Par un Motu Proprio du 1er septembre 2015 le pape François établit, par sa propre disposition, que ceux qui, au cours de l’Année Sainte de la Miséricorde, s’approcheront, pour célébrer le Sacrement de la Réconciliation, des prêtres de la Fraternité Saint Pie X recevront une absolution valide et licite de leurs péchés. »

La Fraternité Saint Pie X a immédiatement salué « ce geste paternel » rappelant que pour « le ministère du sacrement de pénitence, elle s’est toujours appuyée, en toute certitude, sur la juridiction extraordinaire que confèrent les Normae generales du Code de droit canonique. »

Un tel rappel était nécessaire pour ne pas laisser croire que les confessions – et le sacrement de mariage – conférées eu sein de la FSSPX sont invalides le reste du temps comme le laisse supposer le Motu Proprio.

Il ne faut pas oublier les circonstances de cette année Jubilaire qui fondent cette volonté du pape François sur une vision totalement faussée de la miséricorde ainsi que sur la célébration des 50 ans du concile Vatican II, la plus grande catastrophe de tous les temps pour l’Eglise catholique. La portée œcuménique et relativiste de cette notion de la miséricorde semble être la même en direction des homosexuels, des divorcés remariés – voir dossier sur le Synode – et… de la Fraternité Saint Pie X.

Il convient également de rappeler que l’absolution est dispensée de façon valide et licite par l’ensemble des communautés traditionnelles n’ayant pas de juridiction officielle, en raison de cet état de nécessité qui perdure plus que jamais à cause de la crise universelle de l’Eglise, et qui par ailleurs, ne cesse de s’aggraver.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

10 commentaires

  1. doit on comprendre que jusqu’à présent le sacrement délivré n était pas validé ? et qu a la fin de l’année, il redeviendra illicite? C est curieux ce besoin d interim pour l anne de la miséricorde !

  2. Le mensonge romain ici est de prétendre de façon hypocrite à travers le couplage « valide et licite » qu’il y ait eu un temps où l’absolution prononcée par un prêtre de la FSSPX ne fût pas valide. Quant à la question de savoir si elle était licite ou non, on s’en fout des deux côtés, tout en prétendant le contraire ; mais dans tous les cas de figure, le pénitent a été validement absous.

    • pamino , non l’absolution de c’est clercs illicites sans juridiction est invalide !
      Pas d’absolution valide sans la juridiction , la juridiction fait partie de la nature meme du sacrement de pénitence !
      C’est le clercs approuvé par l’éveque du lieu qui a le pouvoir d’ absoudre validement& licitement !
      Qu’elle éveque du lieu envoie c’est clercs absoudre sur leur diocèse respectif ?????????

  3. champar says:

    @Xavier Celtillos
    Ce serait peut-être faire preuve d’intelligence que de ne pas toujours mordre la main tendue …

  4. Vieux Jo says:

    @champar : ce serait peut-être faire preuve d’intelligence que de se souvenir de la vertu théologale de Prudence surtout envers ceux qui manoeuvrent pour faire tomber le plus d’âmes dans leur hérésie.

  5. guillaume says:

    Et oui toujours la même technique révolutionnaire.
    Le pape se montre indulgent envers la FSSPX mais au nom d’une fausse conception de la miséricorde.
    Cf le communiqué de l’abbé Bouchacourt à ce sujet http://laportelatine.org/district/france/bo/bouchacourt2015/bouchacourt_150623_reflexions_bulle_misericordiae_vultus.php
    Ensuite le pape laisse entendre que le sacrement de pénitence n’était pas valide dans la FSSPX, ce qui est faux.En effet, en raison de la crise de l’Eglise, la FSSPX bénéficie d’un état de nécessité prévu par la Droit Canon

    • Qu’elle état de nécessité dont vous parlé Guillaume ?
      Bien évidement que les absolutions donné par des clercs illicites de la FSSP X sont invalides !
      La seul juridiction donné Ipso Facto par le droit Canon 1917 Naz a des clercs illicites non approuvé par la Sainte Eglise , est le Canon 882 péril de mort du pénitent .

  6. Laurent says:

    Combien de temps encore aller vous continuer à nommer « pape » un hérétique manifeste et un apostat public ?

    Lorsqu’il ne va pas prier directement dans des mosquées ou des synagogues (ce qui est de la pure apostasie), il enseigne un faux œcuménisme conduisant à l’indifférentisme religieux et in fine à la perte de la foi catholique pour les fidèles.

    Dans ces conditions, persister à nommer « pape » un ennemi de l’Eglise est un minimum un blasphème et une insulte envers la fonction suprême et infaillible de Vicaire du Christ.

    St François de Sales (17ème siècle), Docteur de l’Église, The Catholic Controversy, p. 305 et 306 :
    « … lorsqu’il [ le Pape ] est explicitement hérétique, il se retrouve ipso facto [ par le fait même ]
    déchu de sa dignité et hors de l’Église…. »

    car :

    « Le Siège apostolique est toujours pur de toute erreur doctrinale et sa foi est à jamais indéfectible » (Pie IX – Pastor Aeternus)

    « Aucune hérésie ne peut souiller celui qui est assis sur la chaire de Pierre, car c’est le Saint-Esprit qui l’enseigne » (Saint Léon I, Sermon 98)

    Puissiez-vous au moins méditer à cela, si ce n’est changer de position sur celui que vous considérez ‘pape’

    • On peut penser aussi « à la positive » :
      Le pape a toujours cru, en son for intérieur, que les prêtres de la FSSPX étaient de vrais prêtres et que la FSSSPX n’a jamais pu être condamnée pour schisme.
      Du coup, le Motu Proprio du pape François devient un peu comme celui du pape Benoît XVI : il veut « racheter » tout ce qu’ils ont pu dire sur la FSSPX et ses prêtres, et, de plus, il veut encourager les fidèles (qui ont cru à toutes ces calomnies) à aller vers les prêtres de la FSSPX.

      Ils ont besoin de prêtres eux aussi…

      • Mon pauvre Efgy , je vous rappel que c’est clercs sont d’ordination illicites , non approuvé par la Sainte Eglise ! donc des clercs qui ne sont pas envoyé par l’Eglise Catholique , mais d’une secte a tente Catholique .

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com