enceintes toutes seules. Vous vous sentez donc proches de ces partenaires qui engrossent ces femmes et qui ont pour devise « après moi, le déluge ». Indignation à géométrie variable, en effet.

          • Avoir envie de relations sexuelles sans vouloir d »enfants n’est ni choquant ni amoral. Et même si Il existe suffisamment de moyens de protection (préservatif pilule) pour ne pas se retrouver enceinte.,les accidents çà peut arriver.

            • Fabrice says:

              Si les hommes étaient responsables de leurs actes, ils assumeraient l’enfant et la femme n’aurait pas à avorter. Pour une femme, ce n’est ni choquant ni amoral d’avoir un enfant.
              Qu’est-ce qui la ferait avorter si l’homme ne l’y incitait ? Vous mettez tout sur le dos de la femme, mais c’est l’homme qui est coupable de ne pas vouloir son enfant.
              C’est surtout vous qui me faites pitié. Vous vous excusez vous-même. Vous n’avez dans le fond aucune compassion pour ces femmes, car pour toutes, l’avortement est un traumatisme, et si elles pouvaient s’en passer avec le soutien de leur partenaire, les bébés ne seraient pas tués dans le ventre de leur mère.

              • Arretez de polemiquer avec des gens qui ont l esprit du stan ,,vous n avez pas la force d un Jesus pour chasser leurs demons ,,comme quand on marche dedans ,,on ne s engueule pas avec ,,on s essuit les souliers comme preconise par Jesus et Salomon .

                • Fabrice says:

                  Polémiquer ? De qui vient la polémique exactement ? Jamais de ceux qui détiennent la vérité, toujours de ceux qui sont dans l’erreur.

                  Quant à vous, n’avez-vous pas la foi ?
                  Matth 17 : « C’est à cause de votre incrédulité, leur dit Jésus. Je vous le dis en vérité, si vous aviez de la foi comme un grain de sénevé, vous diriez à cette montagne : « Transporte-toi d’ici à là », et elle se transporterait. Rien ne vous serait impossible. Mais cette sorte de démon ne se vainc que par la prière et par le jeûne. »

              • Je ne mets rien sur le dos de personne. Je connais également des cas ou l’homme aurait souhaité garder l’enfant mais c’est la femme qui n’a pas voulu.Ce n’est ni choquant ni amoral de ne pas souhaiter en avoir non plus. Je connais des femmes épanouies qui n’ont pas souhaiter avoir d’enfants.

                • Fabrice says:

                  C’est anti naturel pour une femme de ne pas souhaiter avoir d’enfants. Mais de les tuer, c’est amoral, choquant et criminel, surtout de la part d’une femme.

                  • Non ce n’est pas anti naturel. Par contre ce qui est certain c’est que c’est contre l’image dans laquelle on a voulu les enfermer pendant des siècles.

                • Fabrice says:

                  Et les musulmans continuent de les enfermer.
                  En tout cas, ce n’est pas l’avortement qui va les libérer, cela les rend esclaves; le meurtre n’a jamais été une libération. Se débarrasser de ce qui nous gêne, c’est voir les choses à l’envers.

                  • Tellement esclaves que ce sont des femmes qui ont été à la pointe du combat pour l’avortement. A moins bien sûr que vous considériez que ce sont des créatures inférieures qui ne devraient pas avoir voix au chapitre. Et que l’on devrait laisser les hommes décider pour elle. Dans le fond vous avez plus de points communs avec les musulmans que vous ne le pensez.

                  • MA Guillermont says:

                    « Des femmes à la pointe du combat  »
                    Pour les femmes , il s’agissait de féministes progressistes .
                    Pour la pointe du combat , il s’agit de la pointe du boucher pour un combat perdu d’avance pour le tout-petit .
                    Bien évidemment qu’au vu d’un tel carnage , les femmes sont considérées comme des coups d’essai , des coups d’un soir , des coups sans espoir …
                    Entre le vieillard et l’enfant , il n’y a que la vie

                    Et la vie , est si peu ! …
                    Proverbe breton

                    • « Je voudrais tout d’abord vous faire partager une conviction de femme _ je m’excuse de le faire devant cette Assemblée presque exclusivement composée d’hommes : aucune femme ne recourt de gaieté de cœur à l’avortement. Il suffit d’écouter les femmes. C’est toujours un drame et cela restera toujours un drame.. C’est pourquoi, si le projet qui vous est présenté tient compte de la situation de fait existante, s’il admet la possibilité d’une interruption de grossesse, c’est pour la contrôler et, autant que possible, en dissuader la femme. Nous pensons ainsi répondre au désir conscient ou inconscient de toutes les femmes qu se trouvent dans cette situation d’angoisse.. » Simone Veil.

                      De quelles femmes parlait t’elles ? Des dizaines de milliers (voir plus) femmes environ qui avortaient clandestinement chaque année ; de toutes celles qui avaient subi la plus grande solitude, la souffrance physique, l’anonymat et l’opprobre de toute une société. Simone Veil parlait pour toutes ces femmes qui, dans l’immense majorité, se taisaient. II suffit d’écouter les femmes… encore faut-il qu’elles parlent. Par devoir de mémoire. : pour sortir du silence les femmes qui ont payé cher leur refus d’une maternité esclave ; pour que les jeunes générations mesurent la valeur de la légalisation de l’avortement, comprennent qu’il y a eu un avant et un après la loi Veil. pour que l’on n’oublie pas que, chaque jour, dans certains pays du monde, des femmes souffrent et meurent encore d’avortements clandestins.

                    • « Je voudrais tout d’abord vous faire partager une conviction de femme _ je m’excuse de le faire devant cette Assemblée presque exclusivement composée d’hommes : aucune femme ne recourt de gaieté de cœur à l’avortement. Il suffit d’écouter les femmes. C’est toujours un drame et cela restera toujours un drame.. C’est pourquoi, si le projet qui vous est présenté tient compte de la situation de fait existante, s’il admet la possibilité d’une interruption de grossesse, c’est pour la contrôler et, autant que possible, en dissuader la femme. Nous pensons ainsi répondre au désir conscient ou inconscient de toutes les femmes qu se trouvent dans cette situation d’angoisse.. » Simone Veil.

                      De quelles femmes parlait t’elles ? Des dizaines de milliers (voir plus) femmes environ qui avortaient clandestinement chaque année ; de toutes celles qui avaient subi la plus grande solitude, la souffrance physique, l’anonymat et l’opprobre de toute une société. Simone Veil parlait pour toutes ces femmes qui, dans l’immense majorité, se taisaient. II suffit d’écouter les femmes… encore faut-il qu’elles parlent. Par devoir de mémoire. : pour sortir du silence les femmes qui ont payé cher leur refus d’une maternité esclave ; pour que les jeunes générations mesurent la valeur de la légalisation de l’avortement, comprennent qu’il y a eu un avant et un après la loi Veil. pour que l’on n’oublie pas que, chaque jour, dans certains pays du monde, des femmes souffrent et meurent encore d’avortements clandestins.

                    • MA Guillermont says:

                      Ma conviction est  » Qui est vraiment Simone Veil ?  »
                      Aucune espèce de passion ne circule en elle
                      A l’évidence, elle a participé activement à la dėconstruction du Bien , elle a imposé son point de vue mortifère à l’ensemble de la condition féminine.
                      Elle est responsable d’un génocide de masse jamais égalés sur les femmes et leurs enfants à naître .
                      Spirituellement pour les mamans Corporellement pour les bébés .

  2. Christian says:

    Je ne comprend pas comment des gens peuvent imposer leur lois, basées sur une religion, qui elle n’est basée que sur des « croyances subjectives et personnelles » en dépit des sciences. Personne oblige les « croyants » de se faire avorter. On demande seulement qu’on laisse le choix au autres (non-croyants). De même concernant l’euthanasie. Etrange également comme ces mêmes croyants n’ont pas de problèmes à faire la guerre au autres et à tuer au nom de Dieu, alors que la bible (nouveau testament) l’interdit formellement et totalement.

    • Geneviève says:

      Toute science se base aussi sur une croyance, et le scientifique cherche à tout pris à trouver des preuves qui vont dans le sens de sa croyance. Mettre la science au-dessus de la théologie est l’imposture des ennemis de Dieu, qui réitèrent le péché d’orgueil dans lequel a buté notre ancêtre Adam, séduit par la phrase de Lucifer : « Vous serez comme des Dieux ».

      Vous n’avez pas compris non plus que l’avortement est devenu un tel bizness, que c’est dans l’intérêt des groupes pharmaceutiques et cosmétiques de le promouvoir. Je m’exprime en raccourci pour faire simple : le maître de ce monde c’est l’argent, et tant que l’homme le vénérera, l’adulera, et bien l’humanité vivra dans l’esclavage, soumise à des maîtres cruels. Alors que si elle se soumettait à Dieu, son joug serait léger, car Dieu nous aime contrairement à tous ces vautours de la finance. Et Dieu nous demande de ne pas attenter à la vie de notre prochain, donc aussi les bébés dans le ventre de leur mère.

      Le christianisme ne s’est pas diffusé par l’épée, contrairement à votre cliché non vérifié, mais par le prêche et la sang des martyrs. Vous ne parlez pas en connaissance de cause.

      • La science se base sur des faits. Ce sont les religions qui se basent sur des croyances.

      • Christian says:

        Chère Geneviève,

        <<Le christianisme ne s’est pas diffusé par l’épée, contrairement à ….<<
        Là vous avez raison, tout au moins au début du Christianisme, plus tard, une fois devenu répendu et la religion principlale en occident .. et ses colonies, c'est une autre histoire, …..
        Combiens de (braves) gens n'ont-ils pas tué au nom de Dieu.

        En suite vous parlez de la science n'étant pas prouvée ….. vous rigolez??? (voir commentaire de MCP68).
        La religion et Dieu par contre???? De plus est, qu'elle religion? Jahweh, Allah, le Dieu Chrétien,….??? Ou Ceux des Druides?

