Pierre Bergé

Pierre Bergé est mort. Même ce financeur de la destruction de la nature humaine est aujourd’hui entre les mains de Dieu. Personne n’y échappe, même les plus puissants, même les plus malfaisants. Voici quelques rappels qu’avaient fait en 2013 Pierre Alain Depauw :

Il y a des êtres vils qui n’inspirent que mépris, Pierre Bergé est de ceux-là. Sa sortie lors de l’émission « On refait le monde » diffusée par RTL en 2013 laisse pantois tant elle est d’une provocation extrême : « Je suis pour la suppression intégrale de toutes les fêtes chrétiennes en France » ! Le richissime inverti, chantre de la laïcité, ajoute au passage qu’il faut prendre en compte les nombreux musulmans installés en France. Cela rappelle la saillie de Dounia Bouzar il y a quelques jours. Bergé ne s’arrête pas là. Antichrétien, il cultive aussi une rengaine apatride qui le fait vomir toute célébration patriotique ou militaire. « Je suis contre la célébration du 11 novembre », ajoute-t-il. Et de compléter par une critique ignare des défilés militaires : « Il n’y a que la France et la Corée du Nord pour faire des défilés militaires ! ». Mais faut sortir un peu, Pierrot ! Et pas seulement à l’occasion de la gay pride ou des soirées de la gauche caviar ! Les défilés militaires existent évidemment partout, même dans un pays chérissant sa neutralité comme la Suisse.

Pierre Bergé est un malfaisant de la pire espèce. Du reste, il disait de lui-même « Je suis un « mafieux ». Et je ne crois qu’à ça. ». (1) Né le 14 novembre 1930, son adolescence l’amène à fricoter avec les milieux anarchistes, dont Sébastien Faure, l’auteur de l’Encyclopédie anarchiste. Son relent apatride se manifeste dès 1948, année au cours de laquelle il fonde avec quelques amis l’éphémère revue La Patrie mondialetrès proche du Rassemblement Contre la Guerre dirigé par le franc-maçon Robert Jospin, père du futur ponte socialiste Lionel Jospin. Les mœurs de Pierre Bergé l’amènent à entretenir une relation étroite avec Jean Cocteau dans les années ’50. Fin 1957, il rencontre Yves Saint-Laurent avec lequel il forme « le plus célèbre couple homosexuel de l’histoire de la couture ». (2) Dans le monde de la mode, les deux se répartissent les rôles : Yves Saint-Laurent se consacre à la création de mode tandis que Pierre Bergé fonde l’empire financier. Fervent amateur d’art, Pierre Bergé investit dans ce secteur dès les années ’70. Non sans arrières pensées : « Les musées ont pris la place des églises. La religion moderne, la vraie, n’a plus son siège dans les cathédrales mais dans ces musées, cinémas, opéras où les gens de notre siècle se rassemblent, se retrouvent et vivent ». (3) Fondamentaliste laïque acharné, Pierre Bergé se présente comme un adversaire « du pape, du clergé et d’autres choses de la même farine ». (4) Ce proche de Vincent Peillon et de François Hollande ajoutait : « On croyait être débarrassé de la bigoterie et voilà qu’elle revient (…) Nous avons affaire à des opposants. Parfois à des adversaires. La gauche n’est pas là pour pactiser avec eux mais pour lutter contre l’obscurantisme ».

Pierre Bergé se présente volontiers comme un mécène. Disons qu’il est le pourvoyeur de fonds de très nombreuses initiatives politiques, culturelles ou de presse marquées essentiellement par l’une ou l’autre de ses obsessions : la haine du christianisme, la haine de la France et de tout ce qui relève de l’amour que l’on porte à son pays, à sa patrie, la haine de la famille traditionnelle. Pierre Bergé est toujours partant pour financer la propagation du multiculturalisme ou la propagande homosexuelle. En 1985, il est mécène de SOS Racisme dont le président de l’époque était Harlem Désir qui, depuis, a grimpé les marches du parti socialiste. Pierre Bergé s’entraînait déjà aux déclarations choquantes. « J’aimais ce mélange de beurs, de juifs, d’Arabes, de métis et d’indistincts comme moi. (…) J’ai parfois même regretté d’être à ce point franco-français et de n’avoir pu trouver chez mes ancêtres la moindre origine étrangère. » (5), écrit-il ! En 1986, Pierre Bergé accepte du gouvernement communiste chinois le titre de « conseiller supérieur de la République Populaire de Chine ». Et en 1988, il organise un défilé de sa maison de couture dans le cadre de… la Fête de l’Humanité, démontrant que grand capital, luxe et marxisme peuvent faire bon ménage ! Bien évidemment, il arrose le parti socialiste à chaque campagne électorale. On le retrouve naturellement grand mécène aussi du Festival d’Automne de Paris qui avait programmé l’ignoble « Golgota Picnic » en 2011.

Dans son registre de prédilection, on remarque encore Pierre Bergé à la fondation du magazine homosexuel Têtu ainsi que de la chaîne de télévision communautariste Pink TV spécialisée dans la diffusion de pornographie homosexuelle après minuit.

En dehors des médias communautaristes homosexuels, Pierre Bergé a depuis longtemps témoigné d’un attrait pour la presse. D’abord avec le magazine Globe qui fit les beaux jours de François Mitterrand. Puis dans Libération. Et surtout en prenant le contrôle du groupe La Vie – Le Monde (qui englobe Le MondeLe Monde diplomatiqueLe Monde des religionsCourrier InternationalLa VieTélérama,…) et en devenant président du directoire du conseil de surveillance du journal Le Monde.

Néron précieux des temps modernes, Pierre Bergé ne pratique pas la délicatesse du langage. Intervenant en direct à la télévision, il avait eu cette réplique mémorable autant que scandaleuse : « Louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras pour travailler à l’usine, quelle différence ? ». On se souvient également de son tweet du 16 mars 2013 : « Si une bombe explose sur les Champs à cause de la Manif Pour Tous c’est pas moi qui vais pleurer ».

Il reste à savoir que Pierre Bergé figurait parmi les 500 plus grandes fortunes françaises avec un patrimoine évalué à 120 millions d’euros. Cela fait beaucoup d’argent au service du Mal…

L’heure est aux comptes devant le Créateur…

(1)    Pierre Bergé, François Mitterrand par ses proches, éditions La Sirène, 1996.

(2)    Laurence Benaïm, Yves Saint-Laurent.

(3)    Pierre Bergé, Liberté, j’écris ton nom, éditions Grasset, 1991, p. 43.

(4)    Ibid, p. 82.

(5)    Ibid, p. 117.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

100 commentaires

  1. DUFIT THIERRY says:

    Pierre Bergé véritable envoyé de Satan a bien servi son maitre tout au long de sa vie terrestre. Il fut le parfait serviteur zélé de Satan. Tout est dit dans l’article. Inutile d’en rajouter. Il est maintenant allé rejoindre son maitre pour l’éternité.

