Le Grand Remplacement civilisationnel et identitaire est En marche dans la capitale française. Le quotidien Le Parisien, que l’on ne peut soupçonner d’être politiquement incorrect mais plutôt de faire de l’angélisme, a mené une enquête dans certains quartiers de Paris :

«Désormais, notre quartier est abandonné aux seuls hommes : plus une femme dans les cafés. Pas un enfant dans le square Louise-de-Marillac. Certaines d’entre nous se terrent chez elles». 

A dicter la loi ce sont des hommes dont la journaliste du Parisien tait l’origine mais donne quelques indications :

« des groupes de dizaines d’hommes seuls, vendeurs à la sauvette, dealeurs, migrants et passeurs, tiennent les rues, harcelant les femmes. »

Après des années d’accueil à tout va, Le Parisien raconte ce que sont devenus des quartiers radical-chic et bobos parisiens : des zones de non-droit, véritables enclaves dans lesquelles des hommes extra-communautaires dictent une loi proche de la charia.

L’article du Parisien est assez explicite pour être retranscris tel quel :

« Paris : des femmes victimes de harcèlement dans les rues du quartier Chapelle-Des femmes de ce quartier de l’est de Paris se plaignent de ne pas pouvoir se déplacer sans essuyer des remarques et des insultes de la part des hommes. 

Ce sont plusieurs centaines de mètres carrés de bitume abandonnés aux seuls hommes, et où les femmes n’ont plus droit de cité. Cafés, bars et restaurants leur sont interdits. Comme les trottoirs, la station de métro et les squares. Depuis plus d’un an, le quartier Chapelle-Pajol, à Paris (Xe- XVIIIe), a totalement changé de physionomie : des groupes de dizaines d’hommes seuls, vendeurs à la sauvette, dealeurs, migrants et passeurs, tiennent les rues, harcelant les femmes.

Réactions

Révoltées, des habitantes du quartier ont décidé de lancer une vaste pétition pour dénoncer la situation. Et un quotidien de plus en plus oppressant. Celui des jeunes filles, qui ne peuvent plus sortir seules, porter une jupe ou un pantalon trop près du corps sans recevoir une bordée d’injures : l’une d’elles raconte avoir subi un jet de cigarette allumée dans les cheveux.

 «Des réflexions incessantes»

«Nous avons toutes droit à un traitement insupportable», souligne Nathalie, 50 ans, qui revendique trente années dans le quartier, et un climat «inédit» ces derniers mois : «Ce sont des injures, des réflexions incessantes. L’ambiance est angoissante, au point de devoir modifier notre itinéraire, notre tenue vestimentaire. Certaines ont même renoncé à sortir de chez elles». A l’image de cette vieille dame de 80 ans, agressée sexuellement alors qu’elle rentrait dans son immeuble, et désormais retranchée dans son appartement.

 « Un repaire masculin»

Aurélie, une jeune femme de 38 ans, avoue ne pas reconnaître le quartier où elle vit depuis 15 ans, rue Perdonnet (Xe) : «Le simple fait de circuler est devenu problématique. Le café, en bas de chez moi, un bistrot autrefois sympa, s’est transformé en repaire exclusivement masculin et en permanence bondé : j’ai droit à mon lot de remarques lorsque je passe devant, d’autant plus qu’ils boivent énormément : il y a quelques jours, le simple fait de me mettre à ma fenêtre a déclenché un flot d’injures, et j’ai dû m’enfermer dans mon appartement. Il y a quelque temps encore, j’empruntais le boulevard de la Chapelle depuis Stalingrad, même tard le soir… C’est impensable aujourd’hui».

 Le métro Chapelle, Laure l’évite soigneusement. Comme la place du même nom : «Ces dernières semaines, j’ai été prise au milieu d’une bagarre de vendeurs à la sauvette. Affolée, je me suis mise à crier, et deux d’entre eux ont sorti des couteaux pour me menacer. J’ai cru que ma dernière heure était arrivée. Et ça fait des mois que ma fille de 12 ans ne va plus seule au collège, ni nulle part dans le quartier, d’ailleurs».