        La science au moins est basé sur desrecheches, des vérifications et preuves tangibles… (par exemple, contrairement à ce qui ressort de la bible, ancien testatment, c'est bien la terre (ronde) qui tourne au tour du soleil….)

        • Geneviève says:

          Je ne lis plus les commentaires du 68, car il vient en tant que parasite sur ce site.
          Quant à vous je vous conseille cette vidéo sur la science pour élargir votre conception de celle-ci. Je le répète : la science a toujours un fondement philosophique. La science est un des 7 dons du Saint-Esprit. Si vous voulez vous passer de l’éclairage de Dieu pour faire vos recherches scientifiques, vous risquez de vivre dans l’illusion de votre orgueil.
          Voici ce que disait à ce propos un certain Leibnitz qui était un scientifique :
          « Car l’effet doit répondre à sa cause, et même il se connaît le mieux par la connaissance de la cause et il est déraisonnable d’introduire une intelligence souveraine ordonnatrice des choses et puis, au lieu d’employer sa sagesse, ne se servir que des propriétés de la matière pour expliquer les phénomènes. Comme si, pour rendre raison d’une conquête qu’un grand prince a faite en prenant quelque place d’importance, un historien voulait dire que c’est parce que les petits corps de la poudre à canon étant délivrés à l’attouchement d’une étincelle se sont échappés avec une vitesse capable de pousser un corps dur et pesant contre les murailles de la place, pendant que les branches des petits corps qui composent le cuivre du canon étaient assez bien entrelacées, pour ne se pas disjoindre par cette vitesse ; au lieu de faire voir comment la prévoyance du conquérant lui a fait choisir le temps et les moyens convenables, et comment sa puissance a surmonté tous les obstacles. »
          Leibnitz « Discours de la métaphysique » 1686

          • @Geneviève
            Vous avez tort de ne pas me lire. Je gagne à être connu. Mais je ne vous en veut. Vous avez la même attitude que ceux qui ont condamné Galilée,Darwin. Il a fallu temps mais au bout du compte l’Église a reconnue ses erreurs. La science évidemment a su beaucoup plus rapidement que leur théories étaient vraies.
            « Je ne peux pas imaginer un Dieu qui récompense et punit l’objet de sa création. Je ne peux pas me figurer un Dieu qui réglerait sa volonté sur l’expérience de la mienne. Je ne veux pas et je ne peux pas concevoir un être qui survivrait à la mort de son corps. Si de pareilles idées se développent en un esprit, je le juge faible, craintif et stupidement égoïste.» (Albert Einstein / 1879-1955 / Comment je vois le monde / 1934)

            • Il ne s’agit pas « d’imaginer » un Dieu, il s’agit de Le croire et de L’aimer.
              Einstein était bon en sciences, mais il ne comprend rien à Dieu. A le lire, c’est lui le « faible » et le « craintif ».
              « Je ne veux pas… » : voilà ce qui le bloque surtout, c’est sa volonté, et non pas son intelligence, quoiqu’en l’occurrence…

            • Il ne s’agit pas « d’imaginer » un Dieu, il s’agit de Le croire et de L’aimer.
              Einstein était bon en sciences, mais il ne comprend rien à Dieu. C’est lui le « faible » et le « craintif ».
              « Je ne veux pas… » : voilà ce qui le bloque surtout, c’est sa volonté, et non pas son intelligence, quoique…

              • La citation d’Einstein était là pour répondre à la citation de Leibnitz. Que l’un soit « pour » et l’autre « contre » montre simple que cela relève de leurs convictions personnelle et non d’une vérité scientifique démontrée.

  3. essai censure

  4. Patricia says:

    Pourquoi les gens qui n’aiment pas les chrétiens et les catholiques, en particulier, s’obstinent-il à venir sur ce site de ré-information?
    Ils n’ont donc rien d’autre à faire de plus constructif pour eux… Tout çà c’est du baguenaudage : le temps horloge est si précieux.
    Je trouve que c’est un manque d’intelligence du Réel de leur part. Ils n’ont pas encore compris que quand on est un vrai disciple du Christ, ce n’est pas seulement une croyance. C’est aussi une expérience spirituelle… qui rejoint celles de millions de personnes par le passé, y compris de Grands Saints qui nous ai laissé tant de témoignages et d’écrits, tant d’œuvres aussi!
    Le Seigneur nous a choisi et humblement nous avons dit OUI. Et de fait : Il nous fait grandir en conscience et nous nourrit de Sa Sagesse.
    Rien au monde ni aucune situation et, qui plus est, aucun discours ne peut nous éloigner de LUI.

    De plus je peux affirmer que je ne suis pas déstabilisée par la proximité des vrais scientifiques : ceux qui cherchent avec méthode et ordre, avec un esprit ouvert. Du reste, la fameuse théorie du BIG BANG est le fruit des recherches de 2 prêtres scientifiques belges ; leur nom m’échappe pour le moment. Mais il est très facile de le vérifier.
    Ne pas confondre les vrais scientifiques avec les intégristes de la science que l’on nomme les scientistes avec leur ligne idéologique qu’est le « scientisme. »
    – C’est l’équivalent des Marxistes et des trotskystes dans le domaine de la politique-politicienne.

    Pour ma part, je me suis intéressée à la Théorie du Champs unifié de la Conscience et à la fameuse 3e loi de la thermodynamique de Schrödinger de l’Ecole de Copenhague.
    Donc, pour résumer :
    Je suis atypique : il est impossible de me coller une étiquette de « traditionnaliste rigide. » Comme veut nous qualifier à la face du monde entier, ce mauvais vicaire du Christ, qui aime tout le monde sauf les vrais catholiques… Y compris ceux des nôtres qui sont persécutés dans le monde entier en ce moment, dans l’indifférence générale…
    Et je soupçonne même que cette situation en réjouit plus d’un ; je veux parler de ces stupides personnes en quête de pouvoirs occultes et autres balivernes.

    Tous ces poncifs contre La Tradition catholique sont stupides et ne sont que les expressions d’une propagande que des perroquets sans cervelle répètent à l’envie pour défouler leur haine et leurs émotions négatives sur les autres. Cela les occupe pour un temps tant leur intériorité est un vide sidérale… Il faut bien le dire!

    D’autre part, je m’interroge sur le fait que des hommes parlent d’autorité sur la vie intime des femmes… et aussi de l’enfantement. Cela n’a pas de sens. C’est une expérience propre à la femme qui est de l’ordre de l’intime et qui est indicible.
    Que peuvent-ils savoir de la souffrance et du profond mal-être d’une femme qui vient d’avorter?
    Il ne peuvent pas comprendre tout ce qu’elle ressent dans son être et dans son corps… ni non plus le bouleversement hormonale qui surgit dans une réaction incontrôlable, après cette interruption de grossesse qui est d’une violence interne inouïe?
    Et de même peuvent-ils simplement se douter que cette femme en gardera une profonde souffrance ; expression d’un manque abyssale et indicible de la perte de son enfant?!
    J’ai aussi envie de leur dire à tous ces hommes qui parlent avec méconnaissance et désinvolture du droit à l’avortement, au nom de la défense et du droit de choisir de la femme, comme d’un acte anecdotique… que tout cela les arrange bien dans le fonds.
    Ainsi Ils ne leur ai pas nécessaire de se remettre en question.

    Il ne leur ai pas nécessaire de reconsidérer leur attitude quant à la maîtrise de leurs pulsions sexuelles animales… du fait de leur comportement de mâle dominateur et jouisseur vis à vis du corps de la femme.
    Tout cela est d’un grotesque, en vérité!
    C’est de cette manière que je voulais aborder ce grave problème de notre temps, qu’est l’avortement.
    Il serait tellement plus simple et évident d’éduquer la personne humaine à la pureté et aux lois de la vie! Cela ferait sens et chacun y gagnerait sur le plan de sa vie personnelle et de sa conscience…
    Bien sûr, cela serait un grand manque à gagner pour certains lobbys et autres laboratoires… tous ceux qui vivent sur le dos de la misère humaine, pour résumer.

    Oui, nous assistons depuis un certain temps déjà, et en direct, à la mort de l’intelligence!
    Il y a des recherches scientifiques actuelles qui l’attestent en ce qui concerne la baisse du QI dans le monde et en particulier, en Occident et en France.

    • Geneviève says:

      La théorie du Big Bang est basée sur la théorie de l’évolution qui actuellement, même si elle sévit encore dans les écoles et les médias, est de plus en plus remise en question par nombre de scientifiques toujours croissant. En gros, les couches sédimentaires ne s’entassent pas l’une sur l’autre, mais en même temps, en fonction des conditions hydrauliques et de la granulométrie des grains de sable. Pour plus d’info :

      https://www.youtube.com/watch?v=g2Z1MPNnwSY

      ou les vidéos et textes qui se trouvent sur le site : http://le-cep.org/

      • Le fameux dessein intelligent avec son complément la complexité irréductible.
        Cette thèse a été développée par le Discovery Institute, un cercle de réflexion conservateur chrétien américain. Dont les scientifiques qui sont citerdans la vidéo font tous partie.
        Le dessein intelligent est présenté comme une théorie scientifique par ses promoteur mais, dans le monde scientifique, il est considéré comme relevant de la pseudo-science, par des arguments aussi bien internes à la biologie (les promoteurs du dessein intelligent apparaissant aux biologistes comme ne tenant pas compte de nombreuses observations) qu’épistémologiques (en particulier le critère de réfutabilité de Karl Popper)
        L’Académie nationale des sciences des États-Unis et le Centre national pour l’éducation scientifique des États-Unis (National Center for Science Education) ont décrit le dessein intelligent comme étant de la pseudo-science.
        Les critiques affirment que le dessein intelligent est une tentative pour réexprimer les dogmes religieux sous forme pseudo-scientifique, afin de forcer les institutions scolaires à enseigner la théorie du créationnisme.
        Le chef astronome du Vatican, le révérend George Coyne, a affirmé que le dessein intelligent « n’est pas de la science, même s’il en a la prétention »
        http://www.theregister.co.uk/2005/11/21/id_vatican_not_science/

        Le dessein intelligent est désormais classé aux États-Unis dans les théories néo-créationnistes.

