RÉACTION du Général Bernard MESSANA aux propos de MACRON : Réconcilier les mémoires.

La colonisation que la France a imposée à l’Algérie a été qualifiée par M. Macron de « crime contre l’humanité », et de « vraie barbarie ». C’est par cet aveu, que cet ancien Ministre, candidat à la présidence de la République, prétendait œuvrer à la réconciliation des mémoires.

Si l’on en juge par les réactions que ces propos ont provoquées, la réconciliation qu’il a appelée de ses vœux tourne au carnage :

     – A Gauche, le silence est lourd. Ne s’expriment avec passion que certains gauchistes impénitents, descendants des porteurs de valises du FLN. Palpitants d’émotion, ils retrouvent leurs vieilles lunes, ce temps béni où l’on pouvait agonir les prétendus « colons » faisant suer le burnous, dénoncer les tortionnaires parachutistes, pleurer le fellah abattu lors de « corvées de bois », magnifier l’intrépide fellagha aux pieds nus, avide de dignité. Il était donc juste et bon de trahir alors la France pour en « sauver l’honneur »! Ceux là ont totalement oublié qu’en ce temps là, c’était bien la Gauche qui défendait l’Algérie française, guillotinait les terroristes, et mettait aux arrêts de forteresse le général de Bollardière dénonçant la torture.

      – A Droite bouillonne la fureur. Fureur de voir, sur le sol algérien, un candidat à la présidence de la République française humilier une France qu’il accuse de crime et de barbarie. Fureur de le voir ainsi tenir des propos jugés déshonorants envers notre Pays. Dégoût de deviner que cette attitude qualifiée d’indigne n’a d’autre objectif que de racoler les  suffrages des minorités musulmanes d’origine maghrébine installées sur le sol français.

     – Les Pieds-noirs étouffent de colère, et de douleur. Eux savent l’histoire de l’Algérie, car ils l’ont faite, transformant  des terres sous-développées en espaces fertiles, donnant naissance à un Etat moderne. Ils ont inventé cette Algérie que Ferhat Abbas cherchait en vain dans les cimetières. L’Algérie était leur terre de France, bâtie pierre après pierre, ils l’aimaient, la respectaient. Aujourd’hui, en Algérie, au milieu des déchets qui inondent villes et campagnes, Kamel Daoud tonne : « la terre appartient à ceux qui la respectent. Si on en est incapable, autant la rendre aux colons ». Et Boualem Sansal renchérit en invitant «  à reconnaître que ces foutus colons ont plus chéri cette terre que nous qui sommes ses enfants », oubliant toutefois que ces colons étaient aussi « enfants » de cette terre.

     – Les militaires encore nombreux qui ont servi en Algérie, appelés ou engagés, sont révulsés. 25 000 de leurs camarades sont tombés sur le sol algérien, en huit années d’un conflit qui, s’il a connu des actions de guerre, s’est voulu avant tout pacification. Les faits d’armes de leurs adversaires n’ont été qu’actes de terrorisme, assassinats, massacres, mutilations, égorgements, bombes dans les lieux publics. L’Armée a rétabli l’ordre, créé écoles, dispensaires. Elle a gagné toutes les batailles qui lui ont été ordonnées. Mais la France du général de Gaulle ne voulait plus d’une Algérie française. La rage au cœur, l’Armée a obéi. 

     – En France, la communauté d’origine algérienne, française ou non, est désorientée. Au sein de cette communauté, nos frères d’armes harkis et leurs descendants, bouleversés, découvrent ce qu’ils considèrent comme une nouvelle trahison de la France à leur égard. Abandonnés en 1962, massacrés en Algérie, parqués en France, ne va t’on pas maintenant les traiter de « collabos » comme osait déjà impunément le faire, sur notre sol, le Président Bouteflika ! Quant à ces Algériens très majoritaires qui ont quitté le bled pour, tout simplement, vivre mieux et en paix en France, ils s’inquiètent de cette agitation qui réveille, chez les Français de souche, la fibre xénophobe. Seuls exultent les islamistes radicaux, et les jeunes paumés des cités. Les premiers nourrissent leur prédication des prétendus crimes de la colonisation, les seconds voient là fonder leur haine envers notre société, et justifier leur révolte.