  2. Personne ne peut prétendre sa place dans l’Eternité. J’ose espérer qu’en ce jour de la fête de la Nativité de Notre-Dame que Dieu a choisi pour le rappeler à Lui, il aura été arraché des griffes de Satan.

    • DUFIT THIERRY says:

      M Job vous semblez oublier que le Christ parle à de nombreuses reprises de l’Enfer éternel dans l’Evangile. Si on ne se repent pas de ses péchés on prend le chemin de l’Enfer. Or l’individu dont il est question dans l’article était un farouche ennemi de Notre Seigneur et de l’Eglise. Il n’a jamais donné le moindre signe de repentir. Au contraire il était même fier de ses péchés abominables et les encourageait par les moyens de communication dont il disposait. C’est bien le chemin de la perdition éternelle.

      • Je me permets d’ajouter le mot suivant qui est de Jésus Christ :  » Celui qui me connaît, connais le Père et est déjà ressuscité » Puisque Bergé ignorait Dieu, comment voulez vous que Dieu le reconnaisse ? IL retrouvera celui qu’il a servi avec constance.

      • yoyobird says:

        Et le bon larron vous en faite quoi???? Étiez vous au chevet de ce homme pour connaitre ses dernières pensées, ses derniers mots? . En tant que catholique je prie pour qu’il est se soit tourner vers Dieu et qu’il est fait un acte sincère de contrition avant de mourir et que Dieu lui est pardonné. Car un vrai catholique ne doit pas espèrer l’Enfer à son prochain et Dieu a tous les droits de pardonner à un pécheur repentant même dans la dernière seconde de son existence terrestre.On ne doit souhaiter l’Enfer à personne même a son pire ennemis.
        Je reconnais que cet homme à fait beaucoup de mal mais chacun de nous à notre niveau nous en avons fait : Nous avons tous offensé Dieu. Le péché étant un tort infini fait à Dieu nous sommes tous inexcusables si NSJC n’était pas venu satisfaire à la justice divine, Et l’un de ses commandement est de prier pour nos ennemis. Et pour finir rappelez vous que Notre Seigneur à dit que ceux qui jugent sévèrement seront sévèrement juger.
        Alors examinons nous,faisons attention à ne pas pécher nous même et laissons le jugement à Dieu.
        Que ceux qui sont debout prennent garde de tomber..

        • Chose étrange mon frère que ce sermon !
          Simple rappel à l’ordre dans votre confusion ;
          – a t’il expié les plaisirs du péché par des peines proportionnées ?
          – à t’il réparé par des peines toutes contraires ?
          Que nenni , il s’est unit en noces sodomites avec son jardinier , le jardinier des milliardaires …
          Le Seigneur nous donne autorité pour dire LA Vérité et non une vérité qui fait le yoyo .

        • André Schill says:

          Justement yoyobird, le bon larron, c’est le BON larron, et Pierre Bergé, c’est Pierre Bergé. Votre post contient une interrogation, une sorte d’angoisse : et bien votre réponse se trouve dans l’Evangile.  » Il est plus facile à un riche d’entrer dans le Royaume des cieux qu’à un chameau de passer par le trou d’une aiguille.  » ( Matthieu 19,24 )  » Nul ne peut servir deux maîtres : où il haïra l’un et aimera l’autre, ou il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez pas servir Dieu et l’argent.  » ( Luc 16,13 )  » Je te donnerai toutes les richesses du monde si tu te prosternes devant moi  » ( Matthieu 4,9 )
          Le bon larron, d’accord, ce n’était pas ( ou plus ) un enfant de choeur, mais il l’est redevenu, car ce n’était pas un riche rivé à son argent. C’était avant tout, et contre toute attente, un coeur pur, un coeur qui avait gardé le sens de la justice, de l’humilité, de l’honneur. Il a fait une fin conforme à ce qui était dans son coeur : la mort d’un saint, une mort d’amour. Car sainteté et humilité, c’est la même chose. Trouvez une trace d’humilité dans la vie et les paroles du détraqué dont il est question ici. Croyez-vous que la Bible parle pour rien de la triste fin de la reine Jésabel ? Du sort de Sodome et Gomore ? Pensez-vous que saint Paul dise en vain : « Ne savez-vous pas que les injustes n’hériteront pas du Royaume de Dieu ? Ne vous y trompez pas ! Ni impudiques, ni idolâtres, ni adultères, ni dépravés, ni gens de moeurs infâmes (homosexuels) , ni voleurs, ni cupides, pas plus qu’ivrognes, insulteurs ou rapaces, n’hériteront du Royaume de Dieu. » (I Corinthiens 6,9-10)
          D’autre part, cet article ne fait que souligner que c’est maintenant le temps de régler ses comptes avec le Créateur, pour Mr Berger, sans faire d’autre conclusion.
          Pourtant, il est certain que l’arbre tombe du côté où il penche durant sa vie. Il est donc terriblement, TERRIBLEMENT imprudent d’attendre une sois disant « dernière chance » juste avant la mort de se convertir à l’Amour qui est en Jésus Christ Notre Seigneur. C’est ce que l’Evangile nous dit, et c’est ce qu’il ne cesse de nous dire et nous redire encore.  » CONVERTISSEZ-VOUS !  »  » PENITENCE !  »  » CHERCHEZ LE ROYAUME DE DIEU !  »
          Connaissez-vous le psaume 73 ?
          Oui, Dieu est bon pour Israël, pour ceux qui ont le coeur pur!
          Toutefois j’étais sur le point de fléchir, mon pied a presque glissé
          Car je m’indignais contre les impies, en voyant le bonheur des méchants.
          Pour eux, point de douleurs jusqu’à la mort; leur corps est plein de vigueur.
          Ils n’ont point de part au labeur des mortels; ils ne sont point frappés avec le reste des hommes.
          Aussi l’orgueil est la parure de leur cou, et la violence, la robe précieuse qui les couvre.
          L’iniquité sort de leurs entrailles, les pensées de leur coeur se font jour.
          Ils raillent, ils parlent iniquité et violence, ils profèrent des discours hautains.
          Ils dirigent leur bouche contre le ciel même, et leur langue s’exerce sur la terre.
          C’est pourquoi mon peuple se tourne de leur côté, il avale l’eau à grands traits.
          Ils disent:  » Comment Dieu saurait-il? Comment
          Tels sont les méchants: toujours heureux, ils accroissent leurs richesses.
          C’est donc en vain que j’ai gardé mon coeur pur, que j’ai lavé mes mains dans l’innocence;
          tout le jour je suis frappé, chaque matin mon châtiment est, Ià.  »
          Si j’avais dit:  » Je veux parler comme eux « , j’aurai trahi la race de tes enfants.
          J’ai réfléchi pour comprendre ces choses, la difficulté a été grande à mes yeux,
          jusqu’à ce que j’aie pénétré dans le sanctuaire de Dieu, et pris garde à leur sort final.
          Oui, tu les placés sur des voies glissantes; tu les fais tomber, et ils ne sont plus que ruines.
          Eh quoi! En un instant les voilà détruits! Ils sont anéantis, ils disparaissent dans des catastrophes!
          Comme on fait d’un songe au réveil, Seigneur, à ton réveil, tu repousses leur image,
          Lorsque mon coeur s’aigrissait, et que je me sentais profondément ému,
          j’étais stupide et sans intelligence, j’étais comme une brute devant toi.
          Mais je serai à jamais avec toi: tu m’as saisi la main droite,
          par ton conseil tu me conduiras; et tu me recevras ensuite dans la gloire.
          Quel autre que toi ai-je au ciel? Avec toi, je ne désire rien sur la terre.
          Ma chair et mon coeur se consument: le rocher de mon coeur et mon partage, c’est Dieu à jamais.
          Voici que ceux qui s’éloignent de toi périssent; tu extermines tous ceux qui te sont infidèles.
          Pour moi, être uni à Dieu, c’est mon bonheur; dans le Seigneur Yahweh je mets ma confiance, afin de raconter toutes tes oeuvres.