    • @ Patricia.
      La ré-information est nécessaire. Vous vous êtes déjà trompé sur la suppression de l’agrégation de lettres classiques. Mais peut être que vous n’avez pas lu ma réponse. Les catholiques et par extension les croyants sont évidemment des gens éminemment respectables. Qu’ils aient leurs opinion sur la l’Évolution, l’avortement, le suaire de Turin et que sais je encore ne me choque pas.Mais si ils prétendent que la science va dans leur sens alors je demande leurs références (qui ne vont pas bien loin) et j’explique pourquoi qu’ils se trompent.

      Concernant le Big Bang, la découverte est attribuée au chanoine Georges Lemaître et pour la petite histoire le pape de l’époque a eu du mal à l’accepter. Je n’ai pas entendu parler d’un deuxième prêtre. Il s’est s’est d’ailleurs appuyé sur les travaux du russe Alexandre Friedman. Mais cette théorie ne sera définitivement validée qu’en 1965 avec la découverte du fond diffus cosmologique.

      La suite est plus confuse. Je peux aussi me tromper. Mais Schrödinger n’a rien a voir avec la 3° loi de la thermodynamique. C’est Nernst qui l’a découvert en 1906.
      « La théorie du champ unifié de la conscience », j’avoue que je ne sais pas ce que c’est. Par contre je connais la théorie quantique des champs.

      Concernant l’avortement l’homme que je suis aimerait savoir comment vous considérer les femmes qui se battent pour avoir le droit d’avorter dans des conditions décentes. Comme celles qui se sont mobilisées en Pologne.

      • Patricia says:

        A MCF68.

        Je précise, s’il est besoin : Je n’ai pas la prétention de tout connaître. J’apprends chaque jour avec un regard neuf… ce qui fait aussi le charme de la vie. Si je n’avais pas intégré ce fait à mon âge, ce serait affligeant et sclérosant.
        Ce que je veux dire c’est qu’il est vital de garder un esprit ouvert et constructif… çà aide à bien vivre, au jour le jour!
        On peut être croyant et être un être spirituel, ce que je suis, tout en étant ouvert à la vraie science. Il n’y a pas d’incompatibilité, bien au contraire. La vie intérieure est une aventure lumineuse de l’esprit qui est attiré par plus grand que soi… par Le Bon Dieu. Et toutes les expériences sont des prétextes à grandir à la vraie vie. Elles ont pour conséquence de mieux se connaître.
        Il y a des gens qui se disent « scientifiques » et qui en vérité ne sont que des idéologues. Ils sont restreints par leurs affirmations scientifiques qui en fait ne sont que des limites idéologiques… Ils font illusion un temps car ils ont le devant de la scène et parlent avec des mots savants. Mais sur la durée, nous voyons bien qu’il s’agit de propagande matérialiste, qui confortent le système.
        Voilà, ce n’est pas plus compliqué que cela!

        Pour ce qui est de la suppression de l’agrégation des Lettres classiques, j’en sais ce que la plupart de nous en savent. Et c’est bien que des personnes mieux informées précisent aimablement « ce qui est. »
        Ce qui a été le cas… je les en remercie une fois encore.

        Quant à la « théorie du champs unifié de la Conscience » je ne peux pas développer ici tout ce qu’il en est, bien évidemment… mais je sais que des mathématiciens et des physiciens compétents étudient ce domaine, y compris à l’Université, depuis un certain temps déjà, avec de belles avancées.
        Aux Etats Unis, il y a plusieurs professeurs qui en parlent certainement mieux que moi… sur la base de nombreuses recherches en laboratoire. Leur nom m’échappe pour le moment, mais c’est facilement vérifiable pour qui cherchent avec persévérance.
        Je fais juste allusion à cette réalité, je n’ai bien sûr pas les compétences ni la prétention de développer cette théorie d’une manière scientifique.
        Ce qui m’intéresse, c’est la connexion qu’il y a maintenant entre les recherches scientifiques les plus pointues et aussi l’expérience intérieure de nombreuses personnes qui comme moi sont croyantes et par ailleurs méditent depuis plusieurs décennies… et vivent en conscience cette dimension de la Transcendance.
        L’un n’exclue pas l’autre, bien au contraire.
        Aimer le Bon Dieu c’est aussi aimer Sa Création et toutes les lois qui la sous tendent! Et certaines personnes sont à même de nous expliquer tout çà parce que c’est leur forme d’esprit… Ce n’est pas la mienne mais j’apprécie ce que disent ces chercheurs car c’est éclairant et jubilatoire d’apprécier, aussi, la Création de cette manière.

        Pour ce qui est de l’avortement et tout le reste… j’en reviens toujours au même constat : il est plus intelligent d’aller à la cause que de se crisper sur les effets et conséquences malheureuses.
        Je l’ai déjà dit : tout se résume à une question d’éducation : d’éveil à la conscience et bien sûr de donner des informations justes et pratiques dans le domaine développé. Et ici, il s’agit de trouver les moyens efficaces pour stopper cette horreur qu’est l’avortement ; pour la femme et pour le fétus.
        Le fait d’avorter n’est pas le marqueur d’une société sage et éclairée… c’est une société qui est en décomposition et qui cultive LA MORT. Cela commence par l’avortement et cela se finit par l’euthanasie au lieu de chercher les moyens utiles à améliorer le sort de l’être humain… par exemple dans le deuxième cas, de développer « les soins palliatifs » et d’accompagnement des mourants.
        C’est pas plus compliqué que çà! Et c’est plus réconfortant à l’âme et au corps.

        Comment le dire autrement?! Je suis pourtant claire dans mes propos. Mais c’est aussi peut-être là, la manifestation d’un écart de conscience entre nous. Vous essayez de me mettre une étiquette, mais vous vous trompez, par nature je suis un être vraiment libre et je suis pragmatique.

        Et plus simplement : aucune femme ne peut être heureuse d’avorter. Ne me racontez pas d’histoire là-dessus. J’ai déjà tout dit. C’est une expérience très traumatisante et très violente. Ecoutez les témoignages des femmes sur inter net… par exemple sur le site E&R ; c’est édifiant. Si vous n’avez pas de femmes dans votre environnement qui pourra vous le confirmer. Il ne s’agit pas d’un concept mais de la réalité d’une expérience très triste et invalidante pour beaucoup de femmes et pour longtemps.
        Pour information, il y a des méthodes de régulation des naissances naturelles qui sont accessibles et permettent à la femme de connaître mieux son corps ; par exemple la méthode du Docteur Billings, médecin Australien très connu dont les travaux sont vérifiés scientifiquement.
        C’est tout de même plus élevant d’apprendre à connaître son propre corps que de subir des situations avilissantes ; c’est une question de respect de soi et de dignité.

        Et puis, je l’ai dit : les hommes ne doivent plus considérer les femmes comme des objets ; leur objet sexuel. Les femmes ne doivent pas être « chosifiée. »
        Que voulez-vous que je vous dise? Il n’est pas digne de « forniquer » sans arrêt… Là peut- être que vous comprendrez mieux!
        L’Etre humain est un tout : un corps un esprit et une âme… relié à une dimension Transcendante que l’on nomme aussi Dieu.
        Les hommes doivent apprendre à contrôler leurs énergies vitales et leurs pulsions et passions car elles font écran à la conscience d’Etre.
        De fait, il faut développer une réelle éducation aux lois de la vie… Ce qui, en plus, est très intéressant car on se sent participant aux lois de la vie. On n’est plus en réaction et l’on ne subit plus avec fatalité les situations malheureuses que l’on a semé sans conscience.
        Un homme aussi se salit et se manque de respect s’il ne prend pas conscience de cette réalité : il convient de respecter l’intégrité de sa Personne, de son être et par voie de conséquence de son corps. De plus, il y a un temps pour chaque chose et il est important de ne pas brûler les étapes car le système nerveux n’est pas encore à même d’intégrer et de digérer toutes les informations.
        C’est pour çà aussi que cette histoire des droits des enfants à la sexualité est contre nature et est une horreur. « Il y a un temps pour chaque chose » dit l’Ecclésiaste… et c’est une évidence.
        Une vie équilibrée et consciente c’est préférable à une vie dispersée et dissolue et c’est valable pour soi d’abord… car après il faut beaucoup de temps pour se rééquilibrer et nettoyer son système nerveux encombrés d’informations lourdes et inutiles…
        Il y a eut tellement de vie gâchée à cause de l’ignorance de la Sagesse du Bon Dieu, tout cela pour soit disant être « libre… » mais libre de quoi?!
        Libre de souffrir et de se cogner la tête contre les murs, quand les problèmes et les urgences se succèdent les uns après les autres.
        C’est immature comme attitude… Mieux vaut « savoir pour pouvoir » et ensuite être efficace dans l’action afin de servir La Vraie Vie!
        Nous recherchons tous le bonheur… mais le bonheur ne se trouve pas dans le chaos et la dispersion. Le bonheur est la résultante d’une vie simple, claire et ordonnée aux lois de La Vie et du Bon Dieu.
        Le bonheur c’est ETRE et ETRE en conscience car la conscience est le miroir du Bon Dieu.
        Un grand sage que j’ai rencontré disait :
        – « Il faut un peu de tout pour vivre une vie équilibrée. »
        Ce n’est que du bon sens.
        « Seule la vérité rend libre. » St-Jean
        Voilà! J’ai fait le tour de la question.

        Loué soit le Seigneur!