 Porter plainte aurait peu d’effet 

Comment lutter contre le phénomène ? Les femmes de La Chapelle le savent : porter plainte aurait peu d’effets. Alors, d’un commun accord, et sur les conseils de Nadine Mezence, adjointe à l’égalité hommes-femmes du maire (PS) du XVIIIe, elles ont décidé d’organiser prochainement une marche exploratoire. Ensemble, elles parcourront tous les lieux du quartier où elles sont indésirables. Puis, rendront compte, aux pouvoirs publics de leurs observations… En espérant être entendues. A la mairie d’arrondissement, on assure que leurs remarques seront examinées avec la plus grande attention.

110 opérations de police depuis le mois de janvier

La question du harcèlement des femmes, et notamment celle de la présence de dizaines de migrants rue Pajol, sera évoquée ce lundi en conseil d’arrondissement par l’élu (LR), Pierre Liscia. Tandis qu’au cabinet du maire (PS) du XVIIIe, Eric Lejoindre, on reconnaît la complexité de la situation : «Les femmes ont un sentiment de vulnérabilité devant cette violence, souvent associée à l’alcoolisation, mais la réponse publique est essentiellement policière».

Précisément, depuis lancement du dispositif «Barbès respire», au mois de janvier, par le préfet de police avec déploiement de renforts sur le secteur, 110 opérations ont donné lieu à plus de 19 000 évictions de vendeurs à la sauvette et 884 personnes ont été arrêtées. Mais les habitantes, elles, veulent des opérations de plus vaste ampleur pour retrouver leur sérénité perdue…

 Les femmes, une espèce en voie de disparition au cœur de Paris 

«Désormais, notre quartier est abandonné aux seuls hommes : plus une femme dans les cafés. Pas un enfant dans le square Louise-de-Marillac. Certaines d’entre nous se terrent chez elles».

Les habitantes de la Chapelle-Pajol viennent de rédiger une pétition, intitulée «Les femmes, une espèce en voie de disparition au cœur de Paris», qu’elles espèrent voir parapher par de nombreux soutiens et victimes avant de l’envoyer à la mairie, à la préfecture de police et au procureur de la République. Leur demandant de «faire enfin respecter lois et règlement dans les endroits où se fixent les trafiquants, de diligenter des enquêtes sur les filières et de renforcer le nombre de moyens policiers affectés au secteur».

«Il y a les insultes dans toutes les langues, les vols, l’alcoolisme de rue. Les trafics qui s’enracinent, et les employés de ces trafics, qui nous signifient chaque jour que nous sommes indésirables, nous et nos enfants. Cela doit cesser.»

Avec le nouveau gouvernement de Macron, il est fort à craindre que cet état de fait qui n’est autre qu’un Grand Remplacement civilisationnel et identitaire continue sa marche en avant !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

32 commentaires

  1. jean says:

    Finalement, c’est une aubaine, ces enclaves » vont peut-être enfin pousser les Français à se bouger et à résister.
    Perso, je suis pour l’expédition punitive de la part des habitants, comme au bon vieux temps, avec torches et couteaux à la main pour virer tous ces bougnoules.
    Mais bon , le Français est trop lâche, trop mou pour faire ça.

    • Quiconque est « Mou » ne peut se dire Français, car Charles Martel n’était pas un « mou », et encore moins les Croisés.

      La masse de ceux qui se disent Français, ne sont plus que de vulgaires RÉSIDANTS dits « Français ».. des RÉSIDANTS n’ayant que le Supermaché pour seule Nation et la défense de leurs SACRO-SAINT POUVOIR D’ACHAT pour seule et unique MISSION.

      Écoeurant !

  2. Aliénor says:

    pour qui elles ont votés ces connes ?

    • A. F. says:

      oui, en effet, pour qui ont-elles voté toutes ces connes qui maintenant se mettre à pleurnicher?

    • LANKOUDU says:

      Oui , pour QUI ? bien sûr pour l’homo macronien ( nouvelle ère humaine pour la FRANCE ;(après HOMO SAPIENS /HOMO ERECTUS )
      Cela dit , que les habitants de Paris ne viennent pas pleurer aujourd’hui , car demain sera pire encore .Et ils l’ont voulu !