     – En Algérie même, interloqués par cet acte de contrition inattendu d’un candidat à la présidence de la République française, les responsables exultent et s’esclaffent. Ils n’en attendaient pas tant ! Si la France se veut repentante, on la fera payer, avec les intérêts ! Ceux qui patiemment travaillaient dans l’ombre au rétablissement des liens indispensables entre nos Pays hésitent à comprendre. Cette France qui s’humilie, ils la regardent avec une surprise qui peu à peu devient condescendance, et confine au mépris.
 
Ce « carnage », assurément, M. Macron ne le voulait pas. Mais il s’inscrit parfaitement dans le lamentable et troublant désordre de la campagne présidentielle française. Où est passée la France des Lumières, la France « mère des Arts, des Armes, et des Lois », la France de l’intelligence, du bon sens, des grands hommes d’Etat ? Une Justice à la compétence contestée et à la communication sibylline alterne hâte fiévreuse et lenteurs paralysantes pour cerner les prétendus délits d’un candidat de Droite qui pressent qu’on cherche à le « casser », et irrémédiablement polluer sa campagne. La Gauche s’émiette entre visionnaires généreux du revenu universel tombant comme la manne au désert, et bouillonnants adeptes de l’insoumission. M. Macron, cœur à Gauche, portefeuille à droite, déchire et recoud, en grand écart permanent. Faut-il s’inquiéter de le voir chanter la Marseillaise, marche guerrière, en fermant les yeux ? Et si, comme il l’avoue, il nous « aime furieusement », devons-nous redouter les dérives possibles de cette dévorante passion ? Mais il plait à bien des « djeun’s » modernes que son imprévisibilité provocatrice séduit ; « Macron, c’est une tuerie ! »disent-ils. Au Front national, patiemment, on cultive le discours qui rassemble le noyau frontiste, séduit les mécontents de Droite, attire les mécontents de Gauche. Madame Le Pen assure déjà « Si j’étais présidente… ». Mais avec quelle Chambre introuvable pourrait-elle gouverner ? 

Alors peut-être faut-il croire ces experts de la CIA annonçant, de par le monde, et pour les prochaines années, la multiplication des guerres civiles.

Et si la France, comme elle a su si bien le faire dans le passé, en donnait le signal, en jouait l’ouverture ? Le 14 Juillet 1790, sur le Champ de Mars, on célébrait « le mariage de la France avec la France ». Célèbrera t’on, en Mai 2017, le divorce de la France avec la France ? Car les Français auront élu, non pas l’homme d’Etat censé montrer la voie du redressement, mais le personnage incarnant jusqu’à la caricature leurs frustrations, leurs rancœurs, leur colère, leur désespoir ?


A moins que par crainte du « carnage » à venir, ils n’implorent M. Hollande de se représenter, un peu comme le « sauveur de la France », dans ce rôle de « protecteur » qu’il sait si bien jouer. Et puis, nous le savons, avec lui, « la France va mieux ». 

Bernard MESSANA
Officier général (2S)
www.asafrance.fr
<http://www.asafrance.fr/

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

14 commentaires

  1. Macron qui se dit candidat de l’avenir se vautre littéralement encore une fois en dénigrant son propre pays: c’est traduit en justice qu’il devrait être
    ressassé le temps de l’Algérie Française (qui date de 55 ans en arrière) montre bien qu’il n’a aucune dimension politique ni envergure, ni place. Il me semble que notre pays a autre chose à foutre que de passer son temps à s’humilier
    Un pantin ridicule à l’image d’une bulle de savon qui éclatera bientôt.

    • LANKOU RU says:

      Son pays c’est pas la FRANCE mais israel .Qu’il aille vivre chez ses frères ! Un de + .