        • Je n’ai pas non plus la prétention de tout connaître. Dans la mesure du possible j’évite de dire des bêtises. Je suis tout à fait d’accord. Il n’y aucune incompatibilité à être croyant et être un grand scientifique. De même qu’il n’y en a aucune à être athée et être aussi un grand scientifique. Il est vrai qu’à notre époque les croyants au sein de la communauté scientifique ne représentent que 7 %.
          Un scientifique ne peut pas être idéologue. Car toute notre connaissance est à l’épreuve de l’expérience.
          Concernant la théorie du champ unifié de la conscience, j’ai cherché mais je n’ai trouvé aucun programme de recherche universitaire. Si le titre est correct à mon avis c’est plus une arnaque qu’autre chose.
          Concernant l’avortement, quand il était interdit je n’ai pas l’impression que nos sociétés étaient tellement plus éclairées. Et l’interdire ne l’a jamais empêché d’exister.
          Rassurez-vous je ne tiens pas du tout à vous coller une étiquette. Je n’ai jamais dit que femme avortait de gaîté de cœur. Mais entre un moment de détresse et gâcher tout une vie je pense qu’elles ont choisies avec intelligence.
          Je ne connais pas la méthode Billings mais je ne vois pas en quoi le préservatif par exemple dont l’efficacité est aussi prouvée scientifiquement serait à rejeter.
          J’ai plus de mal à vous suivre dans la fin de votre intervention.

          • @ « Et l’interdire ne l’a jamais empêché d’exister. »

            Nier le dessein intelligent n’empêche pas Dieu d’exister, et d’être le Créateur du monde.

            • Le dessein intelligent n’est pas nié. Il est réfuté scientifiquement. Dieu créateur du monde n’est pas une hypothèse scientifique.

              • Non, ce ne peut l’être, puisque c’est une certitude révélée.

                • Pour ceux qui y croient. Et pour ceux plus nombreux qui n’y croient pas ou qui croient à autre chose cela n’a aucune valeur. Au contraire d’une vérité scientifique qui s’impose à tous.

                  • MA Guillermont says:

                    Rectificatif : une FOI(S) de plus
                    Au nom d’une vérité scientifique que VOUS voulez imposer à tous .

                    • Je n’impose rien. La science s’impose d’elle même. Même aux croyants. Certains s’en rendent compte. D’autres pas. C’est tout..

                    • MA Guillermont says:

                       » La science s’impose d’elle – même ?  »
                      Cette affirmation ne veut rien dire .
                      Par contre , je fais partie de ces gens qui défendent la question de la vérité , qui , elle pour les uns , dont vous êtes , ne s’impose pas et pour les autres , dont je suis , s’impose .
                      Bonne contemplation …

                  • @ MCF68 « Pour ceux qui y croient. »

                    Pareil pour la pseudo théorie de l’évolution. Elle n’a aucune valeur face à la révélation divine.
                    L’existence de Dieu s’impose à toute personne intelligente.

                    • Justement c’est là que vous faîtes erreur. La théorie de l’Évolution est une théorie scientifique qui repose sur des preuves scientifiques. On peut la discuter. Mais il faut lui opposer des arguments scientifiques.
                      L’existence de Dieu ne s’impose pas. Y compris à des personnes intelligentes. Comme pour les gens qui croient aux extraterrestres, à l’astrologie, le concept Dieu est en dehors (et pas au dessus) de la science.

                  • La vérité ou votre vérité ? Tellement évidente que la quasi totalité des pays du monde l’autorise à des degrés divers. La réalité tout simplement.

                    • MA Guillermont says:

                      La Vérité est une et Indivisible

                      Véritas est adaequatio rei et intellectus.
                      St Thomas d’Aquin

          • Patricia says:

            Manifestement vous cherchez toujours la confrontation et la bagarre avec les autres.
            J’ai tout dis ce que j’avais à dire, pour le moment, sur le sujet ; dans la limite de mes connaissances. Et le plus clairement possible, avec références à la clé.
            Pour ce qui est de la méthode du Dr. Billings c’est simple : vous tapez le nom sur votre moteur de recherche et vous trouverez des adresses… où vous pouvez vous procurer des plaquettes d’information et des témoignages.
            D’autre part, je précise qu’il ne s’agit pas d’un moyen de contraception mais d’une méthode et approche simple et naturelle d’observation du cycle de son corps ; ce qui permet à la femme de commencer à comprendre le fonctionnement de son corps et à mieux le respecter et faire respecter, si nécessaire.
            C’est très intéressant pour une femme d’apprendre à mieux se connaître intimement sur ce plan là aussi.
            Pour l’anecdote, la célèbre Sœur Emmanuel parle de cette méthode à laquelle elle s’est formée pour aider les femmes des chiffonniers d’Emmaüs, en Egypte… qui n’en ont pas voulu, car être mère dans ce contexte particulier de l’islam est un plus ; un changement de statut qui transforme la vie de ces femmes. L’homme, adepte de l’islam dans ces contrées, considère la femme avec plus de respect quand elle est mère.

            Je parle de manière concrète et pragmatique face à une réalité qui est source de beaucoup de souffrances pour beaucoup de femmes car, en vérité, elles se sentent démunies et ignorantes. Ce qui veut dire qu’elles subissent et par réaction sont tentés d’aller dans des fausses solutions et des voies sans issus qui les avilissent et les attristent.
            Tout ceci, bien évidemment, avec des conséquences dramatiques pour toute leur vie et leur équilibre intérieure.
            Que voulez-vous que je vous dise d’autre?
            Je vous laisse à vos tergiversations « intelectualisantes » d’hommes sur la question.
            Vous ne comprenez pas que c’est aussi et d’abord une question d’éducation et de respect de soi et de l’autre… On ne peut pas baser toute une vie sur ses envies et ses pulsions, il y a aussi la raison et le réel sans oublier le sens des responsabilités quant aux conséquences de ses actions.
            Pour ce qui est des recherches scientifiques sur la 3e loi de la thermodynamique, j’ai retrouvé le nom du professeur en physique et spécialisé en physique quantique : le Professeur Haguelin (il faudrait vérifier l’orthographe de son nom) ; Il était pressenti pour le prix Nobel, si j’ai bien retenu! il est spécialiste dans la recherche des états de conscience dits supérieurs.
            Il y a bien d’autres scientifiques aussi qui ne sont pas des scientistes et ne séparent pas Le Bon Dieu de la connaissance de Ses lois dans Sa Création.

            Quant à ma dernière affirmation elle est claire.
            Je fais référence à l’Etre qui est une notion de la
            métaphysique. Mais c’est vrai que cette Science n’est plus étudiée en Philosophie car trop « dangereuse » à manier pour les rationalistes et les idéologues matérialistes qui veulent tout faire rentrer de gré ou de force dans leur cadre de lecture du réel… ou plutôt de leurs utopies.
            Vous pouvez toujours vous informer, puisque vous êtes curieux de savoirs, dans les ouvrages qui traitent de cette réalité ; dans les écrits de St-Thomas d’Aquin ou plus simplement chez les auteurs qui ont synthétiser sa Pensée. Peut-être qu’il y a aussi d’autres pistes?! Je ne m’en suis pas encore informée.
            Ceci dit, on parle aussi de la dimension ontologique. Pour résumer : c’est la réalité la plus simple vécue en soi : Etre.
            Et, pour ce qui me concerne : Etre en conscience.
            Voyez-vous je cherche à clarifier, à simplifier les choses… jusqu’à un certain point car ensuite c’est du domaine du Bon Dieu et de ce que l’on nomme Ses Mystères dont il s’agit… Ma conscience n’est pas aussi englobante que je puisse tout comprendre, hélas, du plan du Bon Dieu et donc ce domaine que l’on nomme traditionnellement le Sur Naturel. Et la foi consiste à adhérer avec toute son intelligence à l’Enseignement du Christ ; la foi n’exclue pas raison et l’intelligence de la vie. Bien au contraire!
            Et c’est çà qui est passionnant car alors, la vie Personnelle devient une aventure intérieure dont parle beaucoup de Saints dans leurs écrits.
            Pensez vous que je me laisse manipuler après toute une vie? Je me suis rendue compte que l’on m’avait trompé et que l’on avait joué sur mon affectif et mes blessures émotionnelles… alors, je suis partie à la pêche aux réponses à toutes mes questions, par étape, bien sûr! Et il se trouve que Le Seigneur Jésus-Christ renferme toutes les réponses à mes questions… et sans doute à celles que je ne me suis pas encore posée!!!
            Je vous l’ai déjà dit. Vous, vous compliquez et vous allez vers la complexité des choses, sans doute par idéologie ou par la conséquence d’un stress engrammé dans votre système nerveux. C’est un enfermement dans le mental.

            De fait il est évident que la conscience est le miroir de Dieu… mais il convient de nettoyer ce miroir de tous ces encombrements et impuretés qui font écran à la Lumière qui s’y reflète, que l’on nomment les passions et les péchés ou les stress de tous ordres, en termes actuels…
            Il y a une méthode simple pour cela : ce que l’on nomme son examen de conscience quotidien en observant le soir dans son lit et avant de dormir : le déroulement de sa journée écoulée.
            Mais c »est pour cela aussi qu’il y a les Sacrements pour laisser passer la grace du Seigneur qui va agir en nous et nous guérir… à travers les fissures de l’égo, si je puis résumer ainsi pour faire une image actuelle.
            Il y a en particulier Le Sacrement dit de Réconciliation comme on dit maintenant, ou la Confession en terme traditionnelle. Je ne vais pas vous parler ici de la Communion et de la Ste Eucharistie avec la Transsubstantiation des espèces… (voyez les cours de catéchisme sur la Porte latine qui sont très intéressants pour les adultes et pour les esprits ouverts aussi!)