  3. Aliénor says:

     » voté « 

  4. Aliénor says:

    oups  » voté « 

  5. Perlimpinpin says:

    En même temps, c’est le programme de Macron et des politiques depuis 40 ans : la soumission à l’Islam. Le président autrichien a même prévenu qu’elles devraient porter le voile en solidarité avec les femmes de cette religion : https://www.youtube.com/watch?v=Jg0DXWhjjak

    C’est pas comme si elles étaient pas prévenues et si elles n’avaient pas préféré fermer les yeux sur la réalité de peur de perdre leur place au niveau social. Personne n’ose dénoncer pour ne pas perdre son bon statut dans la société, mais ils finiront par le perdre quand même quand les Musulmans les domineront. Certainement, la transition est prévue sans quoi ils ne leur laisseraient pas avoir toutes ces armes dans notre beau pays où ils ont créé des zones de non-droit aux entrées et sorties de chaque grande ville.

  6. Walker Fiamma Corsa says:

    Certains (+ de 60 % au deuxième tour) ont voté Macron.
    Ils l’ ont eu alors qu’ ils se débrouillent avec lui !
    Ils leur restent 258 semaines pour (peut-être) arriver à comprendre qu’ ils ont fait le mauvais choix.

    • patrick says:

      Les vendus et les trouillards seront toujours ainsi et voteront comme les médias leur diront de voter et le pire se trouve dans le monde des bobos, des profs, des communistes stroskistes qui ne vivent que par égoïsme et dans leur seul intérêt. Quant à ceux qui votent blanc, sachant que ce vote n’a aucune valeur c’est exactement comme s’ils votaient pour le gagnant et là ce fût macron la marionnette de l’islam.
      Notre civilisation serait elle devenue folle et lâche au point de se refuser à voir sa destruction et sa mort en face…

      • Perlimpinpin says:

        C’est parce que l’attaque vient du marxisme culturel. Il faut absolument faire voir ces vidéos au plus de monde possible pour que chacun comprenne de quoi il s’agit :
        https://www.youtube.com/watch?v=Cg3T_H2LZ54

        La plupart des gens se conforment à la pensée unique et en cela les médias et l’éducation sont très forts : https://www.youtube.com/watch?v=CKh045MmfTM&feature=share

      • Perlimpinpin says:

        C’est la guerre qui est faite aux peuples occidentaux par le biais du marxisme culturel : https://www.youtube.com/watch?v=CKh045MmfTM&feature=share
        Beaucoup ne voyant pas d’ennemis croit en cette fausse paix qu’on nous présente.

        • anastasia says:

          @Perlimpinpin
          si vous pouviez cessez de noyer le site en video anglophone. Ou alors traduisez les ! Merci !

          • Perlimpinpin says:

            @anastasia : désolé, ce n’était pas pour noyer mais parce que mon premier commentaire n’était pas passé. Vous avez les sous-titres en anglais sur Youtube, il vous suffit de cliquer en bas à droite de l’écran. Maintenant, j’ai mis ces vidéos en anglais pour qu’éventuellement quelqu’un d’anglophone qui trouve le sujet important les traduise surtout que les infographies sont particulièrement bien faites et non disponibles en Français. En Français, vous avez ça par contre : https://www.youtube.com/watch?v=2ZPVo9ZlDas

  7. RS87 says:

    Les élections à Paris auraient-elles été trafiquées ? Ou bien les clandestins et les étrangers ont-ils eu le droit de vote ? Il faudrait expliquer… Parce qu’élire Anne Hidalgo comme maire et Macron comme président, c’est en grande partie la faute des électeurs parisiens!

    Soit il y a eu fraude, soit les Parisiens ne peuvent que se frapper la poitrine et se taire, ils n’ont que ce qu’ils méritent… Quant aux rares qui ont bien voté, les pauvres, ils sont d’innocentes victimes trahies comme nous le sommes aussi.

  8. Voila bien la mentalité actuelle propre à la masse des indifférents, à savoir prôner le « vivre ensemble » et le « multiculturalisme » et crier au « fascisme » du moins tant que l’ont en subit pas soit même les effets.