    • Bertrand says:

      Merci de ce commentaire :

      C’est à croire que vous êtes le seul lecteur authentiquement chrétien d’un site qui se prétend tel mais dont l’article qui précède démontre, à l’évidence, qu’il ne l’est pas.

      Finalement ce n’est pas de Pierre Bergé que l’auteur nous livre un jugement… mais de lui-même !

    • DUFIT THIERRY says:

      M Bertrand quand on est catholique on a horreur du péché et de ceux qui le propagent. Cet ennemi de l’Eglise ne cessait de faire l’apologie du péché contre nature. C’est abominable.
      A Fatima la Sainte Vierge a montré l’Enfer aux petits enfants pour leur montrer ce qui attendait les pécheurs non repentis.
      Je vous encourage à méditer sur cette vision de Fatima et ce message de la Vierge.

      • @DUFIT THIERRY: pour vous confirmez il faut s’interroger sur cette parole et répondre par oui ou non c’est en fait une « Dubia » avant la lettre Jean 12, 47 ..: « 47 Si quelqu’un entend ma parole, et ne la garde pas, moi je ne le juge point ; car je suis venu, non pour juger le monde, mais pour sauver le monde.
        48 Celui qui me méprise et ne reçoit pas ma parole, il a son juge : c’est la parole même que j’ai annoncée ; elle le jugera au dernier jour.
        49 Car je n’ai point parlé de moi-même ; mais le Père, qui m’a envoyé, m’a prescrit lui-même ce que je dois dire et ce que je dois enseigner.
        50 Et je sais que son commandement est la vie éternelle. Les choses donc que je dis, je les dis comme mon Père me les a enseignées. «  ».
        Ma réponse pour cet homme est « NON ». Et ce « NON » est une réponse à cette « Dubia » simplement et sans jugement. Mais nous comprenons très bien le sens de ce « NON » sans même juger.

        • ‹ une « Dubia » avant la lettre ›
          Sie vous ne savez paz décliner les noms latins, n’écrivez pas en latin, mais dans sa[ sic, ἡ διάλεκτος γλῶττα] dialecte qui s’appelle le français.

    • Lys 999 says:

      @Job
      La Loi Divine ne changera jamais. Lorsque nous quittons ce monde nous ne pouvons rien emporter que nous-mêmes, l’histoire de notre existence. Bergé n’y échappera pas.

  3. alain peulet says:

    Et maintenant au suivant …SOROS….!!!

  4. Laure Toniutti says:

    adieu pierre berge membre de la communaute de lumiere et extremiste sioniste

    • quel rapport avec le sionisme ??? incroyable de tout mélanger…

      • Laure Toniutti says:

        de mélanger quoi? ce type était un sioniste cest tout. cetait meme son obsession!

  5. Il est des morts qui nous laissent dans l’indifférence, mais pour cet olibrius sodomite sa mort est presque une réjouissance.
    Que n’allons nous pas entendre comme paroles affligeantes de la part de la gauche bobo et des pleureuses LGBT, mesdames Hidalgo et Line Renaud ont déjà fait leur numéro de pleurniche.

  6. vaxelaire says:

    J e ne vais certainement pas le pleurer ,j ‘espère que son âme ira au diable ,se qu ‘il était lui

    • L' ANKOU RU says:

      Après 2 bouteilles de « champ » avalées récemment après de bonnes nouvelles ,, encore une 3ème à boire .

  7. Mad-Max says:

    Les types d’ huile de vidange tels Bergé , passent en nombre au crible du grappin en ces temps …
    Ils ont choisi leur guide .
    Un pur instant de contentement , à quoi bon faire preuve d’hypocrisie !
    Souviens – toi que tu vas mourir !
    Mémento mori !

  8. @ monsieur Duffit : vous avez lu « Le Bon Larron » de monseigneur Gaume. Que savez-vous des derniers instants d’un moribond ? Ignorez-vous les paroles du saint curé d’Ars : « entre le pont et l’eau ». Dieu nous demande de prier afin que les âmes soient arrachées à Satan. Il ne nous appartient pas de juger si Untel est damné ou non mais de prier.

    • DUFIT THIERRY says:

      On meurt comme on a vécu. Ne comparez pas cet horrible individu avec le bon larron.