            C’est une voie de dépouillement intérieur et de connaissance de la Sagesse de Dieu, le Christianisme… C’est ce qu’on appelle aussi « la pauvreté du cœur. »
            Ce n’est plus l’égo qui régit notre vie… mais le Seigneur dans la transparence de notre Etre.
            Je ne peux pas vous le résumer autrement : les mots ont leur limite. C’est pour ce qui me concerne, une expérience vivante et vécue dans l’intime de soi ; c’est la vie spirituelle dans la Tradition catholique.
            C’est aussi une connaissance très riche et très profonde de la vie intérieure de la Personne qui a passé le tamis du temps à travers les générations. Il faut comprendre qu’il s’agit là de « la même formation que nos Anciens » et qu’il n’y a rien à y changer puisqu’elle est « parfaite » et n’est pas du domaine humain, qui par nature est changeant et fluctuant, sans parler des erreurs de pensée et d’interprétations… ou de tentatives de manipulations des esprits. (le vizir qui veut se faire calife à la place du calife!) Je le fais exprès d’utiliser cette métaphore sans faire d’analogie à l’islam, bien sûr : on peut dire aussi le sous-chef qui veut se faire chef à la place du chef et qui n’en a pas l’état de conscience…
            Tout ce que l’on raconte d’autres est stupide et est la manifestation d’une ignorance et d’un manque de connaissances au moins sur le plan culturel. Bien sûr, il y a toujours une question de vocabulaire qui peut créer une distance bien compréhensible… disons que personnellement, je me fais mon petit lexique afin de simplifier pour mieux intégrer des notions que je ne connaissais pas car ma formation a été tronquée sans que je sache tout de suite et sans me demander mon simple avis… par cette nouvelle religion issue de Vatican2.
            Une telle malhonnêteté intellectuelle m’étonne toujours.

            Pour ma part, ma forme de pensée est de chercher quand je me pose une question… en gardant l’esprit ouvert et en observant simplement « ce qui est. » C’est comme çà, entre autre, que j’ai retrouvé « ma religion d’enfance » inchangée et donc faible car validée par des générations qui m’ont précédée et aussi du fait de la vie des Saints qui est fort intéressante, sans parler qu’on est alors en excellente compagnie. Dans le marasme actuel ainsi que la médiocrité ambiante… c’est élevant et régénérant pour tout l’Etre.
            De plus, nous savons que d’aucun ont barré le passage à cette dimension intérieure et transcendante par idéologie (la FM et divers groupes occultes qui occupent le haut du pavé depuis plus de 2 siècles… et nous en voyons les résultats concrets.)
            Il est plus facile de manipuler des individus isolés et apeurés, dont la conscience n’est pas éveillée… ou si peu!
            Et puis, sur le plan Personnel : c’est un choix de vie qui est libérateur ; je ne suis pas esclave du monde extérieur et de ses modes de pensées. Je suis auto référence : j’écoute mon cœur et ma raison. Et dans la mesure où c’est Le Bon Dieu, plus grand que son petit soi, qui parle à mon cœur… à mon centre, si vous voulez pour résumer par une image actuelle.
            J’ai choisi d’être heureuse dans la compagnie du Bon Dieu… là, je ne suis jamais déçue même si je ne comprends pas tout de suite ce qu’Il veut de moi et dans quelle direction Il veut m’emmener. Comme tout le monde : je rue dans les brancards et je me cabre… alors, la souffrance survient et je ne vois plus ce qui pourrait me libérer de la situation. Je m’enferme dans mon mental enfiévré et mon égo en rébellion.
            Dire OUI à la situation telle qu’elle est dans un premier temps… c’est ce que l’on nomme « l’abandon à Dieu » mais cela n’a rien à voir du tout avec le fatalisme de l’islam… bien au contraire, c’est libérateur et j’ai la possibilité de comprendre et de faire fonctionner mon intelligence, pour être dégagée de toutes les contraintes et contingences extérieures et intérieures (passions, etc) Ensuite, je peux agir pleinement et efficacement dans la vie et au jour le jour.
            Voilà pour les explications et pour aujourd’hui!
            Bonne continuation.

      • Fabrice says:

        @ MCF68 « Concernant le Big Bang, la découverte est attribuée au chanoine Georges Lemaître  »

        Le Big Bang est peut-être vrai, mais nous descendons d’Adam et Eve, pas du singe. Dieu s’est incarné et est mort sur une croix pour nous racheter du péché d’Adam et Eve, pas pour nous racheter du péché d’un singe.
        La théorie du Big Bang en elle-même ne va pas contre la Révélation de la Bible. La théorie de l’évolution, en revanche, est en parfaite opposition avec la révélation divine et la Rédemption.

        • Patricia says:

          Ah, oui, je vous rejoins!
          Nous ne descendons pas du singe. tout cela est une idéologie qui a sûrement à voir avec ce que l’on voudrait nous imposer et nous faire vivre dans le monde nouveau et utopique des FM et compagnie…
          Il faudrait en connaître un peu plus sur ce Darwin ; ses origines, sa vie, son œuvre, etc… cela expliquerait bien des choses quant à sa théorie…
          J’en ai l’intuition. Tout comme, par exemple, Freud et bien d’autres adeptes du talmud qui ont bien travaillé en leur temps à l’avancé du système.
          Savez-vous que les archives de Freud seraient aux Etats Unis, et ne seraient pas consultables avant très longtemps. C’est une information à vérifier, me semble-t’il! Que de secrets, là encore!
          Ils nous prennent vraiment « pour des billes » tous ces puissants de la Terre… c’est vrai que nous ne sommes que des « profanes. » des sans dents, des péquenots, etc etc.
          En tous cas, Non, je ne descends pas du singe c’est ma certitude intérieure et puisque j’ai été faite à l’image du Bon-Dieu.
          Pour résumer :
          Il faut arrêter de prendre les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages… disait Michel Audiard!
          Et comme c’est vrai et bien dit!

          • « Dieu est le nom que depuis le début des temps jusqu’à nos jours les hommes ont donné à leur ignorance. »
            (Max Nordeau)

            • Patricia says:

              Pauvre garçon!
              Et j’ai pris le temps de vous expliquer tant de choses! Vraiment, vous êtes obstiné. Et c’est votre droit après tout d’être dans l’ignorance car c’est vous qui êtes dans l’ignorance des réalités supérieures de la conscience.
              Vous n’avez même pas saisi l’opportunité d’élargir votre champ d’exploration. C’est incroyable d’être aussi campé sur des idées utopiques. Car ce n’est pas la réalité que tout ce fatras matérialiste et idéologique…
              Vous n’avez pas compris que tout était inversé et que vous vivez dans le monde de l’absurde ; enfermé dans le dehors et les apparences de La Vie… ce ne sont que des ombres. Ce n’est en fait que de la survie.
              Je n’ai pas réellement de culture religieuse car j’en ai été écartée sans le savoir pendant très longtemps… mais j’en ai l’expérience.

              Vous n’avez même pas fait la différence.

              Alors tant pis! C’est que cela doit être ainsi.
              J’espère au moins que mes développements relatif à la vie intérieure seront utiles à d’autres personnes. J’essaie toujours d’être le plus clair et le plus simple possible.

              Vous savez quoi! vous êtes enfermés dans une prison mentale et manifestement vous vous y plaisez. Vous ne cherchez pas à vous en sortir et pourtant l’une des clés c’est de se mettre en marche et de chercher… car si vous cherchez vraiment vous trouverez ce que vous ne pouvez même pas nommer encore. Si vous êtes dans une dynamique d’ouverture, il se peut que Le Seigneur vienne vous cherchez jusqu’au fond de votre prison intérieure.
              C’est vrai qu’il y a des gens suffisamment orgueilleux qui aiment leur stress… plutôt que d’admettre humblement que certaines réalités peuvent leur échapper. Il y a tant de gens aux formes d’esprit si différentes qui ont admis qu’il y avait des réalités supérieures qui leur échappaient… tant de gens dont le témoignage est éclairant en tous cas intéressant, car la plupart du temps riche et cohérent, sur le plan humain.
              Mais d’aucun sont tellement habitués à leurs petites limites et à leurs enflures d’égo qu’ils préfèrent leur souffrance et leur mal-être au lieu d’essayer de prendre le la hauteur de vue et de s’informer intelligemment.
              Vous m’avez appris que c’est inutile de continuer à échanger avec vous et des personnes comme vous car, en vérité, il n’y a pas de dialogue possible.
              Il y a des personnes qui ne sont pas croyantes avec qui l’on peut échanger car elles ont au moins une curiosité saine et naturelle ; celle de découvrir et d’apprendre dans le partage et l’expérience… mais il y a aussi des personnes qui sont emmurées vivantes si je puis dire ; en fait des morts vivants car non éveillée à elle-même et à la vraie vie.
              En fait, vous venez chercher de l’énergie vitale sur ce site pour vous renouveler un temps… et de l’adrénaline en provoquant les autres personnes.
              Si vous saviez comme je suis lucide…
              Je ne sais pas qui l’a dit mais en tous cas j’aime bien cette citation car elle me correspond tout à fait :
              – « Tout est Enseignement pour qui sait voir et entendre. »
              Bon courage, jour après jour.

              Deo Gratias.

              • Je reconnais ne pas comprendre grand chose à votre galimatias. Une chose dont je suis sûr c’est qu’il ne repose sur aucune base scientifique. Maintenant si çà vous convient et que vous êtes heureuse comme çà. Aucun problème pour moi je n’ai jamais eu l’intention de vous convaincre. Je me permets juste de corriger les erreurs que vous pouvez écrire (cf ; agrégation de lettres). Après vous en faîtes ce que vous voulez.
                Il a des gens dont la force de conviction est au moins égale à la votre et qui croit que jésus est un extraterrestre.
                https://michelduchaine.com/2016/06/16/les-dossiers-de-michel-duchainelorigine-extraterrestre-de-jesus-christ/
                Ils ne me posent pas plus de problème que vous.

