jobbik-second-mpi

Hongrie – Ici, la politique européiste n’a vraiment pas la cote. Aux élections européennes, le Fidesz du premier ministre Viktor Orban est arrivé en tête avec 51,5 % des voix. Mais le Jobbik (parti nationaliste) est arrivé en seconde position (14,7 %) et comptera trois députés européens.

Si nos médias officiels entretiennent une image détestable du Jobbik, la situation est toute autre lorsqu’on se promène en Hongrie. Le Jobbik est devenu un parti très populaire chez les jeunes. Selon une étude sociologique, 33 % des étudiants votent Jobbik.

A l’université, les étudiants en parlent ouvertement. Le discours du Jobbik contre la corruption politicienne est très apprécié, de même que le programme de durcissement des conditions d’accès aux aides sociales. Bien sûr, le discours du Jobbik contre l’immigration et l’insécurité fait également recette chez ces jeunes dont l’esprit n’a pas été déformé par le rouleau compresseur mondialiste. Les étudiants hongrois sont nombreux à dénoncer le libéralisme de l’Union européenne et à vouloir une politique inspirée des traditions chrétiennes.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com