      • Et pour continuer à ajouter sans pour autant juger, car le jugement n’appartient qu’à Dieu, c’est la réalité terrible du péché contre l’esprit; ce péché qui ne peut ni être pardonné dans ce monde ni dans l’autre. Cet arbre à 6 branches enseigné par le catéchisme de St Pie X qui sont: 1 le désespoir de son salut (jansénisme), 2 présomption de sauver sans mérites (quiétisme), 3 attaque de la vérité connue (conséquence des atermoiements doctrinaux dus aux deux premiers états, 4 envie de la grâce des autres ( devant les échecs constants que l’on se refuse de voir, dus aux contradictions des fausses doctrines, on nourrit une amertume envers ceux qui ne sont pas passé par le même chemin que vous et particulièrement envers ceux qui sont restés dans la vérité enseignée par l’Eglise)), 5 obstination dans le péché (conséquence de l’aveuglement), 6 impénitence finale (qui conduit à la damnation éternelle).
        Ces branches sont les étapes logiques de la perte progressive de la grâce.
        Et là où il faut s’inquiéter, c’est à quel moment, pour soit-même, commence le 6ème état? Est-ce instantanément au moment de la mort ,où s’enchaîne-t-il déjà à l’état n°5 du vivant de la personne. C’est un grand mystère. Il me semble que jusqu’à l’état n°5 inclus, on peut toujours faire machine arrière et se convertir et là on se trouve dans la devise: tant qu’il y a de la vie, il y a l’espérance. C’est sur ce point que raisonne Job@ et là il a parfaitement raison en citant le Bon Larron. Le Bon Larron est sorti de l’étape de l’obstination dans le péché donc du cycle infernal du péché contre l’esprit, mais dans le cas de Pierre Berger, tous les indices montrent objectivement qu’il est allé beaucoup plus loin dans l’iniquité. Un prêtre, lors des exercices spirituels de St Ignace me disait que les choses devenaient irréversibles dès le franchissement de l’étape de l’impénitence finale, et qu’inéluctablement la mort intervenait à un moment ou à un autre.
        Ce péché contre l’esprit est là pour nous mettre toujours en présence de la crainte de Dieu, car sinon, pourquoi Notre-Seigneur Jésus-Christ en a-t-il parlé si ce n’était pas une réalité?

  9. Monsieur Dufit : je vous plains beaucoup.

    • DUFIT THIERRY says:

      Monsieur Job il ne s’agit pas de plaindre ou non. Vous dites des choses fausses. Le Bon Larron s’est repenti de ses péchés et converti à Notre Seigneur et cela publiquement (alors que le second larron ne s’est pas converti et continuait de blasphémer). Notre Seigneur lui a donc promis le Paradis. De plus le Bon Larron n’avait pas des moeurs contre nature.

      • Tant que nous sommes sur terre, c’est encore l’heure de la miséricorde, même pour les péchés les plus graves comme les moeurs contre nature. Il suffit que, quelque part, dans un couvent ou ailleurs, une âme se soit offerte en sacrifice pour le salut de cette âme, et celle-ci sera arrachée des griffes du démon : le sacrifice, uni à celui de NS sur la Croix, obtient ce qui nous est impossible, sinon Dieu ne serait pas Dieu.

        • DUFIT THIERRY says:

          Comme tous les modernistes vous ne supportez plus le jugement de Dieu. Vous avez une conception luthérienne du Salut : Jésus Christ couvre tous nos péchés ce qui est l’hérésie de Luther..
          Quant aux conversions de dernière seconde, elles sont très rares. Quand on a vécu dans la haine de Jésus Christ toute sa vie il est difficile de se convertir au dernier moment.

          • Je ne suis pas moderniste. Vous lisez mon commentaire avec un a priori qui vous rend aveugle. Ou alors, c’est que vous n’acceptez pas que Dieu ait le pouvoir de sauver tout le monde, même les plus grands criminels mondiaux.
            Avez-vous, au moins, entendu parler de « l’affaire Pranzini » et de sainte Thérèse de l’Enfant Jésus ?
            http://www.therese-de-lisieux.catholique.fr/Pranzini.html

            • Pierre Bergé et les enfants
              Extrait :
               » Moi , j’aime bien l’ombre  »
              https://www.google.fr/url?sa=t&source=web&rct=j&url=https://m.youtube.com/watch%3Fv%3DluqXNSNT7jo&ved=0ahUKEwiem6rDgaTWAhVhB8AKHX1mDjIQwqsBCD4wCw&usg=AFQjCNEyDEbRb_aKl6cNvAFuuOKGHoAH6Q
              Entre un meurtrier et un homosexuel éhonté choisissant des efféminés torturés et gavés de vices jusqu’aux meurtres sacrificiel d’enfants , la comparaison est source d’enseignements et le résultat sans appel …
              Vous êtes tombé(e) dans la négligence des Capharnaïtes de la Parole de Dieu !

              • Cela ne change rien à ce qu’enseigne depuis toujours, entre autres par ses saints, l’Eglise catholique : si quelque part, dans un couvent ou ailleurs, une âme s’est offerte en sacrifice pour le salut de cette âme, celle-ci sera arrachée des griffes du démon.
                C’est la différence qu’il existe entre le Dieu des catholiques et les démons.

                • Que faites – vous du péché impardonnable contre l’Esprit-Saint ?
                  https://www.google.fr/url?sa=t&source=web&rct=j&url=http://www.contre-info.com/pierre-berger-le-fanatique-est-mort/amp&ved=0ahUKEwi8qsOd0qbWAhVNGsAKHVl0AOYQFgghMAE&usg=AFQjCNEGKVYtBRyMMV2EqZ9xqP52B-Mz3w&ampcf=1
                  Prenons garde de ne pas nous engager dans un labyrinthe d’erreurs .

                  • @ « Que faites – vous du péché impardonnable contre l’Esprit-Saint ? »

                    J’en fais la même chose que vous.
                    Cela ne change rien à ce qu’enseigne l’Eglise, en particulier par ses saints.
                    Oui, « prenons garde de ne pas nous engager dans un labyrinthe d’erreurs. » Seul Dieu est capable de juger.
                    « Ne jugez pas et vous ne serez pas juger ». Jugez les actes, oui, mais le reste (qu’il soit en enfer ou au paradis ou au purgatoire) concerne l’âme et Dieu seul. D’après ses actes apparents et publics, on est en droit de penser que Pierre Bergé est en enfer. Mais y est-il ? Et, surtout, nous n’avons pas à le souhaiter.
                    C’est pourquoi je répète que si une âme généreuse s’est offerte pour son salut, nous ne pouvons pas affirmer qu’il est en enfer, car nous ne le savons pas. Juger de son salut est incompatible avec la doctrine catholique.
                    Je ne dis rien de plus et ce que je dis est vraiment catholique.

                    • Le péché impardonnable est le rejet permanent du Christ …
                      Nul ne peut offrir le prix du rachat quand l’âme choisit d’être rebelle et le désordre de tous côtés …

                    • Maranatha says:

                      En réalité, c’est vous qui avez raison dans le fait qu’il ne nous appartient pas de juger des personnes, qu’il nous est impossible de juger car Dieu seul peut sonder les cœurs, tout voir et tout savoir. Bien sûr, le péché contre l’Esprit est impardonnable éternellement car nul ne peut être sauvé contre son gré. Mais aucun de nous ne saurait dire si ce monsieur n’a pas eu, dans les derniers instants de sa vie, même dans le secret de son âme, un instant de lumière suivi d’une disposition ferme et sincère de repentir, de regret de tout ce qu’il a vécu et professé. Et cela, peut-être à cause d’une âme qui se sacrifiait pour lui et que Dieu a exaucée.
                      Les pensées de Dieu infiniment tout puissant, amour et miséricorde, ne sont pas celles des hommes. Et pour Lui, tout âme a une immense valeur.
                      Il suffit de faire une recherche avec les mots « mais quiconque aura parlé contre l’Esprit Saint, cela ne lui sera remis ni en ce monde ni dans l’autre » pour trouver des liens qui expliquent très bien ce qu’on doit croire et ne pas croire.