                • Patricia says:

                  Vous me bottez en touche!
                  Comme vous êtes limité dans vos arguments!
                  J’ai cette faculté de m’exprimer clairement et simplement… c’est vous qui ne voulez rien entendre car cela vous arrange bien.

                  Allez chercher de l’énergie vitale ailleurs pour continuer vos mesquineries sur inter net au dépend des autres personnes qui prennent, pourtant, le temps de vous écouter.
                  Mais c’est vrai aussi que l’on ne peut pas appréhender un point de vue supérieur à partir d’un point de vue inférieur…
                  Ce que je vois de vous c’est que vous êtes un orgueilleux et que vous savez tout. Donc, vous n’avez pas vraiment besoin de la compagnie des autres qui eux cherchent et approfondissent avec humilité le Réel.
                  Ce doit être triste de vivre de cette façon.
                  Pour ma part, je n’ai jamais cherché à vous piéger… Je répondais en premier lieu de manières concrètes à vos grands théories sur la « liberté d’avorter. » Vous voyez où cela peut mener?!

                  Allez, n’y revenez plus! Vous devriez aller sur d’autres sites pour vous conforter dans vos certitudes scientistes et idéologiques. Rien ne vous oblige à venir écouter les « délires » de ringards qui sentent la naphtaline…
                  Et ne me dites pas que vous ne comprenez pas ce que je veux dire!

              • MA Guillermont says:

                Coucou Patricia
                J’applaudis vos interventions remarquables comme tant d’autres intervenant (e)s sur ce site .
                Mon sentiment profond est que MCF68 s’est créé un mode de fonctionnement car il est incapable de remettre en cause la discipline qu’il exerce au sein de ce ministère FM de l’éducation Nationale sans en finir exclu …
                Ce qui pour lui est inenvisageable car renoncer aux sirènes du monde , qui sont pour lui prestige , gains , respectabilité mondaine etc…lui sont pour l’instant insurmontables .
                Je le crois en questionnement bien que emmuré dans une éducation hérétique profondément humaniste .
                Sa volonté semble hostile à l’Oeuvre de Dieu , pourtant
                Les voies de Dieu sont impénétrables … sans nul doute pour moi .
                Va t’il recevoir le coup de grâce ?
                Il est comme nous un instrument de Dieu , j’avoue que parfois je me plais à penser que Dieu nous passe au creuset par des fruits parfois amers à l’image de MCF68 qui peuvent pourtant s’adoucir en fonction de la maturation …
                Il est vrai que notre énergie est mise à rude épreuve pour remettre ou tout du mois tenter de remettre à la bonne mesure de la compréhension
                ce qui est contraire à la Vérité .
                Bien à vous et à chacun (e)

                • @ MA Guillermont
                  Le ministère FM de l’éducation nationale m’a bien fait rire. Je serais curieux de savoir comment vous êtes arrivés à cette conclusion.
                  Mais je reste optimiste. Parce que voyez vous la science a de plus en plus d’écho chez les croyants. Je ne vais reprendre la position de Jean Paul II sur l’évolution ou sur les erreurs de l’Église vis à vis de Galilée. Et concernant l’avortement il semble m^me que le pape actuel se rapproche de ma position. Que je ne suis pas le seul à défendre évidemment.
                  Au siècle des « Lumières », les sciences qui entraient dans leur époque moderne, ont pris conscience de l’impossibilité, en raison des limites mêmes de la condition humaine, d’acquérir des connaissances au-delà de l’expérience et donc de la vanité de la quête de l’absolu.
                  La science, par ses méthodes, sa rigueur, son humilité (elle ne prétend pas donner des réponses immuables ou des certitudes), ses résultats concrets et vérifiables expérimentalement, donne des réponses qui sont quasi universellement admises (quasi, car il existe encore des créationnistes !). Les domaines couverts par la science sont de plus en plus larges, ce qui oblige les religions et la métaphysique à se repositionner régulièrement par rapport à elle.
                  La curiosité et l’intérêt de l’homme pour ce qui l’entoure sont tels que les questions qui ne sont pas encore résolues par la science ne sont pas prêtes de s’épuiser. La religion et la métaphysique, qui se nourrissent de l’ignorance des hommes, ont encore du grain à moudre. La critique obstinée des vérités « révélées » par les religions ou des abstractions réifiées, puis déifiées par la métaphysique, est un combat indispensable pour que l’homme puisse réellement prendre entre ses mains sa destinée et rendre le monde plus humain.

                  • @ MCF68
                    Non le pape ne se rapproche pas du tout de vos commentaires.
                    S’il a autorisé l’absolution pour les femmes qui ont avorté, il n’a jamais autorisé l’avortement qui est un crime : nuance de taille, que vous n’avez pas compris parce que vous ne pouvez comprendre le langage chrétien (pardon au pécheur, mais condamnation du péché).

                  • MA Guillermont says:

                    Pour rendre notre monde humain plus humain , un seul chemin , celui du Christ :
                     » Je suis le chemin , la vérité et la vie . Nul ne va vers le Père sans passer par moi . »
                    Votre scientisme condamne l’humain à la violence dans toutes ses dimensions car elle récuse comme principes de conduite toute forme de valeur morale .
                    Hors la science s’est toujours appuyée sur des valeurs métaphysiques et morales .

                    • Une vérité scientifique est une proposition construite par un raisonnement rigoureux, et vérifiée par l’expérience. Pour cette raison elle est réutilisable par d’autres scientifiques, qui pourront à partir d’elle, énoncer d’autres propositions de ce type.
                      La vérité scientifique, pour mériter ce nom, ne doit pas dépendre d’une idéologie, fut t’elle religieuse.
                      Vous pouvez avoir une morale sans avoir de religion.

                    • MA Guillermont says:

                      Une fois de plus , vous réduisez la science avec un relativisme radical .
                      Vous imposez le renoncement aux émotions (vous en êtes un exemple frappant), vous ignorez avec suffisance des dimensions spirituelles induisant la notion du sensible et du sentiment(loi morale), vous rejetez la vérité platonicienne du beau , du bien , du vrai .
                      Les médecins du IIIéme Reich et …pas que … doivent vous fasciner .
                      Pour vous aider , vous pourriez déterminer en méditant chaque jour qu’elle est la dimension de votre champ de conscience .

                      Le célèbre adage :
                      –  » Science sans conscience n’est que ruine de l’âme . »
                      Est plus que jamais actualité .

        • Le Big Bang n’est pas peut être vrai. Il est vrai. Car cette théorie est prouvée expérimentalement. Comme la théorie de l’Évolution d’ailleurs. Et bien que ça ne soit pas une preuve au sens scientifique du terme des catholiques comme Teilhard de Chardin, Jean Paul II ou Pie XII ont reconnus sa validité. Avec retard certes par rapport à la communauté scientifique.

          • " Pour le coup " says:

            Même pas en rêve !
            (…)
            Vous faites une confusion subtile entre la théorie(possibilité)de la Création (tiens , on a perdu ..Darwin ?) de l’Univers par une explosion originelle de l’Univers et son expansion .
            C’est le physicien russe Alexandre Friedmann qui , en cherchant des équations de la Relativité Générale par le calcul tensoriel d’Einstein , va véritablement mettre en évidence la possibilité d’une expansion de l’Univers .
            La premiere preuve expérimentale de cette expansion a été faite par l’astronome américain Edwin Hubble de la fuite des galaxies .
            Toutes les galaxies s’éloignent les une des autres , et ce d’autant plus vite qu’elles sont éloignées , montrant de ce fait que l’Univers ne cesse de s’étendre .
            (…)
            Mais , pour cette découverte scientifique majeure du XXème siècle il leur suffisait d’ouvrir le Livre Saint :
            http://www.google.fr/url?sa=t&source=web&cd=5&ved=0ahUKEwjft5SJwrzQAhWF7xQKHS9tAGwQFggmMAQ&url=http%3A%2F%2Fislamineurope.unblog.fr%2F2010%2F11%2F07%2Fles-miracles-scientifiques-de-la-sainte-bible-le-big-bang-la-naissance-de-lunivers%2F&usg=AFQjCNHK3wHEDMJ84LFyp3XLf7enyRj7rw

            • Alors vous devriez vous réveiller :

              « Aujourd’hui, près d’un demi-siècle après la parution de l’Encyclique, de nouvelles connaissances conduisent à reconnaître dans la théorie de l’évolution plus qu’une hypothèse. Il est en effet remarquable que cette théorie se soit progressivement imposée à l’esprit des chercheurs, à la suite d’une série de découvertes faites dans diverses disciplines du savoir. La convergence, nullement recherchée ou provoquée, des résultats de travaux menés indépendamment les uns des autres, constitue par elle-même un argument significatif en faveur de cette théorie. »
              Jean Paul II le 22 octobre 1996.

              C’est drôle quand on y pense. A vous lire la bible avait tout prédit. Mais seulement une fois que çà a été découvert. Attendre que des découvertes soient faîtes et dire que la bible ou un autre livre saint les avaient prévus c’est extraordinaire d’un point de vue scientifique.

              • " Pour le coup " says:

                Vous avez mal interprété le post .
                Je n’ai absolument pas parlé de l’évolution mais de la Création et l’expension de l’Univers validée expérimentalement par Hubble en réponse à votre confusion subtile pour nous égarer .
                La Bible existe avant vos soi-disant découvertes alors vous auriez dû lorsque vous l’avez lu savoir l’interpréter , à mon humble avis , mon ami .

                • Si je vous ai mal compris, je vous prie d’accepter mes excuses. Le « Tiens on a perdu Darwin a pu m’induire en erreur. »
                  Il y a une légère confusion dans vos propos. Qui reprennent des choses juste par ailleurs.
                  Le BB est un modèle cosmologique qui décrit 2 choses : l’origine de l’Univers et son expansion.
                  – Concernant l’origine, vous avez raison = travaux Friedmann + Lemaître. La confirmation de l’origine viendra en 1965 avec la découverte du fond diffus. Mais pas par Hubble.