  2. MA Guillermont says:

    Merci Général Massana vous êtes un des Grands Hommes envoyés dans le monde .
    De l’aveu même de ce Macron qui « nous aime furieusement  » à ces jeunes qui y voient « une tuerie » toute la perversion du personnage s’affirme .
    Puissions – nous trouver grâce devant Dieu pour nous envoyer un programme de substitution en ces temps d’émotion populaire savamment orchestrée par nos maçonnien(e)s de tous bords politiques pour déclencher le chaos concocté dans leurs esprits endiablés et pour eux nécessaire à l’établissement de leur Plan mondialiste …
    Puisse le peuple français refuser le désordre politique actuel en place et établir une nouvelle ère de justice et de paix ou la souveraineté et la préférence nationale reprenne la place qui est la sienne à savoir la première .
    Nous avons « mangé le mur  » depuis longtemps !

  3. Soupape says:

    mc ron … n’a que … 39 ans ! … Tiens ? …

    De plus son épouse, de vingt ans plus âgée que lui, a 60 ans. … Ah bon ?

    Il a donc des problèmes … qu’il cherche à compenser …

    Dans son jeune temps, il a vécu des histoires rocambolesques, Wikipédia dixit :
    « Après une scène de roman, où il s’est caché à un 6ème étage avec la porte de l’ascenseur bloquée, et où il est retrouvé par le vice-président de la SRM, Adrien de Tricornot, il est mis fin à son rôle d’agent double »

    Donc c’est un gamin !

    Chez Rothschild, il n’a certainement pas été un grand banquier ! Sinon on ne l’aurait pas laissé partir.

    En réalité, il a du y occuper un emploi fictif de protection, … du genre Pesquet (de l’Observatoire).
    Il a participé, de loin, à une fusion de sociétés, en assurant la frappe du contrat à l’ordinateur.
    Puis on a monté çà en épingle … pour l’envoyer en mission de reconnaissance à Bercy.

    Sa dernière trouvaille a été de faire marrer les algériens,
    en leur assurant que désormais,
    on commencerait l’Histoire de France par la phrase : « Nos ancêtres les algériens …  »

    ça, président ? … Ho là là !

    • Saint-Plaix says:

      Curieux procès d’intention dans ce message…
      Que Macron ait une femme plus âgée que lui le regarde, et ne regarde que lui!
      (Au passage on peut noter que s’il avait soixante dix ans et qu’il ait une femme de trente, personne n’y trouverait à redire…
      Molière déjà soulignait ce travers social qui veut que des vieux beaux épousent des jouvencelles comme trophées.)
      Le fait que ce couple Macron « tienne » depuis si longtemps en un temps où le divorce et l’union libre, ou plutôt les unions libres, deviennent la règle sociale, même au sommet de l’état, montre qu’il est solide, pleinement assumé et donc parfaitement respectable!
      Je ne vois pas ce qu’il y aurait comme « compensation » à rechercher là dedans…
      C’est de la psychanalyse de comptoir!
      Quant à dire que ce fut un « mauvais financier sinon Rothschild ne l’aurait pas laisser partir » (sic!) j’ajouterai que c’est simplement stupide, car c’est une affirmation gratuite qui ne s’appuie sur rien!
      Aurait-on dit cela de Pompidou qui a eu une trajectoire professionnelle bancaire similaire et qui a aussi « quitté » Rotschild?
      La bonne question serait au contraire de se demander, dans le cadre d’une vision judéo-mondialiste hégémonique, si Macron ne serait pas le nouveau pion stratégique de la mouvance Rothschild en cours de mise sur orbite.
      Il suffit d’ailleurs de voir qui furent les premiers soutiens de Macron, des proches de la haute finance mondialiste, et ce, dès ses début!
      Ces gens là sont d’abord des stratèges pragmatiques qui ne s’embarrassent pas de personnalités médiocres: ils n’investissent pas sur planches pourries et ne soutiennent pas des rigolos écervelés.
      Pompidou n’avait pas été mis en place par hasard: il arriva là pour « inventer la dette » en faisant interdire le refinancement interne et en forçant l’état à se refinancer sur le marché extérieur privé! Un prélude indispensable à la mise en place de l’euro…
      Macron pourrait (ou devrait?) être l’instrument la prochaine étape de cette stratégie de l’enferment financier et de la dépendance mondialiste et représentant zélé de ses groupes de pression…
      C’est ce point là qu’il serait intéressant d’analyser et de développer!