                    • @ Mad Max
                      Vous ne connaissez pas Dieu et le prix du sacrifice. C’est affligeant. Vous êtes sans doute protestante.

                    • Aube Nouvelle says:

                      En réalité, c’est vous qui avez raison dans le fait qu’il ne nous appartient pas de juger des personnes, qu’il nous est impossible de juger car Dieu seul peut sonder les cœurs, tout voir et tout savoir. Bien sûr, le péché contre l’Esprit est impardonnable éternellement car nul ne peut être sauvé contre son gré. Mais aucun de nous ne saurait dire si ce monsieur n’a pas eu, dans les derniers instants de sa vie, même dans le secret de son âme, un instant de lumière suivi d’une disposition ferme et sincère de repentir, de regret de tout ce qu’il a vécu et professé. Et cela, peut-être à cause d’une âme qui se sacrifiait pour lui et que Dieu a exaucée.
                      Les pensées de Dieu infiniment tout puissant, amour et miséricorde, ne sont pas celles des hommes. Et pour Lui, tout âme a une immense valeur.
                      Il suffit de faire une recherche avec les mots « mais quiconque aura parlé contre l’Esprit Saint, cela ne lui sera remis ni en ce monde ni dans l’autre » pour trouver des liens qui expliquent très bien ce qu’on doit croire et ne pas croire.

                    • Perlimpinpin says:

                      Efgy interprète à partir d’une comparaison qui n’a rien à voir. Dans l’affaire Pranzini qu’elle nous cite, le sieur Pranzini a en effet une âme qui se donne pour son rachat, mais son rachat se fait aussi par son intervention publique à lui. Dans le cas de Bergé, on a aucune information concernant une intervention publique de sa part signifiant un quelconque regret vis à vis du Christ. Si nous ne pouvons être certain qu’une âme est en Enfer, il est par contre dangereux de vouloir faire croire que cette âme pouvait faire tout le mal qu’elle souhaitait sachant qu’une autre se donnerait pour elle. C’est ce qu’essaie de nous faire croire les gens de Vatican 2 en essayant de répéter à l’envie à tous que tous les péchés sont pardonnés, avec des prêtres qui mettent des balais et des chaises dans les confessionnaux (vu de mes yeux, vu !) mais la Sainte Vierge a bien montré l’Enfer aux âmes à Fatima justement en anticipant cette éclipse de l’Eglise.

                      Il faut arrêter de vouloir croire que quelque part une âme va se donner pour les autres, et commencer par vouloir arrêter de pécher. Déjà, c’est une confession par mois qui est demandé pour les 5 premiers Samedi ou les 9 premiers Vendredi. Ensuite, cela peut même aller jusqu’à une confession par semaine. Ceux qui ne font rien en écoutant ces oiseaux de malheur qui incitent à ne pas modifier sa façon de vivre et à ne pas se gêner entrainent de nombreuses âmes en Enfer. Et il y a beaucoup de prêtres même en Enfer !! Tandis que beaucoup d’âmes se perdent aussi parce que justement beaucoup d’entre elles n’ont personne qui prient pour elles. Alors, de là à croire que quelqu’un dans un couvent (vu ce qu’il s’y passe en 2017 et alors que déjà en 1850 des gens nombreux dans l’Eglise niaient le secret de la Salette !!…) irait se donner pour quelqu’un comme P. Bergé, c’est vraiment rêver les yeux grands ouverts d’un monde qui n’existe plus depuis 80 ans. Déjà, Froissard a eu son fils probablement de sauvé mais certainement pas lui, alors Bergé… Sans compter qu’ils sont tellement nombreux dans son cas tandis que Bergé est au niveau d’un Rockfeller en France, à ne vouloir en aucune manière se sauver. Il faut vraiment être un idéaliste ou dormir debout Efgy. Merci de vous réveiller. Bientôt les persécutions de Chrétiens par les potes à Bergé justement… Il vous faudrait voir à digérer ce que vous lisez avant de vouloir le mettre en pratique car ça a tendance à vous dépasser dans la réalité pour la voir telle que vous aimeriez…

                    • Voir en replay l’interview de Pierre Bergé en replay sur Thé ou Café. ..avec Catherine Ceylan diffusé ce matin en programme TV !
                      Extraits :
                      – Sur le suicide
                      https://www.google.fr/url?sa=t&source=web&rct=j&url=https://www.youtube.com/watch%3Fv%3DZ41EViBZmXQ&ved=0ahUKEwiFnvbRpazWAhWnKMAKHbHuBqAQwqsBCCowAw&usg=AFQjCNGAoGOt-Tp0LpVrTB3XMgmR4E0EUw

                      Sur le désir d’enfant
                      https://www.google.fr/url?sa=t&source=web&rct=j&url=https://www.youtube.com/watch%3Fv%3D3NvH4LIQQyY&ved=0ahUKEwiFnvbRpazWAhWnKMAKHbHuBqAQwqsBCDAwBQ&usg=AFQjCNEOwM3O4uyL6K4VL_LQ2P_5_VUc2w
                      Sur la relation avec sa mère
                      Sur son opinion sur la relation mère – fils …

                      ( Programme du 30 Mars 2014 …)

                      Dieu se retire de ceux qui se retirent de lui et livre à eux-mêmes ceux qui se cherchent eux – mêmes .
                      Justice et Vérité les condamneront à jamais .

                    • http://www.programme-tv.com/television/385141677/the-ou-cafe.html
                      « Prends donc garde que la lumière qui est en toi ne soit ténèbres . »
                      Luc 11-35
                      L’exercice de la liberté de Pierre Bergé a t’elle éclairé ou provoqué la chute de son prochain ?
                      Le bouclier de la superstition ne pare pas les coups de la Justice Divine .

                  • @Mad-Max. Mad-Max, vous écrivez votre nom ainsi, avec un trait d’union, c’est-à-dire Mad-Max. Pourquoi alors écrivez-vous ‹faites-vous› non avec un trait d’union comme il faut, mais avec un tiret avec ses espaces, ce qui dérange le lecteur en le faisant attendre une autre syntaxe? Alors, pas
                    faites – vous,
                    faites – vous ou
                    faites — vous, pas
                    faites–vous ou
                    faites—vous, mais tout simplement
                    faites-vous.

        • Aube Nouvelle says:

          Une âme dans un couvent ….Mais peut-être aussi, une âme au Ciel, et pourquoi pas une âme au purgatoire qui est dans la pleine lumière et face à son dernier choix décisif.
          Vos pensées, vos propos, Efgy, sont conformes à la lumière qui perce le brouillard et brille dans les ténèbres.
          Vos pensées son plutôt celles de Dieu que celles des hommes.