                  Les modèles cosmologiques qui décrivent l’Univers obéissent aux lois de la relativité générale d’Albert Einstein. Ce sont ses équations qui conduisent à la prédiction que notre Univers est actuellement en expansion, et qu’il y a 13.7 milliards d’années, il était dans un état très dense et très chaud. C’est un fait avéré aujourd’hui, mais initialement, Einstein ne croyait pas à la possibilité d’un Univers en expansion. C’est pourquoi il avait choisit de trafiquer artificiellement ses équations pour rendre l’Univers statique, en y ajoutant une composante mystérieuse : l’énergie du vide.

                  Après la découverte de l’expansion de l’Univers par Hubble en 1929, Albert Einstein a reconnu son erreur et supprimé l’énergie du vide de ses équations. Il l’a même qualifiée de « plus grande erreur de sa carrière ». L’énergie du vide est donc restée au placard pendant 60 ans.

                  Mais au début des années 90, de nouvelles observations sont venues semer le trouble : plusieurs astrophysiciens ont en effet mis en évidence l’accélération de l’expansion de l’Univers; cela leur a valu d’ailleurs le prix Nobel de physique 2011. Mais pour expliquer cette accélération inattendue, les cosmologistes ont finalement dû ré-introduire l’énergie du vide qu’Einstein avait abandonné.

                  Concernant la bible, je ne retire rien. C’est toujours facile de faire des prédictions après coup. Au moins on certain de ne jamais se tromper. je ne me rappelle plus de la référence mais quelqu’un avait écrit que la bible annonçait divers éléments comme la 2°guerre mondiale ou l’assassinat de Kennedy. Toute chose qui avait déjà eu lieu. Du même acabit que votre site de pseudo science.

  5. Patricia ,,5\5,tout ceci nous l avons integre mais comme dit Salomon ,, »reprends l homme intelligent quand au sot 50coups de batons « Jesus l a reprit ,, »si dans une ville on ne vous ecoute pas ,secouez la poussiere de vos sandales et quittez la ville « l atheisme ,cette maladie mentale est institutee par le frere molch darwin ,,avant tous les « scientifiques « et humains du balayeur au president etaient croyants .Enstein ,,que ne lui font pas dire les gens ,,entre autre «  »Dieu ne joue pas aux des avec le cosmos « ,mais la prhase de Pasteur «  »Un peut de science eloigne de Dieu ,,Beaucoup de science rapproche de Dieu  » Je le repete pour etre evolutioniste il faut etre niveau mental du
    bebe qui ne sait meme pas monter une maison avec ses cubes ,Celui qui a du mal a construire mecanique ,electronique ,et qui croit que la vie ,sur terre et le cosmos sont venus par le hasard alors que c est 1 milliard de fois plus complique que son jeu de bebe ,,celui la est debile ou ingrat et de mauvaise fois qui squatte la terre et refuse de reconnaitre les droits du proprietaire .

    • Patricia says:

      A Marco. Merci pour votre réponse.
      Je n’ai pas une grande culture religieuse… du fait de Vatican2. Mais, je découvre et j’apprends à l’automne de ma vie ; c’est passionnant! Quel bel héritage nous avons reçu de nos Anciens et de Notre Sainte Mère l’Eglise!
      Mais faut-il encore en prendre conscience et pouvoir y accéder car ils ont barré toutes les voies qui mènent à la transcendance et au Bon Dieu… les méchants et les ignorants.
      Enfin, il ne faut pas désespérer même si les temps sont ténébreux… C’est le moins que l’on puisse dire en constatant toute cette souffrance qui s’accumule autour de nous!
      Si les gens savaient comme on est apaisé et heureux, dans l’intime de soi, d’être au plus près du Bon Dieu… après tout, c’est avec soi que l’on vit en premier, au jour le jour! Et l’on est tout de même mieux dans sa peau quand on est heureux. Quand on a commencé d’intégrer que nous sommes, que je suis enfants du Bon Dieu. Pour preuve de cette réalité toute simple et bien concrète, vécue dans son intériorité, ce sont tous les petits signes, les rencontres, les petites réalisations et autres prises de conscience ainsi que les actions bénéfiques, en situation, qui se succèdent chaque jour, un peu plus dans sa vie Personnelle et autour de soi.
      Et puis, quand on est vraiment dans un grand chagrin… c’est le Seigneur Lui-même qui vient nous porter et nous arracher à la pesanteur tandis que l’on fait face ; je le sais par expérience.
      Deo Gratias.

  6. Doxi doxo doxa says:

    collagène =prélever sur les fœtus !! Je n’en dirai pas plus.

  7. Patricia says:

    Merci à vous MA GUILLERMONT pour votre réponse aimable et éclairée à mon commentaire…
    Je vous réponds ici car il y a un problème lorsque je vous écris à la suite de votre commentaire.
    Je me suis laissée envahir par une personne qui, manifestement, est sur ce site pour faire de la dialectique et capter l’attention des autres personnes.
    Néanmoins, cela m’a permis d’expliciter ce qu’il en est de ce « droit à l’avortement » qui est un leurre et qui fait partie de cette propagande du système mondialiste et matérialiste. L’avortement à des conséquences grave pour l’équilibre de la femme… sans parler de l’aspect spirituel et moral pour elle et l’enfant qu’elle porte. Aucune femme ne peut avorter de gaité de cœur ; ce n’est pas vrai d’affirmer le contraire.
    J’en reviens toujours à la nécessité d’une éducation basée sur la Conscience, avec en parallèle des informations exactes et complète à l’appui…
    C’est de fait, la possibilité de mieux connaître son Etre et son corps. D’apprendre à se respecter et à se faire respecter ; de ne plus être chosifiée. C’est se mettre en accord avec les lois de la vie.
    C’est aussi sur la base de mon expérience que je peux l’affirmer.

    La vidéo de Marion Sigaut concernant le droit à l’avortement est éclairant et bien documenté. Tout y est dit.

    C’est vrai aussi qu’il serait intéressant d’entendre maintenant le point de vue de Simone Veil, après tout ce temps. Si elle disait vrai, en ce qui concerne l’exception de cette pratique médicale, sa pensée et sa proposition de loi ont été détournées au profit d’une idéologie mortifère et de lobbies au détriment de la femme et de l’enfant à naître… C’est-à-dire qu’il y aurait eu détournement de la loi proposée à l’époque.

    Elle devrait se positionner sur le sujet, à l’hiver de sa vie, sinon on peut se poser des questions quant à la véracité des mises en garde qu’elle énonce. Il me semble que c’est aussi une question d’intégrité pour sa personne vis-à-vis de l’Histoire. Il y a un flou et il conviendrait de faire la lumière autour de ce qui est devenu un problème grave concernant la femme et l’enfant à naître.
    C’est vrai qu’il serait judicieux de prévoir des lieux d’accueil pour la future Maman et le bébé, si les conditions l’exigent. Ce serait l’expression d’une société humaine, digne de ce nom qui sait prendre soin de ses membres les plus fragiles et les plus exposés.
    Il faut toujours chercher à respecter et à encourager la vie… c’est d’une telle évidence.

    • MA Guillermont says:

      Je vais répondre par une courte histoire rapportée par ma fille Anaëlle (18 ans) qui me rapportait la situation douloureuse qu’une jeune fille de ses amies venait de vivre .
      Ayant une relation stable et sérieuse et vivant en couple , la jeune fille se rendit chez son médecin gynécologue pour consulter au vu d’un état de fatigue et d’aménorrhée .
      Au vu des examens il s’avéra que la jeune fille était enceinte de 6 semaines
      Stupeur , cela n’était pas possible … , elle souffrait depuis son adolescence d’une pathologie ovarienne diagnostiquée comme stérile , tout comme ses deux soeurs aînées .
      La mort dans l’âme, elle pris la décision de ne pas garder le bébé , éprouvant une véritable rancoeur envers cette spécialiste .
      Elle n’arrive pas à oublier , elle ressent cet instinct de mère qui ne la quitte pas , elle éprouve une blessure intense , se sent vide avec un manque d’amour terrible .
      C’est la troisième jeune fille qui subit un avortement dans les relations de la dernière de mes enfants .
      Chacune de leur histoire est différente avec , au bout du tunnel , la même souffrance intérieure , la même atteinte fondamentale à la loi d’amour , la même désespérance dans une extrême solitude .
      Pas possible d’en parler , hormis à la meilleure copine …
      Elles n’ont pas choisies , elles y sont forcées par cette société absurde où l’enfant est le produit jetable parce qu’il n’est pas prévu , parce qu’il gêne , parce qu’il coûte , parce qu’on ne sait pas demain …!
      Bouleversant de vérité .
      L’acte d’avortement enferme la femme dans une situation insensée car la rend coupable d’avoir , de par sa volonté propre , été le bourreau de son propre enfant .
      Cet enfant est en le fruit de l’amour et pourtant il n’est pas accueilli !
      Que de souffrances et de déchirement dans une société qui ne cesse de parler de faire l’amour ,

      SANS faire vivre le fruit de l’amour .

      • Patricia says:

        Ce que vous nous racontez est bouleversant… il y a tant de drames vécus chez les femmes et chez les jeunes femmes tandis qu’on nous rebat les oreilles de liberté et de droit à disposer de son corps. Comme si tout çà était normal.
        Il y a une telle négation de « ce qui est » ; une fuite éperdue du réel!
        Vite, vite! Il faut satisfaire ses envies et ses pulsions, en excluant l’intelligence de la situation et la réflexion… peu importe les conséquences de nos actes.
        Somme toute, l’avortement, ne serait qu’un incident mineure dans la vie d’une jeune femme et ferait partie de ses apprentissages…Elle finirait pas oublier avec le temps.
        Non, une femme ne peut pas oublier. Jamais! C’est ainsi. Et quand bien même si plus tard, elle a d’autres enfants dans un cadre familial stable.
        Et ce n’est pas en envoyant les femmes chez des psy. que cela changera ce fait : c’est normal de ne pas se sentir bien quand on enfreint sans cesse, les lois essentielles de la vie.
        Pourquoi? Parce qu’on ne peut pas chosifier l’être humain.
        On ne peut pas le jeter quand il n’est pas le bienvenue ou quand, plus tard, il commence à se faire trop vieux et encombrant.