    Si ces femmes s’étonnent aujourd’hui que les « petits chéris » du vivre ensemble leurs cause des ennuis, c’est qu’elles n’avaient aucune empathie préalable pour toutes ces Françaises et ces Français qui depuis plusieurs décennies souffrent le martyr dans les zones de non droits, et encore moins d’Amour pour la France du Baptème de Clovis, à savoir une France qui durant des siècles fut composé par des individus de Race Blanche partageant un passé commun, une Foi commune, et un avenir commun.

    • makine says:

      J’ai habité 40 ans en région parisienne « populaire » avec énormément d’immigrés (on avait beaucoup d’industries désireuses d’avoir du personnel sous-payé grâce à l’immigration). J’en ai souffert dès l’enfance (tapée par des gamins immigrés « mal dans leur peau » parce qu’ils étaient déracinés psychologiquement (ça c’était le discours de l’école pour les excuser) ou parce que leur mère était prostituée par le père ou tellement pauvres qu’on les excusait lorsqu’ils volaient). Bref, interdit de se plaindre dès la fin des années 1970 et on excusait ces immigrés pour tout. En 1985 en classe de 5ème, viol collectif (par des co religionnaires algériens) d’une ado pakistanaise (comme quoi le racisme c’est pas que les blancs envers les immigrés) uniquement parce qu’il lui reprochaient d’avoir bu de l’eau pendant le ramadan. Quand j’en parlais, les gens ne me croyaient pas. Et ben voilà, 40 après, ça commence à se savoir.
      Pourquoi n’a t on pas écouté ceux qui savaient dès le début ? Maintenant tout le territoire est gangréné, la Reconquista va être difficile.

  9. A propos du totalitarisme multiculturel actuel : http://queteverite.blogspot.com/2017/05/le-multiculturalisme-une-evidence.html

  10. Paul-Emic says:

    Si porter plainte serait de peu d’effet, ne pas porter plainte n’aura aucun effet. C’est comme de s’abstenir

  11. jeannine vaxelaire says:

    A bah ,elles viennent déjà se plaindre ,mais c ‘était dans les urnes qu ‘il fallait qu ‘elles le fasse voir ,maintenant ,elles vont attendent 5 ans ,et encore ,comme étant donner qu ‘ils va en entrer de plus en plus ,et qu ‘ils voteront gauche sa va de soit puisque c ‘est étudier pour ,donc ,il faut carrément qu ‘elle change de pays et par n ‘importe lequel ,la prochaine fois ,elle écouteront les bonnes personnes ,le pire c ‘est que nous ,alors que l ‘on a fait se qu ‘il fallait ,on est condamner aussi ,merci les cons et connes

    • La Souveraineté d’un peuple aujourd’hui majoritairement incapable de voir plus loin que le bout de son nez, c’est la dictature de l’enfant Roi imposant ses désirs aux quelques adultes responsables au sein de cette Grande Maison qu’est la Nation.

      Certes un Chef d’Etat dont l’autorité est établi sur la Souveraineté des Principes et légitimé par cette dernière peut être tenté d’exercer une forme de pouvoir totalitaire, mais comme le disait St Thomas d’Acquin il est beaucoup plus facile de raisonner un seul homme, qu’une assemblé de parlementaires et plus encore un peuple tout entier.

  12. Altobert says:

    Vous avez voté, vous l’avez eu, vous l’avez dans le K !!!!!!!! Fallait réfléchir avant. C’est pas quand on est dans la merde qu’il faut cogiter, c’était avant. Je me marre !!!!!

  13. Eric says:

    Dans le XVIIIe arrondissement M. Macron a bénéficié de 90,48 % des suffrages des inscrits…

  14. Horace says:

    Je suis choqué par l’injure car rien ne dit que ces femmes dites « connes », par certains scribes, ont voté pour Macron. D’un sympathique quartier, celui-ci à viré par le laisser-faire, le laxisme et l’impunité généralisé en un quartier Chapelle sur Marakech. Car là aussi il y a des quartiers insalubres comme ailleurs aux pays des éleveurs de chameaux. L’intervention policière ne suffit plus. Il faudra bien que les citoyens interviennent eux-même. Créer un bataillon Charles-Martel et partir à « La Reconquista! »

    • Hilarion says:

      Je partage votre point de vu concernant ces femmes dont on ne sait comment elles ont voté. Concernant la reconquista, il ne s’agit de rien d’autre qu’une guerre civile. Nous risquons de nous retrouver dans la même configuration que lors de la fin de la guerre d’Algérie quand le gouvernement français prenait fait et cause pour le FLN laissant massacrer les Harkis et abandonnant des milliers d’européens dont a jamais su ce qu’ils étaient devenus, pourchassant férocement les Pieds Noir qui défendaient leur présence sur cette terre devenue la leur par leur travail.