  10. « Voici quelques rappels qu’avaient fait en 2013 Pierre Alain Depauw : »
    sc. ‹ quelques rappels qu’avait faits en 2013 Pierre Alain Depauw ›
    alors même l’explication ‘pluralis majestatis’ n’est pas adéquat : métathèse très intéressante.

  11. On ne juge pas un mort, il est dit « laisse les morts ensevelir leurs morts » « et toi va annoncer le royaume de Dieu »: cette dernière parole ne s’adresse plus à lui désormais car il est bien mort! Moi je me demande par quel mort (ou futur mort) il sera enseveli ?

  12. Gabrielle says:

    Il a vécu contre DIEU, toute sa vie n’a été qu’avilissements mécénats non pour les pauvres ou les villages terrassés en Italie par le tremblement de terre dont les 3/4 vivent dans des cabanons en bois, il n’a jamais rien fait de bon..
    Je vous invite à lire dans les Oraisons de Sainte Brigitte, dictées par le Christ en Croix à la Basilique Saint Paul à ROME, la 5ème qui indique bien que ces « hommes se sont prédestinés à aller en Enfer, rappelons-nous Rudoph Nourieev, devant un prêtre qui était venu le voir, disant « JAMAIS ». Moi j’ai quelqu’un d’apparenté , eh bien, je n’ai jamais pu, dans les jours précédents son décès, m’approcher pour lui parler, ils étaient là, les autres, pour m’empêcher de passer le voir, d’ailleurs des années auparavant il avait dit, on est comme des chiens , on mange, on boit et on meurt.J’avais dit « impossible » mais entêté jusqu’au bout dans son athéisme.. Donc oui, on n’y peut rien, bien sûr il y a des Associations de prières pour les pécheurs, comme pour les âmes du Purgatoire, mais voilà. .C’est comme sur le Golgotha un larron dit au Christ « moi, je mérite mon sort, mais pas toi, souviens-toi de moi quand tu seras au paradis » l’autre l’insulte et lui dit « puisque tu es le fils de Dieu , descends de la Croix et sauve-moi.

  13. Champtocé says:

    On dit parfois que le visage est le miroir de l’âme.
    Dans son cas, tout n’était que vilenie, sournoiserie et méchanceté.

  14. Alléluia , c’est là qu’on se rend compte que l’enfer a son utilité.

  15. Je n’ai pas l’habitude de me réjouir de la mort d’un homme, mais il y a des exceptions dont ce Pierre Bergé fait partie. Aussi je voudrais me permettre de le paraphraser : « Si Pierre Bergé crève, ce n’est pas moi qui vais pleurer ».
    Bien au contraire, je vais partager une bonne bouteille avec des amis pour arroser la fin d’un être aussi malfaisant.
    La Mort à un aspect positif qui la rendrait presque sympathique: Non seulement elle frappe tout le monde, y compris les riches dont la fortune est incapable de préserver, mais dans la foulée, elle leur confisque tout leurs biens souvent acquis de manière indécente. Fini les propriétés, les précieuses œuvres d’art, les plats délicats, les beaux voyages.
    A propos de voyage, je t’en souhaite un bon dernier…et j’espère que tu aimes la chaleur !

  16. Je rejoins Gabrielle et Thierry Dufit. Ce pécheur public abominable et impénitent n’est sans doute pas au Paradis, ni au Purgatoire. Un miracle est toujours possible, mais c’est malgré tout peu probable même s’il faut le souhaiter malgré tout. Son cas rejoint celui de Simone Veil (et Voltaire), qui ne s’est jamais repentie. Le Bon Dieu leur a donné beaucoup de temps pour se repentir publiquement, car ils sont morts très vieux, mais ils ne l’ont pas utilisé. C’est d’autant plus accablant, car n’en doutons pas, le Bon Dieu, dans son immense miséricorde leur a donné aussi, à ses deux personnages, les lumières de la grâce pour pouvoir demander publiquement pardon de leurs abominables péchés publics et par là, rendre un immense bien à l’Humanité toute entière. Quel bien aurait pu faire Simone Veil si, publiquement, elle avait déclaré que l’avortement était un meurtre abominable. Toute la culture de mort se serait effondrée et cette dame aurait fait son salut. A grand pécheur, grande miséricorde. Quelle est donc belle notre religion catholique! Personne, quel que soient ses péchés, n’est exclu du salut. Mais il faut le vouloir et embrasser la grâce.

  17. Vous allez rire, ce Vendredi midi à l’annonce de la mort de Bergé, j’ai repris deux fois des moules en attendant la disparition de Soros, et en espérant que ce ne sera pas un vendredi pour y ajouter du Champagne.

    • Michel, je ne ris pas : ma mère m’a téléphoné exprès pour m’annoncer cette bonne nouvelle qu’elle venait de voir à la TV (que je n’ai pas). Je lui ai aussitôt demandé « tu es sûre que ce n’est pas un canular ? parce que la fois dernière c’était une fausse bonne nouvelle ! »
      Non, cette fois c’est la bonne !

      Et pour Soros, chez nous aussi ce sera la fête…

  18. Le commentaire de « Job » est le seul, sur les 24 ci-dessus, à être catholique:
    « Personne ne peut prétendre sa place dans l’Eternité. »
    On peut, et on doit, juger au for externe; jamais au for interne, ce qui revient à se mettre à la place de Dieu – rien que cela-!

    J’ai, depuis des années, fortement combattu politiquement Pierre Bergé, et cela m’a couté très cher.
    Mais je n’irai pas « cracher sur sa tombe »,
    Au contraire, je vais prier pour qu’il ait eu une conversion ou un repentir avant sa mort: Dieu étant hors du temps, une prière actuelle peut avoir un effet « rétroactif » selon notre conception humaine du temps.

    Alors, tous les vautours qui vont dépecer son cadavre,
    rappelez-vous:
    « Pardonnez-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés ».

    • ‹ Le commentaire de « Job » est le seul, sur les 24 ci-dessus, à être catholique: ›
      Je ne suppose pas qu’Horace fût catholique, mais ma citation ‘laisse le reste aux dieux’ n’en est pas loin.

    • Etienne says:

      Entre le bon et le mauvais larron, il y a une grosse nuance.

      Ce personnage est bien le 1er responsable de son salut (ou de sa perdition). De sorte que pour prière – en ce qui me concerne – il devra se contenter du mémento des morts.

      On ne va pas se donner le ridicule de faire dire des messes pour le repos de son âme.