      • On y va says:

        Bien vu mais Soupape souligne un point important car les 24 ans de différence d’age avec sa soi-disant épouse ne sont pas anodins …
        Ce faisant Macron séduit l’électorat soixante huitard complètement libertaire !
        La femelle cougar tant à la mode est personnifiée, valorisée, montrée au haut niveau de nos politiques et nous amene à l’immoralité car c’est immoral qu’une prof bien plus âgée se laisse séduire par l’ado de 15 ans qui est tombé amoureux de l’enseignante …
        Pardonnez moi mais je laisse à nos enfants le choix d’aimer sans se corrompre !
        Nos jeunes doivent être tenus à l’écart de cette perversité et nos anciens le savaient bien puisqu’ils ont légiféré pour protéger la jeunesse de cette déviance …
        Un programme sexuel sans limites sans morale pour nos gosses .
        Lamentable !!!
        En plus , il clâme sa fidélité mais sa relation avec Gallet est autrement plus intime …
        Personnage ambigu , ambivalent , immature , amoral , à patriote vendu à la haute finance .
        Un cumulard , un abîme abîmé de turpitudes …
        Le type idéal des personnalités du NOM (entité politique Luciférienne) qui seront sans exception satanistes dont la perversion sexuelle est un pilier diabolique .
        Il est l’instrument zèlé de la fausse religion prônée par le Faux-prophète .
        A Macron le pouvoir temporel
        A François le pouvoir spirituel
        La bête de la terre et la bête de la mer .
        Les principes du plan des Loges du « Grand Architecte  » se tracent par l’équerre et le Compas en actes dans notre réalité contemporaine .
         » Va mon peuple , entre dans ta chambre et ferme la porte derrière toi ; cache – toi pour quelques instants ; jusqu’à ce que la colère soit passée « .
        Esaïe 26:20

        • Soupape says:

          24 ans d’écart ; lui 39, elle 63 bientôt retraitée …

          Il faut ajouter que mc ron
          a « sauté » sa prof à l’âge de 19 ans, voire 17 ans,
          ce qui a quand même fait scandale
          dans le collège de jésuites où il était …

          A part ça, c’est un petit saint !

          Parcours professionnel : sait-il ce qu’il veut ?

          Après l’ENA à 27 ans, en 2004,
          il devient inspecteur général des Finances.
          Ce métier est soporifique ;
          c’est pourquoi, dès 2006, il se fait socialiste,
          afin de s’y faire des relations,

          puis, en 2009, grâce à ses .°. relations .°.
          il va chez Rothschild,

          d’où il repart en 2012, la queue basse,

          implorant d’être le secrétaire général de … Nullande !
          auprès duquel il poursuit une carrière d’exception,

          et intrigue pour se faire nommer fin 2014,
          ministre éphémère de l’économie,
          car le neu-neu Nullande, notoirement très fort en économie,
          a été subjugué
          par les capacités de mc ron en macro-économie !

          A Bercy, il joue aux cocottes en papier pendant 2 années,
          pendant lesquelles
          Bercy ne se souvient pas de ce qu’il y a fait,
          si ce n’est faire bricoler …
          les chiffres du chômage par le ministre du travail.

          Dernière trouvaille : à 39 ans
          il trouve le moyen de faire marrer le gouvernement algérien.

          Les incapables sont toujours des rêveurs,
          et leurs noms se terminent en « on » :
          mélantchon, amon, mc ron, filon, ET francs-maçons !