  15. Monique CHEVREL says:

    Dans notre pays, n’y-a-t’il que des femmes qui de plus est seraient des connes. Après ce que je viens de lire, aucun homme n’aurait mal voté??? Et si c’était le contraire.On pourrait supposer qu vous étiez derrière chaque électrice? Oui la France va mal mais la rumeur misogyne va bon train il me semble. Nous ne sommes même plus capables d’être à l’écoute de nos semblables sans immédiatement émettre des jugements. Dans ce cas, l’avenir du « vivre ensemble » même entre français de souche est très prometteur. Etes-vous donc si parfaits, messieurs? .

  16. Cyrano says:

    Voila le résultat de 40 années de laxisme, prônant les « bienfaits du vivre ensemble », l’antiracisme exacerbé, le « respect de l’autre » (l’autre en question étant bien entendu l’envahisseur latent) et dernièrement le « pas d’amalgame »…ben voyons! Et ce n’est pas avec le franc-maçon Macron et son « équipe » de collabos que les choses vont changer…bien au contraire!
    A quand un gouvernement digne de ce nom qui organisera une rafle de grande envergure de ces parasites adeptes de la charia pour les renvoyer manu militari par aller simple (et immédiat) dans un pays islamiste dans lequel ils pourront tout à loisir vivre comme ils l’entendent. Sans quoi, il ne faudra pas que les « bien pensants » bobos & co s’indignent et poussent des cris d’orfraie le jour ou le peuple las de leur inaction décidera de nettoyer lui même les rues et les cités….ils feraient bien d’y penser et d’agir avant…!

  17. pépé says:

    Voila qu’a peine élu Macron fait déjà polémique,Vendredi soir Amiens en Football accède en Ligue 1,ce fut Miraculeux,pour Macron et la haute hiérarchie sauf que pour les Ouvriers de Whirlpool rien n’a changer,et maintenant le vivre ensemble.
    Ceux qui ont votés pour Macron seront les premiers a pleurnicher,hélas 5 calendriers de 12 mois chacun suffiront pas,a peine 8 jours et hop Macron est déjà en Marche de bataille.

  18. gigibobo says:

    La femme française subira la loi des hommes venus d’ailleurs. Le spectacle des rues et des cafés occupés par les hommes, avec de rares femmes circulant voilées va se développer dans nos villes. Jusqu’à ce qu’une crise éclate et favorise l’émergence d’un dictateur, seule et dernière planche de salut pour la France.

    • François says:

      N’importe quoi! Vous ne voyez donc pas que nous l’avons déjà le dictateur et qu’il s’appelle Macron ? S’imaginer qu’un dictateur ne peut être que de droite c’est le bourrage de crâne de la gauche, par lequel elle fait croire qu’elle a toutes les vertus alors qu’au contraire depuis Robespierre, Saint-Just & Cie il n’y a eu que des dictateurs de gauche en France et des dictatures féroces surtout contre les catholiques. Et avec la loi de financement des partis uniquement par les banksters nous sommes en train de quitter la dictature molle pour entrer de plain pied dans la dictature dure…

      Réveillez-vous et n’appelez surtout pas de vos vœux une dictature, elle est déjà là et nous n’avons pas fini d’en pâtir! Ce n’est que le début!

      Et avec Macron, la charia n’est pas loin…

  19. Monfort says:

    Pauvreté violence maladies islamisme, voilà les cadeaux que ns amènent ces migrants, que de jeunes hommes qui ont déserté leurs pays EN guerre au lieu de LE défendre b

  20. Il est en effet plus facile de raisonner la dictature d’un homme seul et qui plus est cultivé, que celle d’un peuple tout entier qui plus est lobotomisé et qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez.

    Peu importe le régime politique, seul la survie de la France et de notre Civilisation Hélléno-Chrétienne compte.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com