  19. Hört, hört!

  20. Champtocé says:

    Au-delà de toute mise en perspective rédemptrice, une question essentielle subsiste.
    Cet homme a-t-il été bienfaisant ou malfaisant durant son chemin terrestre ?
    Le titre et le détail de cet article nous apporte, justement je le pense, la réponse, même si, bien sûr, il faut le dire avec toute l’humilité voulue.

  21. Deo gratias !!
    Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais il y a pas mal d’ordures qui dégagent en ce moment (satanistes, avorteuses, pédophiles…) pourvu que cela continue ainsi !

  22. Un petit rappel sur la « bande dessinée » sataniste écrite par l’amant de Pierre Bergé, Yves st Laurent, lui aussi heureusement dégagé de la planète :

    ATTENTION, VIDEO POUR ADULTES

    https://www.youtube.com/watch?v=DI6YJG4o5RM

  23. Lys 999 says:

    Vos réactions sont des plus déroutantes, Rémi de Völn… en tous cas contradictoires et pas très catholiques.
    Un extrait parmi tant d’autres du genre :
    Rémi de Völn
    8 juin 2017 à
    Ces « co-allahborateurs » méritent la punition des traitres: un balle dans la tête.
    Et qu’ils aillent faire un tour au « paradis d’allah »!
    Source :
    http://www.medias-presse.info/musulmans-invites-a-diner-en-paroisse-pour-feter-le-ramadan/75113/

    • Aube Nouvelle says:

      Peut-on aussi rappeler le beau commentaire qui suivait de Serge D. :
      « Sur le plan émotionnel, je suis bien d’accord avec vous, mais sur le plan rationnel ces émotions sont contre-productives. Ceux qui ont la foi Chrétienne et connaissent la Bible ils savent la promesse :
      « Héb 10:30 Car nous connaissons celui qui a dit: A moi la vengeance, a moi la rétribution! et encore: Le Seigneur jugera son peuple. » (Rom 12:19, Apo 2 :23).
      Tous ces événements ont été prédits dans les livres d’Apocalypse et Daniel. Si les mauvaises choses sont en train de se passer comme disent les prophéties, cela signifie que les bonnes choses de la victoire du Christ se passeront bientôt aussi. Cela donne une bonne raison pour la joie et non pas pour une irritation. La réaction productive à ces événements serait de se renforcer dans la foi et aider à autant de gens que possible de se repentir et se tourner vers le Christ pour être sauvé de son terrible colère que vient bientôt sur toute la terre ! »

  24. jacques says:

    Une fois mort, laissons à Dieu, à Jésus Christ le soin de le juger.
    Cela ne doit pas nous empêcher maintenant d’attendre que son acolyte Soros le suive.

  25. Lys 999 says:

    Pas sûr que passer de vie à trépas se déroule de manière naturelle pour ce nuisible :

    « Quand George Soros se rend dans tel ou tel pays… il y recherche les contradictions religieuses, ethniques ou sociales, choisit son modèle d’action selon l’une de ces options ou de leur combinaison puis s’efforce de ‘les réchauffer’.
    http://reseauinternational.net/soros-et-les-hydrocarbures-ce-qui-se-cache-vraiment-derriere-la-crise-des-rohingyas-au-myanmar/

  26. hathoriti says:

    Léon Bloy a écrit : « en Enfer,il n’y a pas de pêcheurs…il n’y a que des méchants » ! Je trouve que cette parole s’applique très bien à l’infâme Bergé ! De toute façon, là où il est maintenant, sa destination finale, c’est son problème, pas le nôtre ! ça me ferait mal quand même ,de le savoir en compagnie de ste Jehanne d’Arc, ou de Louis XVI…

    • 1) il ne manquera pas aux lecteurs de ce blog.
      2) quant à sa destination finale, Dieu seul le connaît.
      3) pour ceux qui veulent deviner cette destination, il serait utile de savoir si ce Pierre était baptisé…

      • Pierre BERGÉ était juif … Le dogme : hors de l’Eglise, point de salut est toujours d’actualité (sauf cas prévus par l’Eglise : ceux qui sans leur faute restent en dehors de l’Eglise et sont en état de grâce). Sa judaïté expliquant par ailleurs son côté apatride …

      • Officiellement oui, car il me semble me souvenir qu’il était protestant

        • Désolée, Xiep, si vos renseignements sont exacts (son cosmopolitisme m’a « emportée » dans mon jugement). Il ne fait en tout cas pas honneur à sa « religion » ni sa francité.

    • @ hathoriti « Léon Bloy a écrit : « en Enfer,il n’y a pas de pêcheurs…il n’y a que des méchants » »

      Sainte Mariam de Jésus crucifié a écrit, quant à elle, (d’après les paroles et les visions de NS dont elle était favorisée) : « En enfer, il y a toutes sortes de vertus, mais il n’y a pas l’humilité. »

      • Aube Nouvelle says:

        C’est pourquoi quelqu’un (?) a dit  » Le chemin qui mène en enfer est pavé de bonnes intentions ».

  27. Guy de la Croix says:

    Oui Emily voilà la seule parole qui ne peut contredire l’évangile du Christ… »hors de l’Eglise point de salut  » pas de DUBIAS à avoir là dessus surtout pour ceux qui croient en Dieu mais ont condamné son Fils Jésus Christ et l’ont crucifié car ne répondait pas à leur attente purement terrestre et anthropologique … j’ai dit les JUIFS et cet immonde pédé en était…

    • De grâce, ne faites pas avec DVBIVM ce qu’on fait avec MEDIVM. Les formes DVBIA et MEDIA sont respectivement les formes plurielles de ces mots.

  28. Ĺ’histoire de Bon Larron est édifiante et je vous encore à lire ce livre de monseigneur Gaume. Bergé n’était (peut-être) pas baptisé et dans ce cas il n’aura pas la vision béatifique si, en ce jour de la fête de la Nativité de Notre-Dame où Dieu l’a rappelé il a su (pu) comme le Bon Larron se convertir car c’était un grand criminel et c’est à la parole de Jésus, alors qu’avec son compère il blasphémait, qu’il s’est converti. Seul le péché est condamnable, pas le pécheur.

  29. Thierry says:

    Prions pour lui : il se peut qu’il en ait besoin.

  30. Félicie Aussi says:

    La mort d’un chose pareille fait tout simplement plaisir. C’est comme un lever du soleil, ça éclaire la vie.

    On croyait que cette incarnation démoniaque était immortelle.

    Et puis, elle était aussi moche physiquement que moralement. Beurk !

  31. Jean-Pierre Dickes says:

    Il faut féliciter M. Celtillos de ce compendium des abominations de ce type. Celle qui me touche le plus, est celle qui concerne les femmes et toutes spécialement celles que j’ai aimées en mettant leur enfant au monde en tant qu’accoucheur. « Louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras pour travailler à l’usine, quelle différence ? » . Le plus sublime de la femme est sa maternité. Transmettre la vie…
    Même la Mésange habituellement si douce s’est réjoui de la mort de ce Soros français.
    Jésus nous dit qu’il faut aimer ses ennemis. Il ne dit pas s’il faut ou pas se réjouir de leur mort. Si j’ai péché en disant « bon débarras », que Dieu me pardonne.