  4. Réveil français Bravo Marine tu as raison la république française est en danger et nos valeurs HONTE à MACRON et ce gouvernement et cette pensèe unique . Vivement un trés grand changement pour la FRANCE en 2017…

    • Dagobert says:

      C’est la France qui est en danger . la ripoublique , on s’en fout !!

  5. daniel ridey says:

    Français n’oubliez pas la parole de de Gaulle : je vous ai compris,et ce qui a suivi.Ce macron qui croit malin de paraphraser l’autre ne fait que nous prévenir des renoncements à venir et des coups tordus à attendre.Cet homme n’est pas digne de gouverner le pays et bien fol qui si fi.Je recommande à ceux qui ne savent pas ce que fut la guerre d’ Algérie le livre de Roger Holleingre qui traite ce sujet et montre,photos à l’appui les attrocites commisent par les fellagas.Vous serez effrayés par ces horreurs.

  6. Encore un billet qui nous laisse croire qu’en dehors de la droite qui nous a trahis et trahit encore il n’y a point de salut.
    Encore un billet pour marginaliser la seule représentante d’une France réellement patriote.
    Serions-nous vaincus avant même d’avoir livré bataille ?
    « Avec quelle chambre introuvable… » questionnez-vous ? Avec des patriotes qui, soudain lucides, ôteraient leurs oeillères et cesseraient de se laisser étouffer par la culpabilisation de la bien-pensance sectaire et mensongère.
    Il suffirait d’ouvrir les yeux et de relever, enfin, la tête !
    Un peu de fierté, juste un peu de fierté et de volonté à exister. Comme nous le dit Marine : « Nous n’avons pas fini d’être français ! »

  7. Général, la France des Lumières est en réalité la France des Ténèbres. Macron est un parfait produit de la France des Lumières.

  8. Dans le premier propos macron jugeait « la colonisation comme crime de l’humanité ». Il s’est depuis repris pour parler des crimes: la torture, des maltraitances … Mais la colonisation par La France elle part de quand? Et que dénonce t’il vraiment? N’est-ce pas le mouvement de l’humanité depuis la nuit des temps que d’envahir (par la guerre, les cruauté, les barbaries …) un autre territoire pour en asservir les occupants (hommes, faune, flore) s’enrichir de ses ressources? A partir de quand dans la marche du monde doit-on faire remonter la repentance?
    Les révoltent contre l’envahisseur, contre les colons, ne sont elles en fait pas initiées par de nouvelles volontés de dominations? L’Algérie, mais tout le Maghreb, l’Egypte, l’Afrique, l’Indochine, l’Asie .. l’Europe centrale, les colons espagnols de l’Amérique délogés par les Anglais, libérés avec l’aide des français.. Où Macron veut il nous promener dans l’histoire? Pour seulement obtenir des votes de citoyens à la double nationalité.

  9. Champtocé says:

    Mixture vénéneuse des plus mortifères essences de la maçonnerie républicaine distillée dans les officines qui s’emploient à déconstruire et à anéantir la France chrétienne depuis tant de siècles, le chéri de ses tantes (les soeurs de ses géniteurs bien sûr, mais qu’est-ce que vous alliez donc imaginer là…) joue, parfois assez habilement, plus souvent sur le registre de la schizophrénie la plus achevée, sa partition inattendue aux frontières de la qualification psychiatrique.
    Maçonnique il l’est, car sans l’appui du tentaculaire réseau des « Fratelli tre punti », il serait tout simplement inexistant sur la scène politique. Redoutable et dangereux également car ses litanies mielleuses et sournoises de prêcheur à la mode Vatican II, secouées au moment voulu d’envolées hystériques, parviennent à l’évidence à faire mouche sur une masse abêtie (au sens propre du terme) par le lent mais répété travail d’endoctrinement et d’asservissement mental élaboré par les mêmes esprits diaboliques.
    À ne pas sous-estimer donc et à combattre sur le terrain de prédilection de la caste, celui du mensonge, de la tricherie et du vol posés en valeurs cardinales.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com