        Je n’ai jamais aimé cette expression : « faire l’amour. » On aime un homme ou une femme et son corps en est l’un de ses composants. L’être humain est un tout.
        Il y a là, non seulement un manque de conscience évident, mais aussi une difficulté à être dans une véritable relation de partage et de respect avec l’autre. Ainsi qu’un défaut de pouvoir être en relation d’abord avec soi-même… sinon, on ne se manquerait pas de respect de cette façon! Que l’on soit homme ou femme.
        Il y avait un spot à la TV qui disait ces mots qui sonnaient juste, pour ce qui est de la consommation et l’abus d’alcool :
        – « Tu t’es vu quand t’a bu?! »
        Et bien c’est la même chose ici… et l’on pourrait dire :
        – « Tu t’es vu quand tu manques de respect à un autre être humain… et d’abord à toi-même?! »
        Cela me fait penser aussi que dans le collège où travaillait mon défunt époux, il y avait un surveillant un peu plus créatif que les autres. Il filmait les gamins dans la cour, qui crachaient par terre… et ensuite leur montrait la scène, pour leur faire prendre conscience de leur comportement inadéquat.
        Et, la plupart du temps, cela fonctionnait bien!
        Au lieu d’apprendre aux enfants à mettre des « capotes » sur des concombres… ou de leur parler de « sodomie » comme étant des pratiques normales, alors qu’ils ne sont pas en âge à s’intéresser à de telles pratiques, etc. Tout cela dans le but évident de les troubler et de les déstabiliser… Ne soyons pas naïfs : depuis quand ces gens qui nous gouvernent seraient-ils des philanthropes et des grands humanistes?! Ne disent-ils pas que les enfants que les enfants appartiennent à l’Etat?!
        Bref, ne serait-il pas préférable d’éveiller et de sensibiliser les enfants à la beauté et la valeur d’une vraie relation avec l’autre, basée sur l’écoute et le respect réciproque… Une vraie relation basée sur la conscience? Et la confiance?
        Oui, il y a beaucoup à faire pour rétablir la vérité dans ce domaine, là aussi!

        Je préfère le vocabulaire des Québéquois « être en amour. »
        Pourquoi? Parce qu’il s’agit d’abord « d’être » et d’aimer. C’est vrai que nous sommes dans le monde de « l’avoir » et qu’il n’est question que de posséder et de satisfaire ses envies et ses pulsions, y compris au détriment de l’autre… L’autre qui n’est, dans ce monde matérialiste et marchand, qu’un objet de satisfaction matérielle de plus. Il ne s’agit pas ici d’amour qui est d’abord un don…
        Que de solitude dans tout çà!
        Je souhaite pour les générations à venir une société digne de ce nom.
        Non seulement où l’on enseignera aux enfants, à l’école, les matières académiques dans leur intégralité et véracité, mais aussi la dignité de l’être humain et de La Création ; le respect de La Loi Naturelle… Et où l’éducation et la présence des parents seront respectées.
        Je souhaite une société pour les générations à venir, où l’éducation des enfants soit basée sur le développement de la Conscience et sur L’ETRE.
        Ne sommes nous pas créés à l’image et à la ressemblance du Bon Dieu?!
        Le Seigneur n’a-t’il pas dit : « JE SUIS CELUI QUI SUIS. »

        Bonne journée à vous MA.

        Loué soit le Seigneur!

  8. @MA Guillermont.

    Je vous réponds ici les réponses en cascade ayant tendance à s’écraser.
    Concernant Simone Veil, une femme exceptionnelle qui a sauvé la vie de dizaines de milliers d’autres femmes au bas mot.
    Je suis toujours surpris de ne jamais entendre un mot de compassion pour ces femmes là de la part des opposants à l’avortement. L’avortement interdit par la loi ne l’a jamais empêché d’être pratiqué. Les « enfants » à naître ne seraient de toute façon pas nés. C’est la l’hypocrisie majeure des opposants. Vous ne voulez pas sauver ds vies, vous voulez imposer une conception de la vie. Qu’importe que la femme souffre ou meure, il faut l’interdire. C’est parce que cette conception heurte tellement le sens commun que la loi Veil sur l’avortement a été voté. Et qu’au niveau mondial il est autorisé dans la quasi totalité des États.

    • MA Guillermont says:

      Je vais faire simple :
      Quand on pense que quelque chose est mauvais , peu importe que cela puisse être fait ailleurs , on se doit de l’interdire à ceux qui dépendent de nous .
      C’est ce que doivent faire -et font -les parents .
      Et ce que devraient faire les politiques …!
      Ne vaudrait-il pas mieux travailler à améliorer les conditions de vie des futures mamans et des enfants ?
      Pourquoi nous bassine t’on avec le téléthon et ces maladies orphelines , la cause des lépreux , le VIH , le SIDA , le cancer , les accidentés de la route ,
      l’Alzheimer …?
      Il vaudrait mieux les zigouiller …
      Parallèle un brin violent (c’est volontaire)c’est pourtant une réalité.
      Vous pouvez aussi légaliser la prostitution infantile puisque nombre de nos tordus partent se taper des gamins en Thaïlande .
      C’est une réalité de plus dans votre monde subjectif .
      Les femmes ont besoin d’aide , il est vrai que le soutien de la famille est fondamental et que cette société a tout fait pour éclater la cohésion familiale .
      Vous pouvez aussi rester prisonnier de votre point de vue , vous êtes nombreux à ne pas avoir compris quel est le véritable but de cet holocauste .

      • Dans notre société démocratique c’est au final à la loi de trancher. Que vous pensiez que çà soit mauvais est votre opinion; Que vous décidiez avec d’autres peut être de vous mobiliser pour faire changer la loi est parfaitement normal.

        Je doute que vous y arriviez par des moyens démocratiques étant donné le peu d’enthousiasme que suscitera cette interdiction.
        D’ailleurs en pratique comment faire ? Puisque cela est autorisé ailleurs les femmes iront simplement avorter à l’étranger.
        Sauf bien sûr si vous décidez de basculer en mode « dictature » et d’interner les femmes enceintes pour les forcer à accoucher.

        Seule solution logique pour les anti avortements. Puisqu’elle éviterait les avortements clandestins et les empêcherait de partir à l’étranger.

        Il y a bien sûr un autre angle d’attaque dont je me suis déjà fait l’écho dans d’autres posts. Qui serait d’améliorer l’éducation sexuelle et de développer les moyens contraceptifs. Quelque chose me dit que les anti-avortements n’y seraient pas très favorables

        Vous passez à coté du point fondamental m^me interdit l’avortement est quand même pratiqué. C’est une donnée universelle. Votre « holocauste » aurait eu lieu de toute façon. Preuve indiscutable que l’interdire ne sauve rien mais condamne encore plus de monde.

        • MA Guillermont says:

          Vous pouvez aussi rester prisonnier de votre point de vue , vous êtes nombreux à ne pas avoir compris le but véritable de cet holocauste .

          • Difficile de voir un but dans quelque chose qui n’existe pas.

            • Philibert says:

              Difficile de voir quelque chose qu’on ne veut pas voir en effet, mais c’est dans la logique d’un troll qui est là juste pour polluer les fils.

              • Un troll est un être de la mythologie nordique, incarnant les forces naturelles ou la magie, caractérisé principalement par son opposition aux aux dieux.

              • " Pour le coup " says:

                Un être qu’il vaut mieux ne pas croiser , laid et méchant , rusé aussi !
                Un comme vous …même que …qui ?

          • MA Guillermont says:

            Vous pouvez aussi rester prisonnier de votre point de vue , vous êtes nombreux à ne pas avoir compris le but véritable de cet holocauste .

  9. @Ma Guillermont
    La vérité n’est que le rapport entre ce qu’on croit et ce qui existe réellement elle est donc fonction de notre connaissance Cela tend à nous faire comprendre que la vérité n’est jamais absolue.

    • MA Guillermont says:

      La vérité est une et Indivisible .

      Véritas est adaequatio rei et intellectus
      St Thomas d’Aquin

      • Il n’y a pas non plus de vérité dernière (absolue). Toute connaissance est rectification de nos erreurs et approximation de la vérité
        Bachelard

    • MA Guillermont says:

      La vérité est une et Indivisible .

      Véritas est adaequatio rei et intellectus
      St Thomas d’Aquin .

      • Et en plus le pape commence à rejoindre ma position (timidement il est vrai)

        Le chef de l’Église catholique confie aussi qu’il s’agit pour beaucoup de femmes d’un « drame existentiel et moral » et d’un « choix difficile et douloureux ».
        Les femmes qui avortent, mais aussi le corps médical, sont ainsi visés dans cette démarche exceptionnelle du pape François. Il invite les prêtres à faire en sorte, lors de la confession, de proposer « une réflexion qui aide à comprendre le péché commis ».

        • MA Guillermont says:

          Vous pouvez l’émpailler avec Simone , dans votre vestibule ils serviront de porte-manteaux très tendance …
          Juste retour des choses ,
          pour de vieilles peaux haineuses !

          • Le possible est déjà fait ; l’impossible est en cours. Pour les miracles, prévoir un délai.

          • MA Guillermont says:

            Tout est à reconstruire .
            Avec la Grâce de Dieu , nous reconstruirons …encore plus beau .
            Pour les miracles , St Michel Archange en a déjà fait quelqu’uns en direct sur le fil .

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com