  32. L’argent, « maudite engeance ». Comment l’utilisation de l’argent serait-elle bénéfique ? Cette valeur symbolique est placée à la mesure de toute chose au lieu de garder mesure en toute chose et cela inverse les valeurs humaines. Comment des chrétiens peuvent prétendre servir Dieu ET Mammon ? Sachez que l’argent provient de dettes sujettes à intérêts, que le vivant est largement sacrifié pour ce dieu des temps modernes et qu’il a donc une valeur réellement NEGATIVE.

    En attendant :

    L’argent est roi,
    La dette souveraine,
    Les peuples déchus,
    Très déchus !

    Et moi, je refuse de jouir de la mort de mon père !

  33. Blandine says:

    On peut craindre pour son âme avec la vie publique satanique qu’il a mené ! Je ne comprends pas que des personnes osent comme lui offenser Dieu aussi gravement ! Moi, personnellement je crains l’Enfer ! Nul n’écharpera au jugement particulier et général. C’est une forme grave d’orgueil que d’offenser Dieu le Père ! Depuis que je suis catholique ( 3 ans) ma crainte principale c’est d’offenser Dieu, de perdre la foi et de finir en Enfer !

    • Blandine,
      La crainte d’offenser Dieu est une crainte salutaire… Gardez cette crainte et vous ne perdrez pas la foi et n’irez pas en enfer.
      Mais, en parallèle, priez aussi pour que jamais vous ne perdiez confiance en Dieu, car c’est par là que Satan pourrait vous tenter pour vous entraîner en enfer.

      • Aube Nouvelle says:

        Vous avez raison Efgy. Nous vivons dans une époque où il n’y a plus aucune conscience de Dieu, ni de la mort, ni de l’espérance. Aucune conscience, aucune crainte !
        C’est la victoire prodigieuse de Satan : l’illusion collective universelle irréversible .
        L’espérance est l’objectif suprême de la foi. Plus d’espérance = plus de foi.
        Dans cet esprit, le christianisme n’est plus qu’une idéologie qui s’accommode d’autres idéologies humaines telle que l’écologie et n’est plus qu’un moyen artificiel d’affirmer l’existence et d’en assurer la subsistance. Ce n’est plus qu’un « respirateur artificiel » comme l’humanisme et les relations humaines. Il suffit de le débrancher pour que l’âme expire.

  34. @ J.P.Dickès : On peut se réjouir de la mort d’un homme dans la mesure où celui-ci cessera de faire du mal mais pas qu’il ira en Enfer car c’est une âme perdue pour Jésus. Satan se réjouit, lui.

    • @ Job
      Voilà un bon commentaire.

      • Aube Nouvelle says:

        Cela fait au moins deux personnes qui regardent la croix et comprennent l’immensité infinie du mystère de la Rédemption. Christ Jésus disait à une « âme privilégiée » : « Pour une seule âme à sauver, je revivrais toute ma passion. Mais cela ne servirait à rien ! »

  35. ?

  36. Si comme ce mauvais Bergé, votre esprit est captivé par des lumières trompeuses détruisant la Vérité des Lois de Dieu apprenez que le malheur est promis à ceux qui refusent de s’y conformer .

  37. Juif, protestant, surement franc-maçon, homosexuel, pédophile-sataniste (voir la vilaine Lulu du son ami Yves-Saint Laurent), anti-catholique maudissant (lit. « dire du mal ») les gens. Ça commence à faire beaucoup.
    Pour l’affaire Pranzini, c’était avant son exécution, il était donc encore vivant (lapalissade).
    Blasphémateur publique, a-t-il demandé pardon publiquement ? Y-a-t’il un communiqué de sa famille comme quoi il aurait demandé pardon aux personnes qu’il a offensé, avant de mourir ? A-t-il écrit un livre, un article, allant dans le même sens, avant sa mort ?

    « Celui qui me renie devant les hommes, au jour de sa mort Je le renierai devant mon Père »

    « Celui qui n’aime pas notre Seigneur Jésus Christ, qu’il soit anathème »(Saint-Paul).

    Cet homme s’est damné tout seul, et on ne prie pas pour les damnés.
    Je ne lui souhaite pas non plus d’aller en enfer, qu’il se débrouille devant son Créateur.

    Un moment donné, il faut aussi qu’il y ai justice. Dieu est Dieu de justice ET de miséricorde. Et il faut aimé la justice. Trop facile sinon.

  38. Petit rappel aussi.
    Il y a quatre péchés qui « crient vengeance au Ciel ».
    L’assassinat (Pierre Bergé a appelé au meurtre des gens qui participaient à la manif pour tous).
    Les rapports/vices contre-nature, l’homosexualité et la pédocriminalité en font parti.
    La persécution des pauvres.
    Le non paiement des salaires aux ouvrier.

  39. Philippe B. says:

    « Pardonne à ton prochain le tort qu’il t’a fait ; alors, à ta prière, tes péchés seront remis » (Si 27, 30 – 28, 7)

    Lecture du livre de Ben Sira le Sage

    Rancune et colère, voilà des choses abominables
    où le pécheur est passé maître.
    Celui qui se venge
    éprouvera la vengeance du Seigneur ;
    celui-ci tiendra un compte rigoureux de ses péchés.
    Pardonne à ton prochain le tort qu’il t’a fait ;
    alors, à ta prière, tes péchés seront remis.
    Si un homme nourrit de la colère contre un autre homme,
    comment peut-il demander à Dieu la guérison ?
    S’il n’a pas de pitié pour un homme, son semblable,
    comment peut-il supplier pour ses péchés à lui ?
    Lui qui est un pauvre mortel, il garde rancune ;
    qui donc lui pardonnera ses péchés ?
    Pense à ton sort final et renonce à toute haine,
    pense à ton déclin et à ta mort,
    et demeure fidèle aux commandements.
    Pense aux commandements
    et ne garde pas de rancune envers le prochain,
    pense à l’Alliance du Très-Haut
    et sois indulgent pour qui ne sait pas.

    • Oui vous avez raison, vous, Efgy et Job. Je me ravise, j’ai parlé trop vite et sous le coup de la colère. Mais qui suis-je moi ?
      Pardonnons à Pierre Bergé.
      Que le Seigneur est pitié de son âme.

    • Vous abusez de l’Ecriture par une particulière application …ni rancune , ni colère seulement notre commission de faire entendre un arrêt de condamnation pour un très grand pêcheur demeuré dans l’endurcissement obstinément …

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com